AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755641436
Éditeur : Hugo et Compagnie (09/05/2019)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Rencontrez les soeurs Shakespeare Quatre soeurs, quatre histoires, quatre manières de trouver le grand amourKitty Shakespeare, étudiante en cinéma, est fermement décidée à tirer profit de son nouvel emploi de jeune fille au pair au service de Jonas, sept ans, fils de l'éminent producteur Everett Klein. Certes, ce n'est pas la carrière qu'elle espérait poursuivre en quittant Londres pour L.A., mais comme les entretiens d'embauche la paralysent, c'est sa dernière cha... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
MlleLau57000
  26 novembre 2019
The Shakespeare sisters - Carrie Elks
Aux éditions Hugo et Compagnie (05/19)
Thèmes abordés : vacances - Noël - romance
Résumé :
Rencontrez les soeurs Shakespeare
Quatre soeurs, quatre histoires, quatre manières de trouver le grand amour
Kitty Shakespeare, étudiante en cinéma, est fermement décidée à tirer profit de son nouvel emploi de jeune fille au pair au service de Jonas, sept ans, fils de l'éminent producteur Everett Klein. Certes, ce n'est pas la carrière qu'elle espérait poursuivre en quittant Londres pour L.A., mais comme les entretiens d'embauche la paralysent, c'est sa dernière chance d'impressionner un personnage influent d'Hollywood. Si elle s'occupe bien de son fils, il se penchera sûrement sur son travail. C'est sans compter sur Adam, l'irrésistible frère de Everett. Car entre eux, ce n'est pas vraiment le coup de foudre.
Adam Klein a beau être séduisant, il est également grincheux et grossier, et il n'est guère disposé à se remettre en question pour une baby-sitter. Pas après les épreuves qu'il traverse depuis un an. Tout ce qu'il veut, c'est s'isoler dans son chalet, à l'écart de son frère qui a détruit sa vie. Si seulement il parvenait à ignorer Kitty qui fait tambouriner son coeur...
A la veille de Noël, Kitty et Adam réalisent que le grand amour n'est jamais simple. Mais le chemin qui mène à un happy end n'est-il pas semé d'embûches ?

Le troisième tome a été encore une lecture géniale.
En plus, il se passe durant les fêtes de Noël. Les décorations, la neige, le sapins, les chocolats chaud . Un réel kiffe cette romance.
Quelle belle romance. Très touchante.
Tout de suite nous sommes pris dans l'histoire de la troisième soeur de la famille Shakespeare.
Kitty est très attachante, elle se décarcasse pour trouver un stage dans le milieu du cinéma mais après un entretien, elle décroche quelques semaines pour faire du baby-sitting chez son employeur ! Bonne ou mauvaise opportunité ?
Quelle belle relation avec le petit Jonas. Il est très juvénile mais tellement attachant, il transmet sa joie de vivre avec son impatience de Noël.
Cette relation qui se créee entre Adam (oncle de Jonas) et Kitty est particulière au début. Puis au fil des pages, on y prend goût de son caractère colérique. Avec lui, c'est soit tout noir, soit tout blanc. Il n'y a pas de juste milieu, il le dit lui-même. Mais pourquoi pas essayer d'être sympathique, de trouver ce juste milieu.
En bref, ce fût un agréable Happy end comme je les aime avec Carrie Elks.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lectrice-Lambda
  23 mai 2019
Après avoir passé un bon moment de lecture avec le premier tome et complètement fondue en lisant le second, j'étais plus qu'impatiente de me plonger dans la suite des aventures des soeurs Shakespeare.
Dans « La magie de l'hiver », nous allons cette fois-ci suivre Kitty, la petite dernière de la tribu.
Elle cherche désespérément un stage pour terminer ses études de cinéma, mais à chaque entretien elle perd complètement ses moyens. Elle enchaîne échecs sur échecs, jusqu'au jour où le fameux cinéaste Everett Klein ne lui propose pas un stage, mais un job. Elle doit garder son fils, Jonas, pendant les vacances de Noël. Autant dire que ce n'est pas du tout ce qu'elle souhaitait, mais Kitty se dit que si elle réussit bien son boulot, elle aura peut-être la chance d'obtenir le graal à la fin.
C'était sans compter sa rencontre avec Adam, le frère de Everett. Entre eux, c'est de suite la mésentente, même si secrètement, ils ne sont pas si indifférents l'un pour l'autre.
Dans ce tome, il y a tous les éléments que j'ai adorés trouver dans les précédents tomes.
Tout d'abord, Kitty est une héroïne dont il est facile à s'y attacher. C'est la plus jeune du clan Shakespeare, elle nous a toujours été présentée comme étant le petit « bébé » de ses soeurs. En la suivant, on pensait trouver un personnage un peu enfantin, qui entre à peine dans l'âge adulte et n'imagine pas toutes les responsabilités qui vont lui tomber dessus.
Or, c'est tout l'inverse que nous découvrons. Tout d'abord, elle est d'une maturité qui est réconfortante. Oui, elle n'est pas très âgée, mais elle a la tête sur les épaules. Elle souhaite se débrouiller toute seule pour trouver un stage, malgré les relations qu'elle pourrait faire jouer aisément.
Son sens de la famille est attendrissant. A travers sa relation avec ses soeurs, mais aussi avec le lien qu'elle va nouer avec Jonas, le petit garçon dont elle aura la charge, on se rend compte que pour elle la famille c'est essentiel. Avec ce point, l'auteur a réussi à toucher ma corde sensible.
Adam est tout en nuance. Dans ce tome, j'ai vraiment eu l'impression que Carrie ELKS se penchait un peu plus sur le personnage masculin. Pas que dans les autres tomes les hommes étaient mis en retrait, mais ici Adam a plus de chapitres de son point de vue, plus de problèmes à résoudre et à montrer au monde.
Il a vécu des choses horribles qui l'ont mis à mal lui, mais aussi des personnes qui lui sont proches. Il a également une relation très conflictuelle avec son frère, conflits qui ont fait voler en éclat sa famille. Il a des séances régulières chez un psy, des moments qui nous permettent de découvrir un peu qui il est, mais aussi ce qu'il cache. Même si l'on a des doutes, jusqu'au bout le mystère reste plus ou moins grand.
La romance se développe lentement, tendrement. Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance puisque la rencontre entre Adam et Kitty pourrait sortir d'un feuilleton de Noël. C'est drôle, un peu triste, un peu too-much, mais ça va avec le cadre.
Puis les jours passent et quelque chose se passe. Jonas n'y est pas pour rien, puisqu'Adam adore son neveu et Kitty est folle de ce garçon. Ce bout de chou va permettre à ces deux personnages de se rapprocher, d'apprendre à se connaître et de succomber.
Malgré tout cela, malgré le fait que j'ai passé un bon moment de lecture, je dois avouer que je n'ai pas autant apprécié ce tome que les deux précédents.
Ceci est surtout dû au fait que j'ai trouvé qu'il ressemblait énormément aux deux précédents. Notamment à cause de la romance qui doit rester secrète aux yeux de tous, amis et familles inclus. C'était déjà le cas dans les deux précédents tomes, et autant dire qu'ici c'était peut-être la fois de trop. J'ai comme eu l'impression de relire la même histoire, avec des personnages, des décors et des problématiques différents.
Par contre, j'ai adoré la fin.
Autant j'ai commencé à être un peu lassée par ma lecture arrivée au dernier tiers du livre, autant le final a vraiment réussi à toucher mon coeur. J'ai été chamboulée par l'enchaînement de sentiments que l'auteur veut nous faire ressentir, par la perte, la traitrise, la vérité, la reconquête. C'est vraiment dans ce final que les personnages se sont vraiment révélés.
En conclusion, « The Shakespeare Sisters, tome 3 : La magie de l'hiver » m'a fait passer un bon moment de lecture. Carrie ELKS nous offre avec cette histoire une vraie romance de Noël comme on les aime, mais qui reste un peu trop classique à mon goût. J'ai d'ailleurs été un peu déçue de retrouver de grandes similitudes avec les deux premiers tomes, notamment concernant la romance, ressemblances qui m'ont un peu lassée.
Heureusement, le final tout en sentiment relève le tout et nous enlève cette petite déception qui commençait à poindre le bout de son nez.
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedml
  13 mai 2019
LA MAGIE DE NOËL… TOUT SIMPLEMENT !
Carrie Elks est de retour avec un troisième opus qui a frôlé le coup de coeur ! Il faut dire que je suis très sensible à la période de Noël et l'histoire de Kitty m'a vraiment réchauffé le coeur !
La troisième soeur Shakespeare est étudiante en cinéma, à la recherche d'un stage elle se tourne vers le producteur Everett Klein… Tout ce qu'elle arrive à décrocher, c'est un poste de jeune fille au pair pour s'occuper de son fils Jonas en Virginie-Occidentale pendant les fêtes de Noël. Cela donne une motivation supplémentaire à Kitty d'impressionner ce cher Everett pour décrocher un éventuel stage après sa mission de Baby-sitter !
DES PERSONNAGES ATTACHANTS ET TRÈS TOUCHANTS…
Vous allez adorer Kitty Shakespeare. C'est une jeune femme adorable qui pense toujours aux autres avant de penser à elle. Elle est vraiment passionnée par ses études de cinéma et elle se donne les moyens de réussir, mais elle a quelques difficultés à être à l'aise socialement… Kitty est charmant, un peu naïve mais elle n'a que 22 ans et elle ne voit que le bon en chacun… Elle va être mise à rude épreuve avec la famille Klein. Mais ce sera une aventure humaine hors du commun. Pour le moment, je pense que Kitty est ma préférée, j'ai adoré Cesca et Juliet, mais Kitty me correspond davantage, son tempérament, sa façon de voir la vie. Bref, j'ai adoré ce petit bout de femme !
Adam Klein est un ours mal léché qui a vécu une année particulièrement désastreuse qui l'a conduit à s'exiler chez ses parents en Virginie-Occidentale. Adam est un célèbre scénariste de documentaires à haut risque. Il fait partie d'une famille qui a déjà du succès dans le cinéma en général. Mais Adam n'est que l'ombre de lui-même et Kitty va en faire les frais. Mais que cache-t-il derrière son attitude désagréable ? Quelle est son histoire ? Pourquoi est-il si remonté contre son frère ? Adam est un personnage que j'ai bien aimé, il traverse une période difficile, il doit se remettre d'un traumatisme et d'une histoire compliquée avec son frère. Adam est un peu comme le grinch quoi ! Mais je l'ai adoré car il est plein de surprise.
Mon coup de coeur c'est Jonas, le neveu d'Adam. Ce gamin est adorable, il respire la joie de vivre même s'il est un peu délaissé par ses parents. le lien qui se tisse entre lui et Kitty est magique, j'ai adoré !
La famille Klein est touchante, et si la période de Noël arrivait à adoucir leur quotidien tendu ?
LA ROMANCE DOUDOU PAR EXCELLENCE !
Cette romance toute douce m'a mis des étoiles plein les yeux. Il faut dire que je ne suis pas difficile, vous me dîtes « Noël » et « Romance » et cela suffit pour me vendre du rêve. L'esprit de Noël flotte dans l'air, entraîné dans le sillage de Kitty qui souhaite semer le bonheur là où elle passe. Kitty est douée pour temporiser dans les situations compliquées.
Le décor est propice à la magie de Noël, j'ai adoré la neige, les chalets et cette ambiance si chaleureuse malgré les tensions que Kitty s'amusera à déjouer.
Cette romance légère aborde tout de même des sujets sensibles, j'ai aimé ce côté plus sérieux qui apporte un côté grave à l'histoire sans jamais ternir la beauté de l'histoire.
EN BREF :
Un troisième opus qui nous offre de très beaux sentiments, le contexte est idéal pour que la magie de Noël opère. Je suis tombée sous le charme de la famille Klein malgré les nombreuses tensions et j'ai tout simplement vécu un beau moment hors du temps entouré par l'esprit et la bienveillance de Noël. Kitty Shakespeare est adorable et c'est ma petite préférée 🙂 J'ai tellement hâte de découvrir l'histoire de Lucy, la grande soeur qui sert de phare dans les vies de Cesca, Juliet et Kitty
Lien : http://www.lmedml.fr/2019/05..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lecturesdejenn
  05 mai 2019
Je viens de finir ce roman et c'est sans doute mon préféré des trois pour le moment. Je suis en amour avec ce roman. Merci aux éditions Hugo Roman pour l'envoi.
PS : Si vous avez commencé à lire cette saga, respectez la chronologie VO. Ce tome est le deuxième en VO alors que pour nous le deuxième c'est A la grâce de l'automne (Tome 4 en VO). Et dans à la grâce de l'automne (Tome 2 en VF) il nous spoil légèrement l'avancée de la relation des personnages et notamment Kitty et Adam.
Sinon, j'ai absolument tout adoré dans ce roman. Que ça soit les personnages, la plume de l'auteure, l'histoire ou son contexte, j'ai tout aimé. GROS point positif, l'histoire se passe à Noël !
Étudiante, Kitty cherche un stage dans le cadre de ses études de cinéma à la UCLA et postule chez un très grand cabinet de production : Klein Production. Mais tout ne va pas se passer comme prévu; perdant tous ses moyens durant les entretien, il débouchera sur un autre type de job, qu'elle n'avait pas vraiment prévu. Et Adam Klein, le frère de son patron ne compte pas lui faciliter la tâche, à tout point de vue.
Kitty est un personnage tout en douceur que j'ai adoré suivre. Elle est gentille, douce, dévouée et ferait n'importe quoi pour les autres. J'ai adoré ce personnage pour plusieurs raisons mais surtout car je me suis beaucoup identifiée à elle, son côté femme forte qui est allié à femme fragile m'a séduite, on s'attache rapidement à elle, n'est pas du genre à tourner autour du pot, son sens de l'humour m'a bien fait rire et donne de la légèreté au roman. Elle n'a pas peur de montrer quand elle se sent blessée ou lorsqu'elle veut plus que de simples baisers et passer aux choses sérieuses. C'est un personnage tellement frais, authentique, qui surpasse les deux autres soeurs et de loin.
Quant à Adam c'est mon chouchou, personnage coup de coeur qui rejoint illico la liste des bookboyfriends. Il est sexy, charismatique, barbu (si si c'est important ?), un poil arrogant mais c'est ce qui fait son charme d'ours mal léché. Mais ce que j'ai le plus apprécié, et même carrément adoré dans ce roman, et que pour moi le personnage fragile de l'histoire, celui qu'il faut prendre avec des pincettes et qui ne se remet pas vraiment des coups que lui a porté son passé c'est le personnage masculin. Pour une fois, ce n'est pas le personnage féminin et j'ai adoré découvrir toute cette fragilité, cette destruction mentale qui habite Adam, entrer dans sa tête et lire ses confidences sur sa vie, sur ce qu'il ressent. Il expose et met à nu ses sentiments, chaque moment de sa vie et bon sang, gros coup de coeur. Il n'a pas peur de dire haut et fort « j'ai peur de souffrir », et c'est ce qu'il le rend tellement plus humain à mes yeux, c'est ce qui m'a fait aimer d'amour ce personnage. Il prend des risques pour obtenir ce qu'il souhaite et se bat pour l'obtenir même s'il se perd en chemin.
La romance qui née entre Kitty et Adam est une véritable comédie romantique de Noël, le genre qui passe à la télé durant les fêtes de fin d'année et dont on ne se lasse pas. C'est ma période préférée de l'année et l'hiver est ma saison préférée alors je ne pouvais être que conquise. Mais la manière dont l'auteure a travaillé ses personnages, toute en douceur, en romantisme avec cet humour qui fait fondre, à surpasser mes attentes. Certes, ce n'est pas l'histoire la plus originale qui soit mais bon sang, que ce roman est bon, divertissant.
Une romance hivernale qui vous touchera en plein coeur et qui vous fera croire en l'amour dans un décor enneigé.
La plume de l'auteure a encore une fois fait un carton plein. J'ai eu le sourire aux lèvres, ris, pleurer et eu le coeur qui se serrait à la fin. Carrie Elks sublime par son style, cette romance touchante et noëlistisque (on n'a aucun mot pour décrire quelque chose en rapport avec Noël alors je décrète que ce mot existe ! )
J'ai été subjugué du début à la fin. La romance est sublime, nous réchauffe de ce chalet dans les montagnes entourées de neige, fait battre notre coeur et nous fait croire à l'amour pendant les fêtes de fin d'année au moment où s'y attend le moins. Un coup de coeur pour ce tome, pour ses personnages et leur personnalité qui sont la force et le caractère de ce roman. Je vous le recommande un millier de fois, lisez ce roman.
Lien : https://lecturesdejenn.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
theannashaw
  14 juin 2019
J'ai profité que l'hiver joue les prolongations et me permette de ne pas être totalement déconnectée de l'ambiance du roman pour me plonger dans le troisième tome de la tétralogie de Carrie Elks dédiée aux incroyables soeurs Shakespeare. Après Cesca et Juliette, j'ai dont fait connaissance avec Kitty, la benjamine de la fratrie.
Kitty est prête à tout pour obtenir un stage chez Everett Klein. Elle n'avait juste pas imaginé que « tout » signifierait devenir la fille au pair de son fils Jonas, sept ans, et de se retrouver embarquée pour Noël au fin fond de la montagne. Ni que dans cette montagne, elle tomberait sur Adam, le frère d'Everett. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'Adam est loin d'être ravie que l'on vienne perturber sa retraite. Mais peut-être Kitty parviendra-t-elle, au moins le temps de Noël, à lui faire oublier ce qui le hante depuis des mois et l'éloigne de sa famille.
J'ai vraiment adoré ce troisième tome, j'ai d'ailleurs l'impression que plus j'avance dans ma lecture de cette série, plus j'apprécie les tomes. Cela a sûrement un lien avec le fait que je m'habitue petite à petit au ton parfois un peu guindé des dialogues, et au côté assez traditionnel des histoires elles-mêmes. Toujours est-il que même hors saison j'ai passé un excellent moment en compagnie de Kitty et Adam.
J'ai notamment vraiment apprécié l'ambiance de cette histoire digne d'une romance de Noël. Avec beaucoup de talent, Carrie Elks nous décrit un Noël digne de nos téléfilms de Noël favoris qui sentent bon la neige fraîche, les biscuits sortant du four, le sapin et les épices. Et ce n'est pas le chalet tout en bois ou le splendide paysage de montagne enneigé qui détruiront l'ambiance magique dans laquelle évolue les deux héros.
Et les héros justement parlons-en. Kitty est la plus jeune des soeurs Shakespeare et on adore son envie de prouver à ses grandes soeurs qu'elle est capable de se débrouiller sans elles. On aime aussi le fait qu'elle ne se laisse pas faire par qui que ce soit, y compris le parfois grossier Adam, mais également sa détermination à toute épreuve et son envie de mener à bien sa mission. Concernant Adam il est l'homme parfait si vous les aimez taciturnes, brutes de décoffrage et un peu écorchés par la vie. Cependant s'il se montre franchement odieux au début, le fait qu'il se fasse remettre à sa place par Kitty et qu'il ne soit jamais ouvertement cruel avec qui que ce soit lui permettent d'éviter de tomber dans le cliché du bad boy à la blessure secrète, ce qu'on apprécie particulièrement.
On aime aussi les personnages secondaires : les soeurs de Kitty bien sûr mais également le pas si crétin frère d'Adam, ses adorables parents, la gouvernante de la maison, le neveu d'Adam dont Kitty a la garde et qui se trouve être le petit garçon le plus mignon du monde, sans parler de son chiot. Tout ce beau monde aide, qu'il le sache ou non, Adam et Kitty à prendre conscience de leurs sentiments l'un pour l'autre, mais aussi à affronter leurs angoisses et leurs peurs.
On se laisse emporter bien volontiers dans cette romance de Noël, qui si elle n'a rien de surprenant, notamment concernant sa fin, évoque tout de même des sujets importants, concernant la famille par exemple, le cinéma mais aussi les risques que prennent certaines personnes dans le cadre de leur métier. Des risques qui permettent de donner de la voix à ceux qui n'ont pas toujours la possibilité de s'exprimer. Seul petit bémol : il est dommage que Hugo Roman n'ait pas conservé l'ordre de parution initial, ce qui crée parfois des faux raccords d'un tome à l'autre.
Un troisième tome à lire en toute saison pour se replonger un instant dans l'ambiance délicieuse et toujours un peu barge de noël. J'apprécie de plus en plus les soeurs Shakespeare, leur folie douce mais également leur sens du devoir, leurs combativité et leur goût en matière d'homme. Il me tarde de découvrir les aventures de l'aînée de la fratrie dans le dernier volet de la série.
Lien : HTTP://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
LecturesdejennLecturesdejenn   05 mai 2019
La peur est une réaction naturelle, affirma Martin. Elle peut même s'avérer utile dans les bonnes circonstances. C'est un rappel sain de nos limites, et parfois il faut savoir s'écarter du danger. Mais quand elle devient disproportionnée ou qu'elle est distordue par notre pensée, elle peut engendrer des comportements irrationnels. Comme ces gens qui ont tellement peur de prendre l'avion qu'ils refusent d'y monter. La peur devient malsaine quand elle nous prive d'une vie normale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LecturesdejennLecturesdejenn   05 mai 2019
- N'est-ce pas notre lot à tous ? argumenta Martin avec indulgence. Nous ne sommes pas tous les victimes et les méchants de nos vies ? Nous devons assumer le bon et le mauvais en nous, accepter de n'être jamais tout blanc ou tout noir. Et à condition de reconnaître qu'il y a un peu de Bête et de Belle en nous, nous pouvons espérer trouver un moyen de les faire cohabiter.

Adam fronça les sourcils.

- Vous venez d'établir une analogie entre moi et un conte de fées ?

Ses lèvres frémirent. Son amusement lui parut sacrément inapproprié.

- C'est bien possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KimysmileKimysmile   10 mai 2019
Chez soi, ce n'était pas là où se trouvait sa famille de naissance. Ce n'était même pas la où se trouvait son cœur. Chez soi, c'était là où l'on se sentait accepté, aimé, en paix.
Commenter  J’apprécie          20
KimysmileKimysmile   10 mai 2019
Je n'ai rien contre l'amour. Ni contre ceux qui courent après ce fantasme. Tant qu'on ne se laisse pas aveugler au point de basculer dans la noirceur, tout va bien. Après tout, il y a des méchants dans les meilleurs contes de fées. L'amour ne consiste pas à faire comme s'ils n'existaient pas, mais plutôt à les déjouer.
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   13 mai 2019
« Furieux tueur de biche, barbu grincheux, oncle bienveillant… rien ne décrivait convenablement l’homme qui l’embrasait d’un simple geste. D’une grande complexité, il avait plusieurs facettes, plus difficiles à démêler qu’une équation du second degré. »
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : noëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Que fait (ou ne fait pas) Martine ?

Martine à la ...?...

Ferme
Moisson

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Martine à l'école - Martine à la foire de Gilbert DelahayeCréer un quiz sur ce livre