AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755650737
Éditeur : Hugo et Compagnie (13/06/2019)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 12 notes)
Résumé :
RENCONTREZ LES SŒURS SHAKESPEARE QUATRE SŒRS, QUATRE HISTOIRES, QUATRE MANIÈRES DE TROUVER LE GRAND AMOUR... Perdre le contrôle n'a jamais été aussi divin...Brillante avocate et aînée de quatre soeurs, Lucy SHAKESPEARE a coutume de tout contrôler. Tout, tout le monde et plus particulièrement elle-même. Jusqu'à ce qu'elle rencontre le sublime Lachlan MACLEISH. Lachlan fait appel à Lucy, parce qu'il lui faut la meilleure défense possible. Il risque de perdre son hér... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Lectrice-Lambda
  01 juillet 2019
Et voici le dernier tome de la série « The Shakespeare Sisters ». J'ai adoré suivre les trois précédentes soeurs, leurs histoires, leurs doutes, leurs vies. C'est avec un petit pincement au coeur que je me suis lancée dans cette dernière histoire, à la découverte de Lucy.
C'est l'aînée des soeurs Shakespeare, celle qui a toujours veillé sur les autres depuis la mort de sa mère. Très tôt, elle a dû prendre ces lourdes responsabilités, mais le bonheur de sa famille est la chose la plus importante pour elle.
Elle est également une avocate redoutable et reconnue pour son implication et sa volonté de fer. Elle aime avoir le contrôle sur tout et tout organiser. Alors lorsque Lachlan a besoin de ses services pour l'aider à défendre son héritage, Lucy ne s'attendait pas à autant perdre le contrôle sur ses sentiments et sur sa vie.
Lachlan, quant à lui, a besoin du meilleur avocat pour l'aider à conserver l'héritage de son père : un château en Écosse et un titre de Laird… Qui sont contestés par son propre demi-frère. Il ne veut pas perdre ce lieu qui est rempli de souvenirs. Pour lui, Lucy sera parfaite comme avocate, sauf qu'il ne s'imaginait pas être autant attiré par cette femme. Or, il doit être concentré sur son objectif et absolument pas déconcentré.
J'ai vraiment beaucoup aimé ce dernier tome. Je peux presque dire que finalement, Lucy est devenue ma soeur Shakespeare préférée.
On entre directement dans le vif du sujet avec la fameuse affaire concernant l'héritage de Lachlan.
La rencontre entre lui et Lucy arrive également rapidement, et l'on comprend de suite que cette simple rencontre professionnelle va être beaucoup plus que cela.
J'ai vraiment été sensible à cette première rencontre entre les deux personnages principaux, à leur première vision, leurs premiers instants ensemble. Ils s'aperçoivent et tombent immédiatement sous le charme, une attirance naturelle et impossible à refouler. Ils sont tous les deux adultes, dans la trentaine, et ce regard beaucoup plus mature m'a séduite. Ils dressent le portrait de l'autre avec délicatesse, un peu à la manière d'un peintre qui met des touches de couleurs sur sa toile.
La relation entre Lucy et Lachlan évolue lentement, avec langueur. On sait comment tout va se terminer, il n'y a aucun doute là-dessus.
Cependant, ils ont vraiment le sens des responsabilités et du professionnalisme, des qualités qui vont les empêcher de céder à la tentation, créant ainsi une tension bienvenue.
De plus, ils n'habitent pas dans les mêmes pays, des frontières et des kilomètres qui vont les empêcher de se voir tous les jours, même si finalement les rencontres vont être nombreuses.
Ce que j'ai vraiment apprécié dans leur histoire, c'est la dimension romantique du récit. On est vraiment sur un classique, mais qui réchauffe le coeur, avec un homme qui va tout faire pour courtiser la femme qu'il aime, même s'il ne le sait pas encore.
Heureusement, on ne tombe pas trop dans le « niais », notamment parce que Lucy est une vraie femme moderne. Une femme forte, qui cache ses douleurs et ses moments de faiblesse, qui a dû prendre ses responsabilités et qui assume pleinement son indépendance et sa carrière. J'ai beaucoup apprécié cette femme et ses valeurs.
Lachlan n'est pas en reste. Il fallait un homme avec du caractère et de la force pour tenir tête à Lucy. Avec lui, elle a clairement trouvé son compagnon idéal.
Tout au long du livre, nous retrouvons à plusieurs reprises les différentes soeurs Shakespeare qui font des apparitions plus ou moins longues. Quel bonheur de les revoir et de partager avec elles des moments volés, même si la plupart ne sont pas joyeux.
Il est par contre dommage que l'ordre de parution des tomes ne soit pas le même qu'en version originale, car on retourne en arrière avec « La fantaisie du printemps » puisque c'est le dernier tome en version française qui est en réalité le troisième en version originale. du coup, il y a un décalage entre ce que l'on a lu et ce que l'on lit en se plongeant dans ce dernier opus et c'est un petit peu dérangeant pour le lecteur, mais cela n'empêche en rien de comprendre l'histoire.
La fin est le point qui m'a un peu moins convaincue, notamment parce que j'aurais aimé en avoir encore un peu plus !
En conclusion, « The Shakespeare Sisters, tome 4 : La fantaisie du printemps » est un dernier tome qui m'a complètement charmée. Carrie ELKS nous plonge dans l'histoire de Lucy et de Lachlan avec douceur et tendresse, avec un regard adulte de la vie. Derrière leurs forts caractères se cachent des êtres sensibles qui vont petit-à-petit apprendre à se connaître.
Ce côté très romance classique est contrebalancé par Lucy qui est une femme moderne et complètement indépendante et ce mélange rend l'histoire tout simplement belle.
Je vous conseille vivement la série « The Shakespeare Sisters » qui est à chaque fois un vrai moment de douceur et de tendresse.
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
theannashaw
  04 septembre 2019
Après trois tomes et trois soeurs, j'avais vraiment hâte de découvrir l'histoire de Lucy, l'impétueuse et brillante soeur aînée de l'incroyable fratrie Shakespeare. Un ultime tome qui clôt la tétralogie sur une note écossaise, qui sent bon le printemps.
Avocate de renom, Lucy Shakespeare, aînée de la fratrie, vie à Édimbourg d'où elle tente d'avoir le contrôle sur tout : vie, carrière, santé de son père et bonheur de ses petites soeurs, en oubliant parfois de vivre. Jusqu'à sa rencontre avec Lachlan, un nouveau client qu'elle doit aider à régler un différent concernant l'héritage d'une propriété et d'un titre en Écosse. Lachlan qui bouleverse bientôt l'ordre bien établi que Lucy a mis dans sa vie et la force à s'ouvrir au monde et à ses sentiments, trop longtemps restés enfouis.
En temps qu'aînée d'une fratrie de quatre, moi aussi je me suis tout de suite identifiée à Lucy, à son envie de protéger ses cadettes de tout, même maintenant qu'elles sont adultes, son impression que toutes les responsabilités lui incombent à elle et à elle seule. J'ai été touchée par son histoire, par son courage, par sa détermination et son sens du devoir aussi bien dans la vie professionnelle que personnelle. Autant de qualités qui m'ont séduites chez elle tout comme Lachlan.
Ah Lachlan ! Comment ne pas être séduit par cet homme bon et généreux, qui a tout fait pour rendre un père égoïste fier de lui, et est très attaché à ses racines ? Comme Lucy on est également séduit par son petit côté mâle dominant dont il ne se sert cependant jamais pour écraser sa partenaire, ainsi que par son attention pour les sentiments des autres et sa connaissance de l'art. Touché aussi par sa solitude et par son dévouement pour les gens qu'il aime.
Concernant l'histoire, j'ai passé un très bon moment en compagnie de Lachlan et Lucy bien qu'une fois encore j'ai eu du mal avec le ton parfois un peu trop collet monté du roman. Reste à savoir une nouvelle fois si ceci est dû à la traduction ou si c'est l'écriture de l'autrice qui est comme ça. Il faudra donc que je relise la série en VO pour répondre à cette question. En attendant j'ai vraiment aimé la romance entre les deux personnages que j'ai trouvé un peu moins « tièdes » que les trois précédentes.
J'ai également aimé en apprendre encore d'avantage sur la fratrie Shakespeare et sur certains secrets restés cachés pendants des années mais dévoilés par la maladie du père. de même que j'ai adoré la relation complexe que Lachlan entretient avec son demi-frère. Carrie Elks dépeint avec beaucoup de justesse les relations parfois complexes au sein des familles et des fratries et les batailles que les parents font parfois mener à leurs enfants, conscients ou non de l'impact que cela pourra avoir sur leur vie d'adultes.
J'ai aussi beaucoup aimé l'ambiance de ce tome, notamment toute la partie qui se déroule en Écosse dans un vieux château. J'émets malgré tout un petit bémol à cette histoire. Parce qu'Hugo a fait le choix de publier les ouvrages dans l'ordre non pas choisi par l'autrice mais dans celui des saisons, l'histoire connaît certaines incohérences dans son déroulement d'un tome à un autre. Ce que la traductrice semble avoir tenté de rectifier avec plus ou moins de succès. Il s'agit d'un détail mais cela peut se révéler un peu gênant pour les lecteurs ayant suivi la série.
Un quatrième tome qui clôt à merveille et sur une ultime note joyeuse la très chouette et divertissante tétralogie de Carrie Elks. Une série pleine de douceur et de romantisme pour les passionnés de romances ainsi que ceux qui aiment les histoires de fratries. C'est donc avec un petit pincement au coeur que je quitte les terribles, vives et incroyables soeurs Shakespeare.
Lien : HTTP://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Kimysmile
  13 juin 2019
Depuis 4 mois, mes lectures étaient rythmées par la découverte d'un nouveau tome de cette saga mais comme tout dans la vie, les bonnes choses ont une fin ! Et je suis ravie d'avoir clôturer cette saga en beauté avec ce merveilleux tome en découvrant l'histoire de Lucy, l'aînée des soeurs. Et en plus, je suis tout à fait dans les temps, car ce roman sort aujourd'hui, ce 13 juin 2019 !
C'est marrant car au final, pour ce livre-ci, c'était le résumé qui me tentait le moins. J'avais un peu d'appréhension en commençant cette histoire mais comme d'habitude, la plume de Carrie Elks m'a emportée. Elle écrit tellement bien, il y a une certaine poésie dans sa plume, dans l'utilisation des mots. A chaque fois, c'est pareil, je suis charmée. Dans cette histoire, le personnage de Lucy s'est forgée une carapace bien épaisse depuis le décès de sa mère, lorsqu'elle avait 15 ans. Une carapace chargée de secrets, qu'elle porte depuis de trop nombreuses années. Et sa rencontre avec Lachlan va ébrécher ce qu'elle avait mis si longtemps à protéger, et j'avoue avoir été beaucoup émue par ce personnage.
La romance s'installe peu à peu et m'a mis des papillons dans le ventre. Aucun des deux n'étant prêt à vivre une vraie histoire d'amour, ça rend l'ensemble encore plus beau par la suite. Et puis, j'ai également beaucoup aimé voir des retrouvailles entre les soeurs Shakespeare et revoir des personnages que j'ai tant aimé dans les tomes précédents ! La fantaisie du printemps est vraiment un superbe tome, à la hauteur de cette belle saga.
Bref, vous l'aurez compris, je vous conseille fortement cette saga si comme moi, vous aimez la romance. C'est un petit bonbon à déguster en été, sous un beau soleil ! 🙂
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Luxnbooks
  20 juin 2019
Les Shakespeare Sisters tirent leurs révérences demain et pour ce dernier opus c'est l'aîné des soeurs qui a son tour aura eu son happy-end. Lucy a eu un rôle important dans la vie de ses soeurs et cette femme active qui se plie en quatre pour ses proches ne m'a pas déçue. Après quatre mois à vivre au rythme des saisons, des découvertes de cette famille attachante c'est l'heure de clôturer cette série et de laisser les personnages vivre leur vie.
Depuis la mort de sa mère Lucy a toujours tout contrôlé, à commencer par sa carrière d'avocate qu'elle mène brillamment et qui ne laisse pas la place à l'imprévue. Seulement sa rencontre avec Lachlan McLeish va venir bouleverser son quotidien millimétré et la conduire vers l'inconnu. Lachlan a besoin de la meilleure dans le domaine pour le défendre s'il ne veut pas perdre son héritage : la propriété et le titre de Glencarraig. le ton professionnellement va rapidement se transformer en distraction, et alors qu'ils tentent de rester focalisé sur leur travail, ils vont devoir se rendre à l'évidence, la petite étincelle ne cesse de gagner en intensité et la flamme brille.
J'ai apprécié découvrir Lachlan et le voir évoluer dans son quotidien à Miami et interagir en tant que chef d'entreprise, on voit rapidement que c'est un homme respecté et qu'il a réussi à faire ses preuves sans l'argent de son père. Au fil des pages on apprend davantage sur son enfance et sur les séquelles qu'il a conservées, mais on ne s'attend pas à le voir tout lâcher pour redécouvrir une propriété qu'il n'avait pas visitée depuis son enfance. Il a un côté assez surprenant, il endosse l'image d'un homme d'affaires respecté et sa notoriété ne semble pas l'intéressé, son cercle d'amis est d'ailleurs très restreint et en leur compagnie je lui ai découvert un côté vulnérable.
Celle qu'il me tardait le plus de découvrir dans cette histoire c'est Lucy, dans chacun des tomes consacrés aux soeurs Shakespeare ont a pu constater l'influence que l'aîné à eu sur sa fratrie. Elles s'accordent toutes à dire que depuis la mort de leur mère Lucy a toujours répondu présente pour porter assistance à ses soeurs et bien qu'elle n'est jamais pue remplacer le rôle d'une maman, sa dévotion n'a échappé à aucune des soeurs. Désormais ses soeurs peuvent compter sur les hommes de leur vie et face à ces changements la jeune avocate va se laisser absorber par sa vie professionnelle, laissant de côté sa vie personnelle. Sa rencontre avec Lachlan va complètement bousculer la vie qu'elle s'est construite et il va lui montrer l'importance de se reposer sur quelqu'un.
L'histoire aborde un côté de la romance un peu plus érotique et en comparaison des autres tomes ça ajoute un côté épicé très appréciable. Et l'alchimie du couple fonctionne parfaitement. On termine cette série sur une jolie conclusion tant du côté de la romance, que du côté de la fratrie qui a su consolider des liens que la distance avait fragilisés. La narration à la troisième personne pourrait en bloquer certain, moi-même n'étant pas une grande fan lors de la lecture, mais en toute honnêteté on oublie facilement ce détail en découvrant l'histoire.
Lien : https://wp.me/p4u7Dl-4yK
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedml
  20 juin 2019
UNE DERNIÈRE BELLE AVENTURE POUR CLÔTURER UNE SAGA SYMPATHIQUE !
J'avais hâte de découvrir l'histoire de Lucy, qui est l'aînée des soeurs Shakespeare. Située en Ecosse, Lucy est avocate et se donne à fond dans son métier. C'est une bourreau de travail et elle aime contrôler tous les aspects de sa vie. Sa rencontre avec Lachlan va légèrement bouleverser sa petite vie bien rangée.
Ce quatrième opus clôture une saga bien sympathique mais il n'aura pas eu ma préférence à cause du démarrage très lent et des nombreuses longueurs qui parsèment le récit.
DES HÉROS QUI ONT DE GRANDES RESPONSABILITÉS MAIS QUI ONT BEAUCOUP DE POINTS COMMUNS.
Lucy Shakespeare a toujours tout porté sur ses épaules. Depuis la disparition tragique de sa mère, elle s'est occupé de sa famille. Elle a toujours fait passer les autres avant elle-même. Lucy est avocate, elle a une carrière florissante, elle se donne les moyens de réussir même si elle met en parenthèse sa vie privée. J'ai beaucoup aimé Lucy car elle loyale, généreuse et vraiment attachante. Elle évolue plutôt bien dans le récit ce qui est plaisant à lire. Lachlan est quant à lui un héros tout à fait charmant. Pour défendre son héritage familiale, il va faire aux services de Lucy qui sera son avocate. Lachlan est séduisant, il a un statut assez important et il ne le doit qu'à lui-même. J'ai aimé son caractère et sa façon de se dévoiler.
On retrouve les soeurs Shakespeare pour notre plus grand plaisir. Ainsi que des nouveaux personnages très intéressants.
UNE INTRIGUE BEAUCOUP TROP LENTE A SE METTRE EN PLACE !
L'intrigue avait beaucoup de potentiel, le contexte, les lieux visités par nos héros et l'histoire d'amour romantique auraient dû totalement me séduire. Ce ne fut pas le cas car l'intrigue a mis beaucoup trop de temps à se mettre en place. le début est lent, trop lent. Il y a beaucoup de détails inutiles qui rendent la lecture ennuyeuse. J'attendais vraiment que cela démarre enfin pour pouvoir apprécier cette romance.
Le fond de l'histoire est touchant et intense. On découvre l'univers familial de nos héros ainsi que leur passé. Lucy et Lachlan sont souvent en train de se remettre en question, ils évoluent ensemble et c'était plaisant. le rythme de ce dernier opus est assez lent voire un peu plat. Il est beaucoup moins léger que les précédents et cela se ressent car la romance n'a pas su rendre l'ensemble fluide et entraînant.
La romance est assez originale, le contexte de la relation de Lucy est Lachlan a un côté interdit qui nous offre quand même quelques frissons bien sympas. Mais j'ai tout de même eu du mal à apprécier totalement leur idylle.
EN BREF :
Cette saga est terminée et je vous la conseille vivement. Mon tome préféré restera le troisième qui concerne Kitty 🙂 Ce dernier opus ne m'aura pas séduite mais je ne regrette pas d'avoir découvert l'histoire de Lucy qui a un rôle important au sein de sa famille.
A lire si vous aimez…
La saga [The Shakespeare Sisters].
Les histoires familiales.
Les romances au rythme lent.
Lien : http://www.lmedml.fr/2019/06..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   20 juin 2019
« – Je rembobine : tu te trouves dans un château isolé avec MacLaird-le-canon dans la chambre au bout du couloir, et tu as décidé de papoter avec moi. Ça tourne pas rond chez toi ?
Kitty paraissait amusée tandis qu’elles conversaient par Skype. L’appel vidéo fonctionnait mieux que le réseau mobile pratiquement inexistant. Lucy nota dans un coin de sa tête de remercier Alistair pour le wifi à haut débit.
– Ce n’est pas un canon, protesta-t-elle. C’est mon client.
Son ton manquait de conviction.
– Lucy, je l’ai googlisé. Si ce type n’est pas séduisant, Adam n’est pas le meilleur réalisateur de documentaires du monde. Ce qu’il est, de fait. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KimysmileKimysmile   12 juin 2019
Aimer ? Ce petit mot suscita un frisson le long de son échine, qui la réchauffa en même temps. Parce que l'amour rend vulnérable, il ouvre le cœur en grand. L'amour implique de lâcher prise.
Commenter  J’apprécie          00
KimysmileKimysmile   12 juin 2019
Seul ce qu'on désire ardemment mérite qu'on se batte.
Commenter  J’apprécie          10
KimysmileKimysmile   11 juin 2019
Un baiser met à nu, rend vulnérable. Cela revenait à sauter les yeux fermés du bord d'une falaise.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : héritageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3584 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..