AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Warren Ellis (Autre)Adi Granov (Autre)
EAN : 9782809491784
168 pages
Éditeur : Panini France (30/12/2020)
3.98/5   24 notes
Résumé :
Quelqu'un a dérobé tous les éléments du dossier "Extremis" dans un important centre de recherches et dans un but encore inconnu. Mais que recouvre exactement ce projet top secret ? Une méthode révolutionnaire inaugurant une nouvelle ère dans le rapport entre l'homme et la machine. Une ère qui, si on n'y prend garde, pourrait conduire l'humanité à la catastrophe. Tony Stark, inventeur milliardaire et alter ego d'Iron Man, ne restera pas les bras croisés devant u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
rulhe
  25 février 2019
Warren ellis nous modernise iron man dans cette aventure très années 1999 , ou les jeunes démonse les violences causé par les armes. et ou tony stark va avoir des problèmes de conscience,
lui qui voudrait développé de nouvelles technologie pour le bien de tous, se voit reprocher l,usage qu'en fait l,armé.
adi granov au dessin utilise
l,ordinateur ce qui fait qu'on a l,impression de lire un film. certains passages en noir et blanc n,on fait penser au polar de jean Claude claeys que les lecteurs du magazine ( a suivre) connaissent bien pour ses héros qui ressemblez au stars de cinéma comme Humphrey bogard , Marylin Monroe,
et bien d,autres
une bonne histoire sans surprise mais efficace.mais plutôt pour un public adultes.👍
Commenter  J’apprécie          180
Presence
  29 avril 2016
Le personnage d'Iron Man apparaît pour la première fois en mars 1963 et Anthony Stark est blessé lors de la guerre du Vietnam (un éclat d'obus se fiche près de son coeur). En 2005, Marvel confie à Warren Ellis le soin de mettre à jour l'origine de ce héros qui ne fait pas son âge dans cette minisérie en 6 épisodes.
L'histoire commence avec un groupe de terroristes américains qui a subtilisé un sérum bourré de nanotechnologies et qui l'injecte dans l'un de ses membres. Pendant ce temps, le directeur de ce projet se suicide. Et Tony Stark cherche désespérément comment améliorer son armure. Il se heurte à des manifestants qui protestent contre la fabrication d'armes par son entreprise. Il se heurte à un journaliste qui ne prend pas de gants pour lui faire dire que ses produits tuent des innocents dans le tiers monde. Et le terroriste a survécu à son injection, a acquis des pouvoirs hors du commun et s'en prend à la population innocente. Tony Stark est appelé par la responsable du projet pour lui venir en aide, et Iron man ne tarde pas à s'opposer au terroriste.
Ce tome est un excellent point d'entrée pour commencer à lire Iron Man (avant de passer à Dans la ligne de mire). Dans "Extremis", vous avez droit à un rappel de l'origine d'Iron Man (cette fois-ci Tony Stark est victime d'une mine antipersonnel en Afghanistan). Warren Ellis ramène le personnage au plus près du concept créé par Stan Lee : Tony Stark est un capitaliste pur et dur, un fabricant d'armes sans trop de remords, un tombeur de ces dames, et Iron Man a l'apparence d'un robot dépourvu de toute émotion.
Mais Ellis ne se contente pas d'un simple rafraîchissement du personnage. Il lui confère plus d'épaisseur en faisant de cette histoire une quête du sens pour Tony Stark. Il ne s'agit pas d'une quête de sens pour faire genre, mais bien de la question de la pertinence du personnage dans un monde où la technologie a déjà révolutionné plusieurs fois notre quotidien. Heureusement le scénario a été confié à Warren Ellis : cet auteur dispose d'un bagage suffisant pour introduire des éléments de science fiction assez solides et travaillés pour ne pas être dépassés et ridicules 12 mois après. de la même manière, l'expérience d'Ellis et son savoir faire lui donnent assez de confiance pour laisser une large place aux illustrations et aux scènes d'action.
Les illustrations sont réalisées par Adi Granov qui a tout fait (dessins + encrages + couleurs) à l'infographie. Dans ce parti pris technologique, il y a des bonnes et des moins bonnes choses. le bon coté, c'est le rendu d'Iron Man. Adi Granov a su trouver les bons outils et les bonnes textures pour donner un impact visuel phénoménal à l'armure d'Iron Man. La gestion par ordinateur de l'armure lui assure de ne perdre aucun détail d'une case à l'autre. Il maîtrise parfaitement l'outil de textures : l'armure a une patine plutôt mate avec des reflets discrets et une texture métallique parfaite. C'est vraiment la grande réussite de ces pages : une armure crédible. Sa mise en page est également très claire et très aérée. Il profite pleinement du script d'Ellis pour réaliser de très belles séquences de vol aérien et des combats titanesques. Oui, l'enfant qui sommeille en moins est vraiment jaloux du très beau jouet de Tony Stark. Par contre Adi Granov a les mêmes difficultés que le premier dessinateur venu avec des outils traditionnels : il est fâché avec les décors. Il use et il abuse de fonds colorés avec des dégradés subtils dans des tons plutôt neutres, au lieu de dessiner de vrais décors (ou même à la rigueur d'utiliser des références photographiques travaillées avec photoshop ou autre). C'est d'autant plus rageant qu'il réussit à dessiner des individus qui sortent de l'ordinaire, sans être pour autant caricaturaux.
De la même manière que Granov est limité coté décors, les dialogues d'Ellis deviennent vite ridicules quand les personnages débattent de doctrines politiques ou de positions morales. J'ai eu l'impression qu'il avait fait le minimum syndical pour remplir ces points de passage obligés, mais qu'il n'y croyait pas un seul instant. le gourou new age et son discours sur le futur est un grand moment à condition de le prendre au second degré.
"Extremis" est une histoire qui permet de prendre pied dans la continuité actualisée d'Iron Man, donc destinée aux nouveaux lecteurs et intéressantes pour les anciens. C'est une histoire très divertissante, pleine de bruits et de fureur et de concepts high-tech. Mais ce n'est pas la plus grande réussite de Warren Ellis du fait de passages idéologiques bâclés et de dessins manquant de profondeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Yvan_T
  17 novembre 2020
Ce Marvel Graphic Novel regroupe les six premiers épisodes (Iron Man (vol.IV) #1-6) de la nouvelle série régulière Iron Man: une histoire complète, écrite par Warren Ellis ("Desolation Jones", "Fell", "Transmétropolitan", "Down", "The Authority") et mis en images par Adi Granov.
"Iron Man - Extremis" permet à Warren Ellis de redéfinir les origines de ce personnage créé en 1963 par Stan Lee. Une histoire qui marque ainsi le renouveau de cet homme d'acier rouge et or que l'on redécouvre ici sous un autre angle. Pour ce faire, Warren Ellis imagine une intrigue assez classique, mais efficace: Iron Man est confronté à un homme qui, en s'inoculant un nouveau sérum révolutionnaire, est transformé en super-soldat. Un scénario qui ne déborde pas d'originalité mais qui est bien géré et qui va surtout obliger Iron Man à upgrader (de manière peu crédible) une nouvelle fois son armure.
Mais cette histoire permet surtout à l'auteur de revenir sur les origines du personnage (sa première armure toute grise, son problème d'alcoolémie) et sur les valeurs qui l'animent. Une réécriture qui constitue une bonne introduction au personnage pour les néophytes et qui permettra aux autres de constater certaines modifications, comme ce passé afghan.
Le graphisme réaliste d'Adi Granov est très maîtrisé et précis, même si je ne raffole pas trop de ce style photo-réaliste trop poussé à l'extrême qui donne aux personnages un aspect trop statique.
Bref, une revisite intéressante de Tony Stark et de son alter égo doré au sein d'une intrigue qui manque d'originalité, mais qui est parfaitement maîtrisée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
veda
  16 décembre 2014
Je ne connaissais pas de un, cette histoire d'Iron Man; Extremis qui est assez importante à savoir sur Iron Man du point de vue de sa quasi-invulnérabilité en tant qu'homme derrière son armure.
De deux, ce dessinateur m'était aussi inconnu.
Un très bon dessinateur, vraiment très bon dans son genre, mais version BD-comics, je n'ai pas trop apprécié, pourquoi? On se sent carrément sortir de l'univers d'un dessin BD-comics pour avoisiner la réalité.
Ça m'a couté au début de la lire, je me croyais dans un genre de photo-roman des années 80' de nos parents.
N'empêche, sa technique artistique est vraiment époustouflant, faut pas se le cacher, un grand travail de maître.
Ce qu'il lui a même permis de participer activement aux films de Iron Man et créer de nouvelles armures.
Je n'ai pas aussi apprécié le côté sanglant , ce qui me prouve, que ce genre de technique artistique ne m'approche pas du-tout pour les BD-comics, très personnel comme goût.
J'ai passé un bon moment, sanglant, d'approche réaliste, mais satisfait d'avoir connu ce côté d'Iron Man.
Je ne le recommande pas pour les jeunes enfants de moins de 12 ans,
à prendre connaissance, avant de donner en cadeau.
En espérant ne pas avoir été trop dur et ne pas avoir froissé personne avec mon commentaire qui est, très personnel.
À bientôt, et bonne lecture!
veda
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32


critiques presse (1)
BulledEncre   10 juin 2014
Un Iron Man modernisé : un album qui peut être lu aussi bien par les amateurs de l’Homme de Fer que par de nouveaux lecteurs.
Lire la critique sur le site : BulledEncre

Lire un extrait
Videos de Warren Ellis (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Warren Ellis
C'est avec une grande joie que Luc Frelon, programmateur et animateur Fip, annonce la sortie de l'album "Carnage" de Nick Cave et son compagnon de longue date Warren Ellis. C'est l'occasion de consacrer une minute Fip à la Fnac au corbeau chanteur-auteur-compositeur-acteur australien, alias Nick Cave. Meneur des groupes emblématiques The Bad Seeds et Grinderman, il est un fervent fan de David Lynch, mais son lien avec le cinéma ne s'arrête pas là : au-délà d'avoir joué dans des films ("Les ailes du désir", "Ghosts... of the Civil Dead", "Harry Potter et les Reliques de la Mort"... Rien que ça), il a composé plusieurs bandes originales de films, toujours avec son acolyte Warren Ellis.
Retrouvez "Carnage" sur Fnac.com : https://www.fnac.com/Nick-Cave/ia3492
La chronique complète : https://www.fnac.com/La-minute-Fip-a-la-Fnac-Nick-Cave/cp52394/w-4
Toutes les pépites de l'Instant et la minute Fip à la Fnac sur notre chaîne : https://www.youtube.com/playlist?list=PLiecdOYPtnue1cbBI-r764LKcvUjzjU8i
Retrouvez-nous sur Facebook @Fnac : https://facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac
#InstantFipFnac #NickCave #Carnage #WarrenEllis #TheBadSeeds
+ Lire la suite
autres livres classés : iron-manVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
199 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre