AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782757805428
384 pages
Éditeur : Points (04/10/2007)
4.09/5   11 notes
Résumé :
Les premiers mots de l’Ecclésiaste sont célèbres : « Vanité des vanités, tout est vanité. » Ils ont fait de l’auteur le modèle universel du sceptique, qui doute de tout et ne croit plus en rien. Au contraire, Jacques Ellul pense que nous avons à faire à un croyant, ou à la sagesse d’un homme de foi. De fait, à le regarder de près, le livre regorge d’affirmations contradictoires. Il dit et répète que la sagesse est du vent, et pourtant il met au-dessus de tout la sag... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
eterlutisse
  03 juin 2011
Alambiqué et répétitif, érudit jusqu'à la cuite. Je n'en suis pas venue à bout et pourtant j'adore le texte dont il traite. J'ai une approche intuitive de la Bible et le message de l'Ecclésiaste ne m'avait pas parru si complexe... Cependant cet essai a eu le mérite de m'éclairer sur les origines du texte et de me poser des questions. A lire donc (en diagonale) si on a été touché par l'Ecclésiaste.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
DubsjpDubsjp   01 février 2020
« Il y a une vanité qui est faite sur la terre : c’est qu’il y a des justes qui sont traités selon l’œuvre des méchants, et des méchants qui sont traités selon l’œuvre des justes ; j’ai dit : cela aussi est vanité » (VIII, 14).
Elle est multiforme cette vanité, elle se manifeste en tout. Une de ses manifestations est donc celle-là : le juste et l’injuste sont traités de la même façon. Il n’y a pas de justice. Il n’y a pas de récompense à attendre en faisant le bien, en étant juste. Tout est interverti, ou perverti, ou confondu par le grand mouvement de la vanité.
(page 132)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DubsjpDubsjp   17 janvier 2020
En tant que chrétiens nous devons savoir fermement que nous n’avançons en rien vers le Royaume de Dieu. Que celui-ci ne se constitue pas au travers de l’Histoire, qu’il ne viendra pas lorsque peu à peu le monde aura été christianisé, converti, lorsque la société sera devenue plus juste, etc.
Il est absolument formidable (au sens étymologique !) de constater la permanence, la perpétuation de cette énorme hérésie (qui dans nos temps modernes culmine chez Teilhard de Chardin…) selon laquelle les progrès spirituels, religieux, culturels nous font avancer vers le Royaume de Dieu. Comme si celui-ci était la conclusion normale de notre histoire, comme si elle aboutissait normalement dans le Royaume, comme un fleuve dans la mer. (page 78)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DubsjpDubsjp   06 septembre 2020
Il faut placer toute étude de la vanité sous le frontispice de G. Bernanos : « Pour être prêt à espérer en ce qui ne trompe pas, il faut d’abord désespérer de tout ce qui trompe. »
Tout Qohelet est là.
(page 59)
Commenter  J’apprécie          20
DubsjpDubsjp   11 août 2020
Il faut une singulière vanité ou une rare inconscience pour écrire encore de nos jours un texte sur l'Ecclésiaste ! En présence d'une bibliographie qui couvre des pages - et des dizaines de commentaires aussi savants les uns que les autres. Je ne suis ni savant, ni exégète, ni herminette, ni théologien. Mon seul titre ici est que ce texte je l'ai lu, médité, prié, pendant plus d'un demi-siècle. Il n'y a probablement pas de texte de la Bible que j'aie autant fouillé, dont j'aie autant reçu - qui m'ait autant rejoint et parlé. Mettons que j'exprime ce dialogue.
(page 11)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DubsjpDubsjp   20 janvier 2020
Le travail est une nécessité. Ce n’est ni une valeur, ni une vertu, ni un bien, ni un remède, ni l’expression de l’homme, ni le révélateur… C’est cela que veut dire « l’âme n’est pas comblée » - le ventre peut l’être. Mais c’est une perversion grave lorsque toute une société prétend combler l’âme par le travail ! Ceci ne peut produire qu’un grand vide, une absence terrible, dans laquelle vont s’engouffrer toutes les autres passions. (page 113)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Jacques Ellul (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Ellul
Patrick Chastenet vous présente son ouvrage "Introduction à Jacques Ellul" aux éditions La Découverte. Rentrée Sciences Humaines automne 2019.
Note de Musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : l'ecclésiasteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1398 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre