AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253086659
Éditeur : Le Livre de Poche (29/03/2017)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 133 notes)
Résumé :
Londres. Un adolescent est abattu lors d'une course-poursuite. Les étranges circonstances de sa mort amènent la journaliste Cynthia Bonsant à enquêter sur les agissements de Freemee, une société dédiée aux nouvelles technologies. Spécialiste de la collecte et de l'analyse de données, la firme promet à ses millions d'utilisateurs une vie meilleure. Jusque là seul Zero, l'activiste le plus recherché au monde, avait osé alerter l'opinion sur les dérives du système Free... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
nameless
  26 octobre 2017
Elles sont séduisantes ces petites applications rapidement chargeables sur nos smart-phones. Elles permettent de faire les courses, de contrôler notre rythme cardiaque ou de calculer le nombre de pas effectués ou encore le nombre de calories ingurgitées quotidiennement, de voir la météo au lieu de regarder par la fenêtre, d'éviter les radars sur les routes, ou de reconnaître n'importe quelle chanson à partir de quelques notes entendues ici ou là. C'est pratique les achats en ligne. Depuis notre canapé, de jour comme de nuit, à bord de notre robe de chambre en pilou et même pas maquillées, nous pouvons commander le dernier Modiano ou la dernière lessive en promotion, attention de ne pas confondre. Que dire enfin de ces applications qui détectent tout près de chez nous l'homme ou la femme de notre vie ou de ces réseaux sociaux qui nous transforment tous en journalistes : « Ca ne fait pas 10 minutes que c'est en ligne et on a déjà plus de dix mille likes, favs, yeah et autres commentaires positifs » (p. 90). C'est merveilleux Google et Wikipedia, une information manque à notre culture, et hop, en un clic, elle est livrée formatée, pré-digérée. Que celui qui n'a jamais péché me jette la première pierre !

Freemee, start-up au succès fulgurant spécialisée dans la collecte et l'administration de données individuelles a flairé le filon juteux, attribue des points aux abonnés qui révèlent des informations intimes grâce à 300 questions judicieuses posées lors de l'inscription, et envisage le classement de plus de quatre milliards de personnes selon leurs données personnelles, âge, sexe, orientation sexuelle, situation familiale, lieu de résidence ou revenus, budget accordé à la nourriture, les vêtements, les loisirs, c'est banal, mais aussi en fonction d'un faisceau de valeurs.

Bien sûr, chaque utilisateur d'internet sait intuitivement ou par expérience, que chaque trace laissée par sa navigation sera exploitée : « Si vous ne payez pas pour cela, vous n'êtes pas le client, vous êtes le produit vendu », mais Marc Elsberg va bien au-delà de cet enfonçage de portes ouvertes. Grâce à son talent, que j'avais déjà apprécié dans Black-out, il anticipe (à peine ?), ce que seront nos lendemains qui ne chanteront plus lorsque de notre plein gré, nous aurons livré tout ce qui constitue nos vies, à des multinationales cannibales et mercantiles, voire malveillantes.

J'ai beaucoup apprécié cette lecture, meilleure que Black-out selon mes critères, car les personnages créés par l'auteur sont plus proches du lecteur lambda, notamment Cyn, journaliste et maman de Viola, impliquée dans une dérive meurtrière due à des smart-glasses malencontreusement prêtées par sa mère. Culpabilisée, Cyn ouvre la boîte de Pandore ! Roman crédible, réaliste, bien documenté sans être étouffe-chrétien, abordable par tout utilisateur d'internet, Zero, est une excellente découverte, distrayante et instructive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          583
Witchblade
  30 décembre 2018
Ou les joies de l'internet moderne !!
Je remercie Resogerath pour cette pioche de Mai, ma dernière très en retard. J'avais adoré Black-Out, son premier roman, et ainsi découvert son style littéraire. J'ai acheté celui-ci à sa sortie en poche et l'ai enterré depuis dans ma Pal. J'espère qu'il se maintient au même niveau avec celui-ci.
L'auteur présente son livre comme une dystopie mais à bien y réfléchir, je le trouve très proche de la réalité et un de ces jours, cela pourrait bien nous arriver. Comme pour le précédent, l'auteur change régulièrement de narrateur mais c'est toujours en lien avec l'action en cours. Il n'y a juste pas de coupure ou d'annotation à chaque changement, il n'est donc pas toujours évident de savoir qui est qui. Je trouve qu'il est encore plus pointu que le précédent et qu'il fait encore plus peur finalement. Je m'identifie assez facilement à Cyn car à bien des égards, j'aime bien les nouvelles technologies quand ça nous aide dans notre quotidien mais pas quand ça nous met dans des catégories. Nous sommes censés être tous différents… Pour ma part, il m'a fallu attendre la moitié du roman pour que mon rythme de lecture revienne à la normale. le début était beaucoup trop pointu en matière d'ordi et de données d'Internet, j'essayais de tout retenir sans grand succès et du coup, je n'étais pas captivée par l'histoire. Il est quelque fois difficile de s'y retrouver dans qui est qui car contrairement au précédent, il ne met plus où se passe les évènements, on a seulement un espace entre chaque paragraphe avec des interlocuteurs différents : sont-ils de la NSA, CIA ou de Freemee ? Aucune idée… Curieuse fin car Zero n'apparaît que très peu et n'est pas le narrateur principal. Mais en même temps, ce que l'auteur nous dépeint est déroutant et ne doit pas être loin de la réalité. Merci Big Brothers et Internet !! Je me demande sur quoi va porter son prochain roman et qu'est-ce qu'il va ainsi mettre en lumière sur notre société actuelle.
Comme vous l'aurez compris, à part le début trop technique pour moi et une fin un peu bizarre, j'ai beaucoup apprécié la lecture de ce roman et ce fut une excellente découverte, moins coup de coeur que le précédent du coup. Encore un roman qui fait réfléchir au moment des Gilets Jaunes et des fake news. le début a été long à cause des différentes infos sur Internet et les ordis mais l'histoire devient plus mouvementée dès qu'on suit Cyn dans son combat pour la vérité et la liberté. Si vous êtes amateurs de dystopies proches du réel, je vous conseille très fortement de découvrir ce roman et son auteur hors norme. Pour ma part, je vais continuer à suivre cet auteur de très près, il a toujours des sujets chocs en stock. Un seul bémol venant de la traduction vers la fin où on parle de cadavre alors que le pronostic vital est engagé, il n'est donc pas encore mort.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
verobleue
  07 décembre 2017
« Zero : Ils savent ce que vous faites » de Marc Elsberg est un thriller sur l'effet produit par l'utilisation de coaching, d'accompagnement par haute technologie pour améliorer notre vie, que ce soit au niveau professionnel, vestimentaire, amoureux…
Une journaliste du Daily à Londres, Cynthia Bonsant, est entraînée dans une enquête concernant Freemee, une société américaine, spécialiste de la collecte et de l'analyse de données, qui promet une vie idéale aux abonnés par coaching personnalisé via smartphone. Toutes ces petites applications pratiques qui réalisent le travail à votre place, qui facilitent la vie et vous font gagner du temps… Par un simple clic, elles deviennent des secrétaires particulières, des coachs, des chauffeurs, des mémos, des guides spirituels. Elles suggèrent, guident, filtrent les infos, recommandent. de plus, Freemee instaure également un système de classement qui permet aux abonnés classés dans les rangs supérieurs d'obtenir certains avantages. Donc, les abonnés cèdent leurs informations personnelles volontairement.
Au départ, elle n'est pas réellement attirée par le sujet mais quand on lui propose d'utiliser des lunettes connectées avec logiciel de reconnaissance faciale, elle est captivée par toutes les informations que l'on peut trouver sur n'importe qui, mais elle est également embarrassée d'imaginer tout ce que l'on peut savoir d'elle …

Ce livre avait tendance à m'énerver avec un début compliqué à suivre avec l'alternance de nombreux personnages sur deux continents ce qui m'a un peu dérangée. Ensuite, j'ai trouvé que l'histoire était construite avec astuce, crédible et d'actualité. Elle montre bien les conséquences qui résultent lorsque nous laissons nos données personnelles sur Internet grâce à ces outils numériques utilisés dans la vie courante. Ces programmes par algorithmes sont là pour calculer, paramétrer, prévoir, anticiper, construire. Mais vous n'êtes plus jamais seul, plus jamais libre : sans libre arbitre, voici le conditionnement et la manipulation.
Des sociétés, qui avec ces informations, sont en mesure de prédire avec précision nos comportements dans de nombreux domaines et qui savent quoi nous vendre en fonction de nos centres d'intérêts, de notre âge, de nos amis, des séries télévisées regardées, des e-shops fréquentés…
Ouvrez internet et voyez ce que l'on vous propose, vous comprenez maintenant ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Jeanmarc30
  29 octobre 2018
" Zero " de Marc Elsberg a retenu toute mon attention. Sur la thématique ingénieuse des applications inventives, des lanceurs d'alerte et d'un hommage indirect à Edward Snowden, Marc Elsberg livre un thriller contemporain qui met pleinement l'accent sur les failles et les dérives d'une société hyper connectée. Bien que de prime abord, " Zéro " peut laisser penser à un roman de science-fiction, d'anticipation, nous sommes immergés dans une intrigue savamment construite et documentée dans laquelle les aspects techniques décrits sont réalistes. Par ailleurs, parce que nous utilisons les réseaux sociaux, nous nous identifions dans la plupart des personnages "lambda" du roman, ceci générant à ce titre une prise de conscience sur les applications et les nouvelles technologies si ce n'est une vision suspicieuse de notre environnement (tant le "conditionnement" de nos attitudes via les statistiques et les bases de données fait froid dans le dos à certains égards). Avec cette ''pépite'', l'ouvrage de Marc Elsberg peut se comparer à un George Orwell moderne et (ré) actualisé qui ne dément pas les dérives autrefois dénoncées dans 1984, Big Brother étant devenu Big Data.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
gruz
  05 avril 2016
Souriez, vous êtes filmés, étiquetés, surveillés, catalogués, comparés, fliqués, numérotés, pistés, influencés. Et tout ça, de votre plein gré…
Vous trouvez ma sentence un poil exagéré ? Lisez donc le deuxième roman de Marc Elsberg et on en reparle. Parce que, mine de rien, sous couvert d'un thriller, l'auteur autrichien frappe encore plus fort qu'avec son premier du nom, Black-Out.
Après le terrorisme énergétique, voilà qu'il nous plonge dans notre société 2.0, celle où les données qui nous caractérisent sont à la portée de tous. Celle où les entreprises peuvent s'en servir pour influer nos comportements et nos jugements.
Science-fiction ? Sûrement pas. Au mieux, une anticipation de ce qui nous pend au nez dans les toutes prochaines années. L'auteur le dit en préambule, Zero peut se lire comme une dystopie, sauf que les technologies sont déjà disponibles (d'ailleurs il explique qu'entre la sortie de la version originale en 2014 et celle en français en 2016, la réalité a déjà en partie rattrapé la fiction). de quoi donner envie à certains d'entrer en friction envers ce cyber-catalogage, comme le font les activistes de ce mystérieux groupuscule appelé Zero qui sévit dans ce roman.
Le thriller comme moyen de faire évoluer les consciences ? Et pourquoi pas ! Je suis le premier à penser qu'un divertissement peut faire réfléchir sur le monde, et que l'homme n'est jamais aussi attentif que lorsqu'il l'est de son propre chef.
Car Zero est un vrai thriller, avec une vraie histoire prenante et surprenante, et de vrais personnages qu'on a envie de suivre de près. Un scénario habile, bien mené, construit avec intelligence et qui donne envie de tourner les pages.
Je trouve qu'en terme de narration, Marc Elsberg a progressé par rapport à son premier roman (qui était déjà plutôt bon). L'équilibre entre fiction et description / dénonciation des risques des nouvelles technologies est bien maîtrisé, et les personnages plus crédibles.
Vous êtes-vous déjà demandé tout ce qu'une entreprise ou un État pouvaient faire de vos données personnelles (celles qui vous résument dans vos comportements sociaux, de consommateur ou d'électeur) ? Sans tomber dans la parano, mais juste pour être conscient, ce roman vous questionne avec force sur le sujet.
Tout ce que vous laissez comme traces vous caractérise. D'ailleurs, en écrivant cette chronique littéraire, j'en dis beaucoup sur ma manière d'être et de penser, et c'est maintenant gravé dans le marbre virtuel. La vie privée existe-elle encore, quand on peut arriver jusqu'à anticiper vos actions ?
Zero nous montre ce qui se cache derrière le rideau virtuel de notre réalité personnelle. le roman le fait avec clairvoyance et ingéniosité, tout en nous promenant à travers le monde le long d'une intrigue captivante. de quoi passer un excellent moment de lecture, tout en se sentant connecté à une réalité dérangeante.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
namelessnameless   23 octobre 2017
Combien y a-t-il d'informations utiles dans ce monde ? 90 % des informations que je reçois tous les jours sont de la merde ! Des messages de Facebook ou de WhatsApp, des nouvelles de stars, des shows de téléréalité, de la publicité, des spams, des consignes de mes patrons ! La seule manière d'organiser ces informations, c'est de les foutre à la poubelle.
P. 48
Commenter  J’apprécie          512
UnhomosapiensUnhomosapiens   26 novembre 2017
- "La sphère privée ? Maman, depuis que je suis toute petite, je sais qu'il y a des caméras partout. Je sais que l'on est suivi à la trace dès que l'on paye avec sa carte bleue ou sa carte de fidélité. Que nos smarphones enregistrent tous nos mouvements, et qu'ils diffusent les adresses et les numéros de téléphone de nos amis. Que les services secrets, les banques, les supermarchés et même nos machines à café identifient nos comportements. Voilà où nous en sommes. Les portables et internet sont arrivés avant ma naissance. C'est votre génération qui a construit ce monde tel qu'il est. Pas nous. Alors arrêtez de vous enerver."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
verobleueverobleue   28 novembre 2017
- C'est le mouvement de l'autoquantification.
- La quoi ?"
A sa manière d'inspirer profondément, Viola se rend compte que sa mère est sur le point de s'étouffer en entendant ça.
- C'est ainsi qu'on appelle la pratique des gens qui s'observent le plus précisément possible, qui mesurent tout en eux et qui enregistrent toutes les données liées à l'alimentation, aux fonctions corporelles, etc. De plus en plus à la mode.
- Autrefois, on les aurait appelés des hypocondriaques, s'agace Cyn.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
namelessnameless   25 octobre 2017
Ai-je envie d'un monde où tout est rendu public en temps réel, sans secret ni surprise ? Un monde où tout est marchandise ?
P. 418
Commenter  J’apprécie          332
verobleueverobleue   14 novembre 2017
Facebook, le livre des visages. Eux aussi, ils ont eu leurs problèmes et leurs scandales. Ils ont pourtant des milliards de membres. C'est ce que doit penser votre chiotte : il faut manger de la merde ! C'est bon la merde, impossible que des millions de mouches se trompent.
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Marc Elsberg (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Elsberg
Marc Elsberg zu Gefahren mangelnder IT-Sicherheit am EFA17
autres livres classés : données personnellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2080 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..