AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur Le goût du baiser (9)

letilleul
letilleul   17 novembre 2019
L’odeur du pain grillé. Je ne sens pas l’odeur du pain grillé. J’ai pourtant bien entendu le bruit du pain qui saute du grille-pain, dans la cuisine. C’est samedi matin. Je suis dans ma chambre, dans mon lit, encore allongée. Je suis réveillée depuis plusieurs minutes. Le matin, le week-end, ma mère fait griller du pain. Tous les samedis et tous les dimanches, depuis que je suis petite, je me réveille avec cette odeur familièrement délicieuse. Quand j’étais en maternelle et en primaire, elle le faisait vers huit heures du matin. Depuis le collège, j’ai découvert la grasse matinée, et elle ne commence donc les hostilités pain grillébeurre- salé-confiture qu’aux alentours de dix heures. Cette odeur qui donne faim a un effet magique – elle me fait bondir du lit. Mais elle est aussi l’odeur du week-end, et donc du temps que l’on prend. Je peux traîner en pyjama, lire des BD blottie dans le canapé, me recoucher et regarder des séries, me raser les jambes, ou faire un masque beauté qui ne sert à rien. Tout cela sans souci de l’heure. Le bonheur. C’est ça, que sent le pain grillé que prépare ma mère. Sauf que ce matin, je ne sens rien
Le médecin m’a dit, hier : « Si vous avez des réactions physiques anormales, ces prochains temps, comme la tête qui tourne ou des vomissements, revenez consulter immédiatement. » Est-ce que ne pas sentir le pain grillé, c’est une raison pour consulter ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
LivresdAvril
LivresdAvril   12 août 2020
- Ce qui ne tue pas rend plus fort, nan ?
- Nietzsche ?
- Nan Kanye West, meuf ! répond-elle dans un grand éclat de rire. L'album "Graduation" ! (p. 204)
Commenter  J’apprécie          20
LivresdAvril
LivresdAvril   12 août 2020
Je me sens comme un temple sacré, magnifique, que l'on désire ardemment explorer mais que l'on découvre sur la pointe des pieds. (p. 189)
Commenter  J’apprécie          20
LivresdAvril
LivresdAvril   12 août 2020
J'ai totalement changé mon regard sur mon corps, sur le corps, depuis trois mois. J'y suis plus attentive, depuis qu'il me fait défaut... J'ai aussi réalisé que nous, les filles, les femmes, nous étions obnubilées par l'aspect purement extérieur de notre corps. Par la peau, qui doit être sans cellulite, sans boutons, sans poils, sans marques. Toute lisse. Alors que ce que l'on devrait rechercher, et ce qui devrait être valorisé, c'est notre force. Notre corps n'est pas un joli emballage cadeau. C'est ce qui nous permet de marcher des heures quand on visite un nouvel endroit, de courir après le bus, de soulever des trucs, de porter des enfants quand on en a, d'affronter les emmerdes de la vie. De vivre quoi ! On n'est pas des petits objets de déco fragiles ! (p. 174)
Commenter  J’apprécie          20

LivresdAvril
LivresdAvril   12 août 2020
Je suis capable de lire un passage de Rousseau ou de Proust sans paniquer, mais quand je lis "La perception olfactive prend naissance au niveau de l'épithélium olfactif qui se trouve au niveau du toit des fosses nasales", c'est comme si je lisais une autre langue. Mon attention part en vrille. Il y a tout d'un coup, dans mon cerveau, un petit singe déguisé en clown qui joue de la cymbale tout en faisant des ronds avec son monocycle. (p. 53)
Commenter  J’apprécie          20
cathulu
cathulu   01 décembre 2019
Physiquement, j'ai besoin de taper contre quelque chose ou contre quelqu'un . J'ai besoin de sentir mon corps. Mon corps devenu en partie insensible, anesthésié.Mon corps confisqué, et moqué par Antoine.
Commenter  J’apprécie          20
Octopusisreading
Octopusisreading   11 février 2020
C'est une légende urbaine, ça, que les mecs sont en souffrance totale quand ils n'éjaculent pas. C'est désagréable d'être excité et de ne pas "conclure" comme on dit. Mais c'est pas la mort. Toi quand t'es excitée et que tu ne peux pas te toucher, il se passe quoi ?
Commenter  J’apprécie          10
Low_Livropathe
Low_Livropathe   30 janvier 2020
Dans l'ascenseur de l'immeuble, j'ai envie de hurler. De joie. Comme dans les films. Pourquoi est-ce qu'on n'a pas inventé, au XXIe siecle, des especes de cabines d'essayage insonorisées dans lesquelles on pourrait aller quand on est tres en colère ou très heureuse, pour pouvoir crier à pleins poumon? Hurler que l'on se sent vivant, enfin. Que la vie peut être merveilleuse.
Commenter  J’apprécie          10
IdeesLivres
IdeesLivres   06 septembre 2021
« LIRE, OSER, FANTASMER, trois mots qui résument l'ambition de la collection L'Ardeur. Depuis ses débuts, notre maison est fière de défendre une littérature courageuse qui s'intéresse à l'adolescence telle qu'elle est, avec ses zones d'ombres, ses excès, ses émotions exacerbées. Mais l'adolescence est aussi une période où le corps se métamorphose, où la vie sexuelle commence. Quoi de plus logique, alors, que d'ouvrir notre catalogue à des textes qui parlent de sexualité, de désir, de fantasme. L'Ardeur se pose résolument du côté du plaisir et de l'exploration libre et multiple que nous offrent nos corps. »
Commenter  J’apprécie          00







    Quiz Voir plus

    Les Amants de la Littérature

    Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

    Hercule Poirot & Miss Marple
    Pyrame & Thisbé
    Roméo & Juliette
    Sherlock Holmes & John Watson

    10 questions
    4707 lecteurs ont répondu
    Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre