AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226245898
Éditeur : Albin Michel (01/02/2013)

Note moyenne : 3.21/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Si vous aimez l'idée qu'un garçon très drôle et qu'une fille un peu paumée soient amis depuis l'enfance, qu'ils se perdent de vue mais se retrouvent chaque année à Noël, si vous croyez à la force de l'attraction et à la douceur d'un chocolat chaud en regardant la neige tomber, si vous pensez que deux personnes que tout sépare ne peuvent être réunies à moins d'un miracle ou d'un hasard merveilleux, alors "netre toi et moi" est un roman pour vous.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Marie123
  08 juillet 2013
Je ne sais pas exactement comment décrire mon appréciation pour ce livre. Je n'en avais jamais entendu parler et je dois dire que lorsque j'ai vu le titre et la couverture, sans parler de la quatrième de couverture, j'ai été complètement charmée. Surtout que tout le long du livre, il y a des dessins et ça faisait une éternité que je n'avais pas lu un livre contenant des illustrations.
C'est l'histoire de deux adolescents de 17 ans : Evan et Lucy. Ils sont amis depuis l'enfance. Ils ne se comprennent pas toujours, ils sont vraiment différents l'un de l'autre, mais chacun compte plus que tout pour l'autre. Ils ont passé toute leur enfance ensemble, mais ne se voient maintenant qu'au temps des fêtes, puisque Lucy a déménagé dans une autre ville. le livre débute avec une partie ''Un an plus tôt'', qui ne dure que 7 pages, mais qui nous montre déjà comment les personnages sont à peu près. Ensuite, le reste du livre se concentre sur ''Maintenant''. On voit dès le départ qu'en un an, Lucy a extrêmement changé : elle est devenue gothique et très renfermée sur elle-même. Je dois avouer que je ne l'ai pas vraiment aimée. Elle n'en faisait toujours qu'à sa tête, n'était pas honnête et refusait toute aide. On comprend un peu plus tard dans l'histoire pourquoi elle a autant changé, mais quand même, ça ne m'a pas fait l'apprécier plus pour autant.
Ce qui a fait le charme de l'histoire, pour moi, c'est Evan. Je me suis tout de suite attachée à lui. Il déborde d'imagination, c'est la chose qui m'a frappée en premier sur lui lorsque j'ai commencé ce livre. C'est un garçon extrêmement talentueux dans tout ce qu'il entreprend, particulièrement en art (en dessin), mais qui n'ose pas trop poursuivre ses rêves, car il ne veut pas décevoir sa famille. Surtout son père, qui est très exigeant envers lui. J'aurais tellement aimé être amie avec lui dans la vraie vie, il semble être si attentif et gentil.
Pour le reste de l'histoire en tant que tel, il ne se passe pas grand-chose. Lucy et Evan se voient et leur relation est compliquée : Evan veut aider et comprendre Lucy, qui elle reste repliée sur elle-même. Lucy tente de convaincre Evan de prendre plus de risques, de ne plus rester sous les jupes de sa mère, de faire ce qui lui plait vraiment... Il arrivera aussi d'autres choses qui changeront leur relation, mais je n'en dirai pas plus.
Bref, je dois dire que même si ce livre n'est pas un coup de coeur, je suis bien contente de l'avoir découvert. Je me suis vraiment attachée à Evan et à son histoire avec Lucy, malgré tout. Je me doute bien que ce n'est pas le genre de tout le monde, mais pour ma part, ce fut une petite lecture assez agréable dans l'ensemble et je ne regrette pas du tout de l'avoir lu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
orbe
  25 janvier 2013


Un garçon et une fille peuvent-ils être amis? Evan et Lucie se connaissent et s'apprécient depuis l'enfance. Mais, suite à la séparation de ses parents, la jeune fille est partie vivre au loin et ne revient q'une fois par an pour les vacances de Noël. Mais cette année, la communication est difficile, Lucie a changé et les deux jeunes ont du mal à retrouver leur complicité d'avant.
Leurs objectifs dans la vie sont différents. Evan cherche à réussir à tout prix sa scolarité pour répondre aux attentes de son père alors même qu'il est passionné de dessin. Lucie tente de se reconstruire suite à des expériences négatives. Qui a trahie son âme d'enfant? Arriveront-ils à se parler et faire évoluer leur relation?
Un conte de noël facile à lire, avec beaucoup d'illustrations au sein même du texte. le thème du passage de l'enfance à l'âge adulte qui est celui des choix est intéressant. Dommage que l'histoire ne soit pas contée de façon plus fluide et que le rythme ne soit pas plus dynamique. L'écriture ressemble à celle des feuilletons télévisés.

Lien : http://0z.fr/PlwqV
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
kanarmor
  29 septembre 2013
Contrairement à la citation en 4e de couverture, on ne peut pas dire que c'est un roman "drôle", mais oui il réchauffe le coeur comme une confortable maison bien chauffée par un feu, alors que dehors il neige. D'ailleurs ce roman est traversé par ce contraste entre la chaleur qui s'en dégage et l'atmosphère hivernale (il se déroule pendant trois hivers).
Lucy et Evan sont amis depuis toujours, complices, partageant même des bêtises. Au début du livre, le 31 décembre, Lucy part pour rejoindre sa mère à quelques milliers de kms. Ils se retrouvent un an après pour les fêtes de fin d'années. Les choses ont changé, même si en apparence ils parviennent à retrouver leur complicité (d'ailleurs leur amitié glisse malgré eux vers l'amour) ; Lucy en pleine dérive (drogue, alcool, conflits familiaux, échec scolaire) et le sage Evan au confortable destin tout tracé, leurs chemins semblent se séparer.
Finalement Evan aura le courage de choisir son propre chemin, Lucy aura la volonté de sortir de ses difficultés. Leurs chemins vont se rejoindre, ils peuvent se retrouver, comme avant mais en même temps différents, l'avenir leur appartient...
Une magnifique histoire d'amitié et d'amour entre un garçon et une fille. Mais pas seulement, le roman parle de manière tout aussi prégnante du choix de sa vie : se réaliser, ne pas renoncer à ce qui est le plus précieux à nos yeux.
Les dessins de l'auteur s'intègrent et renforcent l'ambiance, par contre la BD clôturant chaque chapitre et illustrant l'histoire est assez difficile à suivre ainsi fragmentée et n'est pas forcément utile au roman.
Un roman intimiste, optimiste, qui fait du bien et que je recommande chaudement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bouma
  29 mars 2013
Vous avez besoin d'une lecture doudou en ce moment ? de ces histoires joliment racontées sans prétention aucune mais dont on ressort le sourire aux lèvres ? Vous êtes bien tombé.
D'abord parce que ce roman est illustré par l'auteur lui-même. Sans être un roman graphique, une illustration double page présente le cadre de chaque chapitre, des petites bds (imaginées par les protagonistes) ponctuent leur fin, et entre les deux, de petits dessins s'insinuent et focalisent l'attention sur un ou deux détails. C'est très bien fait, jamais de trop et éveille forcément la curiosité quand on le feuillette.
Ensuite, parce que ce roman se compose de deux parties. La première est racontée par Evan ; les têtes de chapitre portent le nom des chansons des Beatles, son groupe préféré. Il nous raconte sa joie de retrouver Lucy, son amie de toujours, et surtout son désarroi face à cette femme qu'il ne reconnait pas. Il se pose alors tout un tas de question, remet en cause leur amitié. Et finalement il se rend compte qu'il ne connait rien de sa vie au-delà des vacances de Noël et réalise que son amie n'est pas cachée bien loin sous la couche de maquillage.
La deuxième partie reprend l'histoire au moment où la première s'arrête mais change de point de vue. C'est la voix de Lucy qui prend le relais ; les chapitres portent alors le nom des chansons des Beach Boys, son groupe préféré à elle. le lecteur découvre enfin toutes les parts d'ombre de la vie de la jeune femme, son envie de redevenir celle qu'elle était sans en avoir le courage, ses sentiments pour Evan…
Loin de bercer dans l'histoire à l'eau de rose, ce roman, dont l'amour est pourtant une part centrale, raconte surtout la vérité de la vie, les changements qui s'opèrent, les décisions prises, les erreurs commises… tout ce qui construit une vie, un futur et qui peu aussi réduire à néant une vieille amitié. La fin m'a surprise par son élégance et m'a touché dans l'espoir qu'elle préserve.
Stephen Emond signe un roman tendre et incisif, superbement illustré, comme le journal intime que partagerait deux ados pour communiquer.
Lien : http://boumabib.fr/2013/03/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
johannel
  17 avril 2014
J'avais vu ce livre en magasin, je l'avais pris puis reposé...La quatrième de couverture ainsi que la première m'intriguaient mais quand j'ai ouvert le livre j'ai vu beaucoup d'illustrations, je me suis dit que ce livre serait alors peut être trop "jeunesse"...Récemment je me baladais sur le site de virgin ( j'ai une liseuse cybook odissey achetée à virgin) et je suis retombée sur ce livre ou plutôt ce ebook lol...J'ai donc été curieuse et je me le suis achetée. Je ne suis pas déçue, ce livre n'est pas un coup de coeur mais j'ai passé un agréable moment avec. C'est l'histoire d'une grande amitié, celle d'une fille et d'un garçon, celle de deux personnes que tout opposent et qui avaient pour habitude de se voir mais la jeune fille a déménagé et ne revient à présent qu'une fois par an au moment de noël..Lucy revient donc de New-York et retourne voir Evan..Commence alors l'histoire..L'histoire se sépare en deux parties. La première partie est centrée sur Evan, on ressent que le garçon est chamboulé de retrouver Lucy, mais cette dernière a énormément changé, elle est très souvent déprimée et le jeune homme se pose pleins de questions; qu'est ce qui a pu arrivé pour qu'elle soit devenue ainsi? Lucy qui était avant une jeune fille charmante et souriante est devenue aujourd'hui une rebelle, une gothique qui pleure bien trop souvent..La seconde partie nous offre le récit de Lucy, on apprend pourquoi elle est devenue ainsi et on se rend compte qu'elle n'a pas une vie facile.
Les illustrations qui dans un premier temps ne me tentaient pas, m'ont finalement surprise. Elles accompagnent très bien le texte et le résume!
Les points que j'ai apprécié dans ce roman:
_ le thème de l'histoire: c'est une histoire d'amitié ou plutôt devrait-on dire la naissance d'une histoire d'amour mais rien n'est facile...
_ l'écriture de l'auteur: l'auteur emmène tout en finesse son histoire et ses héros, on prend du plaisir à le lire..J'ai bien aimé son choix concernant les deux parties dans le livre néanmoins l'identification et la proximité avec les personnages sont difficiles car l'histoire est narrée à la troisième personne dans les deux parties.
_ les personnages: vous l'aurez surement compris mais ce sont deux personnages complexes. Evan est un bon garçon, un fils à papa, il est sous l'autorité de ses parents..Il a un rêve: celui de dessiner mais son père à d'autre projet pour lui. A contrario, Lucy est une fille paumée, on pourrait même penser que personne ne se soucie vraiment d'elle. Elle a de réels problèmes mais elles ne s'ouvrent pas facilement, il faudra attendre la fin du livre pour qu'elle se confie enfin à Evan.
_ les illustrations: Evan aime beaucoup dessiner, notamment des planches de BD, il a un projet avec Lucy: écrire une BD, ces différents planches de BD se retrouvent au sein de l'ebook et j'ai trouvé cela vraiment très sympathique.
En bref, ce livre est une bonne découverte, il se lit très rapidement, et on s'y attache facilement. Néanmoins, ce n'est pas un coup de coeur, bien que j'ai apprécié les personnages, je n'ai pas trouvé une réelle proximité avec eux.
Lien : http://les-chroniques-de-joh..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Ricochet   29 mars 2013
L'atmosphère est donc à l'unisson, d'une génération d'adolescents plutôt heureuse, mais qui se cherche. Quant aux historiettes dessinées par Evan, elles en disent souvent plus que le texte, que les mots échangés par les deux personnages. Un roman original dans sa forme, très contemporain dans son propos.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   25 janvier 2013
Ben avait dit un jour qu'il aimait les ouvrages de fantasy à cause des mondes grands ouverts dans lesquels on pouvait s'évader, où tout était neuf et où le voyage était long, où il vous menait loin. Lucy, pour sa part, voyait les choses différemment. Même à l'époque, quand ils étaient petits. Contrairement à lui, elle trouvait le monde réel parfois trop ouvert et trop effrayant, c'est pourquoi elle aimait se cacher dans un livre confortable et familier. Où elle savait où elle mettait les pieds.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
kanarmorkanarmor   29 septembre 2013
Lucy. Elle était magnifique. La bibliothèque disparut, le monde autour d'eux vira au noir et il ne vit plus qu'elle, immobile et sans émotion visible, tel un faon dans la neige. Le cœur d'Evan accéléra comme il l'avait fait quand le taxi avait failli l'écraser. Un large sourire involontaire s'épanouit sur son visage. Il faillit exploser sous la pression de tout ce qu'il avait à lui dire, et il se retint de bondir de sa chaise pour courir à elle. Il la regardait, le sourire aux lèvres, et les yeux de Lucy se plissèrent comme ils le faisaient quand elle souriait, quand elle souriait pour de vrai.
Les choses ont changé, à présent, songèrent-ils alors tous les deux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Marie123Marie123   03 juillet 2013
Tu sais ce que je préfère chez toi ? Tu es unique. Tu es un individu complet et totalement inimitable, et c'est le plus grand compliment que je puisse faire, je crois. Je pourrais vivre encore cent ans sans rencontrer personne qui te ressemble. Et du coup, je me sens très privilégié de te connaître, tu vois ?
Commenter  J’apprécie          60
CielvariableCielvariable   25 mars 2018
-On aurait pu grandir ensemble. Je veux dire, c’est ce qu’on a fait. On a grandi ensemble.
Lucy regardait par terre, cachée derrière ses cheveux.
-Ce n’est pas la même chose. Toi, tu parles de « se compléter l’un l’autre », et je déteste ça. Ce sont des conneries pour comédie romantiques hollywoodienne. On ne se complète pas, les gens ne font pas ça. On en fait que souligner les manques. On est juste deux personnes incomplètes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
catilidoucatilidou   20 novembre 2013
- C'est toi qui a le plus changé, dit Marshall à Tim. Tu n'étais même pas gay jusqu'à l'an dernier.
- Je sais, j'étais hyper hétéro, hein? Mais j'ai eu mon grand moment quand j'ai appelé tous les gens avec qui je n'avais pas parlé depuis une éternité pour leur apprendre la nouvelle. Quand je l'ai annoncé à mes parents et à mes amis, je croyais qu'ils allaient me détester mais tu parles! Tout le monde était déjà au courant sauf moi.
- Ils t'ont volé ton quart d'heure de gloire, le plaignit Lucy.
- Moi, je n'ai pas connu ce problème, déclara Marshall en croisant les jambes. Je suis né homo.
- Oooh, tu étais un tout mignon petit bébé gay ? S'attendrit Lucy.
- Grave. J'étais allergique au lait maternel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : amitiéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3443 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre