AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226258144
341 pages
Éditeur : Albin Michel (28/05/2014)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Une nuit de Noël, dans un Paris disloqué par la crue du millénaire, une jeune femme reçoit un étrange colis : un nouveau-né enveloppé dans une membrane protectrice, avant de se retrouver poursuivie par des tueurs au service de pays et d'organisations aux objectifs contradictoires. Au cours d'un périple effréné dans une capitale à moitié submergée, elle apprendra que l'enfant est porteur d'une souche virulente du SIDA, transmissible par l'air. Euthanasier le nouveau-... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
denisarnoud
  27 mai 2014
C'est le nuit de Noël. Dans un Paris assailli par le déluge, Nicole Petit reçoit un bien étrange colis provenant de l'entreprise où elle travaille comme réceptionniste. Ce colis lui a été envoyé par Jacques Levine chercheur chez Galaxim, un important laboratoire. le colis est accompagné de clés et d'une carte sur laquelle est écrite une phrase énigmatique. Ne sachant que faire Nicole se décide à aller frapper chez son voisin Damien pour lequel elle ressent une certaine attirance. le colis contient un bébé enveloppé dans une membrane translucide comportant à sa surface des capteurs indiquant les constantes physiologiques de l'enfant. Damien, journaliste scientifique lui explique qu'il s'agit d'une sorte de couveuse très sophistiquée et très coûteuse et quand il comprend d'où vient le colis il devine qu'il s'agit là de quelque chose de potentiellement dangereux. Alors qu'ils discutaient sur ce mystérieux colis un individu fait sauter la porte de l'appartement de Nicole. Les deux voisins prennent la fuite dans un Paris ravagé par les inondations, poursuivis par des tueurs à la solde de gouvernements et de multinationales.

La course poursuite qui se joue dans le roman se déroule dans un Paris ravagé par les inondations. La ville fragilisée par son modernisme menace de s'écrouler : "C'était la sophistication de la ville moderne qui la rendait vulnérable à l'eau : l'ingéniosité de l'homme avait partout ouvert la voie aux flots. La nature ne prenait pas seulement sa revanche sur la seule race qui ait oser persister à travers des âges, quand elle aurait dû disparaître, à l'instar de toutes ses devancières ; la nature se jouait des plus fines réalisations de l'homo sapiens et les retournait contre ses ingénieux créateurs" C'est un Paris détruit et qu'il faut évacuer de toute urgence que nous décrit l'auteur, et pourtant le préfet n'est chargé que d'une mission par le président de la république : retrouver ce nouveau né. Cela en dit long sur la potentielle dangerosité de l'enfant.

Dans ce thriller efficace, haletant David Emton nous montre que la nature peut être le pire ennemi de l'homme et que la protection de l'environnement ne doit pas empêcher l'homme de se méfier de cette nature qui a toutes les armes pour de débarrasser de son occupant le plus envahissant.

"Notre sophistication est notre faiblesse.
Nos villes si modernes, appellent la dévastation.
Nos corps si protégés, appellent l'anéantissement.
La nature veille, la nature guette.
La nature ne nous aime pas."


Un roman passionnant qui devrait vous faire passer d'excellents moments cet été.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Ender09
  28 septembre 2014
En plein déluge, chaussez vos bottes et empoignez votre ciré pour parcourir Paris. Contre-la-montre infernal, le Dernier Déluge est le nouveau roman de David Emton. le suspense et le frisson garantit que dans cette aventure où l'homme est bien peu de chose face à la nature et moins encore face à ses créations.
Paris, la ville lumière est sous l'eau. La Tour Eiffel a les pieds dans l'eau, la Seine est sortie de son lit et les Catacombes sont inondées. A la veille de Noël, le bassin parisien est noyé et la capitale s'apprête à vivre ses pires heures. Les derniers bassins de rétentions d'eau viennent de céder libérant l'équivalent de deux semaines de pluie torrentielles qui se déverseront sous quatre heures sur Paris. Dans son appartement martelé par le pluie, Christine n'a plus de courant, plus de chauffage et désormais plus de moyen d'aller travaillé. La perspective de Noël le lendemain lui semble totalement désespérée et futile. C'est alors qu'un livreur vient lui remettre un colis de Galaxim la société pour laquelle elle travaille comme hôtesse d'accueil. Si elle s'attend à trouver ses effets personnels quelle n'est pas sa surprise en ouvrant le cartons de découvrir un nouveau-né enveloppé d'une membrane ! En un instant sa vie bascule. Dans un Paris disloqué et évacué, Christine se voit confier un bébé dont la vie ne dépend plus que d'elle… Si elle l'ignore encore pour quelques minutes, deux hommes ont été lancés sur les traces de l'enfant avec pour mission de le tuer quoiqu'il advienne. Mais quel secret renferme réellement la membrane qui aliment ce nouveau-né ?
Paris est désertée et livrée à elle-même. Face aux intempéries personne ne peut rien faire si ce n'est subir et s'organiser au mieux. Lorsque la nature se déchaine, l'homme reste impuissant. Dans ce roman aux multiples rebondissements, Christine est aidée par son voisin un journaliste spécialisé en sciences. Les forces lancées contre eux sont prêtes à tout pour mettre la main sur leur précieuse et dangereuse cargaison.
Si les premières pages laissent croire à un thriller, le lecteur est très vite entraîner dans une chasse à l'homme doublée d'une course contre la montre. L'action menée par des rebondissements successifs dans un décor d'anticipation réaliste, le roman de David Emtom distille la peur au fil des pages. Plus que la nature, l'estomac se noue devant la menace scientifique. Dans un rythme endiablé l'aventure se déroule sur quelques heures à bâtons rompus.
L'effet est renforcé par la succession d'une centaine de chapitre court. A chaque chapitre, on change de point de vue mais la rapidité des alternances donne pleinement l'impression de simultanéité entre les différents lieux et actions.
Le bassin parisien est un décor idéal. L'étude topographique de la capitale ne fait aucun doute et l'auteur l'inonde avec autant d'efficacité que, globalement, de crédibilité. L'histoire est cohérente et les deux personnages principaux, standardiste et journaliste, qui n'ont pas la carrure pour porter leur fardeau se frayent un passage à travers un Paris apocalyptique et détrempé.
Certes les personnages auraient gagnés en profondeur à être moins caricaturaux mais justement… On apprécie la trentenaire en mal de réussite et de mec qui se jette à corps perdu dans une quête aux côté de son voisin auquel elle n'avait encore jamais eu le courage de parler. Oui, les méchants sont très forts mais voilà ; le Dernier Déluge c'est un divertissement et une mise ne garde réussit autour de problématiques actuelles comme le VIH. le Dernier Déluge est un roman haletant et efficace qui se lit rapidement grâce à ses chapitres courts et le changement de points de vue réguliers entre les différents protagonistes. On est happé par l'histoire et on se laisse porter par les flots.
Lien : http://www.adam-et-ender.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
HappinessOfReading
  10 juillet 2017
Après un livre intitulé le secret de Dieu sorti en 2012 et récompensé par le Prix du Livre Île-de-France 2013, David Emton nous offre un second roman en cette année 2014 avec un titre plus qu'accrocheur : le Dernier Déluge. Ex-journaliste ayant vécu quelque peu en Belgique, David Emton ne laisse pas beaucoup d'informations personnelles filtrer. À l'inverse, cet auteur nous en dit beaucoup concernant sa pensée et son avis quant à la place de la nature et de l'homme à travers ses deux premiers livres publiés chez Albin Michel.

Pour ce qui est du résumé de ce récent thriller, l'action principale va se dérouler dans l'une des plus belles villes du monde : Paris. Seulement voilà, la ville lumière telle que nous la connaissons doit faire face à une véritable période apocalyptique pour fêter Noël et se retrouve subitement vouée à elle-même suite à des intempéries qui ne cessent de se déchaîner sur la capitale française. Non seulement nous suivons l'évolution de la tempête mais parallèlement, nous suivons également Christine, une jeune femme solitaire qui n'attend qu'une chose, un changement dans sa vie. En souhaitant cela, elle ne s'était pas imaginée une seule seconde que ce qu'elle désirait l'attendait sagement dans un colis et ce, sous forme de bébé. L'histoire aurait pu en finir là si cet enfant, entouré d'une membrane protectrice, n'était pas traqué par des meurtriers. C'est alors une véritable course-poursuite qui commence et que nous allons d'ailleurs suivre jusqu'à la fin du récit et ce accompagnés de Christine mais également d'un jeune homme pour lequel elle n'est pas indifférente, son voisin. Mais pourquoi cet acharnement pour ce nouveau-né et qui est-il vraiment? Jusqu'à quel point Christine osera-t-elle se battre pour cet enfant qu'elle considère déjà comme le sien?

Concernant mon avis, il risque de vous sembler un peu long comparé aux critiques précédentes et pour cause, j'ai un tas de choses à dire sur ce thriller signé David Emton. La Tour Eiffel, le Louvre, voilà des monuments que beaucoup d'entre nous ont déjà eu la chance de voir ou même de visiter mais sûrement pas de la même façon que nous les redécouvrons à travers ce roman. Grâce aux descriptions et au nom des rues sans cesse mentionnés, nous nous projetons facilement dans cette ville assiégée par l'eau ce qui rend le récit très réel et renforce davantage l'atmosphère oppressante tout en démontrant le travail de l'auteur. À l'inverse, toutes les technologies rencontrées comme la membrane entourant l'enfant, l'imprimante créant de véritables bottes ou encore la tablette capable de capter du réseau même au fin fond des catacombes de Paris donne un côté futuriste au récit ce qui nous fait quelques fois douter de l'année durant laquelle se déclare cet incroyable déluge. Concernant ce déluge, il nous fait tout simplement tourner la tête! Non seulement c'est une véritable course contre-la-montre qui se déclare, mais en plus de cela c'est la destruction de Paris qui défile devant nos yeux! À côté de cela, il y a aussi deux personnages très attachants parmi lesquels on retrouve Christine qui ne cesse de se surpasser pour un bébé qui n'est pas le sien malgré tout le danger qu'il représente. Alors que sa vie sentimentale était un véritable néant, elle se retrouve subitement avec un enfant entre les bras et avec un homme prêt à tout pour la protéger. Une véritable histoire d'amour commence ainsi à prendre forme ce qui ne rendra pas ce livre mielleux pour autant (si cela peut en rassurer certain) ! En conclusion, ce livre est tout simplement MON COUP DE COeUR de l'année! L'histoire nous tient en haleine tout le long et les quelques voyages à travers le monde pour rendre visite au Pape ou au Président des États-Unis renforcent davantage l'envie d'avancer dans la lecture! Les réflexions sur le rôle de la nature et la menace qu'elle représente pour l'homme provoquent une véritable réflexion pour le lecteur ce qui ne gâche rien au dénouement plutôt inattendu!

Vous avez aimé "Le jour d'après" ? Vous aimez les films comme "2012"? Alors ce livre rempli de suspens vous est destiné! Les actions et les rebondissements à répétition ne pourront que vous rendre dépendant de ce roman dont la simplicité de l'écriture permet une lecture fluide et très agréable au point d'être déçu que le livre ne soit pas encore plus long. Je pourrai encore en dire beaucoup, mais le mieux, c'est de découvrir le travail incroyable de l'auteur par vous-même!
Lien : http://happinessofreading.wi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Garoupe
  17 juillet 2014
Paris, de nos jours, sous la pluie depuis 5 semaines, en pleine crue centennale. Dans ce décor apocalyptique où les rues s'effondrent, où les monuments s'effondrent, où les pouvoirs politiques s'effondrent… où tout s'effondre sous des flots boueux, une femme et un homme se lancent dans une folle course-poursuite (contre le temps qu'il fait, contre le temps qui passe, contre les assassins lancés à leurs trousses…) et vont tout faire pour sauver un nouveau-né porteur d'une souche virale qui pourrait se révéler fatale à la race humaine.
Les premières pages sont parfaitement représentatives :
• une femme, hôtesse d'accueil d'un groupe pharmaceutique, reçoit chez elle un colis contenant un nouveau-né dans une poche de protection et qui lui est adressé par l'un des meilleurs chercheur au monde, salarié du groupe pharmaceutique où elle travaille et avec qui elle a lié connaissance
• ce chercheur est assassiné pour savoir où il a « rangé » le bébé : un assassin d'origine chinoise le jette de son avion privé, avion qui ira s'encastrer dans les tours de la Défense
• le tueur chinois et un agent américain se baladent dans Paris sous les eaux à la recherche de la jeune femme en tuant à peu près tout ce qu'ils rencontrent
• la jeune femme, amoureuse de son voisin mais qui n'ose pas l'aborder, va le voir après avoir ouvert son colis. Excellente idée : non seulement il est aussi amoureux d'elle et n'ose pas non plus l'aborder mais en plus il est journaliste free-lance ultra spécialisé dans le domaine médical !
• …
Vous l'aurez vite compris, si on part du postulat que « plus c'est gros et mieux ça passe », alors ce « dernier déluge » passe très très très très bien ! Si on accepte l'improbable à chaque page, si l'on ne cherche pas une réflexion sur le danger de la rechercher génétique et le rôle d'apprentis sorciers des chercheurs, si on intègre les concours de circonstance comme une donnée de base, ce livre est un excellent compagnon de plage, un page turner comme on en fait beaucoup.
Il a au moins ceci pour lui qu'il est bien écrit, beaucoup mieux que certains thrillers. Des chapitres courts, des rebondissements réguliers, des allers-retours incessants entre les fuyards (l'héroïne, le reporter et le bébé), les poursuivants (l'assassin chinois, l'américain, les services de police parisiens), la gestion de la crue par le préfet, les tentatives du fondateur du labo pharmaceutique pour retrouver le bébé, les informations posthumes consenties, dans le cadre d'un aveu tardif, au compte-goutte par Levine sur ses recherches sur le Sida … on n'a guère le temps de s'ennuyer, ni celui de réfléchir d'ailleurs. Un vrai potentiel de blockbuster made in US pour grand écran.
Abracadabrantesque, dantesque, extravagantesque, improbablesque mais divertissantesque si, au choix, le soleil vous fait défaut une matinée sur votre lieu de villégiature estival ou si au contraire, alangui sur une plage de sable fin, les guiboles et le nombril à l'air, vous profitez, enfin !, de la noyade de vos enfants (ou de votre épouse si vous n'avez pas d'enfants, ou de votre belle-mère si vous êtes heureux avec votre épouse, ou de votre voisin de serviette de plage s'il a mis son transistor à fond sur le Tour de France) pour lire plus d'une page d'affilée… Vite dévoré et vite digéré mais faut-il lui en demander plus ?

Lien : http://garoupe.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
celine85
  03 novembre 2014
Alors que Paris est en pleine apocalypse, envahit sous les eaux, Christine reçoit un étrange colis. Il contient un nouveau-né enveloppé dans une membrane protectrice.
Très vite, elle comprend que cet enfant n'est pas comme les autres quand des personnes vont la traquer elle et le bébé ainsi que Damien son voisin qu'elle a embarqué dans cette histoire.
Au cours de cette course poursuite, elle apprend qu'il est porteur d'une souche virulente du SIDA transmissible par l'air.
Christine qui considère ce nouveau-né comme le sien est face à un dilemme : mort, il permettrait l'élaboration d'un vaccin et vivant, il libérerait dans l'atmosphère le virus et détruirait l'humanité. Que va-t-elle faire ?
En choisissant ce livre c'était l'occasion pour moi de découvrir un auteur dont je n'avais jamais entendu parler.
Ma curiosité avait été piquée à vif par la 4ème de couverture « seriez-vous prêt à sacrifier votre enfant pour sauver l'humanité ».
Passé la surprise entre ce que j'imaginais du contenu du livre suite à la lecture de cette 4ème de couverture et la réalité de l'histoire, j'ai décidé de me laissé porter et j'ai bien fait !
Derrière cette balade dans Paris, l'auteur aborde des thèmes intéressant et plus profond : le VIH, les progrès de la science qui peuvent être dangereux, la nature qui se déchaine contre nous,….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Oeil_de_GiokOeil_de_Giok   17 octobre 2015
Plutôt déçu par ce livre. La première partie m'a passionné, mais, au fil des pages, l'ennui m'a gagné. Autant la description de la tempête qui noie Paris est soignée, autant les relations entre les personnages est faible et peu cohérente. Les deux tueurs sont quasiment immortels..
J'ai trouvé les deux héros - Christine et Damien assez mièvres.
Commenter  J’apprécie          10
HappinessOfReadingHappinessOfReading   10 juillet 2017
"Notre sophistication est notre faiblesse. Nos villes, si modernes, appellent la dévastation. Nos corps, si protégés, appellent l'anéantissement. La nature veille, Christine, la nature guette. La nature ne nous aime pas."
Commenter  J’apprécie          20
celine85celine85   03 novembre 2014
Notre sophistication est notre faiblesse. Nos villes, si modernes, appellent la dévastation. Nos corps, si protégés, appellent l’anéantissement. La nature, veille, Christine, la nature guette. La nature ne nous aime pas.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de David Emton (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Emton
Le dernier déluge de David Emton .Voir l'émission : http://www.web-tv-culture.com/le-dernier-deluge-de-david-emton-692.html Paris, le 24 décembre. Alors que la capitale est assaillie par la tempête et la crue du siècle, une jeune femme reçoit un étrange paquet. Un bébé enveloppé dans une membrane. Pourquoi a-t-elle été choisie et qui est cet enfant porteur d'un mystère. Et si finalement, la nature ne nous voulait pas que du bien? Après « Le secret de Dieu », le nouveau roman de David Emton « Le dernier déluge ». Un roman haletant dans un Paris apocalyptique. « Le dernier déluge » de David Emton aux éditions Albin Michel. David Emton est sur WTC
+ Lire la suite
autres livres classés : intempériesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de David Emton (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2039 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..