AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Silence (60)

le_Bison
le_Bison   14 avril 2017
Comme épuisée, la mer faisait silence et Dieu, lui aussi, se taisait.
Commenter  J’apprécie          314
le_Bison
le_Bison   29 mars 2017
Nous nous tûmes alors longuement. La pluie fouettait en cadence le toit de notre masure, comme un sable coulant dans un sablier. Ici, nuit et solitude ne font qu’un.
Commenter  J’apprécie          300
le_Bison
le_Bison   28 mars 2017
Lentement monte la pleine lune. Dans le bosquet, derrière la prison, se répondent le hibou et la tourterelle. Toute ronde, au-dessus des arbres, la lune se nimbe d’un surnaturel halo rouge, cependant que les nuages sombres la dévoilent ou la cachent tour à tour. Les vieillards chuchotent, comme des oiseaux de mauvais augure, que l’année à venir pourrait bien apporter quelque malheur.
Commenter  J’apprécie          260
le_Bison
le_Bison   10 avril 2017
Ils furent martyrs. Mais quel martyre ! J’en ai lu bien des récits dans les vies des saints, et appris comment leurs âmes étaient retournées dans leur céleste demeure, comment ils avaient été accueillis dans la gloire tandis que les anges embouchaient leurs trompettes. Tel est le brillant martyr que je vois souvent en rêve, mais celui que je vous décris à présent n’eut rien d’aussi magnifique. Il fut misérable et douloureux. La pluie incessante tombe sur la mer. Et l’océan qui les a tués se soulève dans un surnaturel silence.
Commenter  J’apprécie          211
le_Bison
le_Bison   01 avril 2017
Le village avait été brûlé jusqu’au sol, tous les habitants dispersés. La mer et la terre étaient silencieuses comme la mort, seul le bruit sourd des vagues, se frottant à la coque, éveillait un écho dans la nuit.« Pourquoi nous avez-vous si totalement abandonnés ? pria-t-il d’une voix éteinte… »
Commenter  J’apprécie          170
le_Bison
le_Bison   27 mars 2017
Pourquoi Notre Seigneur inflige-t-il cette torture et cette persécution à deux pauvres paysans japonais ? Non… Kichijiro cherchait à exprimer une pensée différente, plus révoltante encore. Le silence de Dieu. Depuis vingt ans déjà, la persécution s’est allumée, la terre noire du Japon a retenti des lamentations d’innombrables chrétiens, elle a bu à profusion le sang rouge des prêtres ; les murs des églises se sont écroulés et, devant cet holocauste terrible et sans merci qui lui était offert, Dieu n’avait pas rompu ce silence. Le reproche gémissant de Kichijiro soulevait ce dilemme.
Commenter  J’apprécie          152
BazaR
BazaR   20 juillet 2014
RODRIGUES (prêtre catholique prisonnier): -- Oui, j'ai entendu dire par des missionnaires de Hirado que c'est une belle ville.
INOUE (commissaire japonais): -- Je ne dirais pas "belle", mais plutôt intéressante et qui me rappelle une histoire qu'on m'a raconté il y a bien longtemps. Takenobu Matsura, de Hirado, avait quatre concubines que la jalousie poussait à de perpétuelles querelles. Takenobu, incapable de le supporter plus longtemps, finit par les chasser toutes les quatre de son château...
RODRIGUES: -- Ce Matsura devait être un homme très sage.
INOUE: -- Pensez-vous sincèrement ce que vous dîtes? Si c'est le cas, j'en sui heureux. Hirado, et à vrai dire tout notre Japon, est comme Matsura. L'Espagne, le Portugal, la Hollande, l'Angleterre et toutes les femmes de la même espèce font sans cesse des insinuations malveillantes auprès de l'homme nommé Japon...
Mon père, si vous pensez que Matsura fut perspicace, vous ne devez pas manquer de comprendre que le Japon, en proscrivant le christianisme, n'est ni insensé ni déraisonnable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
ninamarijo
ninamarijo   05 mars 2017
Que veux-je dire ? Je ne le comprends pas très bien moi-même, je sais seulement qu'aujourd'hui, tandis que, pour la gloire de Dieu, Mokichi et Ichizo ont gémi, souffert et rendu l'âme, je ne puis supporter le bruit monotone de la mer obscure rongeant le rivage. Derrière le silence oppressant de la mer, le silence de Dieu... le sentiment qu'alors que les hommes crient d'angoisse, Dieu, les bras croisés, se tait.
Commenter  J’apprécie          130
BazaR
BazaR   17 juillet 2014
[c'est le prêtre catholique Sébastien Rodrigues qui écrit]
Que cherchent ces paysans japonais auprès de moi? Ces êtres qui travaillent, vivent et meurent comme des bêtes, découvrent dans notre enseignement une voie leur permettant de s'affranchir de leurs chaînes. Les bonzes bouddhistes les traitent comme du bétail. Longuement, ils ont simplement vécu dans la résignation à leur sort.
Commenter  J’apprécie          130
Aela
Aela   28 janvier 2017
La mer où avaient sombré tout droit ces corps gainés de paille! Cette mer qui, tristement, s'étendait à l'infini, et pendant tout ce temps, planant au-dessus des flots, le silence inexorable de Dieu. " Elôï, Elôï, lama sabachtani!"
Ces mots jaillirent dans sa mémoire avec l'image de la mer plombée.
" Elôï, Elôï, lama sabachtani!"
Il était trois heures, cet après-midi là, et du haut de la croix, cette voix retentit jusqu'au ciel ténébreux. Le prêtre avait toujours cru que ces mots étaient une prière et non l'expression de la terreur devant le silence de Dieu.
Commenter  J’apprécie          120




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Jésus qui est-il ?

    Jésus était-il Juif ?

    Oui
    Non
    il était Zen
    Catholique

    10 questions
    1122 lecteurs ont répondu
    Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre