AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782016212394
240 pages
Éditeur : Hachette (03/07/2019)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Depuis l'enfance, Lucie porte un secret. Sa tête est pleine de si qui l'empêchent parfois de faire des choix. Lorsqu'elle rencontre Jim, elle voit en lui une sorte d'extraterrestre. Elle le déteste tout de suite car elle sait qu'elle pourrait tomber amoureuse de lui. Jim vit dans ses rêveries. Il s'intéresse à des sujets qui n'intéressent personne et vice-versa. Lorsqu'il croise le regard de Lucie, il sait qu'elle est différente des autres filles. Il sait aussi, à c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
cecille
  19 juillet 2019
Je n'ai pas pour habitude de lire tes romans ados mais là, j'avoue que c'est le nom de l'auteur que j'affectionne beaucoup en littérature générale qui m'a attirée pour cette lecture sur la plate forme de Netgalley.
Quelle joie, ah oui vraiment de la première page à la toute dernière j'ai aimé accompagner ces deux jeunes lycéens. Lucie et Jim, adorables car justement pas comme les autres ! C'est ce qui m'a séduite et ce qui fait leur charme, ils n'écoutent pas la même musique, ne lisent pas les mêmes livres, n'ont absolument pas les mêmes centres d'intérêts. Ils préfèrent rêvasser dans les bois que de faire les boutiques.
La première fois qu'il se sont vus, Jim a admiré les cheveux de Lucie et a été touché par sa solitude. Elle, alors qu'elle subissait un déménagement non souhaité dans cette ville inconnue, dans cet immeuble hideux à ses yeux, elle a aperçu ce regard posé sur elle, a senti la douceur de son visage, elle l'a trouvé beau ce jeune garçon.
Seulement voilà, Lucie s'interdit de succomber à ces charmes, de l'aimer car elle est envahie par ses peurs, des peurs venues de loin, d'un secret qu'elle étouffe en elle même.
Comment vont-ils alors se rencontrer ? Une amitié ou un amour est-il possible entre ces deux êtres qui au fond s'attirent déjà dès le premier regard ?
Ah il faut le lire ce roman, il est beau, tendre à souhait, pour la grande rêveuse que j'ai toujours été, des premiers amours jusque toujours ..... j'ai été séduite !
Merci à Vincent Engel qui avec Lucie et Jim, nous embarque dans une histoire vraiment très touchante.
Un grand merci à NetGalley et les éditions Hachette romans pour leur confiance.
#SiSeulementLucie #NetGalleyFrance
#SiSeulementLucie#Universelicec
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Ivre_de_mots
  15 janvier 2020
Dans ce livre, nous rencontrons deux personnages à la vie, si différentes mais pourtant, si semblable. Dès que leur regard se croiseront, ils savent que rien ne sera plus pareil et pour cause, le charme s'opère vite entre eux. Mais Lucie porte en elle, des fêlures du passé. Elle vit dans un monde de « Si », s'enfermant dans une bulle infranchissable, que seul Jim peut ouvrir. Ce dernier est un gentil garçon, un brin réservé, très intelligent qui ne se sent pas dans son élément, à l'école étant donné que ce qu'il apprend, il sait déjà. Dès lors ou il verra sa nouvelle voisine, il aura cette envie de la connaître mieux, car elle n'est pas comme toutes les filles qu'il voit, elle est bien mieux.
J'ai trouvé les personnages très touchants dans leur innocence, dans leur vécu, dans leur manière de pensé aussi. D'un côté, nous avons Lucie, nouvellement arrivé dans une autre ville, dans un autre lycée. Ses parents se disputent tout le temps et elle, elle se retrouve au milieu de tout cela, sans savoir quoi faire, témoin de ces engueulades, qui sont devenus sont quotidiens. On la sent très renfermée à tout sentiment, toute émotion. Elle ne veut pas être heureuse, de peur que ce bonheur soit éphémère, alors elle préfère repousser les gens, qui pourraient devenir trop important pour elle, dont Jim. Elle vit un deuil et en tant que lecteur, on veut savoir qui elle a perdu. Un frère, un ami, un copain ? On tente de deviner, avec les indices que l'on a.
Et de l'autre côté, il y a Jim. Lui est là depuis longtemps dans cette ville, depuis sa naissance. Pour autant, bien qu'il est vécu toute sa vie ici, il n'a pas d'ami. Ce n'est pas une question d'asociabilité, mais d'affinité. Il ne se sent proche de personne et personne ne se sent proche de lui, car il n'a pas les mêmes passions que les autres. Son intelligence n'est pas a prouvé. Il n'a pas besoin d'apprendre, pour avoir de bonnes notes. C'est aussi quelqu'un de très doux, de gentil et d'attentif, surtout avec Lucie. Il lui laisse le temps qu'il faut, pour s'adapter à lui, ne la presse pas, mais n'abandonne pas. Il reste présent et patiente. Sa vie de famille se résume à sa mère, qui n'est plus tout à fait elle même, depuis que le père de Jim l'a laissé, à sa naissance. Elle se contente d'exister, sans vraiment vivre. Et il y a aussi Microbe, son chat avec qui il est proche.
Cette histoire, je l'ai vraiment beaucoup aimé. Elle est certes, assez simple, mais les personnages m'ont émue. L'histoire m'a émue. La relation qu'entretienne les deux est adorable. Ça commence tout doucement, le héro tente d'apprivoiser sa belle et une fois fait, on sent que Lucie va se renfermer, on ne sait pas comment, on ne sait pas pourquoi, mais on sait. Quand ce moment arrive, on arrive a, un peu deviner ce qu'il s'est passé pour elle. Les conséquences sur les deux héros est touchante.
Le plus important dans le récit, c'est la plume de l'auteur. On dirait que ce roman, c'est une sorte de journal intime pour les deux héros, qui semblent se confier sur leur vécu, leur émotions et leur pensé. Ils ont une manière imagée, de parler de ce qu'ils leur arrivent. Avec des comparaisons et des métaphores, en tant que lecteur, on imagine très bien ce qu'ils ressentent. C'est vraiment très beau ! Il se dégage du livre, une sorte d'innocence que porte les héros. Même si le livre n'est pas forcément très joyeux, la façon d'écrire de Vincent Engel donne une touche de joie, à l'intérieur du coeur du lecteur, tellement c'est joliment raconté. Un vrai régal, donc !
En conclusion, c'est un young-adult qui fut très plaisant à découvrir, avec des personnages qui transpirent l'innocence et l'intelligence. Une histoire simple, mais une plume splendide pour la conter ! de jolies mots utilisés, pour dépeindre le vécu des protagonistes. C'est donc un livre que je ne peux que conseiller, pour les amoureux de ce genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sharon
  06 juillet 2019
Vous l'aurez deviné, c'est grâce à sa couverture que j'ai choisi ce livre. Et il était très intéressant.
Pourquoi ? Il parle de personnes ordinaires, il nous raconte une histoire ordinaire, banale, simple, possible, comme on peut en cotoyer tous les jours, de ces histoires dont on se dit que l'on ne va pas écrire un roman avec. Et pourquoi pas ?
Lucie vient d'arriver dans la ville où Jim a grandi, ils sont lycéens tous les deux. C'est presque banal, d'ailleurs, Lucie s'intégrera sans trop de soucis dans son nouvel établissement. Oui, elle ne sera pas prise en grippe immédiatement par un enseignant (elle ne le sera d'ailleurs pas), elle n'aura pas à lutter contre des injustices, non, tout se passera ba-na-le-ment – il est bon aussi de le raconter, de le rappeler, les enseignants peuvent enseigner sans soucis, les lycéens peuvent être des ados ordinaires. Prenez Eric, par exemple. J'ai beaucoup aimé la construction de ce personnage, qui aurait pu sombrer dans le cliché, et bien non. Oui, pas facile de raconter une histoire (presque) banale.
En effet, elle ne l'est pas tant que cela. Jim vit seul avec sa mère, son père est parti quand il était bébé, et sa mère depuis ne vit plus – enfin si, elle est infirmière, son fils ne manque de rien, elle se refuse simplement à retrouver l'amour. Dans les romans à l'eau de rose, dans les séries télévisées, c'est romantique (penser à définir véritablement le mot). Dans un roman réaliste, c'est simplement déprimant. Pour Lucie, la mystérieuse Lucie, c'est quasiment le contraire, ses parents sont toujours ensemble, et ne cessent de se disputer. Il ne s'agit pas là de couples pour qui la chamaillerie perpétuelle est un mode de vie, là nous avons à faire à un homme qui ne cesse de rabaisser sa femme, et une femme qui réplique avec des paroles assassines, tout en vivant dans une grande aisance financière. Pourquoi ne se séparent-ils pas ? Leur fille ne le sait pas. Mais il existe encore des couples qui fonctionnent ainsi, oubliant qu'il existe une solution simple pour résoudre ce cas de maltraitance morale, de violence psychologique. Cela signifie simplement changer la belle image donnée en public, et perdre une certaine position sociale. Et Lucie, dans tout cela ? Elle ne manque de rien, matériellement, elle manque simplement d'affection, ce qui a entraîné le « développement » de son secret.
Non, je ne vais pas vous le révéler, il ne manquerait plus que cela. Sa rencontre avec Jim va catalyser ce secret d'une manière inattendue : Jim s'intéresse à des sujets divers et variés, se montre observateur et discret, et s'il ne veut pas percer le secret de Lucie, il compte bien ne pas rester figé, bloqué sur un point en particulier, et son acte a des conséquences inattendues.
Un roman à découvrir.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Analire
  07 septembre 2019
L'histoire se scinde en deux : le point de vue de Lucie, une jeune fille qui a fraîchement déménagé avec ses parents dans une nouvelle maison. Introvertie et mystérieuse, Lucie ne laisse rien paraître de ses sentiments et de sa personnalité. Puis nous avons Jim, le nouveau voisin de Lucie, qui se trouve avoir le même âge que la jeune fille et être dans sa classe. Jim, souriant et très avenant, va tenter de percer à jour le mystère de Lucie. Qui est-elle vraiment ?
Si seulement, Lucie est une histoire plein de douceur, tant dans les mots qu'utilise l'auteur que dans l'histoire en elle-même. C'est un texte calme et apaisant, qui toutefois cache une histoire forte.
Les personnages sont touchants et terriblement attachants : Jim, sympathique petit garçon, serviable et loyal, va tout faire pour mettre en confiance Lucie. J'ai été touchée par les nombreuses marques d'attention qu'il accordait à la jeune fille – l'attendre tous les matins devant la porte de l'immeuble pour qu'ils puissent faire le trajet menant à l'école ensemble… Malgré le silence et le manque d'émotions de la jeune fille, Jim ne se laisse pas démolir, il use de patience et continue à faire ce que lui dicte son coeur. Peu à peu, en grande partie grâce à Jim, nous allons voir éclore ce petit bout de femme qu'est Lucie. Son sourire s'élargie, son coeur s'ouvre, son histoire s'écoule. le duo Jim et Lucie fonctionne très bien, leur relation, toute en pudeur et en retenue, m'a apaisée.
Bien évidemment, on ressent de nombreux non-dits, de lourds secrets que cache notamment Lucie. Ceux-ci ne sont révélés qu'au dénouement du récit, et nous permettent de comprendre un peu plus le comportement et la personnalité de cette dernière.
Un récit calme, une histoire d'amour douce, qui met en scène deux jeunes protagonistes attachants et touchants.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Lesvoyagesdely
  19 novembre 2019
Avec sa jolie couverture bleue, ses 2 personnages et les chats, voilà un livre qui attire le regard.
C'est un contemporain, et pourtant cela a été un coup de coeur. Dès les premières lignes, le style a su me conquérir, me happer. Ces deux jeunes gens m'ont également conquis avec des façons de faire, d'être plaisantes, sympathiques dans les grandes lignes. Ils sont même un peu en « marge » par rapport aux autres. La fin est un tout petit peu abrupt, mais nous avons résolu l'essentiel, sauf que nous aurions voulu savoir ce que deviennent leurs vies, ainsi que celle de leur famille, de leur proche.
Les chapitres se séparent entre Jim et Lucie, ainsi nous avons leur deux points de vue, ce qui nous permet de bien reconstituer l'histoire, de bien s'immerger dedans.
Mais l'histoire renferme également un secret, une face sombre. Elle est donc bien plus profonde qu'il n'y paraît au tout départ.
Tout commence comme bien des histoires, Lucie emménage dans une nouvelle « maison »/demeure, il s'avère que son appartement est dans le même immeuble que Jim qui la repère tout de suite.
Jim : « Je n'ai d'abord vu que sa chevelure dorée, abondante. J'ai pensé à un truc débile, du genre qu'elle faisait concurrence au soleil. Ca s'appelle un cliché. Si j'écrivain un roman, ce serait exactement ce qu'il ne faudrait pas écrire. Mais je n'écris pas un roman. C'est l'histoire de Lucie.
J'étais au premier étage de notre immeuble. Elle venait d'arriver avec ses parents et un camion de déménagement….Une ombre devant ma fenêtre m'a fait sursauter… »
Lucie : « Si je tenais un journal intime, je ne l'écrirais que dans ma tête et je prierais le sommeil de me faire tout oublier. Je pourrais commencer par « Aujourd'hui, j'ai déménagé. » Ou « Aujourd'hui, maman m'a encore crié dessus. » Et papa a fait semblant de ne rien remarquer. Comme d'habitude. Mais tenir un journal intime, ça veut dire espérer. Espoir qu'un jour, quelqu'un le lira. Espoir qu'un jour, quelqu'un comprendra ce que j'ai vécu, ce que j'ai fait, et pourquoi. … »
Leurs situations familiales a tous les deux est ce qu'elle est, et pas tous les jours facile. Jim est seule avec sa mère, Marie, qui s'interdit de réapprendre à aimer un homme. Lucie a ses deux parents, mais ils ne cessent de se disputer.
Le style du texte est très agréable, accessible, impacte, il a également une dose d'ironie, nous fait rire, et nous rappelle que c'est bien notre monde. On y croise même Netflix, etc.
Lucie et Jim vont prendre du temps pour s'apprivoiser, se connaître, se découvrir. Ils fréquentent le même lycée. Il a tout de suite une attirance pour elle, mais elle semble ne laisser personne l'approcher.
Lucie porte le poids de son passé : .
Voici encore quelques extraits :
Jim : « Je m'embrouille. C'est à cause de Lucie. Tout s'embrouille dans ma tête depuis qu'elle est arrivée. Je sais ce que c'est, pas la peine d'appeler un médecin. C'est l'amour. Je l'ai chopé. Je pensais être vacciné. »
Lucie : « Je ne sais pas ce qui m'a prise. Je m'étais juré de ne jamais lui adresser la parole…Je ne veux pas qu'on m'aime, mais je ne supporte pas de faire de la peine non plus. Alors « Bonjour, merci, salut, à demain »…. »
Lucie a également donné un étrange nom à son chat.
Le livre se sépare en 2 grandes parties. La première où on apprend à les connaître, qu'on s'attache à eux. Et la deuxième, où il va falloir faire des choix, et enfin dévoilé la vérité.
Ca a l'air gentil, tout simple, mais il y a une réelle profondeur, c'est magnifiquement développé et ce sont des adolescents très attachants. C'est très bien raconté, efficace, prenant. Pour moi, il s'est vraiment dégagé quelque chose de cette lecture qui m'a touché en plein coeur.
Jim fait preuve de beaucoup de gentillesse et de bienveillance envers Lucie.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   05 août 2019
L'espoir, c'est une habitude qui vous colle aux chaussures. Et même aux pieds, lorsque vous enlevez vos chaussures. À votre peau. C'est une forme d'acné. Sauf que ça vous rend beau, l'espoir. Mais ça vous rend aussi triste que l'acné. Désespéré.
Commenter  J’apprécie          100
AnalireAnalire   06 août 2019
Chaque jour qui passe, elle me semble incroyablement jolie. Chaque jour qui passe, elle me semble plus belle. Ça aussi, c'est idiot. Ce n'est pas possible. C'est le regard qui évolue.
Commenter  J’apprécie          50
MissPerleMissPerle   27 juillet 2019
On s'est mis en route sans parler. J'aime le silence. La plupart des gens deviennent fous quand ils doivent rester silencieux, ou quand ils sont en face de quelqu'un qui ne parle pas tout le temps. Je sentais la chaleur du corps de Jim à côté de moi, mais aucune tension. Mon silence ne le dérangeait pas. Le sien me faisait plaisir.
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   06 juillet 2019
Et puis Antoinette est tombée malade; Un méchant cancer, même si aucun n'est gentil. Elle s'était vite retrouvée à l'étage où travaillait maman, celui des soins palliatifs, où la médecine assure vaille que vaille le service après espoir.
Commenter  J’apprécie          10
AnalireAnalire   18 août 2019
Je ne sais pas si c'est toujours comme ça quand on est amoureux ; avoir peur.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Vincent Engel (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Engel
Vincent Engel présente son nouveau roman, le Miroir des illusions.
De Venise à San Francisco, en passant par Berlin et New York, voici les destinées romanesques de personnages guidés par l?obsession de la vengeance, au prix du bonheur, de la paix et peut-être de leur vie.
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre

.. ..