AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2889080471
Éditeur : La Joie de Lire (20/08/2010)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Quand il a peur, le dragon de glace lui tord le ventre... Vivant une enfance difficile dans la banlieue de Stockholm, Mik mène sa vie comme il peut. Son frère aîné partage ce quotidien. Ensemble, ils tentent de sauver les apparences pour le monde extérieur et les autorités sociales. Mais bientôt Mik est placé en famille d'accueil. Alors commence la conquête de la liberté.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
CelineCDI
  23 février 2013
Mik, 12 ans, vit dans un HLM avec son frère de 17 ans, petit voyou occasionnel et son père, épave ambulante entre deux bouteilles depuis la mort de sa femme. Mik est livré à lui-même et lors d'un énième incident, il est envoyé chez sa tante, dans le Nord de la Suède, le temps que son père se soigne. Chez Lena, Mik découvre un monde lumineux, la vie dans un petit village pris par les neiges la moitié de l'année, où les gens pêchent dans la glace du lac sous les aurores boréales et où les enfants ne passent pas leur temps devant la télé ou l'ordinateur... Alors qu'il commence à éprouver ce qui ressemble à du bonheur, les services sociaux décident que cet univers n'est pas sain pour lui et décident de le placer dans une famille d'accueil...
J'ai adoré ce roman, qui démarre pourtant fort mal, avec ce gamin livré à lui-même, paumé, qui vit dans un milieu sordide et dont on ne voit pas trop ce qui pourrait lui arriver de bien. Et puis arrive l'épisode d'Umeå, l'hiver suédois, la nature, les personnages un peu foutraques mais tous terriblement attachants qui, par petites touches, donnent à Mik ce qui lui manquait, de l'amitié, de l'amour, des repères... Et l'on a soudain envie d'être heureux, de pêcher des brochets avec des vieux séniles qui se traitent de tous les noms, on a envie de marcher dans la neige au clair de lune par des températures polaires, on a envie de redevenir un enfant qui pour la première fois, sent battre quelque chose dans sa poitrine sans bien savoir ce que c'est sauf que ça fait chaud et que c'est bon. le rebondissement au milieu du livre nous met KO, le placement dans une famille d'accueil qui mérite tout sauf ce terme précis, la souffrance retrouvée de Mik, ses fugues, tout ça va mal finir, c'est certain... Et malgré tout, on tourne les pages pour savoir ce que Mik va devenir, on est malheureux avec lui, on est heureux avec lui, on veut mourir avec lui... Un roman d'une force peu commune, pourtant brossé par petites touches assez banales (renforcées par des phrases courtes, un parler assez enfantin) mais qui, mises côte à côte, font une histoire profondément touchante. J'ai aussi retrouvé des accents de Tom Sawyer dans les épisodes "nature" du roman. Une très grande réussite à mes yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
zazimuth
  13 février 2012
C'est l'histoire de Mik, jeune garçon de la banlieue de Stockholm. Il n'a que très peu de souvenirs de sa mère et vit seul avec son père, alcoolique, et son grand frère qui l'élève et subvient aux besoins de la famille « en se débrouillant ». Mik aime dessiner des horreurs inspirées des films sanglants que son frère lui prête mais tant de violence et de noirceur pour des dessins d'enfant inquiètent la maîtresse qui le signale à la psychologue de l'école. Les services sociaux sont également sur les traces des deux enfants et malgré les recommandations du grand frère de n'ouvrir à personne, un jour, Mik est attrapé par deux agents de ces services qui vont le placer dans une famille d'accueil...
Mais c'est le bagne !!! Cette famille joue la comédie du dévouement auprès des services sociaux pour mieux s'attirer de jeunes esclaves enfermés dans leur minuscule cellule la nuit et corvéables à merci le jour dans leur élevage de chiens.
Le seul espoir dans tout cela est une tante chez laquelle Mik a déjà passé quelques semaines, dans campagne glacée reculée mais entouré de personnes positives et aimantes.
C'est une histoire dure car ce que vit Mik est vraiment un enfer mais les passages chez la tante avec ses deux voisins jumeaux qui se détestent, la jolie Pia, la vie saine dans la neige et la glace, la pêche, l'apprentissage de vraies valeur, rattrapent tout ça et fort heureusement (mais non sans mal) ça se termine bien.
Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
tojadi
  09 décembre 2011
Malgré la dureté de la vie une histoire d'enfance pleine de tendresse , de poésie et de merveilleux .
Commenter  J’apprécie          10
tojadi
  09 décembre 2011
Une petite merveille ! .
Une écriture sensible , prenante . Un vrai régal .
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
tojaditojadi   09 décembre 2011
Il était parti très loin dans un autre monde . Il flottait dans une mer chaude et se laissait doucement porter par les vagues . Quelques poissons le regardaient. Certains étaient rouges et bleus , d'autres rayés avec une bouche pointue . D'autres encore avaient des lèvres douces , rondes . Mik coula plus profondément et vit le ciel là-haut ; le soleil transperçait l'eau et ses reflets faisaient comme une draperie dorée .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   28 janvier 2012
Le courage, on n'en faisait preuve que face à la menace. S'exposer au danger sans menace ce n'était pas courageux, c'était juste stupide. (p.293)
Commenter  J’apprécie          10
tojaditojadi   09 décembre 2011
Un trou tout rond s'était formé dans la glace , large de quelques mètres , avec de l'eau noire . Comme un grand puits . L'aurore boréale et les étoiles brillaient à la surface de l'eau ; Comme un grand miroir , qui reflétait un ciel sans défaut .
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   28 janvier 2012
Pour moi un livre n'existe que lorsqu'on le lit. Un livre, ça se passe dans la tête. (p.89)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   28 janvier 2012
C'est quand ça ne va pas bien qu'on se rend compte que c'était bien avant. (p.198)
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : maltraitanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Mikael Engström (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1020 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre