AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de JulieGorsky


JulieGorsky
  11 février 2021
Dans le cadre d'une opération masse critique de Babelio, aujourd'hui, je prends la direction de la Sicile avec Maggio ʻ43 de Davide Enia traduit par Eugenia Fano paru aux Presses Universitaires du Midi en 2020.

Le texte s'ouvre quelque temps après le bombardement du 9 mai 1943. Gioacchino se rend sur la tombe de son frère Rosario et se met à lui faire le récit des jours du bombardement. Accompagné par la comptine du Roi Béfè Biscotte et Miné, Gioacchino avance dans le souvenir de ses aventures en même temps qu'il récite la comptine.
Entre parties de cartes, pillages, bombardements et histoires de famille, Maggio ʻ43 est un récit de guerre dans un théâtre de narration maîtrisé par un fier représentant de la deuxième génération, Davide Enia.

Maggio ʻ43 est porté par Gioacchino, un enfant de 12 ans et c'est ce qui fait toute la spécificité de ce texte. Orphelin, il vit avec ses oncles et ses tantes. Quand Palerme est bombardée, sa famille doit fuir dans le village d'à côté. Maggio ʻ43 est le récit de la guerre vue à travers les yeux d'un enfant. Un récit à la fois naïf, sincère et bouleversant. Gioacchino assiste aux violences faites par les milices fascistes, il doit également apprendre à se cacher et à voler pour survivre. Gioacchino grandit tout au long du récit. Dans un quotidien terrifiant, mais à la fois banal car devenu habituel, Gioacchino livre un récit innocent teinté de situations comiques et légères.

Je n'avais jamais lu de théâtre de narration et j'ai été bluffée, scotchée et subjuguée. J'ai lu d'une traite cette version bilingue de Maggio ʻ43. Comment peut-on faire autrement tant le récit est captivant ? Davide Enia réussit à nous emporter dans la vie de cette famille sicilienne. On s'attache aux personnages et en particulier à Gioacchino. J'ai été touchée par l'authenticité et la maturité dont fait preuve ce garçon tout au long du récit. J'ai aimé découvrir ce pan de l'histoire palermitaine à travers le récit de Gioacchino.
Une introduction au texte et une note sur la traduction précèdent le récit. Ces explications permettent de nous immiscer et de nous imprégner complètement et de savoir comment lire ce type de théâtre si particulier.

Merci à Babelio et aux Presses Universitaires du Midi pour cette opération masse critique. Maggio ʻ43 m'a donnée envie d'en découvrir plus sur Davide Enia.
Lien : https://juliegorsky.wordpres..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox