AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Check me up tome 1 sur 7
EAN : 9782820335562
192 pages
Kazé-Crunchyroll (19/06/2019)
3.71/5   95 notes
Résumé :
Après cinq ans d’amour à sens unique, Nanase Sakura va enfin revoir l’homme qui lui a inspiré sa vocation d’infirmière ! Engagée dans le même hôpital que le beau médecin qui a bouleversé sa vie, elle déchante rapidement lorsqu’elle découvre sa vraie personnalité. Craint par presque tout le corps médical, le Dr Kairi Tendô ressemble plus à un démon qu’à un prince charmant... Les ennuis ne font que commencer.
Que lire après Check me up, tome 1Voir plus
Let's get married !, tome 1  par Miyazono

Let's get married !

Izumi Miyazono

3.74★ (297)

9 tomes

Takane & Hana, tome 1 par Shiwasu

Takane & Hana

Yuki Shiwasu

4.05★ (1362)

18 tomes

Sensuel dilemme, tome 1 par Hata

Sensuel dilemme

Akimi Hata

3.86★ (81)

7 tomes

Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
3,71

sur 95 notes
Club N°53 : manga sélectionné
------------------------------------

L'héroïne paraît un peu "cruche" au départ, elle qui décide de devenir infirmière suite à une rencontre dans la rue, fortuite et rapide avec un jeune et beau médecin.

Médecin qui se révèle évidemment distant, exigeant, cassant lorsqu'elle commence à travailler avec lui.

Néanmoins, l'un et l'autre prennent de l'intérêt au fil des pages, elle parce qu'elle apprend et s'accroche malgré les remarques désagréables, lui parce qu'il se préoccupe de transmettre ses connaissances et compétences.

Si le coup de foudre de départ est douché froid rapidement, il fait place à une forme plus profonde de sentiment, grâce au respect et à l'empathie dont les deux personnages font preuve.

Gwen E.
------------------------------------

Très bon shojo finit en 7 Tomes pour grand ado et plus.

Un drama a été adapté de ce manga.

Camille - Manga no Umi
------------------------------------

Lien : https://mediatheque.lannion...
Commenter  J’apprécie          300
Infirmière, un beau métier, parfois une vocation. Sauf que si pour beaucoup, c'est l'envie d'aider et de soigner son prochain qui motive ce choix de carrière, pour Nanase, c'est un homme, et plus particulièrement un médecin rencontré alors qu'une dame faisait un malaise. Cinq ans après avoir travaillé dur, notre héroïne a enfin l'occasion de revoir le docteur Tendô et de lui faire sa déclaration d'amour. Malheureusement pour elle, les choses ne vont pas se passer comme prévu. Elle avait imaginé le médecin en preux chevalier, elle va le découvrir froid, méprisant et très dur.

La naïveté de Nanase a quelque chose de touchant, celle-ci n'ayant jamais envisagé une seule seconde que son docteur de rêve puisse la rejeter ou même ne pas se souvenir d'elle. Elle saura heureusement rebondir, se découvrant une véritable passion pour son métier qu'elle n'a pas choisi pour une bonne raison, mais qu'elle est bien décidée à faire avec application. Bien que l'on reste dans un manga assez léger, l'autrice nous offre des temps forts avec des patients, parfois attendrissants, dont la guérison s'annonce plus longue que prévu, ou ne survient jamais, ou encore d'autres qui n'hésitent pas à harceler sexuellement les infirmières. À cet égard, j'ai été révulsée et révoltée par le comportement d'un patient, d'autant qu'il faudra l'intervention du docteur Tendô pour que notre héroïne réalise qu'être une bonne infirmière, ce n'est pas accepté l'inacceptable.

Quant au docteur Tendô, s'il se révèle souvent odieux avec Nanase la houspillant à la moindre occasion, la poussant dans ses retranchements et critiquant son travail, il l'aide à s'améliorer, à prendre confiance en elle devant des situations difficiles, et se montre parfois prévenant, du moins à sa façon. J'ai apprécié la relation qui se noue entre les deux, alternance de chaud et de froid, notre docteur se montrant plutôt versatile. L'autrice nous offre heureusement quelques scènes qui laissent entrevoir une autre facette de Tendô, une où il ne serait peut-être pas aussi indifférent et froid qu'il ne veut bien le laisser paraître.

À la fin de ce premier tome, je ne peux pas dire que j'ai apprécié Tendô l'homme, ni même Tendô le professeur, n'étant pas fan de ses méthodes pour aider Nanasa à devenir une meilleure professionnelle, mais j'ai aimé Tendô, le docteur. Attentif, bienveillant, prévenant et souriant avec ses patients, c'est le praticien idéal, celui sur lequel on aimerait tous et toutes tomber, et auquel on confierait sa santé en toute confiance. Un aspect de sa personnalité qui n'aide pas Nanase à se couper totalement de ses anciens sentiments.

Mais peut-elle vraiment tirer un trait sur son amour pour cet homme qui lui a donné l'envie de devenir infirmière ? Si l'on ne doute guère de la réponse, on prend plaisir à suivre la manière dont Nanase oscille entre haine et amour, entre lassitude et admiration, entre rébellion et acceptation. Ses premiers pas d'infirmière auprès de ce docteur tyrannique ne seront pas de tout repos ! Et puis, le fait d'être sa voisine de palier, en plus de la nouvelle amie de sa soeur, ne l'aide pas vraiment à se détacher de cet homme et de son pouvoir d'attraction. Un homme qui semble étrangement toujours prêt à lui porter secours, même si c'est avec brusquerie, un peu comme s'il ne voulait pas être pris en flagrant délit de gentillesse.

Quant aux illustrations, j'ai apprécié leur rondeur et la manière dont la mangaka se concentre sur les émotions des personnages grâce à des focus sur les visages. Ceux-ci affichent d'ailleurs une belle palette d'émotions, avec une prédominance de la colère pour l'un, de l'abattement et de l'enthousiasme pour l'autre. Au milieu de tout ça, de beaux sourires, certains francs, d'autres plus doux, presque timides. Les expressions corporelles se révèlent également particulièrement expressives, notamment celles d'un certain docteur !

En conclusion, les amateurs de romance se déroulant en milieu hospitalier devraient trouver leur bonheur avec ce manga mettant en scène une jeune infirmière naïve, mais volontaire, et le médecin à l'origine de sa vocation. Un duo explosif à l'image d'un premier tome dynamique et efficace qui ne manque ni d'émotions ni de tension. Entre haine et amour, la frontière est parfois mince et mouvante, a fortiori quand on côtoie un docteur aux multiples facettes qui peut se montrer aussi tyrannique que doux et touchant.
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
Commenter  J’apprécie          130
Enjôji Maki revient avec son nouveau manga. Après « Happy mariage !? », nous retrouvons cette mangaka adepte du Josei qui nous offre comme à son habitude, une intrigue plutôt dynamique et pleine d'humour. « Check me up ! » est une série déjà terminée au Japon en 7 tomes. Elle débarque donc dans l'hexagone avec un peu de retard, et comblera les fans d'une autrice dont l'oeuvre est déjà largement importée en France.

Nous découvrons ici une romance qui se veut légère et déjantée, mais pas exempte de romantisme. En effet, Nanase Sakura, l'héroïne de notre intrigue, aura été capable de déterminée toute sa vie et son avenir à partir d'une simple rencontre aussi excitante que brève. Après un coup de foudre complètement fou, la jeune femme va décider de devenir infirmière pour retrouver le charmant médecin dont elle est tombée éperdument amoureuse sans même le connaitre.

Le postulat de départ est donc typique d'une romance. Mais le supplément de comédie qui s'y adjoint très rapidement ajoute un peu de sel à une intrigue qui aurait pu être un peu trop cousue de fil blanc. le beau prince de cette histoire va donc se révéler un peu moins charmant que prévu (bien que tout de même très attachant). Nanase va donc devoir s'armer de patience et faire preuve d'une détermination sans faille pour se créer une place dans son coeur.

Avec ce titre, je vous recommande de ne pas vous arrêter à votre première impression. Comme souvent avec les shojo et autres josei, le premier chapitre est loin d'être le plus qualitatif de la série. Mais ici, les choses s'affinent très vite. Dès le deuxième chapitre, on comprend un peu mieux l'optique que va prendre le récit. Les dessins s'affinent également très rapidement.

J'ai passé un bon moment de détente en lisant « Check me up ! », un manga qu'il faut savourer sans se prendre la tête. Ce divertissement nous présente des personnages hauts en couleurs, peut-être un peu caricaturaux mais c'est cet aspect qui fait tout le charme du titre. Enjôji Maki n'y va pas avec le dos de la cuillère, mais il suffit de comprendre que rien n'est à prendre trop au sérieux dans ce manga pour l'apprécier à sa juste valeur. 😉
Commenter  J’apprécie          140
Maki Enjoji est une de mes mangakas préférés. Sa première saga, Happy Marriage est un gros coup de coeur! J'essaie de lire toutes ses oeuvres et évidemment, je ne pouvais pas passer à côté du phénomène Check me up! Je ne l'ai pas acheté dès sa sortie, préférant attendre un petit peu mais je suis tombée sur les deux premiers tomes en occasion donc j'ai sauté sur l'occasion pour me lancer!

Sakura est devenue infirmière dans le but de retrouver un certain médecin qui lui avait fait forte impression lors d'une rencontre fortuite et qu'elle idéalisait comme le prince charmant parfait. Mais le prince de ses rêves, son chevalier en armure va la faire tomber de haut! Kaïri est un homme impitoyable, qui n'a pas bonne réputation au sein du personnel. La déclaration de la jeune femme ne passe pas inaperçue, ni le râteau qu'elle se prend. Pourtant, elle ne baisse pas les bras, les autres infirmières la trouvent très courageuse et lui souhaitent bonne chance dans sa quête de l'amour. Car oui, ce sera une véritable quête, un parcours du combattant car cet homme va lui mettre des bâtons dans les roues, la dissuader absolument de tout. Sakura va devoir lui prouver qu'elle est capable en tant qu'infirmière et qu'elle a sa place dans cet hôpital. ça ne va pas être facile au quotidien! Mais lui aussi va s'en mordre les doigts!

Je retrouve donc avec grand plaisir le trait de crayon de la mangaka. J'adore: reconnaissable, moderne, fin. J'étais quand même un peu perturbée au début car les protagonistes ressemblent fortement à Chiwa et Hokuto physiquement (d'ailleurs, pas que physiquement), mais c'est souvent le cas d'une saga à l'autre. Chaque mangaka a son propre style, c'est tout à fait normal. Je pense notamment à Io Sakisaka, à Kanoko Sakurakouji, à Saki Aikawa... les différents personnages de leurs oeuvres se ressemblent.

Le fait que ça se passe dans le milieu médical change! Je n'y suis pas habituée, je crois même que je n'ai jamais lu de mangas dont l'intrigue s'y passait. J'ai aimé les deux personnages principaux. Sakura a beaucoup de courage, elle est très rigolote et spontanée. Kaïri est le beau gosse, le type imbu de lui-même, odieux avec les autres et qui ne mâche pas ses mots. le duo fonctionne très bien! Les deux ne vont pas arrêter de se chamailler tout au long du tome, ce qui amène des situations très cocasses!

Est-ce que c'est un coup de coeur? Je n'arrive toujours pas à faire le point. C'est peut-être un peu tôt pour dire que c'est une saga coup de coeur. le tome 2 m'apportera sûrement la réponse. Mais en tout cas, j'ai passé un excellent moment de lecture avec Sakura et Kaïri! Maki Enjoji ne me déçoit jamais! Une comédie romantique que je recommande vivement!
Commenter  J’apprécie          90
Le postulat de ce shojo part de l'amour imaginaire, à savoir lorsqu'on est jeune, on s'entiche de l'homme ou de la femme de ses rêves, on en tombe amoureux avant de le ou la rencontrer réellement. Il peut s'agir d'épouser directement un célèbre joueur de football ou bien une chanteuse sans même les avoir rencontrés. Bref, c'est une espèce de fantasme qu'on a presque tous eu durant notre jeunesse.

Notre héroïne a rencontré un soignant lors d'une intervention près de son lycée. le soignant était interne et est devenu un médecin. Elle décide de faire des études de médecine afin de le rencontrer. Cela sera chose faite mais elle se rend compte que c'est un odieux personnage qui traite très mal les femmes en prenant tout le monde de haut dans le genre d'un célèbre professeur français qui à Marseille fait beaucoup parler de lui. Bref, le genre d'individu totalement détestable bien que brillant dans son travail.

Jusqu'ici tout va bien. Cependant, le développement de ce récit va tourner à la catastrophe. Elle s'aperçoit que ce docteur habite à son étage d'appartement alors qu'elle ne l'avait jamais remarqué auparavant. C'est très peu crédible. Les situations comme celles-ci vont s'enchaîner dans une espèce de surenchère de mauvais goût. A noter que j'ai particulièrement été choqué lorsqu'il lui met une baffe, qu'elle semble accepter sans broncher dans une scène qui se veut quasi-comique. J'avoue que ce type de violence faite aux femmes de surcroît par un médecin est totalement inacceptable dans notre culture.

Bref, une comédie romantique à oublier illico presto.
Commenter  J’apprécie          72


critiques presse (1)
MadmoizellePresse
08 avril 2021
Check Me Up aborde moins de thèmes difficiles que Nana (qui évoque la toxicomanie, l’isolement, les relations toxiques…) ; plus léger et enlevé, il est parfait pour l’été qui se profile !
Lire la critique sur le site : MadmoizellePresse
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
"Tu es beaucoup trop soûle! Il n'y a pas de "quand ça me chante"! Je suis médecin. Quand tu vas mal, je t'aide, c'est tout. Alors ne te fais pas des idées! C'était juste un traitement. Je ne vais pas laisser la mort d'un patient détruire l'infirmière que j'ai si difficilement obtenue! Je veux que tu redeviennes comme avant."
Commenter  J’apprécie          50
— Miss Courage ? C'est quoi, ça ?
— Tiens, c'est rare qu'il s'intéresse à ce qu'on dit.
— Ah ! Non, c'est tien du tout !
— Eh bien, c'est un petit surnom pour témoigner notre respect à Sakura, qui s'est battue désespérément pendant cinq ans et a gaspillé sa précieuse jeunesse pour vous.
— Negishiiii ! Ah là là, quel beau gâchis ! J'aimerais pouvoir dire à mon moi du passé de laisser tomber ! Si seulement j'avais su que c'était un homme aussi détestable et froid qu'un démon, peut-être qu'aujourd'hui... Aah, j'ai vraiment perdu mon temps. Pff !
Commenter  J’apprécie          20
Sakura : Hum... Docteur... Vous savez... je pense choisir la pneumologie.
Tendô : Et la pédiatrie, alors ? Tu n'as pas dit que tu me détestais ?
Sakura : En effet ! Je l'ai dit, mais en fait... il semblerait que j'aime le médecin que vous êtes.
Commenter  J’apprécie          20
-Je ne compte même plus les fois où il me traite d'idiote ou d'imbécile. Ce qui craint le plus... c'est que je m'y suis habituée.
Commenter  J’apprécie          10
Darwin aurait dit : laissez-le mourir.
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (177) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1453 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}