AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782820316608
192 pages
Éditeur : Kazé Editions (26/02/2014)
3.59/5   33 notes
Résumé :
Veuve à seulement 23 ans, Hina apprend du séduisant avocat de son défunt mari que ce dernier lui a légué un curieux héritage : un immeuble au sein duquel se trouve un café pas comme les autres, le Queen's Café. Tandis que la jeune femme part à la découverte de sa nouvelle propriété, elle perd soudain connaissance. Et quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle se réveille entourée de trois preux chevaliers : de jeunes et beaux serveurs qui gèrent ensemble cet établisse... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
3,59

sur 33 notes
5
3 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
3 avis
1
1 avis

Witchblade
  27 août 2014
Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2013-2014.
Livre découvert lors de la dernière Masse Critique spéciale BD et lu en version numérique.
C'est le premier manga que je lis en numérique et au premier abord, ce n'est guère évident car contrairement aux BD, les 2 pages sont mises ensemble tout en respectant le sens de lecture. La démarcation entre les 2 pages n'est pas forcément très nette et ne facilite donc pas la lecture.
Hina, le personnage principal, est très naïve voire trop quelque fois. Mais qui ne le serait pas à son âge en ayant peu vécue (orpheline et mariée très tôt à un homme plus âgé). Elle est néanmoins attendrissante car elle fonctionne au ressenti qu'elle a vis-à-vis des différentes personnes. Elle n'a, semble-t-il, aucun a priori négatif sur les gens qui l'entoure. Elle a confiance en tout le monde. C'est une qualité comme un défaut suivant les situations et les personnes. Elle semble néanmoins bien entourée par les employés du café dont elle est devenue la propriétaire après le décès de son époux. Ce café est d'ailleurs assez original car les employés sont masculins et très beaux, les clients sont des femmes et ce café n'est ouvert que de 18h à 1h du matin. On pourrait penser qu'il s'y passe des drôles de choses mais finalement, il n'y est servi que des boissons chaudes et des gâteaux. Curieux comme café donc...
Les graphismes sont, en tout cas, très beaux et bien détaillés suivant les situations. J'adore le détail des yeux dont la mangaka parsème ce tome, ils sont très bien réalisés. J'aime particulièrement les relations qu'il y a entre les serveurs entre eux et, entre les garçons et leur patronne. Ils sont très protecteurs et forment une petite famille autour d'elle.
Comme vous l'aurez compris, j'ai bien apprécié la lecture de ce petit shojo. Et Dieu sait comme je ne suis pas fan des mangas pour filles. L'histoire est sympa à lire et il me tarde de retrouver Hina et ses 3 employés dans la suite de leurs aventures romantiques. Les dessins sont également très agréables à regarder. Tout pour plaire donc !! Si vous êtes amateur de shojo, ou pas, je vous conseille donc de découvrir cette petite série, qui n'est pas trop gnangnan à mon goût. Pour ma part, je vais de ce pas en lire la suite.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Shan_Ze
  09 avril 2019
Toute jeune veuve, Hina hérite de son mari d'un café de nuit. Ce sont trois jeunes hommes qui s'en occupent mais peu importe, Hina aime toujours son défunt mari et ne tombera plus jamais amoureuse...
Une petite romance avec une jeune femme, un peu naïve qui cohabitent avec trois jeunes hommes. Maki Enjoji dévoile doucement les personnalités de chacun et ça donne droit à des scènes assez drôles ! Hina ne semble être définie que par son amour avec son défunt époux. Cependant, elle essaie de se rendre utile mais ne pense pas vraiment à son avenir... Bref, peut-être que ça évoluera dans le prochain tome, elle est encore en plein deuil. L'intrigue est sympathique, les personnages attachants, un bon moment de détente.
Commenter  J’apprécie          210
missmolko1
  25 juillet 2014
Tout d'abord, je tiens a remercier Babelio pour les opérations masse critique et puis les éditions Kazé avec qui je faisais ce premier partenariat.
Malheureusement, je n'ai pas été conquise par ce tome 1 de Night Café. Tout d'abord a cause du personnage principal féminin qui m'a vraiment déplu. Elle est vraiment selon moi terriblement agaçante. Elle a une façon de toujours rappeler qu'elle s'est mariée jeune (au cas sans doute ou le lecteur n'aurait pas compris après une fois, puis deux et puis trois...). Par exemple, elle dit j'aurai beaucoup aimé aller a l'université mais a la place je me suis mariée... On dirait qu'elle est remplie de regrets, et elle n'a que 23 ans! Bon j'arrête ici ce "coup de gueule" mais j'aime vraiment pas "dans la vie" de tous les jours les gens passifs qui ne prennent pas leur vie en main alors ce n'ai pas pour les apprécier dans les livres.
Les personnages masculins eux sont plus sympa, quoi qu'étranges car sur les quatre hommes présent dans ce manga (si on compte l'avocat), tous sont sous le charme de l'héroïne. C'est une vraie épidémie d'amour!
Le scénario lui est plutôt sympa, et bien traité même si on n'en apprend finalement très peu. Il s'agit plus la d'un tome d'installation et je pense que les autres tomes de la saga sont plus riche en action.
Les dessins eux sont très agréables.
Bref, je n'ai pas été conquise. C'est bien dommage mais je vous invite quand même a découvrir ce manga.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
nekomusume
  20 août 2014
Merci à Babelio et aux éditions Kazé pour m'avoir envoyé ce manga.
Une jeune veuve se retrouve propriétaire d'un immeuble comprenant un bar au rez-de-chaussé et des appartements dans lesquels vivent ses employés au dessus. Comment cette jeune femme a-t-elle rencontré son riche et vieux mari et pourquoi l'a-t-elle épousé? qu'est ce qui a poussé ces trois garçons aux passés si différents à travailler là? Et surtout qui sera amoureux de qui? Bon vous l'avez compris, il s'agit d'un shojo, à mon avis sans rien d'extraordinaire. L'histoire est sympa sans être originale, traitée assez rapidement du fait qu'il n'y a que 3 tomes à cette "romance" comme indiqué au dos de l'ouvrage. du coup les personnages et situations me paraissent assez peu creusés. Mais celà s'arrange peut-être par la suite.
Les dessins sont agréables à regarder mais pas exceptionnels non plus.
Bref une lecture divertissante mais sans plus.
Commenter  J’apprécie          120
AnonymousLili
  20 juillet 2014
Quel chance d'avoir gagné Night Café, un grand merci à toute l'équipe de Babelio.
Comme toujours, je suis agréablement surprise par les mangas de Maki Enjoji. Cette dernière propose cette fois- ci une histoire totalement différente : celle d'Hina, une jeune veuve de 23 ans qui a perdu son mari (ce dernier avait quasiment le double de son âge). A son décès, elle hérite du Night Café qui est tenu et occupé par trois magnifiques hommes, fait assez récurrents dans les mangas d'Enjoji puisque les personnages masculins sont toujours sublimes. Cependant, j'apprécie les personnalités différentes de chacun. le plus jeune, Nozomu aime manipuler son monde pour arriver à ses fin et avec son visage d'ange, c'est plus que facile, son côté sarcastique est irrésistible et il ne mâche pas ses mots. Vient ensuite Sôshi, l'ancien tennisman qui a du arrêter sa carrière à cause d'une blessure assez grave. Ses expressions me font craquer, il a des réactions hilarantes et l'on sent qu'il commence à avoir le béguin pour sa patronne, un héros certes commun dans les oeuvres d'Enjoji, mais c'est vers ce genre de personnages que va souvent ma préférence (Niveau physique il ressemble pas mal à Hokuto, le héros d'Happy Marriage). Enfin, celui qui semble le plus mature, le bellâtre Yoshizumi, qui arrive toujours à garder la tête froide. Entourée de tous ses hommes, l'héroïne va tenter de trouver sa place au sein du café en essayant de comprendre ses employés et en les aidants en faisant des petites tâches comme la pâtisserie (c'est vraiment agréable de lire un manga qui se passe dans un café, toutes ses pâtisseries alléchantes et ce décor idyllique). de plus, Hina possède une bonne personnalité, ses réactions sont spontanées, elle désire plus que tout faire le bien autour d'elle sans être agaçante, son seul défaut est que lorsqu'elle boit elle se jette littéralement sur tous ce qui bouge^^ créant des situations plus que cocasses. Un très bon moment de lecture, par conséquent je ne peux qu'acheter la suite des mangas^^ (surtout qu'un terrible rivale fait son apparition dans ce tome faisant de l'ombre à Soshi). Pour conclure, je rajouterai que comme toujours le trait d'Enjoji est parfait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MarinetteBMarinetteB   31 mai 2014
En vérité, j'aurais aimé que tu m'emmènes avec toi. Parce que je ne supportais pas l'idée d'être de nouveau seule.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1003 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

.. ..