AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280374951
Éditeur : HQN (05/04/2017)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Elle a renoncé à l'amour ; il refuse de renoncer à elleProfesseur d'art à l'université, Conrad enchaîne les aventures sans lendemain. À 32 ans, il est en pleine remise en question : il aimerait trouver sa muse, celle qui rallumera chez lui la flamme créatrice, celle auprès de laquelle il se réveillera chaque matin. Quand il rencontre Samantha, il tombe instantanément sous son charme. Cette femme le subjugue, le fascine, et il devine qu'il lui plaît ; pourquoi s'obst... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  13 juillet 2017
Je remercie les éditions Harlequin ainsi que Netgalley pour m'avoir offert l'opportunité de découvrir ce nouveau titre de Alfreda Enwy.
Ce qui m'a attiré, c'est le nom de l'auteur, je le suis depuis un sacré bout de temps sur la toile et j'avoue ne pas encore avoir pris le temps de découvrir sa plume. Ce qui est fait dorénavant et je ne regrette pas.
Samantha est atteinte d'un cancer du sein. L'opération s'est bien déroulé, malgré tout, elle va devoir passer par la case chimio. Alors qu'elle rentre dans une voiture sans le faire exprès, voulant éviter un chien sur la route, elle va laisser un mot sur le pare-brise. L'homme concerné, c'est Conrad, un professeur d'art qui va mal le prendre. Jusqu'à ce qu'il la découvre lors d'un rendez-vous improvisé afin de voir comment faire pour sa voiture. Bien que l'attirance soit palpable entre les deux, elle fera en sorte de ne pas y céder. Sa maladie, non, elle ne veut pas qu'il sache et encore moins qu'il voit son corps. Car c'est le problème : elle déteste son corps depuis l'opération, laissant une marque à vie sur son sein.
La maladie est un fléau, mais ce n'est pas parce qu'on est malade qu'il faut rester enfermé. D'accord il y a la souffrance, les moments de désespoir, pourtant, tant que nous sommes en vie, il faut pouvoir garder espoir et vivre pleinement. C'est plus facile à dire qu'à faire je le concède. L'auteur décrit admirablement bien les pensées des deux personnages. Les chapitres sont courts et à la troisième personne, ce qui implique que nous pouvons suivre l'un ou l'autre indépendamment.
Samantha se bat contre cette saloperie de cancer, avec les moyens qu'elle a. Son corps la rebute, mais elle vit au jour le jour, affrontant les épreuves comme elles viennent. Sa peur de mourir est réelle, sa peur de vivre aussi avec l'homme qu'elle aimerait. Ses sentiments, elle les étouffe pour ne pas se laisser aller. La chimiothérapie est aussi sauvage que la maladie elle-même (j'ai vu ma mère en revenir et je comprends parfaitement bien ce que ce personnage ressent). C'est nocif et pourtant cela aide à combattre la maladie. La fatigue, la perte des cheveux, les nausées... des effets secondaires que Samantha ne veut pas partager avec quiconque. Elle imagine ce que les autres pensent, mais même s'il y a des pucelles qui se croient tout permis, il y a encore des gens qui ont un coeur et qui voit la femme face à eux, pas la maladie.
Conrad est le beau gosse, le professeur d'art qui a énormément de charme et de filles à ses pieds. Pourtant lorsqu'il découvre Sam, c'est son coeur et sa raison qui parle, pas son sexe. (enfin si un peu, mais pas au départ) Il paraît futile, pourtant quelque chose se dégage de lui. Quelque chose qui fait que même s'il use les femmes comme de chemises, il semble vouloir combler un vide. Il n'y a pas de pitié dans son regard lorsqu'il apprend ce qu'elle a ni même la moindre compassion. Seul le désir pour cette femme l'emporte.
Bien des épreuves les attendent et rien n'est joué d'avances. La peur est un élément qui va bloquer certains actes, certains gestes de la jeune femme. Ce qu'elle vit la rend plus mûr, plus faible aussi, plus coriace pourtant. Elle est si réaliste, que des souvenirs me sont revenus. C'est une femme brisée par la maladie qui va devoir apprendre à vivre avec, à vivre avec quelqu'un à ses côtés, elle qui se retrouvait seule depuis si longtemps. SA famille (ses parents) sont présents, mais elle les évite comme elle peut.) On ne peut qu'adorer ce personnage, la suivre dans chacun de ses pas, être à ses côtés pour tous les meilleurs moments comme le pire. La patience de Conrad est un point crucial, un point que l'on trouve dans ceux qui désire quelque chose sans pour autant imaginer que cela sera simple à avoir. Il est tenace, persévérant (et non pas un harceleur, même si cela y ressemble).
J'ai beaucoup aimé Henry, le meilleur ami de Conrad qui n'hésite pas à aller contre ses principes pour lui filer un coup de main. Stella est amusante, pleine de vie et de contradiction également et cette Frédérique... Qui a une relation très particulière avec Sam. J'ai bien aimé ce dialogue entre elles. Les parents des uns et des autres sont admirables et en même temps on ne peut que comprendre cette de Conrad qui a déjà connu les épreuves d'une maladie.
En conclusion, un thème qui n'est pas facile à aborder que l'auteur a su décrire sans tomber dans le glauque. de l'humour par touche qui allège le sujet. Des personnages forts, endurants dont on a envie d'aider. J'ai oublié l'histoire des tatouages qui m'a beaucoup plu. Une histoire réaliste que j'ai vraiment apprécié.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/breaking-my-heart-alfreda-enwy-a130728586
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissCroqBook
  08 avril 2017
Coup de coeur pour ce roman. Une très belle histoire sur la difficulté d'accepter la maladie et surtout le regard des autres. Un scénario poignant qui prend aux tripes mais qui vous fait également sourire par moments.
Samantha est une jeune femme en pleine période de crise. Atteinte d'un cancer du sein qu'elle combat depuis six mois, amaigrie, avec une cicatrice qui lui rappelle sans cesse la maladie, elle n'arrive pas à accepter ce nouveau corps qui est le sien. Malgré tout, elle essaie de ne pas se laisser abattre. Avec l'annonce du diagnostic, elle a constaté que sa vie ne la satisfaisait pas entièrement, a décidé de se reprendre en main et de passer un diplôme d'esthétisme.
Alors qu'elle se rend sur le campus universitaire pour récupérer son diplôme, elle fait une fausse manoeuvre et emboutit la voiture garée derrière elle. Mortifiée et prête à réparer son erreur, elle laisse un mot sur le parebrise avec ses coordonnées. Mais lorsque que Conrad va constater l'état de son véhicule à la fin de sa journée de travail, il est plus qu'énervé. Il n'hésite pas à appeler la responsable pour lui dire sa façon de voir les choses. Afin de trouver un commun accord, les deux se donnent rendez-vous le lendemain dans un café.
A peine se rencontrent-ils que chacun tombe sous le charme de l'autre. Si Conrad est bien décidé à exploiter l'alchimie qui existe entre eux, Samantha, elle, va tout faire pour la fuir.
Conrad réussira-t-il à apprivoiser Samantha ? Samantha reviendra-t-elle sur sa décision ?
Quelle belle histoire que celle de Samantha et Conrad ! Même si Samantha m'a quelque fois agacée à trop tergiverser (ce qui je peux aussi comprendre compte tenu de sa situation), j'ai trouvé cette histoire magnifique. Elle est à la fois dure, touchante et drôle. L'auteure a parfaitement su allier ces trois univers pour nous concocter cette petite pépite.
Samantha est une jeune femme belle, douce et forte mais fragilisée par la maladie. Elle affronte la vie et son traitement du mieux qu'elle peut. Même si ses parents vivent non loin de chez elle, elle est finalement peu entourée pour faire face à toutes ces épreuves. Habituée à se débrouiller seule, elle va avoir du mal à accepter l'arrivée de Conrad dans sa vie. Elle craint que la nouvelle de sa maladie ne le fasse fuir. Elle-même n'arrive pas à accepter ce corps qui l'a trahi et ne peut concevoir qu'un homme puisse lui le faire. Même si le contact avec Conrad lui fait du bien, elle n'est pas prête à assumer les conséquences d'une relation avec lui.
Professeur d'art à l'université, Conrad est à la croisée des chemins. Tombeur de ces dames, il commence à aspirer à avoir une relation stable. En proie à un manque d'inspiration, il aimerait bien pouvoir trouver celle qui le stabilisera et deviendra sa muse. Il est tenace, persévérant et curieux. Mais également attentionné, prévenant et dévoué. Proche de sa famille et de ces amis, il a tout du gendre idéal. En tant que lectrice, on se laisse facilement charmer.
Un petit regret, l'absence de Frédérique, la meilleure amie de Samantha. J'aurais bien aimé la rencontrer un peu plus qu'à travers leurs échanges de mails.
Avec ce livre, je découvre la plume envoûtante d'Alfreda Enwy. A la fois douloureuse et drôle, elle vous emporte dans un tourbillon de sensations et d'émotions. le sujet traité est compliqué et pourtant l'écriture reste délicate sans pour autant omettre les difficultés liées au traitement du cancer. La présence des points de vue des deux protagonistes joue également. Elle nous plonge au coeur même de leurs pensées, de leurs doutes, de leurs peurs, de leurs désirs… Bref, la symbiose entre tous les éléments est juste parfaite.
Je ne sais pas si c'est au programme de l'auteure mais je ne serai pas contre en apprendre plus sur Henry, le meilleur ami de Conrad. Mystérieux et charmeur, ce personnage a suscité plein d'interrogations et j'aimerais bien découvrir son histoire à travers un tome qui lui serait dédié.
Avec ce coup de coeur, il est certain que je vais garder un oeil sur les prochaines publications d'Alfreda Enwy. C'est avec beaucoup de plaisir que je me plongerai dans ses prochains romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
unpeudelectureVF
  20 novembre 2017
Comme à chaque fois que je lis un livre d'Alfreda Enwy, c'est un vrai coup de coeur qui en découle. Elle a cette façon de nous embarquer avec ses héros et qui, une fois que l'on a commencé notre lecture, fait que l'on a plus envie de poser le livre avant d'avoir lu le dernier mot. Dès le résumé, on a envie de se plonger dans ce roman et de tourner chaque page pour découvrir l'histoire de Samantha et Conrad. Et le truc avec ce résumé, c'est que l'on sait dès le départ que l'on va se prendre d'affection pour les personnages et vivre intensément tout ce qu'il va leur arriver. J'ai vraiment passé un excellent moment avec cette superbe romance que j'ai trouvée très poignante et, par moments, éprouvante. L'écriture d'Alfreda Enwy est pure et sincère et elle traite le sujet de la maladie (le cancer) de Samantha avec justesse, mais surtout sans jamais tomber dans l'excès. Elle parvient à donner une puissance à son récit qui nous touche et décuple nos émotions. Les personnages sont criants de vérité, de ténacité, de détermination, d'amour ; ce qui fait que l'on vit pleinement cette lecture qui nous montre que parfois la vie vaut la peine d'être vécue lorsque elle décide de nous accorder une seconde chance. Un roman que vous devez lire, dont la plume délicate et envoûtante d'Alfreda vous enchantera. N'hésitez pas à vous le procurer ! À lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  07 avril 2017
Avec [Breaking my Heart], Alfreda Enwy nous livre une romance contemporaine pleine de bons sentiments, elle nous fait rêver au travers d'une histoire qui touchera un large public grâce à ses personnages accessibles et très proches de notre réalité.
Samantha et Conrad sont des héros qui parleront à chacun d'entre nous, je me suis sentie très proche d'eux et cela a renforcé mon intérêt pour l'histoire de l'auteure.
Samantha a perdu toute confiance en elle lorsque la maladie a frappé son quotidien, elle s'est laissée définir par le mal qui la ronge, petit à petit elle est devenue l'ombre d'elle-même, ne s'autorisant plus aucune relation avec la gent masculine. Comment le pourrait-elle, lorsque son corps la dégoûte au plus haut point ? Comment reprendre son destin en main ? Sam est une héroïne douce et sensible, elle pourrait être votre meilleure amie, votre mère ou quelqu'un de votre entourage. Je l'ai trouvé super attachante parce que son quotidien est vraiment difficile, je n'ai pas eu pitié d'elle, j'ai lutté à ses côtés contre ses propres démons qui l'empêchaient d'être heureuse. J'ai trouvé son personnage réel et vivant, avec ses forces et ses faiblesses, ses failles sont mises en avant par l'auteure, ce qui nous expose une jeune femme brisé à cause de sa maladie. Et la peur fait partie de son quotidien mais au-delà de tout ça Samantha n'en reste pas moi une héroïne forte et émouvante que j'ai vraiment adoré !
Conrad, quant à lui est un héros masculin intéressant. L'auteure nous le présente comme un célibataire qui s'amuse avec les femmes, il ne s'engage avec aucune, jusqu'à ce qu'il rencontre Samantha. Conrad, est un artiste, professeur d'art à l'université, il est toujours à la recherche de sa muse. Conrad est un bon vivant, et il est plutôt sexy pour tout vous dire, blond, tatoué et sûr de lui, il en impose. J'ai adoré son personnage, parce qu'ici encore l'auteure le rend vraiment vivant aux yeux des lectrices. Conrad n'est pas parfait, il est juste humain. Son attitude vis à vis de Samantha est magique, tout simplement, c'est un homme passionné et patient, et quand il veut quelque chose il n'est pas du genre à lâcher l'affaire. Persévérant est certainement l'adjectif qui le qualifie le mieux, hum…non attendez, il est trop sexy pour que la persévérance prenne le dessus sur son sex-appeal ! Hihi, faible je suis j'ai totalement craqué pour lui.
Les personnages secondaires sont sympas. Henry, le meilleur ami de Conrad m'a beaucoup fait sourire, un vrai macho sexy et grande gueule, un atout pour cette romance. Les familles de nos héros jouent leurs rôles à merveille, je les ai trouvés charmants et importants dans le scénario de l'auteure.
La correspondance de Samantha avec sa meilleure amie Frédérique et vraiment sympa. Alfreda enwy expose à merveille la notion d'amitié avec ces échanges de mail, malgré la distance nos deux amies sont soudées et inséparables. Il faut dire que l'on perçoit l'humour de Frédérique à travers ses messages. Un coté très agréable pendant la lecture.
L'auteure a opté pour une narration à la troisième personne avec des chapitres courts, ce qui donne un rythme très soutenu à l'histoire. Je ne suis pas une grande fan de la troisième personne et pourtant ici cela ne m'a pas empêché de m'attacher aux personnages. Et j'ai aimé avoir leurs points de vue simultanément sur chaque situation. J'ai totalement adhéré au style de l'auteure, ses références culturelles m'ont beaucoup fait sourire, je crois qu'on doit être de la même génération ^^
Le thème de ce roman est lourd de sens, l'auteure nous parle de la maladie. Elle nous expose la place que cela prend dans le quotidien du malade, des difficultés qui naissent dans les relations intimes et personnelles. Elle a géré avec brio ce thème en rendant le récit plein d'espoir et d'amour sincère. Elle a balayé la fatalité en exposant aux lecteurs que tout est possible dans la vie. Elle ne tombe pas dans le mélodrame, même si certaines scènes sont dures, elle a réussi à me faire ressentir énormément d'émotions. J'ai été émue à plusieurs reprises avec les réactions de nos héros, et je dois dire qu'elle a su tirer son épingle du jeu avec un humour omniprésent. On perçoit aussi très fort la passion de l'auteure pour les tatouages et leurs significations, et j'ai adoré ça !
Cette romance contemporaine se veut aussi coquine. Et Alfreda sait écrire les scènes intimes, aucun doute la dessus, les corps à corps de Samantha et Conrad ont eu de l'effet sur ma personne. Sa plume devient provocatrice, grisante et très intense. Mais si je dois retenir une chose sur le sexe dans ce roman, c'est que leurs rapports étaient beaux et sincères. J'ai été émerveillée par les regards plein de désir que Conrad avait pour Sam, sa façon de lui prouver qu'à ses yeux il n'y avait qu'elle. le sexe qui a une signification plus importante que du plaisir échangé entre deux adultes consentants.
En bref, [Breaking my Heart] fut une belle surprise. Une romance contemporaine poignante de par le sujet que l'auteure traite, une romance accessible à tous les lecteurs, qui vous fera rêver, parce que cette histoire pourrait arriver à n'importe lequel d'entre nous. Exit les milliardaires arrogants, les bimbos sans saveurs. Ici, c'est naturel et crédible. Une romance toute en émotions !
[Breaking my Heart] c'est le calme après la tempête. La lumière au bout du tunnel. C'est deux âmes qui étaient faites pour se trouver. C'est doux, sensible, drôle et sexy. Un très bon moment de lecture à découvrir sans hésiter.
Lien : https://lmedml.com/2017/04/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire-une-passion
  24 mai 2017
J'avais hâte de lire le nouveau roman d'Alfreda Enwy. Ayant lu à l'époque de Wattpad son premier tome des infinis, j'avais beaucoup aimé sa plume, et la façon qu'elle avait d'amener ses histoires. Et je dois dire que je n'ai pas été déçue avec cette histoire, j'ai même passé un très bon moment de lecture.

Conrad et Samantha n'étaient pas faits pour se rencontrer. Mais fruits d'un malheureux hasard, leur route va finalement se croiser. le souci : Conrad est un homme à femmes, pas prêt à se poser, quant à Samantha, depuis l'annonce de son cancer du sein, elle ne s'assume plus, n'aime plus son corps et a honte de sa maladie, même si elle sait qu'elle a une chance de guérir. Une fois que la confiance en soi est perdue, il est difficile de profiter des joies de la vie. Mais Conrad n'a pas dit son dernier mot. Il est indéniablement attiré par elle, il la veut, et sera prêt à tout pour l'approcher, encore et encore, quitte à se tirer les cheveux, devant les refus incessants de la jeune femme. Et si cet homme pouvait être finalement sa bouée de sauvetage ? Si, enfin, elle finissait par lâcher prise et refaire confiance ?

Dès les premières pages, j'ai su que j'allais beaucoup aimé cette lecture. Pourquoi ? Tout simplement parce que Samantha a réussi à me toucher. Sa perte de confiance en elle, sa persuasion sur le fait qu'aucun homme ne pourra l'aimer sans avoir cette lueur de pitié dans les yeux, son dégoût d'elle-même. Dit comme cela, l'histoire pourrait être assez hard, et c'est là que vous vous trompez. L'auteure parvient à retranscrire tout ce côté psychologique avec finesse. Elle ne s'appesantit pas sur la douleur, la tristesse. Bien évidemment, Samantha passe par des stades difficiles à surmonter, mais elle reste forte malgré tout.

Et c'est cet élan de vie qu'elle a en elle qui a réussi à me toucher. Elle est aussi bien entourée. À l'aide d'échanges par mails, elle correspond avec sa meilleure amie, partie se dorer la pilule dans un pays lointain, mais aussi avec l'infirmière qu'elle a rencontré à l'hôpital, lors de ses examens, qui a fini par devenir son amie au fil du temps. D'ailleurs, le point faible que je peux en sortir, c'est justement qu'au bout d'un moment, cette infirmière disparaît du radar de Samantha, et je trouve ça dommage, étant donné qu'elle a été un pilier pour elle tout du long.

Quant à Conrad, bien qu'il soit un homme à femmes, qu'il aime la bonne chair, il n'en est pas moins attachant. Il pique des colères assez fortes, il est sanguin, mais c'est aussi cela qui le rend aussi réaliste. Quel homme ne serait pas remonté envers la femme qui lui plaît et qu'il voit trouver des excuses pour ne pas qu'ils se voient ? Bien évidemment, il n'apprend pas de suite qu'elle est malade, alors forcément, il ne comprend pas qu'elle freine autant des quatre fers. Bien que je la comprenne, il est vrai que parfois, on aurait eu envie d'entrer dans le roman, pour la secouer, mais aussi la protéger et la prendre dans nos bras.

Le point fort de ce roman, c'est bien le fait que nous ayons les deux points de vue. Tantôt Samantha, tantôt Conrad. Ce qui permet d'être dans les pensées de chacun et de savoir précisément tout ce qu'ils pensent et ressentent. Et c'est aussi ça qui fait qu'on s'attache autant à Conrad. Parce que de mon point de vue, je pense que si nous n'avions pas eu les passages de son point de vue, j'aurais eu du mal à m'attacher à lui, à comprendre ses réactions et cette manie qu'il a d'aller voir les femmes dès qu'il est contrarié ou qu'il a des envies.

J'aimerai vous parler de l'intrigue, mais en réalité, je vais restée assez vague. Tout simplement parce qu'elle est à découvrir petit à petit. Mais tout ce que je peux vous dire, c'est que l'auteure a réussi un tour de force, de nous offrir une histoire aussi addictive, bien que l'histoire d'amour en elle-même n'arrive que très tard. Vraiment très tard. Et c'est génial ! Parce qu'elle prend le temps de les faire se découvrir, tout arrive à temps et quand il faut. Elle ne précipite pas les choses, et c'est vraiment ça la force du roman : tout s'installe tranquillement, comme si nous étions dans la vraie vie, et pas dans un roman ou la romance est prédominante. Mais il est vrai que pour moi, l'intrigue principale tourne surtout autour de la maladie. Comment une personne réagit face à une telle nouvelle qui va forcément changer sa vie à jamais. Samantha est malheureuse et mal dans sa peau, mais elle garde toujours ce petit grain d'espérance et de vie, et surtout, elle ne passe pas son temps à geindre et se plaindre. Au contraire, elle essaye de changer ses faiblesses en forces.​
​En résumé, c'est une romance que j'ai vraiment apprécié découvrir. Les deux personnages principaux m'ont vraiment touchée, et la fin (du moins, un passage de la fin), m'a vraiment serré le coeur. J'étais mal pour l'un des deux, et j'avais vraiment envie d'entrer dans le roman pour le rassurer. Quant à l'intrigue concernant la maladie, j'ai trouvé qu'elle était amenée avec beaucoup de finesse, de sincérité et d'espoir. Bref, je vous conseille vraiment de vous arrêter sur ce roman !

* Je remercie HQN et netgalley pour leur confiance ! *
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   13 juillet 2017
– Elle m’a foutu la tête en vrille, avoua-t-il enfin. Je n’en sais rien, elle est envoûtante. Un mixte entre Scarlett Johansson et Michelle Williams.
– Toi et ton fétichisme des petites blondes, se moqua Henry.
– Tu peux causer, monsieur fétichiste-des-cheveux-longs.
– Ouais, j’avoue. Tu vas la revoir ?
– Elle a un mec, je crois.
– Et alors ?
Conrad eut un rictus amusé. C’était une réponse typique d’Henry ça. Il avait beau être flic, il se foutait complètement des convenances. Cela dit, pour une fois, Conrad était bien tenté de suivre son conseil. Et alors ?
– J’ai besoin d’une clope et de mater tes belles étudiantes, parce que là, on a l’air de deux gonzesses.
– Tu n’assumes pas, mon pote ?
– La ferme, grommela Henry. Et fourre ton cul dans ta bagnole, qu’on aille dépouiller notre médecin préféré.
Conrad éclata de rire, il récupéra son ordinateur et sa sacoche, puis ils sortirent de la salle de cours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   13 juillet 2017
Samantha crut un instant qu’elle allait se noyer dans les yeux de Conrad. Dans ses pupilles dilatées, le désir avait éclipsé toute trace d’amusement. Elle frissonna de nouveau, il semblait ne pas avoir oublié ce qu’ils avaient vécu hier. Et même en vouloir encore. Pourquoi n’était-il pas comme les autres ? Les mecs se satisfaisaient toujours d’un coup rapide et basta. Pourquoi n’était-il pas pareil ? Très certainement car ça n’avait jamais été une simple aventure d’un soir et elle le savait…
Samantha fit la moue comme pour se convaincre qu’il n’y avait aucune histoire possible entre eux, mais c’était peine perdue. La présence de Conrad la rendait bizarrement fragile et elle n’aidait en rien la honte qu’elle ressentait encore. En plus de cela, le contrecoup de l’altercation de cet après-midi lui revenait en pleine face. Elle avait beau avoir la tête haute, elle savait bien que ces deux femmes du magasin n’étaient pas une exception. La plupart des gens pensaient comme ça aussi, sauf qu’ils se taisaient. Elle ne pouvait pas aller chez Conrad. On n’invitait pas les gens qu’on connaissait à peine à une fête de famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   07 avril 2017
Après s’être accroupi, il remonta la couverture sur son épaule dénudée et la scruta. Admirant ses longs cils, il se fit la réflexion qu’il ne passerait alors jamais assez de temps à la regarder. Il l’avait dans la peau. Comme un tatouage. C’était irrémédiable. Définitif. Rien ne pourrait l’effacer. Elle était ancrée en lui pour toujours, et cela ne dépendait ni de lui ni d’elle.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Alfreda Enwy (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alfreda Enwy
Book-Trailer de Nos infinis chaos
autres livres classés : cancerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2636 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .