AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Carole94p


Carole94p
  16 janvier 2019
Après ma découverte du premier tome de Infinite ∞ Love, j'avais vraiment hâte de me plonger dans celui-ci. Il faut dire que la mystérieuse Marlow m'a beaucoup intriguée dans Nos infinis chaos. J'avais vraiment envie d'en savoir plus sur elle mais aussi sur Asher.

Marlow est l'exemple même de la jeune femme qui ne se laisse pas faire. Boxeuse, étudiante en médecine, elle mène sa vie comme elle l'entend. Son passé a fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui et elle ne se laissera pas embobiner par un beau sourire. Pourtant, lorsqu'un rapprochement entre elle et Asher se produit, ses barrières semblent se fissurer. Mais le passé n'est jamais loin et pourrait bien changer la donne.

Lorsque j'ai commencé ce second tome de Infinite ∞ Love, j'étais ravie de retrouver la petite bande mais pas seulement. Comme je vous le disais, j'étais énormément intriguée par Marlow. Il faut dire qu'elle est un mystère à elle toute seule et j'étais loin de me doute de l'étendu de son passé. Un passé difficile, violent et traumatisant. Marlow n'en est pas sortie indemne et s'est forgée une carapace pour ne plus souffrir. Je dois dire que j'ai vraiment eu beaucoup d'affection pour elle. Elle est forte, courageuse et vraiment combative, pourtant, son passé apporte ce petit truc qui la rend fragile et accessible. J'avais envie de la prendre dans mes bras et lui dire que tout irait bien...

De son côté, Asher, le tombeur par excellence se révèle, comme je m'en doutais, bien plus profond et intéressant qu'il ne laisse paraître. J'ai aimé sa passion pour le dessin, les tatouages et la patience dont il fait preuve avec Marlow. Lui qui habituellement ne s'engage pas et passe d'une fille à l'autre aura du fil à retordre avec la belle Marlow. Pourtant, il n'abandonne pas pour autant et fait preuve de beaucoup de délicatesse, sans en perdre son humour.

Globalement, je dirais que j'ai davantage préféré ce tome, ce couple et surtout leur histoire. J'ai aimé l'évolution de la relation Marlow/Asher, qui semblait plus réaliste et plus profonde que Dylan et Nate. Ils avaient ce petit truc en plus qui au fil des pages s'intensifie pour devenir bien plus qu'une simple romance. J'ai également apprécié les flash-back dans le passé au fil des chapitres qui nous faisaient vraiment ressentir la souffrance et la peine de Marlow et ainsi mieux comprendre ce qu'elle est aujourd'hui.

J'ai lu Nos infinies insolences en deux fois et je dois dire que la première partie m'a davantage captivée que la seconde. Mais c'était aussi mon ressenti sur le premier tome. Avec le recul, je pense que j'aime plus les rapprochements et les difficultés que les personnages peuvent rencontrer que les happy-end en devenir.

Une fois passé le cap, qu'ils ont sauté le pas, je trouve, comme beaucoup de romance New-Adult, on perd la profondeur des émotions et tout s'accélère assez vite. Sans doute accentué par les derniers retournements de situations et la révélation de certaines choses du passé d'Asher. J'avais l'impression d'avoir à faire à un trop plein de drama pour clôturer l'histoire. Dans le sens où, le schéma de deux personnages au passé ultra horrible se rencontrent comme par hasard et nous reste, à nous lecteur, le choix de trancher sur celui qui aurait vécu le plus dur. Finalement, cette constatation n'est pas seulement le cas dans Infinite ∞ Love, car tous les New-Adult suivent ce schéma mais au final, je trouve que ça devient trop récurrent. Fort heureusement, ces quelques petits défauts ne sont pas énorme et n'entache absolument pas la lecture de Nos infinies insolences.

En conclusion, j'ai passé un excellent moment en compagnie de Marlow, Asher et les autres. Un second tome plus touchant, plus profond et qui m'aura beaucoup plu !
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2019..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox