AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366390572
Éditeur : Les Editions Valentina (13/10/2013)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Privez donc un vampire de son repas et votre cou finira très vite entre ses crocs …

Neliel Leary, c'est moi, et je dois être la fille la plus malchanceuse qui soit. À peine retournée dans mon Irlande natale que les ennuis me courent après. Qui aurait pu croire que les vampires existaient vraiment ? Et bien je peux vous assurer que lorsque l'un d'entre eux désire se venger de l'avoir privé de son repas, vous êtes bien obligé de regarder la vérité en fa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Lire-une-passion
  10 octobre 2013
Il est des livres de jeunes auteurs qui ne sont pas beaucoup connus, mais qui pourtant devraient l'être. Il est des plumes de jeunes auteurs qui nous transportent, nous font rêver, nous font voyager. Il est des jeunes auteurs qui, grâce à leur passion dévorante de l'écriture, noircissent des pages et des pages et quand on les lit, on a l'impression de suivre un auteur déjà connu de partout, tant la plume est délicate et très agréable. Alfreda Enwy fait partie de ces jeunes auteurs qui méritent d'aller plus haut encore.
Oui, ça fait un peu discours de ministre, mais j'avais besoin de le dire et de vous montrer à quel point ce livre m'a plu et transportée. Honnêtement, si j'avais été en week-end, je l'aurais lu en une nuit, quitte à ne pas dormir, tant j'ai adoré l'univers, les personnages et l'histoire. Certes, des histoires de vampires on en voit dans tous les coins de rayons, mais celle-ci sort de l'ordinaire de part son originalité, la plume drôle, tordante et des personnages atypiques. Mais surtout, le mauvais karma qu'a Neliel. Car oui, il faut le dire, la pauvre se retrouve dans des situations peu faciles pour elle, mais drôles pour nous (à un certain degré, évidemment).
Neliel est une jeune fille qui vient tout juste d'obtenir un diplôme et qui rêve de partir un mois en vacances au Japon. Un événement va changer tout ses plans et deux après avoir été vivre loin de l'Irlande, elle revient sur sa terre natale. Pensant retrouver une vie stable et sa meilleure amie, Blody, elle ne se doute aucunement de ce qui va lui arriver. La rencontre avec un vampire va changer complètement son petit train de vie et ce dernier ne la lâchera pas de ci-tôt !
Dès le prologue, j'ai su que j'aimerais ce livre. Pourquoi ? Je ne sais pas, intuition féminine ? Et elle a tendance à être toujours vraie, cette intuition ! Ce n'est que vers le milieu du livre que j'ai su exactement pourquoi j'allais aimer ce livre (oui, un peu tard, je le conçois, mais mieux vaut tard que jamais!). Ça été tellement une illumination inattendue que j'ai envoyé un message à une amie en disant : « je sais maintenant pourquoi j'aime autant le livre d'Alfreda. Tout simplement parce que le prologue me fait penser à Ellana de Pierre Bottero, et que je suis fan de cet auteur ». Bon, c'était à peu près ça lol, Caro ne vient pas corriger lol. Non mais plus sérieusement, son prologue m'a littéralement transportée (ouais, sans jeu de mots, Alfreda, c'était trop facile lol).
Durant ses mésaventures, Neliel fera la rencontre de plusieurs personnages, dont le très sensuel, sexy, mystérieux Torian. Halala, ce qu'il a pu me faire rêver, cet homme ! Je crois qu'aucune fille ne peut être insensible au charme et à la prestance qu'il dégage ! Il est policier, mais il cache également un secret qui va encore plus changer la vie de Neliel, qui est déjà bien cahoteuse. J'aimerais vous parler des autres personnages, de l'intrigue principale du livre, mais... c'est impossible, ou alors je risque de spoiler le livre dans son intégralité, et honnêtement, je n'en ai pas envie car il faut l'acheter et le lire pour le savourer complètement.
Neliel a un caractère que j'adore retrouver dans les romans : sérieuse, mais pas trop, passionnée, curieuse, pleine d'humour, et qui ne se laisse pas faire. Plus on avance dans le roman, plus on l'aime, plus on veut en savoir plus. Elle grandit de plus en plus et ne se laisse pas aller à la tristesse quand son mauvais karma débarque. Et pourtant ! Elle le pourrait aisément, vu ce qui lui tombe sur la tête ! Mais non, elle ne se plaint pas mais elle subit. Ce qui la rend plus forte au fil du temps. Et elle peut aussi compter sur ses amis pour la soutenir dans ses moindres efforts.
Oh et puis, la couverture, quoi ! Autant au début, elle ne m'a pas attirée, autant avec le temps je l'ai trouvée belle. Et lorsqu'on lit le dernier chapitre... elle devient tout de suite carrément sublime !
Même si j'y ai croisé quelques petits défauts, cela n'a pas enlevé le plaisir que j'ai eu de suivre leurs aventures. Maintenant, il me faut absolument le tome 2, qui ne sort pas tout de suite, malheureusement ! Alfreda Enwy vous transporte dans un univers très vaste, recherché, drôle avec du suspense et un peu d'action. Un tome 1 qui m'a conquise du début à la fin et qui promet de belles aventures par la suite ! Encore un sans fautes pour les éditions Valentina !
Justine P.
« — Tu prends quoi ? me demanda Torian.
Je levai la tête de mon menu pour le regarder. Ce que je prenais ? Mon esprit pervers m'envoya toute une gamme de fantasmes. J'aurais voulu lui répondre un truc du genre « rien qui figure dans le menu » ou encore, j'aurais pu virer la vaisselle de la table d'un revers de main et hurler « toi, torse nu sur cette putain de table », mais je m'abstins, j'étais malheureusement une fille polie. Je lâchai mon menu.
— Choisis pour moi, je te fais confiance, répondis-je. »
« — Sais-tu pourquoi le Grand Méchant Loup n'a jamais pu résister au Petit Chaperon Rouge ?
Je fis un petit non de la tête.
— Parce que, pour lui, rien n'était plus envoûtant et merveilleux qu'elle. La goûter était ce qu'il désirait le plus... »
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Alexxxandra
  23 décembre 2013
Je crois que je suis encore immergée dans le monde de Neliel... COUP DE FOUDRE !
Neliel s'est toujours sous-estimée, mais ça, elle pouvait gérer : un avenir doux, tranquille, entourée des siens.
Mais le jour où tout son monde s'écroule, tout ce qui faisait simplement sa vie, comment continuer à avancer ? Comment se construire un futur quand le passé vous torture ?
Neliel n'a pas la réponse, et elle fuit, pendant deux ans. le poids sur ses épaules ne s'allège que lorsqu'elle s'occupe de celui des autres, loin d'ici, loin de l'Irlande.
Mais Neliel revient. Elle ne peut abandonner tout : sa soeur de coeur, son passé, son pays.
En revanche, Neliel ne s'attend pas à ce qu'un autre destin l'attende... Est-il nécessaire pour ça de souffrir ? de faire son bon samaritain et de tomber sur l'agresseur vampire du coin ? Les agresseurs normaux, c'est déjà suffisamment emmerdant ! Mais tout est écrit, car ce chemin l'amène vers sa nouvelle raison de vivre... Et vivre, ça va être dur avec des ennemis surnaturels... Au moins pourra-t-elle profiter de la présence de l'envoûtant et ténébreux détective qui suit son affaire. Qui est-il ? Qu'a-t-il à cacher ? Pourquoi est-il si intense ? Neliel ne le sait pas encore, mais intense, elle l'est tout autant, comme sa destinée.
J'ai adoré ce livre, bien construit, haletant et séduisant. On tourne autour d'une jeune femme perdue dans un pays qu'elle retrouve sous un tout autre jour. Elle est humaine, imparfaite, et adorablement saisissante.
L'auteure présente à merveille son personnage et l'introduit étape par étape dans un monde qu'elle ne connaissait pas. de l'action ? Il y en aura ! Que du rose ? Sûrement pas. de la séduction ? Comme si vous ne le saviez pas déjà ;). L'intrigue ne nous ménage pas et le suspens reste entier.
Avoir la chance de lire cet ouvrage un peu beaucoup en avance, c'est tout simplement génial, car ce livre, je l'attendais au tournant ! Un coup du sort a rendu cela possible et m'a permis de découvrir la plume de la pétillante et atypique Alfreda Enwy :). Je suivrais de près ses prochaines publications... et évidemment celle du 2e tome de cette série, qui rend le mot intense bien faible !
Voir que la France recèle elle aussi des auteurs dans ce genre longtemps dominé par la littérature anglo-saxonne, c'est agréable et innovant. Alfreda se place bien dans mon top 5 des écrivains bit-lit/fantasy/fantastique français.
Au fait, qu'est-ce que vous faites encore là ? Ah, je vous pardonne, il n'est pas encore sorti à ce jour... 9 septembre 2013, vous avez noté ? Zou !
Ps : Est-il encore nécessaire de dire que je vous le recommande CHAUDEMENT ? ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aelynah
  02 décembre 2013
Beaucoup de sentiments et une petite larme dès les premières pages pour moi.
Il y a des situations qui me bouleverseront toujours et la mort de proches en fait partie.
J'ai beaucoup apprécié ma lecture et l'ai dévoré en une soirée c'est dire.
Ce n'est qu'après coup que certains détails m'ont frappée et peu être vais-je devoir relire certains passages avant de prendre le tome 2 pour confirmer ou infirmer mes doutes.
L'histoire est belle, facile à lire (attention pas simpliste), les personnages sont attachants, on vit avec eux, on se révolte parfois de ce qu'il leur arrive.
On reste sur les rivalités vampires/loup-garous. L'empreinte est le lien qui se crée entre un loup (ou une louve) et sa compagne (ou compagnon), lien possessif et amoureux, exclusif même qui déteint sur les 2 parties du couple. C'est un lien indestructible et inaliénable. Se lancer dans l'empreinte est un aller sans retour vers le bonheur, le partage et un certain enchainement à l'être aimé.Choix parfois difficile à prendre.
Neliel est une jeune fille de 18 ans quand débute le roman. Des événements tragiques vont l'amener à changer radicalement de vie et à partir loin de son Irlande (vers le Japon plus exactement).
Elle se retrouve à son retour dans sa terre natale, 2 ans après imbriquée dans une histoire d'agression où dès le début on se demande si elle n'a pas un mauvais karma et en même temps une bonne étoile un peu barjot.
On finit par se rendre compte que tous ses déboires découlent d'un seul événement somme toute insignifiant pour elle sur le moment mais qui a marqué définitivement quelqu'un d'autre de façon indélébile et en même temps terrible.
A un moment donné j'ai pu sentir une défiance sans réelle raison pour un des personnages, du genre trop beau pour être vrai. Pourtant en même temps je ne pouvais trouver de raisons valables à ce que ce personnage soit à l'origine de ses déboires. A part un ressenti personnel.
Je ne vous dirai pas si j'ai eu raison ou tort car si vous avez le même ressenti que moi vous devrez le découvrir par vous-même ;)
Quand enfin on découvre le pourquoi du comment et la suite donnée aux événements on se laisse alors entrainer par l'histoire jusqu'au final. et c'est là que dans ma hâte peut être à entrevoir l bout du tunnel j'ai peut être justement raté un ou 2 éléments.
C'est donc en conclusion un bon moment à passer, bien écrit, facile à lire et vous donnant l'envie de lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
llianesiarra
  16 mars 2016
Un très bon livre! Un vrai coup de coeur! Tous y est! L'amour, des personnages accrocheurs, de l'action, des amis bref tous ce qu'on désire et que l'on aime.
C'est l'histoire de Neliel une jeune irlandaise a qui la vie joue un mauvais tour. le livre commence sur l'accident de voiture coûtant la vie de ses parents.
Apres deux ans de voyage au Japon, elle revient chez elle pour retrouver sa vie irrésistiblement attirer par une force inconnue. Là elle tombe littéralement dans les bras de Torian, un jeune inspecteur de,police magnifique. le reste je ne vous le dis pas car c'est à vous de le découvrir! Hihi hihi
L'histoire m'a personnellement fait pensé à Noss HEAD de par le style des personnages: une rouquine, de par la présence des loups garou et d'une meute, des vampire et le tout se passant en Irlande. Malgres les points communs entre les deux oeuvres il ya aussi des différence comme la forme de l'empreinte et la vie de Neliel.
Les personnages sont vraiment accrocheurs. Neliel n'est pas une héroïne nunuche comme dans beaucoup de roman du style même si parfois elle est longue a la détente mais bon on a tous nos moments de faiblesse. Il faut avouer qu'elle n'a vraiment pas de chance ou elle en a trop à vous de voir.
Torian lui il Grrrrr! Je veux le même! Il est fort, chaud, puissant, amoureux, torride bref miam miam. Il est essentiel à l'histoire et on en redemande.
Une suite que je vais m'embrasser de lire même si je me demande ce qu'il va se passer (je n'ai pas lu le résumer car je veux garder la surprise!)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lilou1339
  19 novembre 2013
D'abord, je voudrais dire que j'aime beaucoup la couverture, elle est vraiment superbe comme très très souvent aux éditions Valentina. Elle colle parfaitement au livre sauf un tatouage manquant. C'est vraiment un petit détail qui n'enlève rien à la beauté de cette couverture. Et puis, je pense que ça aurait été beaucoup de travail pour le même résultat. En plus, elle est faite par Meridian donc comment ne pas l'aimer.
Venons-en à ce que j'ai pensé de ma lecture. Pour tout dire j'ai vraiment beaucoup aimé. Je l'ai commencé un soir et le lendemain soir il était terminé alors que j'ai fais d'autres choses dans la journée. Il n'a donc pas fait long feu.
La petite citation au début m'a plu, j'aime bien quand il y en a dans les livres. Limite, ça ne m'aurait pas dérangé s'il y en avait eu d'autres.
Pour tout dire, j'avais l'impression de lire un livre écrit par des auteures connues américaines qu'on peut lire depuis quelques années suite au succès de la Fantasy urbaine. J'ai bien aimé le style d'Alfreda, simple mais efficace. J'ai été embarquée dans l'histoire tout de suite. Et j'ai même versée ma petite larme suite à un incident qui arrive au début. J'ai vécu avec Neliel ce qui lui arrive.
Je me suis attachée à Neliel et Torian. Nell a un souci avec son karma lol On est d'accord qu'elle cumule un peu mais bon dans tout ça, elle a quand même de la chance. Et oui elle a rencontré Torian. Que dire de plus que Grrrrrr et que j'aimerais bien qu'il vienne faire un tour chez moi. Surtout si on se base sur les photos de lui qu'a mises Alfreda sur la page des Chroniques de Neliel.
Le livre est pas mal centré sur Neliel et Torian mais ça ne m'a pas du tout dérangé. Au contraire, j'ai trouvé ça sympa. L'histoire va assez vite mais je n'ai pas ressenti de précipitation dans les sentiments. Et ça, c'est bien parce que je « râle » souvent à cause de ça.
Mais il n'y a pas que Neliel et Torian. Les personnages secondaires sont aussi présents. J'ai beaucoup aimé Blody et Jackson. Je me pose des questions sur Calen, j'ai un avis partagé sur lui et j'aimerais bien le voir dans le second tome pour en savoir plus sur lui.
Pour autant, l'action ne manque pas non plus. Il y a quelques événements qui se passent qui je trouve vont un peu vite ou bien qui manquent un peu de difficulté pour les personnages (oui j'aime bien quand ils en bavent un peu) mais c'est un détail qui, au final, ne m'a pas du tout gêné dans ma lecture.
Je me suis douté à un moment de qui était le responsable des problèmes mais pas des raisons pour lesquelles cette personne a fait tout ça. J'étais aussi quasi sûre de savoir qui avait aidé Neliel au début, cool je me suis pas trompée.
Pour résumer, que dire de plus que j'ai beaucoup aimé, que j'ai passé un bon moment de lecture et que j'ai hâte de lire la suite !
Lien : http://lesephemeresgourmandi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
The-Library-WorldThe-Library-World   08 juin 2015
— Tu ne vas pas te suicider quand même ?

Cette voix douce et rauque à la fois… Oubliant de m’asseoir, je longeai lentement les balustrades. Le vent frais caressa mes jambes nues et le regard de Torian sembla s’y attarder lui aussi. Ça me réchauffa un peu.

— C’est une habitude chez toi, de jouer les baby-sitters ? Je pensais que tu n’avais pas le temps pour ça ?

— Bah je viens de finir mon poste, je n’avais rien à faire, je voulais savoir comment tu allais.

— Bien.

— Neliel, tu veux bien descendre de ce putain de rebord, tu me stresses.

— Je me sens mieux quand je suis là. J’en ai marre d’être enfermée dans cette chambre et dans cet hôpital.

— Je sais bien, mais tu n’es pas encore tout à fait rétablie.

— Bien sûr que si, c’est être ici qui m’épuise, rien d’autre !

Il s’approcha lentement et me tendit la main.

— Tu sais qu’en bas ils te cherchent ? Il semblerait que tu aies hurlé à la mort et du coup, ils imaginent le pire.

— On n’a plus le droit de faire des cauchemars ?

— Tu veux en parler ?

— Non, dis-je en rigolant.

— Qu’est-ce que j’ai dit de drôle ?

— Rien, je t’ai déjà dit que charmant ce n’était pas ton truc.

— Très bien, grogna-t-il.

Il s’avança vers moi d’un pas décidé et m’attrapa le bras, tira légèrement sur la manche de mon gilet et, dans un geste précis, il m’attira à lui.

— Tu veux rester ici ? Alors très bien, mais en attendant, il est hors de question que tu quittes mes bras.

Il cala sa main derrière ma nuque et plaqua mon visage contre son torse. Ignorant comment de devais réagir à cette intrusion, mon cœur me fit mal. Torian ne bougea pas, il me garda dans ses bras. À la fois ravie et aussi quelque peu déroutée, un sourire illumina mon visage. Sa chaleur et son odeur particulière eurent finalement raison de moi et je me sentis de plus en plus apaisée.

— Merci, dis-je en me laissant aller contre lui. Je n’avais pas l’intention de me jeter du haut de la tour, je voulais juste être dehors, l’air était étouffant dans la chambre. J’ai rêvé de l’homme qui m’a fait ça et je n’étais pas bien, c’est tout. Je suis contente que tu sois là.

— Je te promets que le jour où il se trouve devant moi, je le tue.

— La justice ne s’arrête pas à tes poings Torian.

— Et pourquoi pas ?

— Parce qu’alors chacun ferait justice soi-même et ce serait un fichu bordel.

— Certes, mais tu ne m’empêcheras pas de lui faire goûter à Smith et Wesson.

— Smith et Wesson ? Es-tu en train de comparer ta force de frappe à l’impact et la force d’une balle de revolver ?

— Exactement, répondit-il en souriant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
paresseuseparesseuse   28 août 2015
(Neliel et Torian)
— Mouais, c'est toujours mieux que des mensonges. Enfin, rentrez chez vous, Mademoiselle...
— Leary, lançai-je en voyant qu'il attendait.
— Mademoiselle Leary, une jeune fille comme vous devrait déjà être chez elle et pas en train de boire près d'un cimetière à la tombée de la nuit.
Je baissai les yeux vers mon sac et remarquai la bouteille de saké qui dépassait.
— Je ne buvais pas !
— Voulez-vous que je fasse un test d'alcoolémie dans la fourgonnette ? Si j'ajoute à ça le fait que vous ayez menti à mon collègue, je pourrais vous mettre une nuit en garde à vue.
— Quoi ?
— Je me ferais un plaisir de vous surveiller et au moins, vous seriez à l'abri.
— Je n'ai pas besoin qu'on me surveille, et puis vous n'aviez pas envie de jouer les baby-sitters il me semble...
— Jouer les baby-sitters non, mais vous voir menottée derrière les barreaux ça me conviendrait très bien.

http://addictbook.weebly.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
The-Library-WorldThe-Library-World   08 juin 2015
Quand je sentis une sorte de chaleur et un regard déplacé sur moi, je fis volte-face et me cognai contre quelque chose. Je fermai les yeux, espérant ne pas avoir renversé quelque chose de trop important, rare ou précieux, mais je sentis une odeur de propre, boisée : je m'étais cognée contre quelqu'un.
— Vous, lança une voix doucereusement rauque.
Je sursautai bêtement en levant les yeux et en l'apercevant lui. Lui qui ? Vous l'aurez probablement reconnu ! Il me crama encore une fois inconsciemment les rétines tellement il était beau. Il portait un jeans et des Converses bleues avec un tee-shirt de la même couleur que ses baskets, à l'effigie de l'université, ainsi qu'une casquette noire mise à l'envers, plaquant ses cheveux le long de sa nuque. A croquer. Je remarquai une nouvelle fois son arme, à peine dissimulée. Bon sang ! Qu'est-ce que j'avais à toujours regarder là où pouvait bien être son fichu flingue ?! Et lui, pourquoi ne le cachait-il pas mieux que ça ? Il m'adressa un sourire à couper le souffle, ainsi qu'un regard intense, mais je n'avais pas oublié pour autant quel con il avait été la veille.
— Oui, moi, répondis-je, mais appelez-moi Nell, c'est plus civilisé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
The-Library-WorldThe-Library-World   08 juin 2015
J’avais commencé ma visite par la bibliothèque, il n'y avait pas plus
belle bibliothèque que celle de Trinity College si j’avais pu avoir un
orgasme des yeux, eh bien, je l’aurais eu. J’étais comme un gosse dans
un magasin de jouets, dès que je voyais des livres, je devenais folle.
[...]
— Je n’avais jamais vu une femme jouir autant devant des livres
chuchota-t-il en passant à côté de moi.
— Je ne jouissais pas, me défendis-je.
Bien sûr que si hurla une petite voix dans ma tête.
— Ah non ? Alors, disons que vos yeux pétillaient de mille feux.
— J’avoue, j’ai un gros penchant pour la littérature.
Il glissa ses doigts sur une rangée de livres, puis posa son doigt sur celui
que je regardais avant de me cogner bêtement sur lui.
Il me regarda soudain très intensément, très profondément. C'était à la
fois agréable et intrusif, car je n'avais aucun moyen de me défaire de
cette emprise. Oubliant tout autour de moi, je sentis une vague de
chaleur monter en moi alors que le noir de ses yeux se liquéfiait pour
laisser place à des flammes dorées...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
The-Library-WorldThe-Library-World   08 juin 2015
Blody était levée, elle était en pyjama devant les dessins animés à siroter un chocolat chaud. Le sourire béat qui était planté sur ses lèvres n’était pas dû au Looney Tunes, j’en étais certaine. Je ne lui en voulais pas ou plus pour la nuit affreuse que j’avais passée, mais j’avais envie de la faire languir.
— Salut ! lançai-je.
— Bonjour… Nell, je suis vraiment désolée, si tu savais comme j’ai envie de disparaître. J’ai honte.
— Il n’y a pas de honte à se faire du bien…
— Tu as tout entendu ?
— Non pas grand-chose, je t’ai entendue implorer le Seigneur une bonne quinzaine de fois c’est tout.
— Oh non…
— Je me suis juste dit que tu étais très croyante et que ta prière devait être sacrément importante pour que tu insistes autant, c’est tout. Ou alors que Jack était vraiment un dieu. Dans les deux cas, ça se rejoint !
J’éclatai de rire et elle m’imita.
— Si Jackson a un copain aussi « doué » que lui pour appeler les voix du Seigneur qu’il me le présente, plaisantai-je.
— Je ne manquerai pas de lui transmettre le message, répondit-elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Alfreda Enwy (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alfreda Enwy
Book-Trailer de Nos infinis chaos
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1734 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre