AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280395010
Éditeur : Harlequin (03/04/2019)

Note moyenne : 4.59/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Il l’a toujours protégée… mais parviendra-t-il à la sauver de lui-même ?

Il s'appelle Mao, elle s'appelle Autumn. Depuis qu'ils se sont rencontrés, enfants, dans ce parc, ils sont inséparables.
Pour Mao, cette amitié est plus importante que tout. Pour Mao, Autumn est la fille la plus précieuse qui soit. Et il doit à tout prix la protéger de la dureté du monde ; ce monde contre lequel il se bat plusieurs soirs par semaine, sur un ring qui n’att... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  16 avril 2019
Je lis les romans d'Alfreda Enwy, sans même savoir de quoi ils parlent, elle fait partie de ces auteurs que j'ai plaisir à lire à chaque parution ! Ce roman a une couverture déjà que j'adore : j'aime ce fort contraste de la photo noir et blanc sur fond noir et du texte comme en sur impression dessus, la couleur étant aussi en rapport avec la symbolique du prénom de l'héroïne, je suis fan.
Le roman se compose de deux parties, deux parties qui ont été proposées à la lecture numérique séparément. de mon côté, suis bien contente d'avoir pu enchainer les deux d'un coup, je suis assez peu patiente et vu le cliffhanger à la fin de la première partie, j'aurai été légèrement frustrée de devoir attendre. Vous le comprenez donc, le récit comporte un certain nombre de bouleversements qui vont rythmer l'histoire de ce couple.
Le schéma narratif de cette histoire est assez classique, Alfreda Enwy nous propose de découvrir l'un des thèmes très souvent traité en romance : quand deux meilleurs amis finissent par éprouver des sentiments l'un pour l'autre. Mais malgré les multiples histoires sur ce thème, on aime toujours autant le lire, enfin moi je ne m'en lasse pas, il faut toutefois que cela soit prenant pour sortir du lot et suffisamment capter notre attention. Ici, j'ai donc été assez surprise au début de voir les choses se passer, je ne dirai pas si vite, mais par rapport à la taille du roman complet, assez tôt en fin de compte ! mais c'est alors que je lisais le roman, que je me suis dite que l'histoire allait bien au delà de cette amitié qui migre vers l'amour. Et du coup, j'ai adoré !
Autumn fait la connaissance de Mao, alors qu'ils n'ont pas encore dix ans. Enfants, ils vont se lier d'amitié et vivre ainsi une relation privilégiée des années durant. Dès le début, nous prenons conscience qu'Autumn est une grande soeur pas comme les autres, elle prend soin de son frère et de sa soeur, au delà de ce que l'on attend d'un enfant en charge de surveiller les plus petits. Elle a très vite une maturité dans sa façon de se comporter en protectrice, voulant les préserver au maximum de leur mère et de son attitude néfaste pour des enfants. Cette enfant a une chevelure de feu, mais elle a aussi le caractère qui va avec, elle est décidée, elle affirme sa position et ne transige devant aucune décision à prendre ! En grandissant, nous constaterons qu'elle n'a jamais cessé de les protéger et de les faire passer avant elle, allant jusqu'à s'oublier la plupart du temps. C'est une jeune femme admirative, qui a pris l'habitude de gérer tous ses problèmes, seule, sans demander l'aide de qui que soit.
Mao, c'est un jeune homme qui a perdu sa mère très tôt, héritant d'un père violent qui n'a fait qu'abuser de son innocence d'enfant. En grandissant, il a su tirer son épingle du jeu, et s'affirmer en tant qu'homme, pour s'établir et mener sa vie comme il l'entend. Il a toutefois quelques séquelles aux mauvais traitements qu'il a subi, la violence fait partie de son quotidien et il l'exprime dans des combats illégaux. Son comportement volage fait de lui un tombeur, mais sans jamais s'engager. Autonome, indépendant, il ne dépend de personne et il prend la vie à bras le corps et s'en sort plutôt bien. Mao est d'origine japonaise, un pays qui lui tient beaucoup à coeur de faire découvrir à Autumn. Il a souvent du faire face aux moqueries sur son physique, les différences ethniques pouvant occasionner bien des méchancetés de certains, mais c'est ausi un point qui l'a rapproché de Autumn aux tous débuts : elle, étant intriguée par ses yeux bizarres, à savoir bridés, tandis que lui était fasciné par sa chevelure et toutes ces tâches qu'elle avait partout.
Le physique des personnages est donc un point marquant de ce roman : Autumn est une belle jeune femme rousse, couverte de tâches de rousseurs, qui nous sont si joliment contées que par Mao, qui les adore. J'aime beaucoup la symbolique qui tourne autour de l'automne, avec un prénom, une couleur de cheveux, une certaine philosophie sur tout ce qui s'y rattache. Les références au Japon, liées au personnage de Mao, sont aussi très belles, et l'ensemble forme un tout cohérent et créé une intimité supplémentaire qui ne concerne que Autumn et Mao. Nous découvrons ces personnages, alors qu'ils sont enfants et c'est ensemble qu'ils vont grandir et s'épanouir. La vie n'a pas été facile pour eux, leurs parents sont loin d'être des modèles et il est même regrettable de voir ce qu'ils leur ont fait subir. Mais ensemble, ils ont su s'épauler et se créer ce monde qui les englobe tous deux, d'abord dans une amitié très forte mais aussi dans un amour qui n'a jamais cessé de les animer. C'est tout à fait le type de relation très profonde qu'il est bien agréable à lire. A travers un surnom, une habitude d'un soir autour d'un récit sur un pays, ou encore sur l'acceptation et l'admiration de l'autre, c'est ainsi que leur histoire nous est offerte.
La deuxième partie m'a surprise et j'adore être surprise. La première partie m'a beaucoup plu mais c'est cette seconde qui m'a complètement conquise, par la surprenante tournure de l'histoire. Je m'attendais à lire une romance qui suivait un schéma assez linéaire, avec de belles émotions mais le destin a semé la pagaille dans cette très jolie relation et rien ne s'est passé comme il aurait du. C'est ainsi que malgré les sentiments dévoilés et une belle relation qui débute, les éléments malsains qui les environnent vont venir piéger leur idylle. Mao et Autumn vont ainsi devoir agir de façon à préserver l'autre, aux dépends d'eux même et de leur histoire. Cela occasionne un certain nombre de rebondissements qui vont s'enchainer, rythmant le récit de leur belle histoire d'amour.
La ligne de conduite de l'auteure sur ses personnages est alors très intéressante, car chaque situation nous permet de bien appréhender la personnalité de leur personnage. Nous les découvrons ainsi sous différentes facettes, quand ils sont vulnérables, chacun développe une part d'eux même : la colère, la haine, la peur, la tristesse, bien des émotions qui vont alimenter ses personnages, qui n'aimeraient qu'une chose : vivre paisiblement et sans contraintes. Mao a toujours été animé par une violence contenue, surtout auprès de ceux qu'il aime, mais quand il souffre, il peut être aussi impressionnant, voir effrayant. C'est ainsi qu'il exprimera l'immense détresse qu'il subira face aux événements. Autumn va elle, de son côté, s'oublier encore plus et faire des sacrifices encore plus importants pour régler ses problèmes. Elle permet ainsi aux autres de s'épanouir autour d'elle, alors qu'elle reste et subit son destin tragique et néfaste.
Nous allons suivre ces deux personnages principaux sur plusieurs années, à différents moments cruciaux de leurs vies. A chaque étape importante, ce fut un plaisir de pouvoir découvrir par le biais de la double narration, ce qui les anime et ce qu'ils ressentent tous deux. Autour d'eux, Alfreda Enwy a implanté quelques personnages qui leur sont chers : Dustin et Avery qui sont le fréère et la soeur de Autumn. Lizzie et Cade sont leurs meilleurs amis, chacun ayant rencontré l'autre il y a quelques années, et ils forment tous un groupe soudé. Il fut appréciable de les suivre tous aussi au fil du temps et des années qui ont passé. D'un point de vue de lectrice, je pense pouvoir dire que l'on aimerait beaucoup continuer de les suivre, dans d'autres tomes, notamment autour de Avery, qui est une jeune femme qui a beaucoup subi.
Un roman qui m'a plu, tant dans la description de tout ce qu'il s'y passe, que dans celle des personnages. Leur histoire est belle, mise à mal par l'environnement dans lequel ils ont grandi, qui ne leur a pas permis de s'épanouir comme ils auraient du. Alfreda Enwy nous offre des personnages, à la fois fort et d'une grande maturité, mais tout aussi fragilisés par les épreuves continuelles qui leur font faire des actes inavouables. La teneur de son récit se tient, jamais elle n'a abusé d'une situation ou d'une autre. Il y a de nombreux moments prévisibles, mais d'autres qui ne le sont pas et j'ai trouvé que tout ce qu'il s'y passe offre quelque chose de très équilibré.
Lien : http://www.livresavie.com/ne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ptitelilie
  12 mai 2019
Adepte de la plume d'Alfreda Enwy, je n'ai pas longtemps hésité avant de me décider à me lancer dans cette intégrale assez impressionnante (presque 600 pages). Très rapidement, les pages se sont tourné toutes seules et il ne m'a pas fallu longtemps pour arriver au bout.
Autumn est une jeune femme qui n'a pas été gâtée par la vie. En effet, elle vit avec son petit frère,Dustin, et sa petite soeur, Avery, et essaie de pallier l'absence de sa mère, toxico et peu présente dans la vie de ses enfants. Quand elle était enfant, elle a, un jour, fait la connaissance de Mao, jeune garçon d'origine japonaise et qui connait, lui aussi, une enfance difficile. Entre eux, une amitié forte apparaît et perdure au fil des ans. Pourtant, Autumn va peu à peu voir Mao comme un jeune homme séduisant tandis que lui court de filles en filles. Alors entre eux, est-ce vraiment que de l'amitié ou est-ce le sentiment amoureux qui les unit ? Autumn pourra-t-elle trouver de la place pour Mao, dans sa vie déjà si compliquée ? Et Mao, peut-il être l'homme d'une seule femme ?
Autumn a très vite appris à se débrouiller toute seule pour subvenir aux besoins de Dustin et Avery. C'est une jeune femme sérieuse, volontaire et qui aime se débrouiller par elle-même. Elle ne prend pas de temps pour elle et se consacre entièrement à ses proches. Elle est également un peu complexée par sa couleur de cheveux, des cheveux couleur d'automne, qui font pourtant fantasmer de nombreux garçons. Et Mao n'échappera pas à cette évidence. Ayant grandi avec elle, il a longtemps considéré Autumn comme sa soeur mais pourtant, un jour, il va se rendre compte qu'elle est tout ce dont il a besoin. Néanmoins, Mao n'a pas, lui non plus, une vie facile. Sa mère est morte quand il était enfant et il est resté avec son père qui le battait. Il a trouvé, auprès d'Autumn, Dustin et Avery, une famille de substitution. Pour faire ressortir sa colère, il participe à des combats clandestins qui lui permettent de gagner beaucoup d'argent. Il a un caractère entier et il est très protecteur avec ses proches. Entier lui aussi, il forme un duo explosif avec Autumn. Leurs amis Lizzie et Cade sont très protecteurs avec eux et ils vont les observer, les aider et leur venir en aide à chaque fois qu'ils en auront besoin. Dans l'ombre du duo principal, ils ont néanmoins un rôle primordial dans le déroulé de l'intrigue.
Je dois vous dire que j'ai adoré ce roman. Je connaissais déjà la plume d'Alfreda Enwy et encore une fois, la magie a opéré. Ce livre est un véritable « page-turner », c'est-à-dire un roman dont on ne peut s'empêcher de tourner les pages et qu'on n'arrive à poser que quand les yeux se ferment tous seuls…..ou lorsqu'on est arrivé au bout !! L'intrigue, au départ, est assez légère mais au fil du livre, tout se complexifie… Les relations entre les personnages s'intensifient, des liens se créent et se défont, de nouvelles intrigues font leurs entrées… En bref, on est au bout de nos surprises que lorsqu'on arrive au point final ! Lors de ma lecture, j'ai souri, j'ai senti mon petit coeur se serrer à de nombreuses reprises et j'ai également eu la larme à l'oeil. J'ai apprécié la construction de la relation entre Autumn et Mao, les difficultés auxquels ils doivent faire face, leurs caractères bien trempés et la manière qu'ils ont de se protéger mutuellement. Je tiens également à tirer mon chapeau à l'autrice qui parle de la thématique des enfants malheureux et des parents négligents et/ou violents avec beaucoup de tact, sans tomber dans les clichés ou le pseudo-dramatique.
Pour conclure, je recommande chaudement la lecture de cette romance new adult à tous les amateurs du genre mais aussi à tous ceux qui cherchent une histoire d'amour qui sort des sentiers battus, où rien n'est jamais joué et qui aiment ressentir de fortes émotions lors de leurs lectures. Venez faire connaissance avec Autumn et Mao et laissez-vous porter par cette incroyable histoire d'amour !
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Kimysmile
  05 mai 2019
Comme d'habitude avec Alfreda Enwy, je n'ai pas été déçue. Cette auteure a un don pour faire passer les émotions et pour nous faire adorer des personnages. Cette petite brique de plus de 500 pages (qui reprend en fait 2 livres) passe toute seule tant on dévore chaque page – et d'autant plus le livre 2 que j'ai lu d'une seule traite.
Dans cette histoire, on suit un schéma que j'aime particulièrement. Voir l'amitié très forte de deux personnes se transformer en une histoire d'amour aussi intense, ça fait toujours palpiter mon petit coeur. En plus, pour le coup, les circonstances ne vont pas faciliter la vie de nos personnages, et l'histoire va même en devenir très compliquée. Ne crois pas que tu m'aimes est une romance bouleversante sur bien des points. Nos personnages ne sont épargnés à aucun moment, et on retient notre souffle pendant toute la lecture. C'est puissant et on est tiraillé au milieu de tonnes d'émotions. La plume d'Alfreda est fluide, sans temps mort et surtout très addictive !!! C'est le genre de livre qu'on ne peut pas lâcher, qu'on dévore et qui nous dévore en même temps. Pendant tout le long de cette histoire, on a envie de se battre avec et pour Mao et Autumn. Ils ont tout deux une vie compliquée, qui impliquent des sacrifices…ce qui ne peut que nous toucher, au plus profond de nous-même.
La fin du premier livre est assez impressionnante et bravo à l'auteure car je trouve que finir comme ça, c'est prendre un risque qu'elle a totalement réussi ! du coup, j'étais contente d'avoir l'intégrale entre les mains pour pouvoir poursuivre directement. Et je trouve que c'est à partir de ce moment-là qu'il est impossible de lâcher le bouquin. On veut notre happy end, on veut une vraie fin heureuse pour Mao et Autumn, et on va s'y accrocher jusqu'au bout ! Les rebondissements sont soutenus jusqu'à la fin, et c'est avec beaucoup de sentiments mêlés que j'ai refermé cette magnifique histoire.
Je ne peux que vous conseiller de plonger dans l'histoire de Mao et Autumn. C'est une lecture que je n'oublierai pas de ci-tôt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EmelineVV
  17 avril 2019
Le broché est séparé en deux parties : livre 1 et livre 2. En effet, Ne crois pas que tu m'aimes est publié en deux tomes au format numérique. Si vous n'avez pas encore lu le tome 2, je ne spoile pas l'intégralité du récit donc vous pouvez continuer la lecture de cette chronique.
Tout d'abord, si le livre m'a attirée par son titre et sa couverture, je vous avoue que le résumé même s'il me faisait envie, me donnait une impression de déjà-vu. C'est bien connu les meilleurs amis qui ressentent des sentiments amoureux au fil des années. Et bien, je peux vous dire que cette histoire-là est beaucoup plus profonde et pleine de sentiments que l'annonce cette « banale » quatrième de couverture.
Autumn et Mao ont grandi ensemble et avec le temps, l'amour qu'ils se portent se transforme peu à peu. Si l'un a conscience de ce sentiment depuis des années, l'autre, en qui il sommeillait, s'impose avec une telle puissance que les réactions en seront blessantes et déchirantes. Cette révélation est d'autant plus perturbante et difficile à gérer qu'elle arrive soudainement.
Nos deux protagonistes n'ont pas eu une belle vie. Chacun a eu, ou a encore son lot de problèmes à contrôler. Un rôle de mère s'est imposé à Autumn depuis son plus jeune âge. Elle s'occupe avec dévotion de son frère et sa soeur où l'amour fraternel est beau et fort. Cependant, certains évènements vont ébranler cet équilibre, mais pas seulement…
En ce qui concerne Mao, c'est un personnage brut de décoffrage, impulsif qui trouve son exutoire dans les combats illégaux. Tout passe par ses poings, il ne sait pas contenir de la meilleure façon ses excès de colère. Si je pensais que les incidents seraient la conséquence de ce défouloir, il n'en est rien… L'auteure m'a vraiment surprise par ses choix et bon sang, j'ai eu le coeur brisé face à ce sacrifice. Si j'ai cru que j'en avais fini avec les mouchoirs, c'était sans compter sur ce qui les attendait plus tard dans le récit. le passé a laissé des traces dont Autunm essaie de se défaire et surtout qui ne lui laissent aucun choix. Malheureusement, on l'a bien compris, ici rien n'est simple tout est compliqué… J'ai adoré qu'Alfreda ait réussi à faire évoluer le personnage de Mao dans sa façon d'être, cependant ce changement résolu peut-être un peu trop vite le problème final à mon goût.
L'un dans l'autre, j'ai vite compris que tout ce qui se passe autour d'Autumn et Mao influence l'évolution de leur relation. On dit qu'il y a deux sortes d'amour : la brise légère et l'ouragan. Ici, c'est sans conteste l'ouragan qui emporte tout sur son passage. Un amour tellement passionnel qu'il peut être destructeur, incontrôlable et douloureux. J'ai eu plus d'une fois le coeur brisé, les larmes débordantes et l'envie de hurler de frustration !
Ne crois pas que tu m'aimes est une histoire de destinée, de pour toujours malgré les montagnes de drames qui mettent à l'épreuve cet amour fou. Des bourrasques d'émotions nous fouettent le visage à chaque difficulté et rendent le tout poignant, touchant et donnent également un sentiment d'impuissance. Mais, c'est dans la tourmente qu'ils trouveront enfin la paix. En bref, si vous plongez avec Autumn et Mao, préparez-vous à un cataclysme de sentiments.
Lien : http://www.virtuellementvotr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
blogunpeudelecture
  10 juin 2019
Je tiens tout d'abord à remercier Mélanie des « Éditions Harlequin » pour m'avoir fait découvrir ce livre de la « Collection &H » et pour leur confiance. Comme à chaque fois que je lis un roman d'Alfreda Enwy, j'ai du mal à poser mes mots, à vous retranscrire avec justesse tout ce que j'ai ressenti durant ma lecture, mais je vais essayer et espère réussir de faire au mieux. J'ai beaucoup aimé l'alternance de point de vue qui permet au lecteur de s'imprégner totalement dans l'histoire d'Autumn et Mao. Une lecture pas simple avec des thèmes très forts qui nous touchent au plus profond de notre coeur. On est happé par ces deux personnages attachants qui n'ont pas eu une vie facile. Ils sont là l'un pour l'autre. Leur amitié est belle et puissante, mais tout va changer lorsque Mao va se rendre compte qu'Autumn devient encore plus importante à ses yeux et qu'il voudrait plus qu'être simplement son meilleur ami. Mais comment dépasser la friendzone sans tout faire voler en éclat ? Comment essayer de faire taire des sentiments qui s'imposent et ne cherchent qu'à éclater au grand jour ? Lorsque la romance entre nos deux protagonistes arrive, c'est intense et plein d'émotions qui font battre notre petit coeur au moins aussi fort que ceux des personnages. On vit leur histoire tel un tsunami qui vient tout dévaster sur son passage. On rit, on aime, on souffre, on pleure : bref, on vit ! Que c'est difficile de vous parler de tout ce que j'ai ressenti à la lecture de ce petit bijou. J'aimerai vous dire tellement de choses, mais j'ai peur de trop en dire et la dernière chose que je veux, c'est vous spoiler. Alors, je préfère garder certaines choses pour moi et simplement vous dire : « Procurez-vous ce livre sans attendre, vous ne le regretterez pas ! » C'est un roman addictif qui est un véritable page-turner, servi par une plume envoûtante, fluide et poétique. Eh oui ! Une fois commencé, vous ne pourrez plus le lâcher. J'ai encore eu un coup de coeur et je ne rajouterais que cette dernière parole : « Merci Alfreda de nous faire rêver avec tes histoires aussi ancrées dans le réalisme et pleines d'émotions intenses ! » À lire, sans aucune hésitation !
#Virginie
Lien : https://unpeudelecture.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
PtiteliliePtitelilie   01 mai 2019
Je t'ai aimé quand tu as pleuré dans mes bras à cause de ton père, je t'ai aimé quand tu t'es rebellé pour moi, je t'ai aimé quand tu as commencé ton mode de vie, quand tu as commencé à baiser tous les soirs et je t'aime maintenant, même si tes poings sont abîmés, même si ton corps est meurtri et que tu es en colère. Je t'aime même si tu es prêt à perdre la raison pour moi. Tu ne serais pas toi si tu ne m'aimais pas avec passion, puisque tu m'as toujours protégée de cette façon. J'aime que tu sois ardent, vif et parfois violent, parce que c'est toi, tout simplement. Je ne suis pas ces filles, tu as raison, j'étais terrifiée. Je ne suis pas ces filles qui veulent juste que tu les sautes. Moi, je veux tout de toi, y compris ce qui te torture, je te désire tout entier et pas uniquement parce que tu es un connard sexy. J'aime tout de toi, même si tu sembles halluciné en ce moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PtiteliliePtitelilie   01 mai 2019
Je ne sais pas s'il y a une bonne ou une mauvaise façon d'aimer quelqu'un, je sais juste qu'on s'aime comme on est, toi et moi. Et je chérirai cet amour jusqu'à la fin, qu'elle soit proche ou pas. Je serai à toi jusqu'au bout.
Commenter  J’apprécie          10
KimysmileKimysmile   21 avril 2019
J'aime le pouvoir qu'à la pluie, celui d'animer les gens tout à coup. De les faire courir, lever la tête, rire ou râler. J'aime le parfum qu'elle laisse derrière elle. Le bruit de la pluie m'a toujours apaisée, surtout la nuit. Je n'ai jamais eu peur, au contraire, j'ai toujours aimé écouter le bruit que les gouttes font en s'écrasant sur les fenêtres. Ça me rappelle aussi ces joies d'enfants, quand on sautait dans les flaques avec Mao.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EmelineVVEmelineVV   17 avril 2019
J’ai le sentiment d’être unique. Je l’ai toujours été, mais cette fois-ci, c’est total, sans équivoque. Et jamais je ne me suis sentie aussi belle et heureuse de ressembler un peu trop à l’automne. – Autumn
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Alfreda Enwy (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alfreda Enwy
Book-Trailer de Nos infinis chaos
autres livres classés : meilleurs amisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3448 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..