AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Chroniques du Monde-Hors tome 1 sur 6
EAN : 978B086W2N5TS
253 pages
(07/04/2020)
4.62/5   17 notes
Résumé :
Le prince Akilàm n’aurait pas dû survivre selon les lois cruelles de sa cité natale, perdue dans le désert infernal de Méditrà. Le jeune rebelle cherche sa place dans une société archaïque. Séduit par les légendes sur les mégacités à la technologie extraordinaire, il rêve de partir à l’aventure. Accompagné d’un ami fidèle et d’un mutant facétieux, il se découvre des pouvoirs et réalise qu’il est peut-être la clé d’une étrange prophétie. Il devra porter un lourd secr... >Voir plus
Que lire après Chroniques du Monde-Hors, tome 1 : L'héritier des sablesVoir plus
A Tender Heart, tome 1 par Jooahri

A Tender Heart

Jooahri

4.28★ (392)

6 tomes

Kéziah, tome 1 : La fille de Targit par Plume

Kéziah

Maddie Plume

4.62★ (215)

2 tomes

Atlanteä, tome 1 : La prophétie des étoiles par Hartcourt

Atlanteä

Julianna Hartcourt

4.57★ (95)

2 tomes

Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Quel plaisir pour moi de découvrir cette série de Science-Fiction « Chroniques du Monde-hors » de Laure Enza, avec son premier tome « L'HÉRITIER DES SABLES » !
🖋
J'ai beaucoup aimé l'écriture de Laure Enza, son style fluide qui coule sans heurt aucun, son rythme qui m'a entraînée à dévorer les pages, ses descriptions qui rendent chaque scène vivante et odorante.
🖋
Le monde imaginé par l'autrice est d'une précision incroyable.
Je me suis retrouvée entièrement plongée dans ce monde aride, visualisant chaque scène, chaque personnage sans aucune difficulté, dans la chaleur, la lumière ou l'obscurité.

Laure Enza est allée jusqu'à inventer une nouvelle langue parlée par les mutants, tout à fait compréhensible, mêlant mots anciens et néologismes créés à partir de mots connus, pleine de finesse et d'humour, qui m'a régalée.
Beau travail !
🖋
J'ai particulièrement été sensible à son évocation des us et coutumes de chaque peuplade. L'autrice propose une réflexion très intéressante en opposant judicieusement le poids des traditions, qui pousse certains à accorder plus d'importance aux règles qu'à leurs concitoyens, avec la force de vie qui pousse d'autres à dépasser ces carcans, à observer leur entourage avec attention et à imaginer d'autres possibles.

Les thèmes de la survie, des croyances, de la solidarité, de l'adolescence, du voyage, de l'amitié, de la découverte de soi sont finement abordés.
🖋
La couverture de Nicolas Jamonneau est vraiment très belle.
🖋
Un livre de SF comme je les aime, qui imagine notre futur sans oublier la multitude des facettes qui composent l'humanité.

Inutile de vous dire que je fonce sur le deuxième tome de cette série « Chroniques du Monde-hors », LA CITÉ MYTHIQUE.

Merci infiniment, Laure Enza, pour cet excellent moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          20
Quel plaisir de me plonger dans l'univers d'Akilàm, 11e enfant du roi Jahlel (et seul garçon), dont la naissance fut soulignée par un drame : la mort de la reine Firouz, sa mère.
Pourtant, une force intrépide l'anime dès son plus jeune âge. Curieux de tout, il a surtout l'âge d'un aventurier face à l'immensité d'un monde inconnu, au-delà du désert, qu'il rêve de découvrir.
Mystères, complots, amitié pure, courage et détermination, avec Akilàm, c'est notre propre initiation que l'on fait, c'est découvrir un monde insoupçonné où lois cruelles et croyances se mêlent, c'est aller au devant des mêmes dangers, des mêmes doutes et profiter des mêmes moments de bonheur, c'est aussi grandir à ses côtés avec un courage façonné par les épreuves.
Sous la plume admirable de Laure Enza, les décors prennent vie avec force détails visuels et olfactifs, on ressent la chaleur étouffante sous le soleil de plomb, on découvre la cité archaïque de Barkàn et son palais royal surplombant les différents quartiers (quartier militaire, ville-majeure, ville-mineure, ville marchande…) entourés d'enceintes. Et, au-delà des remparts, l'immensité du désert, on devine les sons des créatures sauvages qui s'y cachent.
Je me suis attachée à ce jeune prince courageux et déterminé au fil de ses propres découvertes, son coeur noble, honnête, et dont la vie est menacée à tout instant.
Ce premier opus m'a transportée. C'est vrai, j'aime lire de la Fantasy parce qu'elle projette mon esprit loin de notre réalité et c'est que ce je recherche dans les livres. Pourtant, les Elfes, les Gobelins, les Trolls et la violence « kill them all » qui les caractérisent… très peu pour moi. C'est pourquoi le livre de Laure m'a totalement captivée. Il est issu d'un imaginaire d'une finesse incroyable et m'a immédiatement projetée dans son univers. Son style est fluide et rythmé. J'ai beaucoup aimé les néologismes subtils de l'auteure, la plupart construits à partir de mots existants auxquels quelques lettres ont été retirées, une belle idée. Un coup de génie aussi : l'invention d'une langue, celle du mutant qu'Akilàm va rencontrer.
Le premier tome est donc une belle découverte, le tome 2 sera ma prochaine lecture et le tome 3 rejoindra les deux autres rapidement. En un mot, j'adore !
De 11 à 111 ans, la lecture de cette trilogie est un régal.

Lien : https://www.dominiqueguenin...
Commenter  J’apprécie          20
Suivre Akilàm dans ce roman initiatique, à mi-chemin de la SF post-apocalyptique et de la Fantasy, au coeur de la cité-état de Barkan ou dans le désert a été un vrai plaisir. Un univers très bien décrit avec ses lois et croyances, des personnages attachants, des créatures étonnantes…

J'ai retrouvé la légèreté de l'écriture de Laure Enza, découverte dans un autre registre, un vocabulaire agréable et précis, un style simple qui apporte fluidité et rythme à l'histoire.

C'est de la littérature jeunesse donc ni passage gore ni sexe : seulement l'évasion. Et je le recommande à tout âge.

Je ne dirais rien de plus de ce premier tome si ce n'est que je fonce acheter les suivants !
Commenter  J’apprécie          40
Une histoire addictive entre Fantasy et SF⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Avec ce roman, je découvre avec plaisir la plume de L'auteure, et je ne suis pas déçue. L'intrigue commence dans une cité-état du désert de Méditrà, à Barkàn, où le roi Jàhlel attend avec angoisse la naissance de douzième enfant. Mais son épouse meurt en lui donnant l'héritier espéré. Selon les dures lois de la cité, Akilàm ne devrait pas survivre, mais son père pressent pour lui un destin particulier. Ce jeune garçon, très intelligent et enfermé avec ses soeurs dans les murs du palais pour son apprentissage, ne rêve que de découvrir le monde. Mais je ne vous en dis pas plus, sinon que de nombreuses aventures vous attendent !
L'intrigue est très plaisante à lire, L'onomastique originale et les personnages très bien campés. j'adore celui de Nia'mu ! Je veux le tome 2 !!
Commenter  J’apprécie          20
Emportée par le récit.
Après les romans sauce feel-good contemporaine, Je découvre l'écriture fantasy de Laure Enza, et je dois dire que je suis encore conquise par sa plume.
Elle met en place avec beaucoup de précision et de naturel l'univers du Monde-Hors. On s'y croirait. L'histoire est prenante, complots, aventures, épreuves, découvertes attendent le jeune héros Akilàm.
Une saga de 6 romans à conseiller aux adolescents comme aux adultes. (Je l'avais acheté au départ pour mes fils...)
En route pour le tome 2 !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Akilàm le dévisagea avec circonspection. Le gnome grimaçant avait l’air d’avoir été soufflé par un coup violent.
— Tu m’as entendu dans ta tête ! J’ai réussi ! se félicita le prince, j’ai réussi à te contacter par l’esprit ! « Espèce de garcelette bréneuse, l’a démantelé la caboche à Nia’mu ! Arrive plus à respirer. Mire trouble. Fouchtre morgueuse de bréneuse de caqueuse gueuse ! »
— Oui, mais, pas besoin d’être si grossier. Tu t’es relevé. Tu m’as entendu. Tu m’as entendu ! répéta le prince comme un enfant qui vient de comprendre les règles d’un nouveau jeu.
Commenter  J’apprécie          00
Pendant ces journées d’attente interminable, Akilàm essaya d’apprendre les rudiments de la télépathie raisonnée avec Nia’mu. Le gnome était un instructeur farfelu, dénué de méthode. Même si le prince, dévoré de curiosité, apprenait vite et bien, le résultat n’était pas convaincant. Akilàm était habitué à la rigueur de ses maîtres de càsrn et se trouvait désorienté par la technique imprévisible du nukùm.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Laure Enza (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laure Enza
Entretien avec Laure Enza à l'occasion de la parution de son roman 'Comme un parfum d'Immortelle'. Découvrez les 5 mots choisis par l'autrice pour évoquer ce livre.
Retrouvez toutes les critiques de 'Comme un parfum d'Immortelle' sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Enza-Comme-un-parfum-dimmortelle/1333687
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : Babelio, le site : https://www.babelio.com/ Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : désertVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (39) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3753 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..