AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : SIE166162_457
Hachette (01/01/1953)
4/5   12 notes
Résumé :
Joseph Bertha, apprenti auprès d'un vieil horloger de Phalsbourg, est contraint d'abandonner sa fiancée, sa famille et son pays d'Alsace-Lorraine pour suivre l'armée de Napoléon dans sa dernière campagne à travers l'Europe.
Humain et sensible au milieu des pires horreurs des combats,
il est emporté dans le cours d'une épopée qui mêle la monotonie, l'héroïsme et l'horreur, et aboutit à la sanglante défaite de Leipzig.
A travers la conscience, tou... >Voir plus
Que lire après Le conscrit de 1813Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Conscrit : Personne inscrite pour accomplir son service militaire.
Napoléon que beaucoup vénèrent encore comme un grand homme.. Que les écoles enseigne de lui ses campagnes, ses défaites, mais est-il question aussi de l'atrocité de tout ceci, du martyre, voient-ils cela au programme ?
Savent 'il par exemple lors de la campagne de Russie plus de 300 000 hommes ont péris ? Que même après cela il força encore plus d'homme à rejoindre les troupes.
Tout cela "pour sa gloire ainsi que celle de ses frères" comme le dit un homme dans le récit.
C'est donc l'histoire d'un homme parmi tant d'autre que ce livre conte,
un apprenti horloger qui ne demandait qu'à vivre sa vie avec son élu Catherine. Mais que le destin lui fit prendre un autre chemin.
La guerre est une chose terrible, toutes ces gens qui vont à l'abattoir dans un souci de "servir la nation."
Le jeune homme pense même à déserter, mais il aurait été "mal vu", pris comme un déserteur, etc.
J'ai lu ce livre avec beaucoup d'attention, j'ai été pris dans l'histoire.
Comme il est écrit dans la préface d'Yves Berger :
"avec La Conquête du courage", de l'Américain Stephen Crane, l'"Histoire d'un conscrit de 1813" est l'un des grands livres que la guerre ait inspirés.
Je vous le recommande sans soucis.
Commenter  J’apprécie          20
Région de frontières et de heurts.

Traditions et société se côtoient dans un siècle en devenir.

Les jeunes grandissent, s'organisent et la vie se déroule.

Les obligations se rappellent à l'inconstance des années et les défis s'installent.

Découvertes d'une jeunesse confrontée à une société de moeurs et de principes.
Commenter  J’apprécie          40
Voici un livre pour la jeunesse -à l'époque où il a été écrit, et qui devrait être lu par les encore nombreux admirateurs de Napoléon Bonaparte, un homme qui a décimé et ruiné la France.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Ceux qui n’ont pas vu la gloire de l’Empereur Napoléon dans les années 1810, 1811 et 1812 ne sauront jamais à quel degré de puissance peut monter un homme.
Quand il traversait la Champagne, la Lorraine ou l’Alsace, les gens, au milieu de la moisson ou des vendanges, abandonnaient tout pour courir à sa rencontre ; il en arrivait de huit et dix lieues ; les femmes, les enfants, les vieillards se précipitaient sur sa route en levant les mains, et criant : Vive l’Empereur ! vive l’Empereur ! On aurait cru que c’était Dieu ; qu’il faisait respirer le monde, et que si par malheur il mourait, tout serait fini. Quelques anciens de la République qui hochaient la tête et se permettaient de dire, entre deux vins, que l’Empereur pouvait tomber, passaient pour des fous. Cela paraissait contre nature, et même on n’y pensait jamais.
Moi, j’étais en apprentissage, depuis 1804, chez le vieil horloger Melchior Goulden, à Phalsbourg. Comme je paraissais faible et que je boitais un peu, ma mère avait voulu me faire apprendre un métier plus doux que ceux de notre village ; car, au Dagsberg, on ne trouve que des bûcherons, des charbonniers et des schlitteurs. M. Goulden m’aimait bien. Nous demeurions au premier étage de la grande maison qui fait le coin en face du Bœuf-Rouge, près de la porte de France.
Commenter  J’apprécie          20
L'ouvrage fait découvrir le système de la conscription par tirage au sort institué par la Révolution et maintenu par Napoléon Bonaparte, qui l'a utilisé pour saigner à blanc des générations entières de jeunes français.
Il couvre la campagne qui suit la campagne de Russie et se conclut par la défaite de Leipzig puis la retraite vers la France.
Cet ouvrage, publication pour la jeunesse oblige, ne fait qu'effleurer certaines pages délicates, et le jeune héros survit à l'épreuve. Mais comme cette époque devient lointaine, l'ouvrage devient très instructif même pour les adultes, d'autant que l'ouvrage semble avoir été écrit entre 1835 et 1855, c'est-à-dire que les témoins dont les histoires ont inspiré les auteurs sont de première main puisqu'ils sont contemporains des événements.
La bataille de Waterloo est traitée dans un ouvrage séparé.
Commenter  J’apprécie          10
Ces lanciers étaient des polonais, les plus terribles soldats que j'aie vus de ma vie , et pour dire les choses comme elles sont, nos amis et nos fréres. Ceux-lâ n'ont pas tourné casaque au moment du danger, ils nous ont donné jusqu'â la derniére goutte de leur sang.. et nous , qu'est ce que nous avons fait pour leur malheureux pays ? ... quand je pense à notre ingratitude, cela me crêve le coeur !
Commenter  J’apprécie          00
Voila à quoi la discipline terrible de Napoléon avait réduit tous ces vieux capitaines : ils obéissaient comme des machines et ne s'inquiétaient de rien autre, dans la crainte de dèplaire au maître !...
Commenter  J’apprécie          00
L'Empereur n'aime que la guerre ! Il a déja versé plus de sang pour donner des couronnes à ses fréres, que notre grande Révolution pour gagner les Droits de l'Homme.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Erckmann-Chatrian (2) Voir plusAjouter une vidéo

Erckmann et Chatrian : Gens d'Alsace et de Lorraine
Olivier BARROT signale la publication aux Presses de la Cité (collection Omnibus) de "Gens d'Alsace et de Lorraine" d'ERCKMANN-CHATRIAN. Ce gros ouvrage rassemble six des Romans et Contes des deux célèbres Alsaciens.
autres livres classés : premier empireVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (28) Voir plus



Quiz Voir plus

Vous avez dit Erckmann ? Non, Chatrian !

Bonjour, moi c'est Emile

Erckmann
Chatrian

12 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Erckmann-ChatrianCréer un quiz sur ce livre

{* *}