AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782213609188
339 pages
Éditeur : Fayard (03/10/2001)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Tout au long de son œuvre, Jean Genet analyse ce que signifie être un minoritaire. Il recense les mille et une manières qu'invente l'ordre social pour imprimer la honte dans le cœur des parias, et invite paradoxalement les individus voués à l'abjection à revendiquer ce sentiment : transformer la honte en orgueil permet, en effet une reformulation par les parias eux-mêmes, individuellement et collectivement de leur subjectivité. Genet développe l'idée d'une esthétiqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Sodapop_CurtisSodapop_Curtis   13 février 2014
L'injure est un faisceau lumineux qui dessine sur le mur une image grotesque de l'individu paria, et le transforme en un animal fantastique, une chimère, à la fois imaginaire (n'existant que comme le produit des regards phobiques) et bien réelle (puisque devenant la définition même de la personne ainsi transfigurée : un "pédérasque"). L'identité assignée à un individu par la stigmatisation n'est donc que le produit d'une expulsion, au-delà d'une frontière qui sépare le normal et le pathologique, de tout ce que la société considère comme son négatif. Mais, de cette expulsion même naît un personnage désormais doté d'une "nature" (elle-même héritage et reproduction d'une longue histoire collective de l'ordre social et sexuel). Et cette "nature" devient la réalité, la vérité de l'individu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sodapop_CurtisSodapop_Curtis   15 février 2014
Il ne s'agit pas de savoir comment et pourquoi l'on devient "homosexuel", et pourquoi l'on est, on ne veut pas changer, mais de considérer qu'être homosexuel, c'est être inscrit par l'ordre social dans une catégorie infériorisée, qui expose à l'insulte, à l'infamie, à l'abjection... Il n'y a pas d'étiologie individuelle des psychismes qui conduirait à l'homosexualité, mais des structures inégalitaires de l'ordre social, qui rangent certains individus dans des catégories infériorisées, condamnées, ostracisées (être femme, être homosexuel, être noir, etc.), et le fait d'appartenir à l'une de ces catégories produit un type de psychisme qui ne relève pas de ce à quoi le bavardage psychanalytique nous a accoutumés, mais de la violence sociale et des structures de la domination.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sodapop_CurtisSodapop_Curtis   15 février 2014
Le processus d'abjection et la honte qu'il commande sont donc à la fois des structures qui collectivisent, puisqu'elles inscrivent dans une même catégorie les individus marqués par un même stigmate, et qui individualisent, puisqu'elles conduisent chacun à se détester, en lui-même et en l'autre qui lui ressemble. Le regard extérieur, l’homophobie sociale, produit une identité ; le regard propre, l'homophobie intériorisée produit une désidentification.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sodapop_CurtisSodapop_Curtis   13 février 2014
On voit que les fantasmagories homophobes sont bien souvent partagées par les gays eux-mêmes, à cette différence près que chacun d'eux s'exclut de la catégorie ainsi portraiturée. Pour le discours dominant, une "tapette", une "tante", c'est tous les homosexuels, et pour les homosexuels, c'est tous les homosexuels sauf un, celui qui tient le discours. Car la force du discours dominant, et des représentations qu'il véhicule, c'est de s'imposer à tous, même à ceux qu'il infériorise, et un minoritaire qui entend briser ce régime d'évidences et cet ordre discursif rencontrera l'opposition non seulement des dominants, mais de la majorité des dominés dont la conscience et l'inconscient ont été façonnés par les structures de la domination (le syndrome du "bon colonisé" qui soutient le colonisateur, et est applaudi par celui-ci pour son "courage" et sa "modération").
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Didier Eribon (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Eribon
Quelle est la place des artistes et des intellectuels dans le débat public, politique et social ? Didier Eribon, philosophe et sociologue, auteur de l'essai autobiographique "Retour à Reims" est notre invité, rejoint en deuxième partie par la comédienne Irène Jacob.
Pour en savoir plus : https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/didier-eribon-itineraire-dun-intellectuel-engage
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
+ Lire la suite
autres livres classés : aliénationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
336 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre