AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070440085
160 pages
Éditeur : Gallimard (27/10/2011)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 54 notes)
Résumé :
J'importe dans la littérature quelque chose de dur, de lourd, de violent même, lié aux conditions de vie, à la langue du monde qui a été complètement le mien jusqu'à dix-huit ans, un monde ouvrier et paysan. Toujours quelque chose de réel. J'ai l'impression que l'écriture est ce que je peux faire de mieux, dans mon cas, dans ma situation de transfuge, comme acte politique et comme "don."
C'est la première fois qu'Annie Ernaux publie un livre d'entretiens. Ave... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
eowin
  09 mars 2012
Annie Ernaux dévoile sa vie d'écrivain, ses engagements, ses débuts.
Elle explique son projet d'écrivain, la voix qu'elle souhaite faire entendre, celle d'une femme de son époque.
La forme de l'entretien par mail dont ce texte est une retranscription introduit les questions qui fâche, auxquelles elle répond (pas de joker) toujours.
Intéressant.
Commenter  J’apprécie          20
Pixis
  20 septembre 2015
Un livre très intéressant qui permet de bien comprendre l'oeuvre d'Annie Ernault
Commenter  J’apprécie          40
Rayjane
  16 avril 2015
A lire pour tous ceux qui écrivent ou ceux qui veulent en savoir un peu plus sur la création d'Annie Ernaux. Je suis auteure jeunesse et adulte et j'ai apprécié ce livre-miroir qui parlait donc aussi de moi...
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
NonFiction   07 mars 2012
Depuis trente ans, Annie Ernaux utilise l’écriture comme une arme, elle taille, coupe et tranche dans la chair de sa propre vie, et décrit les mécanismes liés à ses origines ouvrières et paysannes
Lire la critique sur le site : NonFiction
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
PiatkaPiatka   02 juin 2016
Le processus est souvent le suivant. A un moment, je suis poussée à écrire quelques pages, auxquelles je n’assigne aucun but, qui ne sont pas destinées à constituer le début d’un texte précis. Je m’arrête, je ne vois pas où je vais, je laisse de côté ce fragment. Plus tard, il va se révéler déterminant dans le projet qui, entre-temps, est devenu plus clair et qui, en quelque sorte, s’y accrochera.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
soleil23soleil23   27 juin 2012
P 24

J'ai commencé un journal intime quand j'avais seize ans, un soir de chagrin, à une époque où je ne prévoyais pas spécialement d'engager ma vie dans l'écriture. Si je me souviens de m'être appliquée à "bien écrire" au début, trés vite la spontaneité l'a emporté : pas de ratures, pas de souci de forme ni d'astreinte à la régularité.De toute façon, j'écrivais pour moi-même, pour me libérer d'émotions secrétes, sans aucun désir de montrer mes cahiers à quiconque. Cette attitude de spontaneité, cette indiférence à un jugement esthétique, ce refus du regard d'autrui (mes cahiers ont toujours été bien planqués !), j'ai continué de les avoir dans la pratique de mon journal intime quand j'ai commencé à écrire des textes destinés à être publiés. Je crois les avoir toujours, je veux dire, ne pas trop "prévoir" un lecteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PiatkaPiatka   25 mai 2016
Le travail sur la phrase proprement dite, les mots, obéit vraiment à la sensation, au feeling : « c’est ça » ou « ce n’est pas ça ». Je crois que quand j’écris, je ne vois pas les mots, je vois les choses. Qui peuvent être très fugaces, abstraites, des sentiments, ou à l’inverse concrètes, scènes, images de la mémoire. Les mots viennent sans que je les cherche ou au contraire demandent une tension extrême, pas un effort, une tension, pour être exactement ajustés à le représentation mentale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
PiatkaPiatka   26 mai 2016
Comment j’écris mes livres…J’ai l’impression que chacun a été écrit de façon différente mais ce qui diffère, je crois, c’est ma vie personnelle, le monde autour de moi, au moment où j’écrivais, sans doute plus que ma façon d’écrire en elle-même. [..]
Le fait que je n’aie pas besoin de publier rapidement, joue beaucoup : je peux prendre le temps d’accepter mon désir.
Commenter  J’apprécie          90
fanfanouche24fanfanouche24   13 avril 2015
Les photos, elles, me fascinent, elles sont tellement le temps à l'état pur. Je pourrais rester des heures devant une photo, comme devant une énigme. (p.41)
Commenter  J’apprécie          190

Videos de Annie Ernaux (43) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Annie Ernaux
Bienvenue dans le troisième épisode de #Confitdeculture, le meilleur de la création culturelle malgré le confinement. Au menu cette semaine, des films garantis sans plateforme de streaming, de la lecture fraîche, gratuite et intégrale, des podcasts sur les soignants, de bons conseils pour bien travailler de chez soi et de quoi faire du bruit en soutien aux personnels soignants.
NOS LIENS :
Kusturica, Vadim, Kurosawa : la Cinémathèque de Nice offre 10 chefs-d'oeuvre chaque semaine https://www.telerama.fr/cinema/kusturica,-vadim,-kurosawa-la-cinematheque-de-nice-offre-10-chefs-doeuvre-chaque-semaine,n6623184.php
Henri, la plateforme vidéo éphémère de la Cinémathèque française : https://www.vodkaster.com/actu-cine/le-festival-du-confinement-la-foire-aux-films-et-series-gratuits/1276329
La Cinémathèque de Bretagne : https://www.cinematheque-bretagne.bzh/ La Cinémathèque de Milan : https://cinetecamilano.it/biblioteca/catalogo/1
Livres gratuits en ligne : c'est le moment de lire Annie Ernaux, Mona Chollet, Patrick Deville… https://www.telerama.fr/livre/annie-ernaux,-mona-chollet,-patrick-deville...-les-editeurs-offrent-des-livres-en-acces-libre,n6623045.php
Sur YouTube, les conseils de Cyrus North pour bien travailler depuis chez soi https://www.telerama.fr/television/sur-youtube,-les-conseils-de-cyrus-north-pour-bien-travailler-depuis-chez-soi,n6620324.php
Sept podcasts poignants pour prendre le pouls des soignants https://www.telerama.fr/radio/sept-podcasts-poignants-pour-prendre-le-pouls-des-soignants,n6621120.php
"Merci à toi, ô soignant !" https://www.youtube.com/watch?v=hEVSwHkfDkE&feature=emb_title
+ Lire la suite
autres livres classés : écritureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous vraiment Annie Ernaux ?

Où Annie Ernaux passe-t-elle son enfance ?

Lillebonne
Yvetot
Bolbec
Fécamp

10 questions
175 lecteurs ont répondu
Thème : Annie ErnauxCréer un quiz sur ce livre