AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782283024447
368 pages
Éditeur : Buchet-Chastel (01/04/2010)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 127 notes)
Résumé :
Félix Zac vit aux crochets de Sophie. Sophie a de nombreuses qualités. La plus remarquable, c'est qu'elle arrive à supporter Félix. Bien sûr, il lui arrive d'émettre des doutes sur la santé mentale de son ami parce que le cinéphile qu'est Félix a tendance à mélanger fiction et vie réelle. Félix écrit des scénarios. Qu'il n'achève jamais. Jusqu'au jour où, mystérieusement inspiré, il met le point final à "L' Hospice de l'angoisse". L'intrigue se passe à la Niche Sain... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (48) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  24 juillet 2019
Je ne suis pas une grande cinéphile et ne suis pas très fan de ces films de série z. Je trouve ça pénible a regarder. Par contre j'apprécie beaucoup plus cette dérision en roman. Mais j'aime beaucoup les titres de ces films (il me semble d'ailleurs qu'il existe des quizz babelio sur ces thèmes).
L'auteur quand a lui semble terriblement épris de cette catégorie de film , au point de lui rendre admirablement hommage. Comme bien évidemment j'aime tourner les choses en dérision, j'ai bien sur apprécié ce roman. Très bien construit avec un épilogue assez surprenant..
Il faut reconnaître que la plume de J.M Erre est formidable. Et son roman très bien construit , Toujours avec cette facilité de se moquer de tout, il fait les choses en grand , sans choquer et puis au final avec un sujet assez sérieux derrière tout ça.
Bref je reste conquise par l'auteur , même si j'ai un peu moins aimé ce roman (il faut avouer que le sujet premier n'est pas ma tasse de thé) que « qui a tué l'homme homard. Mais il faut reconnaître que j'ai bien rit quand même : c'est vrai , c'est hilarant et ça pique juste la ou il faut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          724
alberthenri
  02 août 2019
Félix Zac est, disons un dilettante, blogueur, apprenti scénariste et surtout fan absolu de séries Z.
Mais, qu'est-ce qu'une série Z ?
Et bien, cette appellation générique, aux contours d'ailleurs un peu vagues et soumis à l'appréciation de chaque cinéphile, rassemble des films fauchés, ringards, souffrants de toutes les tares du septième art : jeu des acteurs, scénarii, décors, découpages plus ou moins calamiteux…
Des films ratés donc, mais qu'avec de l'humour et de l'indulgence on peut trouver jubilatoires et (involontairement) drôles.
Certains de ces films sont devenus cultissimes tel "PLAN 9 FROM OUTER SPACE" d'Ed Wood (non cité dans le roman, soit dit en passant).
Bref…
Félix a finalement placé son scénario intitulé : "L'hospice de l'angoisse" à un producteur (marchand de viande en gros).
Mais, les ennuis vont commencer pour Félix, quand son scénario s'avère être le récit d'événements réels.
J.M Erre, réussi mine de rien, un bel exercice, en mêlant la farce, le roman policier, et une réflexion sur le grand âge.
J'ai particulièrement aimé le côté très référentiel, indispensable au contexte et aux personnages ; les titres des chapitres sont ceux de nanards, le directeur de la maison de retraite a le même nom que le rédacteur en chef d'une revue de cinéma qui laisse une belle place aux "zéderies", etc..
Petit bémol, je ne me suis pas du tout attaché aux protagonistes vraiment trop caricaturaux (mais, je suppose que c'est le côté burlesque qui en est la cause).
Je dois dire, que malgré cette réserve ce roman est d'une lecture très plaisante et, se conclut sur un rebondissement pas piqué des hannetons.
J'avais beaucoup apprécié "Le mystère Sherlock" du même auteur, cette seconde lecture d'un roman de J.M Erre, me conforte dans ma bonne impression !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
ladesiderienne
  16 juillet 2019
J'ai découvert J.M. Erre récemment avec "Qui a tué l'homme-homard ?" et j'ai complétement été séduite par son univers décalé et son humour au vingt-huitième degré. Alors pourquoi cette fois-ci, la sauce n'a-t-elle pas pris ?
L'auteur a quand même un certain talent puisqu'à la page 238 de son livre, il anticipe la réaction de son lecteur et, fait étrange, à cet instant T de ma lecture, c'est tout à fait mon ressenti qu'il décrit :
"M. Hubert C. (nom du lecteur) pose son roman sur sa table basse, la mine contrariée. Il estime avoir été indulgent avec l'auteur depuis le début de sa lecture. D'accord pour l'intrigue tirée par les cheveux, l'humour potache à la limite du mauvais goût, les caricatures faciles ; d'accord pour l'hommage aux films de série Z auxquels le roman emprunte certaines facilités et invraisemblances ; mais là, franchement, de qui se moque-t-on ? Vouloir lui faire avaler l'explosion d'un homme-machine ! Même avec un nouveau cognac, ça va être difficile à faire passer ! Tant qu'on y est, pourquoi pas une scène gore avec Zoé en train d'amputer un des triplés avec ses dents ? "Auteur en roue libre, lecteur rend ton livre !"
C'est ce que j'ai failli faire, mais au moins avec ça, l'auteur a fait la moitié de ma critique... Tout est pourtant presque dit, car ce que je veux en retenir quand même de positif, en dehors de l'hommage aux films de série Z dont J.M. Erre a l'air d'être un grand connaisseur contrairement à moi, c'est surtout le regard bienveillant qu'il porte sur les personnes âgées. Attention, qui aime bien, châtie bien, l'humour est plutôt lourd ! Mais c'est à la fin que transparait toute la sensibilité de l'auteur. J'avoue que la dernière scène a été une récompense pour avoir persévérer dans cette lecture malgré un ennui certain. J'accorde un point de plus et donc 11/20 à cette version de "San Antonio à la maison de retraite".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
MissSherlock
  13 janvier 2019
Dans Série Z, le fabuleux J.M. Erre s'attaque avec bonheur au cinéma bis, aux films de série B à Z, autrement dit aux nanars.
J'ai éprouvé un plaisir jubilatoire à la lecture de ce roman. Comme d'habitude, c'est loufoque et foutraque. J'ai énormément ri jusqu'à l'avant dernière page où l'auteur nous gratifie d'un twist qui remet en question notre lecture et qui m'a beaucoup touchée. J'ai été cueillie alors que je m'attendais à un dernier fou rire.
Je suis impatiente de découvrir son prochain livre Qui a tué l'homme-homard ? Avec un titre pareil, ça promet !
Challenge Multi-défis 2019
Challenge le Tour du Scrabble en 80 jours
Challenge Mauvais Genre
Challenge Les Déductions Élémentaires
Challenge Monopoly
Commenter  J’apprécie          163
cathe
  03 avril 2019
Je suis tombée dans la marmite JM Erre et après « Qui a tué l'homme-homard » et « le mystère Sherlock » je me suis régalée avec ce « Série Z » qui est un véritable hommage au cinéma et aux films de seconde (ou troisième) zone. Avec un héros foutraque qui rêve sa vie de parolier de cinéma. Quand il réussit à placer un scenario, celui-ci se passe dans une maison de retraite pour très vieux comédiens ratés mais les meurtres imaginés ont bien lieu les uns après les autres ! Inutile de dire que l'auteur s'en donne à coeur joie avec les personnages plus loufoques les uns que les autres, les situations scabreuses, l'humour à plusieurs niveaux, les références au cinéma, …
On accroche ou pas à cet humour mais pour ma part je me suis bien amusée, même si j'ai une petite préférence pour « le mystère Sherlock » qui est vraiment brillantissime ! Mais des livres où l'on rit franchement, sont rares, alors bravo monsieur Erre (il est charmant en plus, je l'ai vu récemment à la Grande Librairie !)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
MissSherlockMissSherlock   13 janvier 2019
- [...] Mettez-vous bien dans la tête, nous sommes vieux et les vieux n'ont que des ennemis.
- Tu exagères, protesta Madeleine, les aides-soignantes sont gentilles...
- Ce n'est pas de la gentillesse, c'est de la compassion !
- Elles veulent notre bien insista Madeleine.
- Bien sûr ! s'emporta Suzanne. C'est pour ça qu'on nous infantilise, qu'on nous met sous tutelle, qu'on nous bourre de médicaments ! Les vieux n'inspirent que deux sentiments, la pitié ou la peur. Nous offrons aux jeunes l'image de ce qu'ils vont devenir et ça n'est pas beau à voir ! Je le sais de source sûre, c'est ce que je pensais quand j'étais jeune !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          94
claraetlesmotsclaraetlesmots   15 juin 2010
- Il a pourtant l'air inoffensif.
- C'est ce qui le rend suspect. Comme je dis toujours : "plus, il ne paye pas de mine, moins il n'est pas innocent."
- Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris...
- C'est le théorème de Columbo.Faut être spécialiste
Commenter  J’apprécie          170
FecampFecamp   29 septembre 2015
- Les quatrièmes techno ? renchérit Félix. C'est pas eux qui ont balancé un gardien dans la fosse aux lions la fois où vous avez visité le zoo ?
- C'était un problème de maîtrise de la langue ! s'offusqua Sophie. On leur avait dit « les gardiens nourrissent les bêtes », ils ont cru bien faire.
- Et en leur racontant qu'ils vont « s'enrichir au contact de nos aînés », tu n'as pas peur qu'ils leur fassent les poches ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
HeureuseHeureuse   31 janvier 2012
Pour être admis au club des Valeureux vétérans, il faut courir le cent mètres en moins de cinq minutes, retrouver en quelle année nous sommes en moins de dix secondes, changer sa couche tout seul.
Commenter  J’apprécie          140
HeureuseHeureuse   31 janvier 2012
La première fois que ta mère a lu un de tes scénarios, elle t'a demandé pardon de t'avoir fait tomber de la table à langer quand tu avais un an.
Commenter  J’apprécie          150
Videos de J. M. Erre (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J. M. Erre
À Mourgoujols, petite bourgade perdue de Lozère où vivent depuis 70 ans les anciens membres d?un freak show itinérant, la découverte du cadavre atrocement mutilé de Joseph Zimm, dit « l?homme-homard », met en émoi les villageois.  Qui a tué cet ancien sociétaire du cirque des monstres, et pourquoi ? L?adjudant Pascalini et son stagiaire Babiloune vont mener l?enquête et mettre à jour bien des secrets?  L?intrigue de « Qui a tué l?homme-homard ? » (éditions Buchet-Chastel) est racontée par Lucie, jeune femme paraplégique et fille du maire du village. Un roman policier écrit par J.M. Erre, teinté d?une bonne dose d?humour noir.
+ Lire la suite
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Et si on prenait un bol d'Erre ?

En 2006, J.M Erre publie son premier roman, Prenez soin du...

chat
chien
canari
koala

8 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : J. M. ErreCréer un quiz sur ce livre
.. ..