AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2803632187
Éditeur : Le Lombard (11/01/2013)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Située sur une petite île française, l'école de l'excellence est un établissement ultra-privé extrêmement rétrograde, dont les résultats ne sont plus à démontrer - le cauchemar de tout adolescent normalement constitué. Ainsi, le simple refus de Bastien, Hina et Boris de participer au bizutage suffira à les mettre au ban de toute vie sociale... ce qui leur laissera tout le temps d'enquêter sur les bizarreries de cette « École-Prison », comme la scolarisation gratuite... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  19 janvier 2014
Premier tome d'une série de trois (je ne sais pas si les autres sont déjà sortis étant donné que celui-ci est paru il y a tout juste un an), Hell scholl m'a étrangement fait pensé aux romans de C.J Daugherty, "Night School" que j'ai beaucoup aimé d'ailleurs. Ici, j'aurais pu facilement mettre cinq étoiles à cette bande-dessinée si je n'avais pas trouvé les dessins un peu trop fait à la va-vite (à mon goût mais bon, cela se comprend étant donné qu'il s'agit d'une bande-dessinée où le public ciblé est plus celui des adolescents).
Pour l'histoire, cela se déroule sur une île, dans une école privée réservée aux enfants riches, appelée "L'institut de l'excellence". Cela en dit long et pourtant...pas assez. En effet, deux adolescents, tous deux orphelins, Hina et Bastien. Tandis que la première a été adoptée, l'autre est trimbalé de famille d'accueil en famille d'accueil. Tous deux se rapprochent l'un de l'autre très rapidement, marginalisés de par leur provenance, et faisant tout pour le rester. Comment ? D'abord par leur look et ensuite par le fait de refuser de changer d'apparence afin de participer au fameux "rituel" rituel d'intégration dans la Hell School (une sorte de bizutage si vous préférez).
Ils vont, au cours de cette histoire, accueillir deux autre élèves, formant ainsi un groupe à part en rébellion contre les personnes dirigeantes de cette école.
Qui sont ces deux autres nouveau venus et pourquoi décident-ils, eux aussi, de s'isoler alors qu'ils avaient été admis pour participer au rituel d'intégration. Pourquoi avoir choisi de se mettre à part et de se différencier des autres ? Vous le découvrirez si vous décidez de vous plonger dans cette bande-dessinée que je vous recommande vivement. J'attends la suite avec impatience...A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
kanarmor
  30 décembre 2014
Une série qui s'annonce bien intéressante, ayant pour toile de fond un établissement scolaire d'élite dans lequel il se passe et s'est passé des événements graves.
Tout tourne autour "de rites d'initiation" auxquels il vaut mieux se plier si l'on veut éviter de voir sa vie devenir un enfer. C'est pourtant le choix qu'ont fait trois "bâtards" qui ont refusé de se plier à ces pratiques : Hina la "punkette", Bastien à la coiffure rasta et Boris le grand costaud pacifique.
Mais ce qu'ils vivent n'est rien à côté de ce qui les attend...
Un bon premier tome avec un scénario intelligent, servi par un dessin certes pas révolutionnaire mais très plaisant.
Commenter  J’apprécie          150
Syl
  15 octobre 2014
Septembre, les élèves prennent un ferry pour se rendre à leur pensionnat car l'Institut de l'Excellence est un lycée bâti sur une petite île de la Méditerranée. Sur le pont, Bastien, un garçon avec des dreadlocks, rencontre Hina, une fille aux cheveux bleus. Tous deux, forcés par leurs parents de s'y rendre, sympathisent et se questionnent sur cette école si distinguée… Aucun des nouveaux ne peut se douter de l'ambiance particulière qui règne dans cette école privée… le directeur les reçoit par un discours vantant le mérite de leur éducation, un enseignement qui forme les personnalités du pays, un privilège (gratuité de la scolarité) accordé que l'on doit accepter avec reconnaissance. L'accueil se termine par une réflexion sur le bizutage, «un rituel d'initiation» indispensable à l'admission. Les nouveaux sont appelés «les bâtards» et doivent obéir aux directives de leurs aînés. Dans les nouveaux, il y a Bastien, Hina, Boris et une étrange fille, Valérie, qui souhaite intégrer la bande que les trois autres ont déjà formée.
Le règlement intérieur est strict… Enlever la teinture bleue et les dreadlocks sont un premier pas vers le conformisme demandé. Il semblerait qu'aucune originalité, aucune initiative soit bien considérée. Franck, un étudiant élu président, veille à la bonne marche… Mais très vite, par leur attitude réfractaire, le groupe se fait remarquer et les sanctions ne tardent pas. La milice des « aînés » opère de jour comme de nuit, agressive, violente, forçant les insubordonnés à courber l'échine. C'est en voulant les fuir, qu'une nuit Bastien découvre sur la falaise une plaque commémorative… « A la mémoire de Thierry Pichet, décédé en cet endroit… ». En trouvant une photo scolaire du jeune Thierry, Bastien et Hina constatent qu'il ne portait pas l'écusson de l'école. Alors, une question s'impose immédiatement. Sa mort, aurait-elle rapport avec le fait qu'il n'est pas été adoubé en recevant le rituel ? Sans vouloir broder une histoire farfelue sur ce décès, les deux amis ont tout de même conscience que l'institution recèle une part de mystères, mais ce qu'ils ne savent pas encore, c'est que la réalité est pire que ce qu'ils pourraient imaginer…
« – Jamais je ne marcherai au pas, Hina !
- As-tu vu comme ce paysage est beau ? Quel dommage que ce soit celui d'une prison ! »
J'ai trouvé cet album par hasard et je l'ai choisi, tentée par son titre et la couverture qui distillent détresse et frayeur… C'est Hina qui est représentée en premier plan. Cet épisode immerge le lecteur dans une ambiance inquiétante, implante le décor et dessine les personnages. Les auteurs dévoilent dès la première page la densité de l'histoire en révélant un fait capital qui s'est déroulé dix ans auparavant. Ainsi le ton est donné ! et nous pénétrons dans l'île avec toute l'appréhension requise… On peut comparer les lieux à un bagne pour enfants dont les aînés seraient les matons. le cadre est paradisiaque mais on sait aussi qu'il est effroyable. Suivre pour survivre. le scénario est bien construit, à chaque page on attend la tragédie, la violence est latente, à peine montrée et les mystères sont des ombres encore opaques. Qui sont vraiment les dirigeants de l'Institut de l'Excellence ? Hina, Bastien et Boris, des caractères forts, constituent un trio de frondeurs. Valérie, solitaire, fragile et instable, voudrait bien les rejoindre, mais dans ce volume, elle ne séduit pas du tout ses camarades… J'ai aimé l'ensemble graphisme et colorisation. C'est expressif, généreux et dynamique. Je ne sais pas si je peux me permettre de comparer, mais ça me rappelle des mangas.
La semaine prochaine, je lirai la suite… « Orphelins ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bibeli
  22 février 2013
Rentrée à l'Institut de l'excellence situé sur une île. Trente nouveaux élèves viennent d'accoster. Parmi eux, Hina et Bastien, deux adolescents rebelles bien décidés à ne pas se laisser dicter leur conduite. D'office, ils se font tous les deux remarquer de par leur coiffure jugée trop extravagante (chevelure bleue pour elle, dreads pour lui.) Lors de son discours d'accueil, le directeur annonce aux élèves l'existence d'un rituel, mené par Franck, un Terminale. Sauf que nos deux héros n'ont aucune envie de rentrer dans le rang et de subir un tel bizutage. Ils seront alors rejoints dans leur combat par Boris, un gars musclé détestant la violence. Mais ceci n'est pas du goût de tout le monde : les trois amis vont être rejetés par les autres et vont subir quelques brimades. Dans le même temps, on apprend à connaître Valérie, qui est la fille incognito d'un prof de l'école et qui va découvrir les occupations malsaines de son paternel. A travers des flashbacks et des manigances, les secrets sont encore bien gardés…
« Hell School : quand votre école devient l'enfer ». Tel est le slogan de ce premier tome de la trilogie. Avec une telle couverture, inquiétante, fleurant le danger, et un titre aussi évocateur (l'école de l'enfer), je m'attendais vraiment à plus d'action et à un climat plus angoissant ! L'enfer à l'école se résume dans ce tome au fait que les héros arrivent derniers à la cantine et qu'il n'y a plus à manger pour eux, et que leurs affaires sont jetées par terre. On a vu plus démoniaque ! C'est aussi frustrant de ne pas savoir ce qui se passe lors des rituels ; on voit les élèves en revenir mais ils n'ont pas vraiment l'air chamboulés ou bouleversés. Dommage parce qu'on sent le potentiel au niveau des personnages, qui ont du caractère et des convictions marquées. Les différentes ambiances se créent par le biais des dessins et couleurs particulièrement réussis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tatooa
  14 décembre 2013
L'histoire fait partie de celles qui me mettent mal à l'aise, mais c'est justement que c'est bien fait.
On y entre dans une sorte d'école "camp" où le bizutage est de rigueur et où la différence et le caractère sont des critères d'exclusion que ce soit par les ados élèves ou les adultes encadrants.
La psychologie des personnages est très finement observée (comme l'exclusion par le groupe d'exclus d'une fille encore plus étrange qu'eux)...
Ce n'est certes pas de la fiction, dans ce premier tome du moins. Après il faut voir comment ça va tourner, sans doute en une sorte d'enquête sur ce qu'il se passe réellement dans cette école.
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (6)
BDSelection   15 mars 2013
Ce tome met surtout en place un espace [...], une atmosphère, des personnages - plusieurs ayant manifestement des choses à dissimuler - et établit au fil du récit deux groupes antagonistes.Cet album est suffisamment intrigant et convainquant pour nous donner envie de lire les deux tomes à venir.
Lire la critique sur le site : BDSelection
BoDoi   18 février 2013
Tous les ingrédients du thriller lycéen sont réunis ici, avec en prime un dessin franco-belge classique mais efficace. Peut-être moins ambitieux que Seuls, et un peu moins élégant graphiquement aussi, Hell School a néanmoins suffisamment de qualités pour tenir en haleine son lecteur.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   24 janvier 2013
Ce très bon scénario est porté par le trait élégant de Benoît Ers ainsi que par les couleurs tout en symbiose d’Angélique Césano. On reste subjugué par la beauté des décors.
Lire la critique sur le site : Auracan
Actualitte   22 janvier 2013
Dugomier et Ers versent ici dans la littérature pour ados, qui y trouveront, au fil des pages, et sans nul doute, des épisodes, une projection intéressante. On peut hésiter, et tourner autour, mais Hell School est à classer dans la catégorie des bons titres ; attendons donc de compter les morts...
Lire la critique sur le site : Actualitte
BulledEncre   14 janvier 2013
Les personnages ne manquent pas de profondeur et les premières révélations faites nous mettent l’eau à la bouche. Le dessin, tout à fait en accord avec la ligne éditoriale jeunesse du Lombard, est convaincant
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   09 janvier 2013
À défaut d’être saisissant, ce huis clos s’avère une bonne lecture capable de séduire un large public.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
kanarmorkanarmor   30 décembre 2014
[un soir, dialogue entre deux professeurs, après le départ d'une élève]

- Eh bien mon cochon... Tu le commences tôt, ton petit business, cette année !
- Oui, bon ! T'as rien vu !... Ok ?!
- On est encore pourtant encore loin du bac !
- Attends !... Cette petite gourde est tellement nulle en math qu'il faudra falsifier ses notes depuis le début de l'année !
Commenter  J’apprécie          40
SylSyl   15 octobre 2014
« – Jamais je ne marcherai au pas, Hina !
- As-tu vu comme ce paysage est beau ? Quel dommage que ce soit celui d’une prison !»
Commenter  J’apprécie          70
Lire un extrait
Videos de Benoît Ers (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoît Ers
Dugomier et Benoît Ers en interview pour planetebd.com .à venir
autres livres classés : bizutageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3471 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..