AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782803636334
56 pages
Éditeur : Le Lombard (18/03/2016)

Note moyenne : 4.37/5 (sur 178 notes)
Résumé :
Grâce à l'impact de leurs actions, François, Eusèbe et Lisa ne sont plus les seuls à se rebeller contre l'occupant allemand ; des adultes entrent aussi à présent en résistance, notamment le maire, le curé et les parents d'Eusèbe et François. Tout en gardant leur anonymat, les jeunes résistants font à nouveau preuve d'un culot extraordinaire en faisant le lien entre adultes pour organiser un système de passage de prisonniers français évadés vers la zone libre. En par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (50) Voir plus Ajouter une critique
Ptitgateau
  06 mai 2019
1940- 1941, l'Angleterre, après l'appel du 18 juin, tente d'organiser la résistance, en France, on écoute radio Londres, François, du haut de ses 14 ans, est à l'écoute et se montre motivé pour essayer d'agir avec Lisa et Eusèbe. Parfois maladroitement, manquant de discrétion, apprenant à ses dépens. Il sera malgré tout obligé de solliciter l'aide de son père. Adoptant un nom de guerre, son père va l'aider sans savoir que c'est son fils qui lui donne des instructions.

Ce tome 2 aborde la question des anglais qui arrivent sur le territoire et l'aide que leur fourniront les résistants, ainsi que la question des tirailleurs sénégalais traqués par les Allemands et tente d'expliquer la politique raciale des nazis, sujet qui sera plus explicite à la fin de l'ouvrage qui, comme le premier tome, comporte un exposé détaillant les sujets abordés dans la bande dessinée.
On notera l'aspect « fermé » des groupes de résistants bien mis en évidence dans le récit, chaque groupe ignorant parfois l'identité voire l'existence des autres.

Je maintiens mon opinion avec le deuxième tome, de cette bande dessinée très lisible, très complète et passionnante.

Je ne suis hélas pas en possession des autres volumes, mais je compte bien y remédier ! J'imagine bien que les volumes suivant seront terrifiants, ils mettront en action des résistants qui s'exposent, aucun doute, mais aussi des collaborateurs qui commencent à s'exprimer dans ce tome 2. J'ai bien hâte de lire la suite. Merci aux auteurs pour ce travail !
Lien : https://1001ptitgateau.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550
cicou45
  01 octobre 2016
M^me si je trouve toujours que cette histoire a beaucoup de ressemblance avec une autre saga de bande-dessinée que j'ai lue il y a peu "Les Lulus", je dois avouer que ce deuxième tome m'a laissé sans voix car arrive ici ce qui n'aurait jamais dû arriver. Nos trois amis, François,k Eusèbe et Lisa (une jeune fille perdue, d'origine prétendue belge et adoptée par la famille de François, continuent leur Résistance à eux face à l'envahisseur allemand. A travers un système de tracts, ils incitent les gens de leur village à ne pas se soumettre, à ne pas se pâmer d'admiration devant Pétain, tout cela parce que ce dernier a signé l'armistice, oui, certes, mais l'armistice à quel prix ? Eux se posent bel et bien la question en voyant nombre de prisonniers français ayant réussi à s'évader afin de gagner la France libre et de s'enfuir ensuite à l'étranger. Mais où aller lorsque le Monde dans lequel on vit est en guerre et à qui faire confiance ? A trop parler ou à trop agir, il risque bien d'y laisser la peau mais ne rien faire, ne serait-il pas pire encore ? C'est ce que François et ses amis, via des lettres signées par des pseudonymes (En effet, qui prendrait au sérieux de simples enfants ?), des noms de guerre, tentent de faire comprendre aux villageois ! Puisque le général De Gaulle appelle à agir, ne faudrait-il pas suivre ses conseils au lieu de rester là sans rien faire ? Oui, mais dans ce tome, vous comprendre, malheureusement trop tard, que la liberté a un prix, un prix qui peut s'avérer parfois extrêmement élevé mais si c'est pour sauver des milliers de vies, cela ne vaut-il pas le coût d'essayer quand même ?
Un ouvrage très dur comparé au premier, dans lequel le lecteur découvre des vérités qu'il aurait parfois mieux voulu de pas réentendre mais cependant, il ne faut pas se voiler la face et, au contraire, faire perdurer cette Mémoire collective afin que cela ne se reproduise jamais ! Un ouvrage vraiment très recherché, que ce soit du point de vue historique, scénaristique ou encore graphique§ Un ouvrage pour les enfants mais pas vraiment...Ouvrage à lire à tout âge certes mais attention, âmes sensibles s'abstenir ! C'est souvent ce qui est caché et laissé à l'imagination qui effraie le plus et ici, nos auteurs le démontrent avec brio. A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
saigneurdeguerre
  02 décembre 2019
1940.
Dans le petit coin tranquille (autrefois) où habitent Eusèbe, François et Lisa, les Allemands passent de plus en plus souvent. Allemands, pas du tout contents d'avoir vu le canal qu'ils utilisent pour transporter toutes sortes de ravitaillement, être bouché. Ils crient au sabotage ! Heureusement, le maire a une bonne explication à leur fournir…
Nos trois jeunes apprentis-résistants ont décidé de créer un réseau… Et d'entrer en contact avec ce général, réfugié en Angleterre et qui incite les Français, via les ondes de la BBC, à poursuivre le combat.
23 :00. Chez l'instituteur.
Un homme, malgré le couvre-feu, frappe à la porte ! … Surprise ! C'est un soldat français échappé d'un camp de prisonniers. Et il est probable que d'autres vont suivre le même chemin…

Critique :
Français, Françaises. Au risque de vous faire beaucoup de peine, et croyez que je le regrette sincèrement car je vous aime bien, NON, ce n'est pas de la littérature française ! le scénariste et le dessinateur sont tous les deux BELGES ! Et à moins que vous ne les ayez nationalisés, comme des entreprises, voire naturalisés, ou que la France ait envahi la Belgique et l'ait administrativement collée à la République, ils produisent de la littérature BELGE. Oui, je sais, cela se passe en France et je suis le premier à le regretter, mais commercialement parlant, avec presque soixante-sept millions d'habitants, c'est plus intéressant de rappeler le souvenir du maréchal Pétain, que celui du roi Léopold III pour faire plaisir à quatre millions et demi de francophones belges. Leur roi Léopold III dont la captivité n'empêcha pas le mariage avec Liliane Baels, ce qui allait provoquer ce qu'en Belgique on appelle « La Question royale » qui se terminera par l'abdication du roi Léopold III le 16 juillet 1951… Mais je m'égare…
Dans cet album, nous découvrons comment commencent à s'organiser les premiers réseaux de résistance… Et les premiers résistants arrêtés, torturés et exécutés… On y découvre également comment des filières se mettent en place pour permettre à des militaires évadés de passer en zone libre, certains rejoignant les Forces françaises libres, emportant parfois avec eux de précieux renseignements. le rôle de la BBC est évoqué, de même que la Bataille d'Angleterre. le sort que les nazis réservent aux soldats français d'origine africaine montre que certains prisonniers de guerre étaient clairement plus maltraités que d'autres, voire carrément assassinés.
Et comme à chaque fois, à la fin du livre, on trouve des documents authentiques qui illustrent les propos du scénario. Dessins magnifiques et couleurs splendides de Ers, scénario riche et documenté de Dugomier, que faut-il de plus pour que le petit peuple de la BD manifeste toute sa joie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          294
coquinnette1974
  16 mai 2020
Je viens de me plonger dans Premières répressions tome deux de la série Les Enfants de la Résistance de Vincent Dugomier et Benoît Ers.
Grâce à l'impact de leurs actions, François, Eusèbe et Lisa ne sont plus les seuls à se rebeller contre l'occupant allemand ; des adultes entrent aussi à présent en résistance, notamment le maire, le curé et les parents d'Eusèbe et François.
Tout en gardant leur anonymat, les jeunes résistants font à nouveau preuve d'un culot extraordinaire en faisant le lien entre adultes pour organiser un système de passage de prisonniers français évadés vers la zone libre.
En parallèle, les Allemands renforcent leur surveillance et n'hésitent pas à recourir à la violence voire au meurtre.
Dans une France de plus en plus divisée, de petits grains de sable isolés parviendront-ils à enrayer la machine nazie ?
Premières répressions est un second tome passionnant, avec des jeunes héros absolument incroyables !
Ils vont réussir à mobiliser les adultes contre les allemands. Les enfants ont un nom d'emprunt, le Lynx, et c'est grâce à cela qu'ils vont réussir à faire faire aux adultes des choses surprenantes, comme permettre à des prisonniers français de s'évader en zone libre ! C'est complètement fou.
François, Eusèbe et Lisa sont trois enfants formidables qui refusent de laisser faire les allemands. Pour eux, il est inconcevable de laisser l'envahisseur être tranquilles dans leur village.
Ils vont se mettre en danger, tout comme les adultes qui résisteront eux aussi.
Ce second tome est captivant, l'histoire est très bien ficelé et les personnages très intéressants.
La fin est triste, mais laisse présager un troisième tome tout aussi captivant.
Ma note : un gros cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
claireo
  14 novembre 2017
Toujours d'excellente qualité, ce tome est cependant plus dur que le premier.
L'histoire est déjà mise en place, et la dureté de l'occupation n'est pas édulcorée. C'est un récit réaliste sur cette période sombre. Des documents sont présents en fin d'ouvrage pour mieux comprendre l'Histoire.
Commenter  J’apprécie          300


critiques presse (3)
BDGest   19 avril 2016
Parfait équilibre entre divertissement et pédagogie, Premières répressions confirme toutes les qualités déjà entrevues dans Premières actions.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   05 avril 2016
Une fiction historique à hauteur d’enfants, mais d’enfants responsables, citoyens et courageux.
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   10 mars 2016
Deuxième volume de l’impressionnante série de Vincent Dugomier et Benoît Ers qui racontent avec pédagogie comment se construit l’esprit de résistance.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   29 septembre 2016
"Mon père était libre. Libre de prendre des risques...livre de ne pas tolérer l'idéologie abjecte du nazisme. libre de se battre pour notre liberté qui se réduisait chaque jour...libre aussi de mourir en luttant contre ces gens qui prétendaient appartenir à une race supérieure. Une race autorisée à persécuter tout homme qu'ils considéraient de race différente. Libre enfin de mourir en sauvant cet Africain dont il ne connaissait même pas le nom."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
rabannerabanne   12 juin 2016
Écrire des V comme Victoire partout.
(...)
L'idée venait d'un politicien Belge réfugié à Londres. Au départ, le V était un symbole pour unir les Belges flamands et wallons contre les Nazis.
V comme Victoire pour les Wallons francophones, et pour les Flamands, V comme Vrijheid. Liberté.
Commenter  J’apprécie          200
rabannerabanne   11 juin 2016
Nous avons un local secret dans la ferme de mes parents... Pour y préparer nos actions contre l'envahisseur. (...)
Ce n'est pas parce que nous sommes des enfants que nous devons rester les bras croisés.
Commenter  J’apprécie          60
amanlineamanline   22 octobre 2020
Huit mois après l'armistice, la résistance n'en était qu'à ses débuts...
La répression, elle, gagnait chaque jour en efficacité.
Commenter  J’apprécie          80
TakalirsaTakalirsa   26 mai 2017
Des mois après l'armistice, nous n'étions encore que des petits grains de sable isolés. Mais ces milliers de petits grains de sable pouvaient enrayer la machine nazie.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Benoît Ers (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoît Ers
Nous avons reçu jeudi 17 octobre 2019 Benoît Ers et Vincent Dugomier, auteurs de la série "Les Enfants de la Résistance". aux éditions Le Lombard.
autres livres classés : sabotageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3845 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..