AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claire Duval (Traducteur)
EAN : 9782841722167
512 pages
Éditeur : L'Atalante (26/09/2002)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 58 notes)
Résumé :
Avec Kwest, Eschbach renoue avec le space opera, sans lésiner sur la mise en scène : une menace effroyable (des extraterrestres menacent de submerger l'humanité), une quête aux accents mythologiques (retrouver la "Planète des Origines"), et un personnage principal peu commun, Eftalan Kwest... Lancé à la poursuite d'un rêve personnel plutôt que motivé par la sauvegarde de l'humanité, le commandant Kwest lance son vaisseau spatial, Le Megatao, sur la piste de la planè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
fnitter
  11 janvier 2013
Ecrit 6 ans après Des milliards de tapis de cheveux, l'éditeur tente de surfer sur le succès de ce précédent roman de l'auteur pour vendre Kwest (un classique me direz-vous).
Mais en dehors du fait que l'action se situe dans un univers peuplé depuis des temps immémoriaux d'humains (et d'extra-terrestres) et l'existence d'un empire des étoiles, il n'y a rien de commun.
Kwest est le commandant du Megatao, le plus gros vaisseau du royaume. Exécutant, selon ses dires, les ordres du Pantap,l'instance dirigeante, il part en quête, à travers les galaxies, de la planète des origines, d'où proviendrait toute vie dans l'univers, susceptible de sauver son royaume de l'empereur des étoiles.
Mais Kwest est atteint d'une maladie dégénérative, irréversible et incurable et semble avoir des motivations propres qui ne sont peut-être pas celles du Pantap.
Kwest possède tous les ingrédients d'un bon space opera, une quête à travers les étoiles, à la recherche des origines de la vie, des extra-terrestres énigmatiques, une menace militaire et un bon gros vaisseau spatial de 1200 hommes et pourtant...
C'est indéniablement bien écrit. L'action n'est pas absente du roman, le système hiérarchique Patriciens/Francs/Plébéiens inventé par l'auteur donne du piquant au roman (sans éviter certains clichés) mais des longueurs, des passages et des histoires inutiles nuisent à la fluidité et provoquent fréquemment des baisses d'intérêt pour le lecteur que je suis.
L'Empire des Etoiles ne sera finalement qu'un prétexte et non un acteur du livre. Les histoires de certains personnages secondaires n'amènent rien à l'histoire si ce n'est le nombre de pages. Et que dire au final de la Quête ?
Bref un trois étoiles mérité dans le sens où l'on peut lire ce roman, si l'on a rien d'autre en attente de plus intéressant dans sa pile de livres à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
CasusBelli
  30 mai 2018
J'ai vraiment bien aimé la construction de ce récit et du coup je suis étonné de la faible note des lecteurs.
Certes, le dénouement n'est pas aussi inventif et spectaculaire que "pour des milliards de tapis...", mais la maîtrise du scénario proposé est d'un très bon niveau, les personnages denses à souhait et la trame de l'histoire bigrement intéressante.
Nous avons là un space opéra, avec, cerise sur le gâteau des entités extra-terrestres en guest stars, ce qui n'est pas si courant en fait. Pour le reste je n'ai pas pu m'empêcher de trouver des similitudes avec "Fondation", rapport à la trame principale de l'histoire et à une certaine complexité dans les descriptions, l'aspect technique est omniprésent, et si l'on n'y comprend pas grand chose, cela ne nuit pas à la compréhension de l'histoire.
J'ai bien aimé également l'aspect psychologique qui n'est pas négligé loin de là avec des personnages consistants et finalement très humains...
Pour ce qui me concerne c'est donc un beau voyage dans l'espace que j'aurai réalisé avec l'équipage du Mégatao :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
JeanLibremont
  20 mai 2020
Ayant d`abord hésité a m'attaquer a ce petit pavé, j'ai eu ensuite de la peine a en interrompre la lecture. C'est de la tres bonne science-fiction etpeut-etre meme plus.
L'enchantement est garanti si l'on aime la SF classique, aussi lyrique que scientifiquement et géopolitiquement naive (a la maniere d`une peinture naive), a base d'empires et de guerres galactiques, de batailles navales cosmiques ainsi que de voyages d'exploration intersidéraux. Les personnages de cet univers sont a la fois exotiques et attachants car, malgré l`éloignement spatio-temporel, ils nous ressemblent comme deux gouttes d`eau dans leur maniere de penser, agir et ressentir.
Par rapport au premier roman de l'auteur, "Des milliards de tapis de cheveux" (1995), les personnages ont une réelle profondeur psychologique dans cette grandiose réflexion sur Dieu et le sens de la vie. Par ailleurs, le décor général du récit est constitué des deux memes civilisations galactiques que celui du premier roman, mais a une époque plus ancienne ou l'issue de la guerre est annoncée sans etre encore accomplie.
Ainsi que le suggere le titre, le récit est celui d`une quete, de LA quete. Celle de Dieu et du sens de la vie. Vaste programme et bravo a l`auteur qui réussit le tour de force d`y faire participer le lecteur sans la moindre trace d`ennui.
Or donc honorable lecteur, si tu es sensible a la poésie des contes pour adultes qui commencent par "il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, tres lointaine" et souhaite lire de la tres bonne science-fiction, bonne lecture et que la force soit avec toi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Clochettes
  05 mai 2016
Dans la même veine que "Des milliards de tapis de cheveux". Une belle aventure dans l'espace et dans le futur. du très bon SF.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fnitterfnitter   12 janvier 2013
Pourquoi faut-il mourir ? Quel sens cela a-t-il ? Naître. Grandir. Que de peines, que de souffrances ! On apprend, encore et encore, on s'exerce, on s'entraîne, on tâche de comprendre, de s'y retrouver. On passe sa jeunesse à tenter de se déchiffrer soi-même, ne serait-ce qu'un minimum. Une fois dans le fleur de l'âge, on cherche à s'affirmer, Et, dès que l'on a un peu appris, un peu acquis, un peu compris de la vie, c'est déjà la fin, et tout ce qu'on a assimilé, expérimenté, vécu, saisi, tout cela disparaît sans laisser la moindre trace. Où est le sens là-dedans ? A quoi cela sert-il ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
fnitterfnitter   12 janvier 2013
Celui qui a le choix, endosse également une responsabilité.
Commenter  J’apprécie          410
fnitterfnitter   12 janvier 2013
L'univers est Dieu, et nous sommes ses rêves.
Commenter  J’apprécie          510

Videos de Andreas Eschbach (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andreas Eschbach
Avec Patrick K. Dewdney, Philippe Curval et Andreas Eschbach
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3235 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre