AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352411882
Éditeur : Editions Frimousse (24/04/2014)

Note moyenne : 4.45/5 (sur 22 notes)
Résumé :
"Une histoire haute en couleurs, bourrée de cascades et d'effets spéciaux!"
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
blandine5674
  22 janvier 2016
Joli album très attirant rien qu'en le feuilletant. D'abord les couleurs : ocre, marron, noire. Police, genre gothique, pour les phrases du chevalier, en italique pour la Princesse. Puis des Gééééé-aaaannnnT ! des RAAAHHHHH !!!!! et des BBBRRRRGRGGhhh !!! Une princesse se fait interpeller par un chevalier noir qui veut les clés de son château. Seulement, la princesse a un caractère bien trempé. Dialogues modernes et pleins d'humour avec des personnages légendaires. Les enfants adorent. Coâ !
Commenter  J’apprécie          130
MaiteBravo
  09 octobre 2014
Un chevalier prétentieux, une princesse à qui on ne la fait pas, voilà les personnages principaux de l'histoire. le premier veut s'emparer du château de la seconde, si possible sans se fatiguer, juste en la menaçant de lâcher son géant sur elle. Ce géant, elle ne le voit pas, mais il lui assure qu'il peut la "réduire en purée" (je cite) La princesse cèdera-t-elle à l'intimidation?
J'ai adoré cet album. Escoffier et Sénégas, l'illustrateur, ont osé raconter leur histoire sur un fond marron, qui n'est pas la couleur la plus engageante. Ici, non seulement c'est beau mais ça a un sens car cela donne un petit côté parcheminé à l'ensemble.
Comme d'habitude avec Sénégas, la vivacité des expressions des personnages et l'incroyable mobilité de leurs corps donnent une fraicheur folle à l'ensemble, qui se lit très (trop!) vite.
Le fait d'avoir mis les dialogues de la princesse dans une écriture contemporaine, et ceux du chevalier en gothique donnent aussi du relief à ce qu'ils se disent.
Car c'est ce que je soulignerai en dernier, la qualité des échanges, absolument hilarants. D'ailleurs, c'est rare avec des albums, mais j'en ai mis quelques extraits en citations.
Pour résumer, la quatrième de couverture ne ment pas, c'est bien : « Une histoire haute en couleurs, bourrée de cascades et d'effets spéciaux ! ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lebazarlitteraire
  09 octobre 2014
Il était une fois, un preux chevalier qui venait au secours d'une malheureuse princesse coincée en haut d'une tour…
Malheureuse ? Vraiment ? Qui a dit que la princesse avait envie de descendre de sa tour pour rejoindre le chevalier ? Pas elle en tout cas !
On se retrouve face à un chevalier bien arrogant et une princesse un peu hystérique. de quoi pimenter le conte de fée classique. Autant vous dire que cela ne finit pas par un « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants ».
Des illustrations crayonnées, qui donnent l'impression que le dessinateur a réalisé chaque page en quelques minutes, mais qui pourtant révèlent une grande maîtrise. Les expressions du visage de la princesse, entre portrait et cartoon, donnent son pep's à l'histoire ; le minimalisme des couleurs accentue les actions. Entre réalisme et brouillon, l'équilibre des illustrations est très bien tenu et apporte une vraie touche d'originalité à cet album. le fond choisi donne l'impression que le tout est dessiné sur du vieux papier un peu cartonné, parfois froissé ou même humide.
Tous ces détails, qui donnent un effet moyenâgeux, viennent contrebalancer l'histoire en elle-même. En place et lieu de princesse classique, on retrouve une jeune fille colérique, susceptible et au langage plutôt proche des ados d'aujourd'hui. Les dialogues sont hilarants.
Le contraste des écritures est très bien choisi. Une écriture plus contemporaine pour la princesse, qui cadre parfaitement avec son langage ; une écriture stylisée (calligraphie moyenâgeuse), mais aussi plus lourde pour le chevalier, ce qui correspond à sa volonté d'utiliser une forme de langage plus ancienne et de coller au personnage du chevalier.
Le résumé sur la quatrième de couverture est tout à fait révélateur de l'ambiance et de l'humour de l'histoire : « Une histoire haute en couleurs, bourrée de cascades et d'effets spéciaux ! ».
Un véritable coup de coeur pour cet album qui donne dans la simplicité et l'humour. Frais, il renouvelle le genre. Entre Shrek et les contes classiques de princesse, un équilibre tout en finesse. À lire et comparer avec vos contes préférés.

Lien : http://lebazarlitteraire.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Myriam3
  24 juillet 2014
Illustration de couverture et titre faussement dramatique, dessins itou si ce n'est pour la princesse, amusante, moderne, au caractère bien trempée et pas peureuse pour un sou.
Il y est question d'un chevalier vieux jeu, d'une princesse indépendante, d'un géant, d'une fée et d'un château. et de la lutte verbale puis physique entre tous!
Les dessins sont beaux, les dialogues amusants et il y a même une petite morale mais pas trop imposante quand même!
Mention spéciale pour la quatrième de couverture: "Une histoire haute en couleurs, bourrée de cascades et d'effets spéciaux!"
Le tout écrit par Michaël Escoffier que, décidément, j'aime bien.
Commenter  J’apprécie          50
Tbilissi
  13 janvier 2018
Attention, pépite en vue!
Visuellement je trouve cet album magnifique : le papier épais, le coup de crayon génial, les dessins en noir et blanc avec quelques touches de marron et orange, les dialogues en plusieurs polices pour les différents personnages...
Et sur le fond c'est très riche aussi. L'histoire s'inspire des contes de fées et des quêtes de chevalier, et les détourne avec brio pour un résultat irrésistible, aux dialogues piquants qui font la part belle à l'humour.
Les chamailleries chevalier-princesse peuvent faire penser aux disputes entre frères et soeurs, et permet de les dédramatiser car on rit beaucoup dans ce livre, et même à la fin!
À partir de 4 ans pour bien saisir toutes les nuances, mais bien avant pour passer un bon moment de rigolade!
Commenter  J’apprécie          42
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
lebazarlitterairelebazarlitteraire   09 octobre 2014
_ Princesse ! Ho hé, Princesse !
_ Hein ? Quoi ? Qui va là ?
_ C'est moi Princesse, le célèbre Chevalier Noir.
_ Ah bon ... et qu'est-ce que tu veux ?
_ Tu dois me livrer les clés de ton château, Princesse.
_ Et pourquoi ferais-je une chose pareille ?
_ Mais ... heu ... parce que je suis le célèbre Chevalier Noir.
_ Noir, dis-tu ... ? Connais pas.
Commenter  J’apprécie          130
blandine5674blandine5674   22 janvier 2016
Tu dois me livrer les clés de ton château, Princesse.
Et pourquoi ferais-je une chose pareille ?
Mais ... heu ... parce que je suis le célèbre Chevalier Noir.
Noir, dis-tu ... ? Connais pas.
Commenter  J’apprécie          130
beamag87beamag87   02 mai 2014
- Il va voir de quel bois je me chauffe ce Chevalier d'opérette!
Dis donc, t'as rien de mieux à faire que de passer ton temps à embêter les jolies princesses comme moi?

-Jolie? Oh pardon! J'avais pas remarqué.
Commenter  J’apprécie          110
Moussaron32Moussaron32   01 décembre 2015
Si tu ne me livres pas les clés de ton château, tu auras affaire à mon géant.
Un géant? Pfff!!! Jamais rien entendu d'aussi ridicule!
ET où est-il ton géant? C'est curieux, je ne vois point de géant alentour. Géant, es-tu la?
Gééééé-aaaannnnt!
Il se trouve derrière moi, au bout de cette corde. Si tu ne le vois pas, c'est qu'il est bien trop grand.
Ah oui, d'accord, je vois.
Ça, ça m'étonnerait. Mon géant est unique. Sa tête émerge par-dessus les nuages, ses jambes sont plus hautes que n'importe quelle tour de n'importe quel château, au printemps, les oiseaux font leur nos dans ses bottes et lorsqu'il éternue la terre entière tremble comme une feuille. Il me suffirait pas de lui dire "géant, détruis ce château!" pour qu'il te le réduise en purée.
Waouh! Ben dis donc. C'est vraiment très impressionnant. Attends une seconde, je reviens...
Chevalier! Ho hé! Chevalier! Sais-tu ce qu'il y'a dans cette cage?
Non, Princesse je dois avouer que je l'ignore.
Alors je vais te le dire: cette cage contient une minuscule petite fée. Si tu ne la vois pas. C'est parce qu'elle est trop petite. Mais il me suffirait de lui dire "Fée, débarrasse-moi de cet arrogant chevalier ! " pour qu'elle te transforme aussitôt en crapaud !
Ha, ha, ha ... Espères-tu vraiment me décourager avec ton histoire de fée?
Voyons Princesse. Tout le monde sait que les fées n'existent pas.
Tiens ta langue Chevalier, il n'y a pas plus susceptible qu'une fée!
Ah ? Eh ben regarde ce que j'en fais, moi, de ta fée ! Hiiiiii!!! ma feéééé!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BookoverBookover   17 février 2015
"-Dis donc, t'as rien de mieux à faire que de passer ton temps à embêter les jolies Princesses comme moi ?
-Jolie ? Oh pardon ! J'avais pas remarqué."
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Michaël Escoffier (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michaël Escoffier
La télé d'Onlikoinou #04 Princesse Kévin de Michaël Escoffier et Roland Garrigue (P'tit Glénat)
autres livres classés : princesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15437 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre