AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Orlane Escoffier (Autre)
EAN : 9782373420777
Éditeur : Editions du Petit Caveau (28/06/2020)
3.33/5   6 notes
Résumé :
Beaucoup d’entre vous me connaissent. Millarca, Carmilla, la comtesse vampire avide du sang des vierges. Vous connaissez Laura, cette jeune fille que j’ai séduite, puis tuée à petit feu jusqu’à ce que son valeureux père ne me chasse. Hélas, cette version n’est pas tout à fait exacte.

La véritable histoire, mon histoire, est lourde de secrets, de superstitions et de vérité, de monstres humains et non humains. Détrompez-vous, ce n’est pas une histoire d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Aelynah
  30 août 2020
Et voilà ce sont les vacances pour moi. Quelques semaines loin du boulot mais hélas pas loin des informations de la vie réelle et de ce virus qui nous nargue. Alors pour cette première lecture des vacances je voulais m'évader loin dans le temps et les lieux du passé.
Je me lance donc dans la véritable histoire de Carmilla. Roman gothique sombre et glauque que la plume d'Oriane Escoffier expose avec style.
Carmilla a décidé de raconter son histoire. La vraie, pas celle relatée par Sheridan le Fanu qui en a fait un monstre dévoyant et tuant une jeune fille sans défense. Mona est l'éditrice qui a obtenu le privilège de cette confession. Et c'est donc dans la nuit qu'elles se retrouvent pour partager ce passé.
Comme Carmilla le dit elle-même « Les souvenirs de notre vie humaine sont inhabités. Ils appartiennent à une autre personne, une personne que nous connaissions très bien, mais qui n'est plus » (citation tirée du roman). Cela donne au texte le côté détaché du narrateur neutre alors que c'est de sa propre histoire qu'il s'agit. Carmilla jeune semble ainsi moins surprenante dans ses réactions parfois trop calmes ou extérieures à la situation vécue.
Les ambiances sont vraiment bien décrites sans lourdeur ni superflu. C'est presque poétique dans cette noirceur parfois nauséabonde. Les scènes glauques ne sont que susurrées, l'imagination fait le reste pour donner le ton. On ressent ainsi le côté bien éduqué de Carmilla dans sa façon de s'exprimer et de raconter son histoire sans l'enrubanner de douceur ni de lumière. Elle nous dépeint ses expériences sans fards.
En parallèle, on retourne parfois dans le présent aux côtés de Mona pour quelques interrogations mais surtout pour ses ressentis personnels face à ce récit. Mona est une fan de Sheridan le Fanu, de l'homme tel qu'elle l'a peut-être trop magnifié, ce qui la rend au départ sceptique face à ce qu'elle entend. Mais c'est ainsi que l'on suit l'évolution de ses sentiments au fil des pages qu'elle noircit de son écriture. Qu'elle penche d'un côté ou de l'autre n'a pas forcément d'importance mais ce qu'elle éprouve l'est pour le lecteur.
Ce petit roman de 178 pages possède une profondeur qui me l'a rendu plus long dans son contenu. Non pas que je m'y sois ennuyée, au contraire, je lui ai trouvé une aptitude à me tenir vraiment sympathique. Beaucoup d'années sont condensées dans ces « mémoires » et c'est comme si la plume de l'auteure leur avait donné consistance au fil des pages.
J'avoue que pour un début de vacances c'est noir, mais très agréable à lire pour la poésie de sa plume et le contexte gothique empli de superstitions d'ailleurs et de malédictions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Strega
  10 juillet 2020
Tous les amateurs de récits vampiriques ont lu Carmilla. C'est un remarquable classique du gothique et du fantastique dont je ne me lasserai jamais et que je conseille chaleureusement.
Orlane Escoffier a choisi non pas de réécrire, mais de réinterpréter totalement la novella. À la façon d'Entretien avec un vampire, elle transpose sa Carmilla à notre époque, face à une jeune femme qui doit retranscrire son histoire. Une nuit, c'est tout ce qu'a Mona, d'abord sceptique, pour recueillir les confidences de cette mystérieuse jeune femme qui dit s'appeler Millarca et vouloir rétablir la vérité. La forme du roman, long entretien émaillé d'interludes durant lesquels Mona et Carmilla échangent de plus en plus en marge du récit principal, m'a plu.
Carmilla nous décrit sa nature, à la fois proche et lointaine de l'idée que l'on se fait du vampire. Elle évoque son enfance étrange, la malédiction que subit sa mère qui perd tous ses enfants les uns après les autres, l'isolement dans lequel elle grandit. Et puis vient le moment du départ, tout ce qu'elle a conté auparavant n'étant qu'un préambule. Sa véritable histoire, celle qu'elle veut se réapproprier loin des « mensonges » qu'on a répandus à son sujet, est sombre et décadente, vénéneuse mais non dénuée d'amour.
L'autrice a pris des détails et a brodé à partir d'eux, ce qui donne un récit à la fois original, car il suit une tout autre piste, et pourtant familier. On pourrait croire à ce roman gothique réinventé, finalement assez éloigné de celui qui l'a inspiré.
La suite sur mon blog...
Lien : http://livropathe.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MissAllsunday
  19 février 2021
Je n'avais jamais lu de littérature gothique , ce fut donc une découverte pour moi .
Je savais que je n'allais pas lire une romance type "twilight" puisque c'est une adaptation de Carmilla , récit gothique par excellence.
Certains passages sont atroces, à la limite du supportable pour moi, pourtant j'ai été tenue en haleine et j'ai trouvé quand même une belle écriture malgré quelques incohérences.
Pour les amateurs du genre, je pense que c'est un bon moment de lecture. J'ai apprécié la découverte, pour autant, ça ne me donne pas envie de me lancer dans ce genre de littérature.
Commenter  J’apprécie          21
nanet
  25 juillet 2021
Et si on donnait la parole aux personnages des livres ? C'est ce que fait Orlane Escoffier dans ce court roman fantastique : Millarca, ou la véritable histoire de Carmilla.
Au final
Les mots pour : thème, amour, idée
Les mots contre : quelques longueurs, manque de charisme

En bref : Un roman court, mais bien mené, avec une idée de départ superbe et bien traitée.
Lien : https://www.lesmotsdenanet.c..
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1837 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre