AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782344026700
32 pages
Glénat Jeunesse (29/08/2018)
4.23/5   55 notes
Résumé :
Kevin est une princesse. Les autres peuvent bien rigoler, Kevin s’en moque. Kevin est une princesse, un point c’est tout. Sa sœur lui a prêté une robe, des chaussures à talon, quelques bijoux. Il a emprunté le maquillage de sa maman, et maintenant Kevin est une princesse. Il ne voit pas ce qu’il y a de mal à se déguiser ainsi. Quand on se déguise, c’est pour qu’on ne vous reconnaisse pas. Sinon, ça ne sert à rien de se déguiser. Et d’abord, qui a décrété que seules ... >Voir plus
Que lire après Princesse KevinVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,23

sur 55 notes
5
5 avis
4
7 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Voici le nouveau Michaël Escoffier!

Nous sommes pour la plupart des amateurs de son oeuvre prolifique en direction des enfants, de tous âges (adultes restés des enfants inclus).

On peut y parler de presque tout, des voleurs de slips, des mouches qui pètent, des monstres qui reviennent (heureusement qu'il est là, cet auteur, on ne nous dit pas tout, c'est honteux!), des Croccinelles, des Loups Tralalas, des tempêtes dans la savane et même des Supers Nino.

Le nouvel album nous parle d'un Kevin en princesse.

Qu'est ce donc que cet animal-là?

Cela semble singulier, exotique, cela va t-il fonctionner avec le public?

Nous comptons sur l'illustrateur Roland Garrigue pour nous le faire aimer avec sa drôlerie qui sait ratatiner les monstres, les araignées, les sorcières, les maîtresses, les loups et même les cauchemars.

Nous sourions un peu car le rose-bonbon de la couverture ne colle pas beaucoup avec les Kevins, suivant notre expérience sauvage des Kevins.

C'est Carnaval et le choix de Kevin se porte sur la robe de princesse que lui prête sa soeur.

"Quand on se déguise, c'est pour ne pas être reconnu.

Sinon, ça ne sert à rien de se déguiser", précise l'auteur.

C'est pas faux, le raisonnement se tient et soumettrait tous les tribunaux parentaux devant un tel réquisitoire.

Sa soeur grimé en chat ne voit pas en tout cas le mal.

Kevin part du principe qu'elle ne s'est jamais gênée pour adopter l'avatar de super-héroïne, de cow-girl et de chevaliers.

Les filles font ce qu'elles veulent, c'est écrit dedans, on peut espérer que ce soit vrai.

Les auteurs pour enfants ne mentent pas, ils offrent d'autres vérités et on adopte celles que l'on veut.

Ainsi dans cette vérité-ci, Kévin cherche à rendre crédible son choix de conte de fées par une association efficace car une princesse sans chevalier, c'est comme le sel sans le poivre.

Chloé cherche aussi un chevalier pour sa chaussette..ah non, c'est un déguisement de dragon.

Kévin nous fait rire et tente de se dépatouiller de ce déguisement ample qui le gêne dans ses mouvements, pour courir, gesticuler (les enfants gesticulent beaucoup) et pour se tenir droit pour le spectacle de l'école.

Michaël Escoffier aborde un sujet parfois grinçant avec une infinie facilité, d'une façon drôle (toujours!) et décomplexée.

C'est le monde des enfants et comme l'on dit: "c'est tout-est-ce-qu'on veut et zumba!".

Bref, c'est la fête avec Kévin et Chloé et la chute continuera de faire sourire. (mon dieu que ce rose me pique les yeux, les enfants!)
Commenter  J’apprécie          30
Kevin décide de se déguiser en princesse. Et pourquoi pas ?

L'idée est bonne même si ce n'est pas d'une grande originalité. Par contre, l'histoire ne tombe pas dans la trame habituelle : pas de fin doucereuse. de plus, il n'est pas si facile d'être déguisée en princesse finalement. Les chaussures à talons, par exemple, ne sont pas d'un confort à toute épreuve...

Cet album casse les codes de genre, c'est une lecture sympathique.
Commenter  J’apprécie          60
Une bonne idée, un album amusant.
Un album de plus sur la possibilité de ne pas se cantonner à la séparation rigide filles / garçons.
Et signé Michaël Escoffier, c'est tentant.

Apprécié chez nous, mais pas un énorme coup de coeur.
Le sujet est léger, puisqu'il s'agit de se déguiser.
Se déguiser, c'est endosser une autre personnalité non ? Donc aucun problème si Kevin veut une robe de princesse.
Enfin, il ne devrait y avoir aucun problème. le regard des autres n'est pas très tolérant, mais ça n'arrête pas Kevin.
Cependant, ce qui devrait être la liberté totale de prendre le costume qu'on veut me semble un peu diminué par le fait que Kevin, une fois en princesse, a absolument besoin d'un chevalier. On retombe dans les clichés : la princesse ne peut se débrouiller sans chevalier. Et je n'y ai pas vu de second degré ni d'humour sur ce sujet-là.
Le sujet principal finalement, c'est surtout que Kevin découvre combien une robe, des talons hauts, ce n'est vraiment pas confortable et pratique.

La couverture avec tout ce rose attire forcément l'oeil. Mes garçons ont trouvé que la robe rose était belle (moi aussi, j'aime bien ce rose-là !). Une idée de déguisement pour eux pour le prochain Carnaval ? (mais ils vont avoir du mal à trouver une belle robe rose dans les vêtements quotidiens de leurs soeurs !!)

La chute de l'histoire a été bien appréciée, ils en ont tout de suite compris son humour et son absurdité.

En résumé pour moi, un sympathique album, pas l'album du siècle non plus ! Un déguisement est un déguisement. Et j'ai regretté la recherche du chevalier.


Lien : https://livresjeunessejangel..
Commenter  J’apprécie          30
Princesse Kévin est un album réussi, sur un petit garçon qui assume son déguisement de princesse jusqu'au bout, jusqu'à la fin du carnaval, jusqu'à ce que le maquillage gratte et que les talons l'énervent. Les illustrations de Roland Garrigue sont drôles et réussies, la robe de princesse et l'album roses et kitchs à souhait et le tout donne un ton positif à l'histoire.
Le seul petit reproche que je peux faire à cet album, c'est le ressenti d'un discours légèrement didactique lorsque l'on insiste sur le papa qui cuisine et son excellent coucous, alors que cela n'a rien à voir avec la choucroute: on sent poindre la bonne intention...
Mais je suis peut être trop tatillonne: en dehors de ce léger détail, on est heureux d'avoir ce livre qui fait du bien dans le paysage!
Commenter  J’apprécie          12
Je l'adore, ce/cette princesse Kevin ! Sa logique est désarmante. Il ne voit pas ce qu'il y a de mal à se déguiser en princesse, et l'on est volontiers d'accord avec lui : un déguisement, c'est fait pour devenir la personne que l'on souhaite ! L'album est porteur d'un super message : chacun est libre de se déguiser (s'habiller) comme il l'entend, selon ses propres goûts. J'ai aimé aussi toutes ces petites nanas qui émaillent l'album avec leurs déguisements de super-héroïnes ou de pirates. Et puis, évidemment, très fan des illustrations de Roland Garrigue, avec ses personnages aux bouilles à croquer et cette mise en couleur acidulée ! Princesse Kevin fait un pied de nez aux stéréotypes de genre, et ça fait du bien !!
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Ricochet
29 octobre 2018
Une histoire sensible, aboutie et bien écrite sur les stéréotypes de genre, qui encourage les enfants à suivre leurs envies sans se soucier du regard des autres. La difficulté d'oser nager à contre-courant dans une cour d'école est habilement évoquée, mais ne retient pas notre héros à poursuivre son expérience.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Il ne voit vraiment pas pas ce qu'il y a de mal à se déguiser ainsi. Quand on se déguise, c'est pour ne pas être reconnu. Sinon, ça ne sert à rien de se déguiser.
Commenter  J’apprécie          30
Ah ben zut ! C'est malin ! Comment on fait, déjà, pour enlever cette robe ?
- Attends, je vais t'aider. Tu as encore des tas de choses à apprendre pour devenir une vrai princesse !
Commenter  J’apprécie          20
Ils croient sans doute que c'est contagieux. Que s'ils touchent Kevin, ils vont se transformer en princesses à leur tour.
Quelle bande de froussards !
Commenter  J’apprécie          00
on a le droit de s'habiller comme on veut !
Commenter  J’apprécie          10
Ça ne doit pas être facile tous les jours d'être une princesse !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Michaël Escoffier (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michaël Escoffier
LES COUPS DE CŒUR DES LIBRAIRES - 11-02-2024
autres livres classés : genreVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (112) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
19942 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..