AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352412854
Éditeur : Editions Frimousse (25/08/2016)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Connaissez-vous les Gloubidou ? Non ? C'est normal. Ce mot n'existe pas. Pourquoi ? Car rien, sur notre Terre, ne ressemble à un Gloubidou. Essayons quand même d'imaginer à quoi ressemblerait un Gloubidou. Oui, on le voit bien... à roulette, dans son bain, en animal, à la rencontre d'un autre truc bizarre, le méchant Crastator... Alors, si tous les mots n'existent pas, on peut en inventer plein ! Des mots sans consonnes, sans voyelles, le mot le plus long, le plus c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Ptitgateau
  13 juin 2019
Cet album fournit une excellente occasion de développer son imaginaire en inventant des mots qui n'existent pas, en leur associant une définition, et en leur fournissant une forme, en les associant à une idée, bref, en leur donnant vie.

Pour les lecteurs débutants, on y verra des possibilités de manipuler les phonèmes, de jongler avec les voyelles et les consonnes, de quoi passer quelques moments hilarants grâce aux pseudo mots proposés dans cet ouvrage et grâce à ceux qui naîtront sous la plume des grands et des petits pour composer des histoires, se constituer un dictionnaire et pourquoi pas s'inventer une langue…

un livre qui peut paraître succinct qui ouvre la porte de la poésie du rêve et de la fantaisie. En le refermant, je reste admirative en constatant que l'on peut écrire en partant de trois fois rien.
Commenter  J’apprécie          400
letilleul
  31 août 2016
Michaël Escoffier propose un livre qui incite à inventer de nouveaux mots, normal puisque "tous les mots n'existent pas" !
Une lecture à conseiller à tous les apprentis des mots (début de lecture et +) pour passer de l'apprentissage au jeu.
Commenter  J’apprécie          160
La_Licorne_a_lunettes
  22 décembre 2016
Un petit coup de blues automnal ? Voici le remède imparable pour dérider les plus petits comme les plus grands : le dernier album de l'excellent Michaël Escoffier illustré par le non moins talentueux Matthieu Maudet, les deux papas du récent album « L'enfant parfait ». À consommer sans modération !
Il est vrai que le constat peut être déroutant dès la couverture : « Tous les mots n'existent pas ». C'est un peu le genre de désolation qui m'a pris une fois la lecture acquise en me faisant la réflexion : « mais alors je n'aurai jamais le temps de tout lire ? »inter-tous-les-mots
Je vous passe mes pensées juvé-inutiles* et entrons dans le vif du sujet, la révélation, que dis-je la révolution de cet album fondateur : on est libre d'inventer tous les mots qu'on veut ! VIVE LE GLOUBIDOU !

MIRPOUTE, PITOUILLE, RITONDELLE, BROUF… Comment ça ces mots n'existent pas ? Mais pas du tout ! Ils existent ! Bien sûr que oui, puisque je peux les dire et même les écrire, na ! Et je le prouve : « Moi ce matin, j'ai pris ma Mirpoute et on est parti faire Pitouille avec mon Gloubidou, tranquillement, tous les deux. »
Ô joie intense !
Encore une fois, Michaël Escoffier nous livre un texte décapant et ciselé soutenu par le parti pris illustratif si frais et si drôle de Matthieu Maudet, on rit à s'en décrocher les zygomatiques. Les couleurs sont, comme les mots, super pêchues !
Mais alors, si tous les mots n'existent pas, on peut en inventer plein !
Au fil des pages, on peut voyager à travers l'histoire et la généalogie du Gloubidou, ce non-être que l'on peut façonner selon son imagination.
Et puisque tout est permis, on a même le droit d'inventer d'autres mots : uniquement avec des voyelles, ou uniquement avec des consonnes, ou encore de créer le nouveau mot le plus long, ou enfin de jouer à celui qui trouvera le plus court.
Décalitolupangonloumérapote !
Au-delà de la liberté d'inventer des mots qui n'existent pas (… encore), on peut également inventer des mots pour nommer des choses qui n'existent pas comme des couleurs bizarres ou des dessins ratés. Moi, depuis, je trouve que la couleur « CRAMOU » exprime très bien ce marron-taupe qui, LUI, n'existe pas. Allez hop, remplacé ! Et, je considère également que les FIFRETTES et autres GRITONS que nos bambins nous ramènent de l'école sont mille fois plus magnifiques que les gribouillis et crabouillages de notre enfance.
En gros, avec les mots qui n'existent pas, on fait ce qu'on veut ! On peut même inventer de nouvelles lettres !
Cadeau Bonus à la fin de l'ouvrage : l'enfant (ou le parent, il faut se bagarrer pour récupérer le livre, moi je vous le dit) peut trouver les noms des dessins représentés ou dessiner d'autres nouveaux mots inventés.
C'est désopilant, une fraîcheur totale, à lire en famille pour des fous rires garantis.
Lien : http://la-licorne-a-lunettes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pointure34
  29 novembre 2016
Cet album jeunesse aborde le thème de l'épilinguistique à travers les sonorités. On réfléchit à l'utilité d'un mot (il existe car il désigne quelque chose dans le monde) et on est sensibilisé aux sonorités. On réfléchit ainsi aux différentes possibilités offertes par le néologisme "gloubidou". le lecteur aborde ainsi la philosophie du langage tout en douceur avec des dessins simplistes. L'amour du mot y est célébré et les fautes d'orthographe sont dédramatisées. C'est une très belle réussite !
Commenter  J’apprécie          00
Fanou87
  14 décembre 2016
J'ai découvert cet album avec mon neveu de 4 ans. Il a apprécié les images et les couleurs et le fait de pouvoir inventer des mot (dont le waagazi...mais oui vous savez ça sert à waagazer...)
Ludique et marrant, un chouette album que je recommanderai aux enfants de 5 -6 ans.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
boumabouma   24 décembre 2016
Ce qui est bien avec les mots inventés, c'est qu'on a le droit de faire des fautes d'orthographe.
Personne ne s'en rend compte.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Michaël Escoffier (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michaël Escoffier
La télé d'Onlikoinou #04 Princesse Kévin de Michaël Escoffier et Roland Garrigue (P'tit Glénat)
autres livres classés : motsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2030 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre