AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782253906742
192 pages
Le Livre de Poche (07/02/2018)
3.06/5   35 notes
Résumé :
Le monde Soleil est un univers formidable qu'Albert Espinosa a voulu partager. De quatorze à vingt-quatre ans, il a vécu à l'hôpital entouré d’adolescents de son âge, tous atteints d'un cancer. Ensemble, ces êtres Soleil, comme il les appelle, ont essayé de mener une vie normale et d'être solidaires les uns avec les autres pour lutter contre la maladie. Donner un sens à la vie. Croire en l'amitié, en nos rêves, pour qu'ils deviennent réalité. Être capables d'accueil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,06

sur 35 notes
5
1 avis
4
3 avis
3
5 avis
2
3 avis
1
1 avis

coquinnette1974
  07 juin 2018
Les bracelets rouges : le monde soleil de Albert Espinosa est un ouvrage dont je ne sais pas trop quoi penser !
Je n'ai pas vu la série de TF1, je ne comparerais donc pas les deux :)
Mais le livre, qu'en dire ?
L'auteur a eu un cancer, il a passé pas mal de temps à l'hôpital. Il nous parle du monde soleil, de sa façon de voir les choses, d'affronter la maladie...
Il y a de bonnes choses dans ce livre mais par moment j'avoue avoir décroché.
Je ne suis pas convaincue par l'écriture.
Après, certains conseils sont très judicieux et on trouve parfois de bonnes choses dans ce livre mais je pensais lire autre chose.
C'est plus un témoignage qu'un roman, et je m'attendait à ce que ce soit plus romancé en fait.
Il y a truc qui fait que je n'ai pas réellement accroché.
Je mets trois étoiles à ce livre, pas plus.
Commenter  J’apprécie          110
Naissou46_books
  22 septembre 2018
En commençant ma lecture, je m'attendais à un témoignage sur ce qu'a vécu l'auteur lorsqu'il était atteint d'un cancer. En fait, Albert Espinosa relate plutôt des notions/conseils dont il a pu bénéficier de tierce personnes ou qui se sont imposées à lui (certes, la plupart de ces enseignements découle de la période où il était malade).
J'ai moins apprécié la partie consacrée aux êtres soleil car
je ne comprenais pas entièrement leurs caractéristiques. Fort heureusement, l'auteur expose ensuite des questions-réponses qui m'ont permis d'y voir un peu plus clair.
Certaines des notions abordées par l'auteur m'ont fait écho, d'autres m'ont fait réfléchir. Je pense que Les bracelets rouges mériterait une autre lecture de ma part dans quelques années; les éléments abordés auraient un écho différent et certains me parleraient peut-être davantage.
Commenter  J’apprécie          40
A_vrai_lire
  16 mai 2019
Ce livre est un guide, un guide pour la vie, pour les malades comme pour ceux qui ne le sont pas. Il est fait de partages de découvertes personnelles, de découvertes partagées, et d'un monde Soleil peuplé d'êtres Soleil, auxquels nous mêmes pouvons avoir accès si on ouvre assez grand nos yeux et nos sens.

Avec ce livre on ne tombe pas dans la banalité d'un livre sur le cancer, car il ne s'agit pas d'un livre sur le cancer mais d'un livre sur la vie. L'écriture est légère, pleine d'émotion et d'humour et d'une force que je ne saurais exprimer. Il montre tellement de recul face à sa propre histoire et face à tous les conseils qu'il nous confie, qu'il n'y a aucune tristesse dans ce livre, seulement beaucoup d'émotion et d'espoir, pour tous. Je l'ai lu d'une traite, je n'ai pas su m'arrêter. J'ai été emportée par l'écriture si simple, si légère, et pourtant si forte. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai compris et, à la fin de ma lecture, j'ai embrassé mon livre pour ce merveilleux moment.
Commenter  J’apprécie          20
Coraline2205
  09 juillet 2018
J'ai été attirée par ce roman à cause de la série dont on a beaucoup entendu parler il y a quelques mois. Mais Les Bracelets rouges d'Albert Espinosa est loin d'être le livre que j'attendais et j'ai été plutôt déçue.
Albert Espinosa témoigne de son vécu car il estime avoir quelque chose à partager. En s'inspirant du poème « Autobiographie » de Gabriel Celaya, il sépare son texte en quatre étapes, qui s'apparentent aux grands moments qui jalonnent une vie. Telle une venue au monde, l'auteur explique la genèse du livre que le lecteur tient entre ses mains. Puis, dans l'enfance, vient le temps des premières épreuves et des leçons qu'on en tire. Ensuite, la maturité est le moment où l'on prend conscience de ce que l'on a, notamment un entourage précieux, qu'Albert Espinosa appelle les êtres Soleil. Enfin, comme toute vie est amenée à s'éteindre, dans nos dernières années, l'auteur nous encourage à accepter l'évidence de la mort. Il nous propose ainsi un parcours à suivre pour profiter des mêmes enseignements qu'il a reçus.
En effet, Albert Espinosa se lance dans une autobiographie assez particulière. Plutôt que de ratisser sa vie de long en large pour nous en faire une restitution complète, il se concentre sur son cancer, survenu dans son adolescence, et l'apprentissage qu'il en a tiré. Il nous montre que ces leçons, qui lui ont permis de vaincre la maladie, appliqués à la vie ordinaire nous permettent de trouver le bonheur. Malgré tout, ces idées m'ont semblé assez peu originales et j'ai eu du mal à m'intéresser réellement au contenu de ce livre. C'est très subjectif, mais je dois aussi dire que les idées avancées par l'auteur ne m'ont pas du tout touchée, je n'ai pas su me sentir concernée.
Lire la suite sur : https://lesmarquespagedunecroqueusedelivres.wordpress.com/2018/07/09/les-bracelets-rouges-albert-espinosa/
Lien : https://lesmarquespagedunecr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
louloutediary
  16 mars 2018
De 14 à 24 ans, Albert Espinosa a côtoyé de très près le monde hospitalier puisqu'il y a vécu pour traiter ses cancers.
Comme une sorte de thérapie, l'auteur évoque la vie qu'il avait avant, celle qu'il a vécu pendant dix ans à l'hôpital, puis la troisième, celle de l'après. Albert Espinosa nous confie ses astuces afin que le quotidien soit moins pénible. de ses cancers, il n'en fera pas un drame, mais abordera plutôt la maladie avec philosophie, en trouvant les mots justes pour exprimer la douleur ressenti.
Il nous parle également des êtres Soleil qu'il a rencontrés là-bas. Ce passage du livre m'a renvoyé à ma propre expérience avec ce crabe. A l'annonce de ma maladie, un être Soleil s'est immédiatement révélé. Elle ne passera jamais ici car les blogs et les réseaux sociaux, ce n'est pas son truc comme on dit, mais je lui dit une nouvelle fois merci car sans elle je n'aurais pas pu vivre cette période de ma vie si sereinement. Je lui en serai éternellement reconnaissante. Ce passage du livre m'a donc beaucoup parlée, et m'a également touchée car, comme le souligne l'auteur, vous voyez les gens et la vie différemment.
J'ai voulu découvrir "Le monde soleil" car j'ai suivi la série "Les bracelets rouges" diffusée en février sur TF1. Une série que j'ai d'ailleurs adorée. Elle m'a beaucoup émue, mais également fait rire. Ce qui en ressort, c'est l'importance de l'amitié dans la vie. Peu importe que vous soyez amis pour la vie ou non, que vous soyez voisins ou éloignés par la distance, que vous ayez des nouvelles tous les jours ou non, l'important est de vivre le moment présent, et d'entretenir la flamme de l'amitié.
Cette autobiographie est très courte et m'a plus fait penser à un livre de développement personnel. J'ai cependant préféré la série, plus axée sur la jeunesse et l'amitié.
Lien : http://louloutediary.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Dine777Dine777   03 mai 2018
Ce jour là, j'ai compris que la douleur était un mot qui ne servait à rien; comme la peur. Ce sont des mots qui effraient, qui font mal et qui font peur. Mais en réalité, quand le mot n'existe pas, ce qu'il représente n'existe pas non plus.
Commenter  J’apprécie          60
louloutediarylouloutediary   16 mars 2018
Que peut offrir le cancer ? Je crois que la liste est interminable : savoir qui nous sommes, comment sont les gens qui nous entourent, connaître nos limites et surtout ne plus avoir peur de la mort
Commenter  J’apprécie          30
BilibouxBiliboux   12 août 2019
La mort n'existe pas.
Quand quelqu'un meurt, son souvenir demeure, sa vie se partage entre les gens qui l'ont connu. C'est comme s'il se démultipliait en de nombreuses personnes.
Commenter  J’apprécie          20
louloutediarylouloutediary   16 mars 2018
Dans la vie, le plus important, c'est de savoir dire non
Commenter  J’apprécie          20
ElodiecombeauElodiecombeau   26 avril 2022
Mourir est nécessaire pour pouvoir laisser quelque chose en héritage ; c’est important de mettre ainsi un point final à sa vie. 
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Albert Espinosa (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Albert Espinosa
Bande annonce de la série Les bracelets rouges, adaptation du roman d'Albert Espinosa
autres livres classés : témoignageVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
240 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre