AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Agnès Girard (Traducteur)
ISBN : 2290030597
Éditeur : J'ai Lu (06/04/2011)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 139 notes)
Résumé :
Elle s'appelle Gin. Elle est tueuse à gages. Dans le milieu, on la surnomme l'Araignée. Elémentale de pierre, elle perçoit le murmure des minéraux, le chuchotement des gravillons. Elle maîtrise aussi la magie de glace. Une élémentale d'air a tué son mentor, son ami. L'heure de la vengeance a sonné. Et elle est prête à tout, même à s'associer à un flic, le très séduisant Donovan Caine, qui a juré de lui faire la peau...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  19 mai 2014
Un vrai coup de coeur, malgré l'accent sur l'exécutrice (annoté éxécutrice sur la couverture, un peu dommage) mais il est vrai que c'est le seul point négatif que je relèverais.
Il m'avait été proposé dans le cadre du challenge de A à Z, car il me manquait la lettre E, par Jessica, du blog Passion d'écrire. J'avais hésité au début, car je me suis dit, si le tome 1 me plait, dur de trouver le 2 dans des tarifs raisonnable, mais au final, j'ai pris les deux premiers, histoire d'être sur d'avoir au moins la suite. Et je ne regrette absolument pas. C'est de la bit-lit (petite définition de Wikipédia : La bit-lit est un mélange de fantasy urbaine et de chick lit. le genre met en scène une héroïne confrontée au surnaturel ainsi qu'aux tracas de la vie quotidienne. Il n'est pas rare que l'héroïne soit elle-même un personnage surnaturel, telle une sorcière, une fée, un nécromancien, un lycanthrope, un vampire ou une télépathe. Ces romans mélangent souvent des éléments d'autres sous-genres dont le roman policier et la romance paranormale. Nous sommes totalement dans ce cas.
Gin est une tueuse, du nom de l'araignée. La trentaine, elle à un lourd passé, sa famille disparut dans de tragiques circonstances et elle-même en garde des séquelles. Sauvé à l'âge de treize ans par Fletcher, un vieux monsieur, ancien dans le métier, qui va lui apprendre à ne pas se laisser faire et surtout à devenir ce qu'elle est maintenant. Gin est une élémentale de pierre, percevant tout dans le moindre recoin des cailloux sur cette terre. Mais également de glace, qu'elle trouve sans intérêt. Les élémentaux sont tels des sorciers, mais avec des capacités liés aux éléments : pierre, feu, eau, air, glace, vent. Il faut aussi comprendre que même si deux personnes ont le même don, ils n'en sont pas forcément aussi doués. Chaque capacité provient de la façon dont ils s'en servent, du nombre de fois, de leur puissance interne, en bref, tous sont différents. Gin est froide, calculatrice, sans pitié, mais à une patience à toute épreuve. Aucune seconde chance ne peut être accordée. Dès que j'ai commencé, je me suis dit que cette série ne serait pas comme toutes les autres et j'avais raison. le démarrage est comme Gin, sans émotions, sans âmes et pourtant, pourtant il y à quelque chose qui fait que l'on s'accroche à cette femme qui ne montre rien, garde bien secret ce qu'elle ressent. Nous sommes directement dans le vif du sujet et la première scène est sanglante certes, mais il y à un but à tout cela. Je vous laisse le découvrir en lisant le livre, bien entendu.
Mais la rencontre avec l'inspecteur Caine va ébranler sa carapace et la fissurer un petit peu. Nous allons trouver une Gin assoiffée de sang, à cause d'un événement tragique qui va se passer et lui broyer le coeur. J'ai adoré Donovan Caine, même si, je pense, qu'ils ne sont pas faits pour être ensemble. D'ailleurs, ce tome se termine sans savoir ce que l'un et l'autre veut vraiment. Donovan est un inspecteur intègre, dont rien ni personne n'arrivera à le faire passer de l'autre coté. Il fait du bon boulot et compte retrouver le tueur de son équipier. Il vit dans un monde où les pots-de-vin, les traitres en tout genre, les délits et crimes font quasiment lois et pourtant cet homme est inébranlable dans ses propres convictions. Enfin presque, toutes ses rencontres, entre lui et Gin, seront toujours explosives dans tous les sens du terme. Une sorte de jeu de chat et de la souris qui fait sourire et froncer les sourcils en même temps. A se demander comment ces deux personnes vont pouvoir faire si un jour ils envisagent de passer à autre chose.
L'auteur à mis des personnages secondaires qui sont importants dans la vie de Gin. Tout d'abord le fameux Fletcher. Il est assez âgé pour être son père, voire un petit peu plus, mais lui aussi était un tueur, il y à bien longtemps. Il est devenu le mentor de Gin. Il la remise sur un chemin qui n'est pas forcément droit et sans embûches mais il lui à donné un code de l'honneur, du tueur bien entendu. Et au final, il choisit ses contrats et ceux d'utilité publique sont ceux que je préfère. Fletcher est également propriétaire du ‘The Pork Pit', un restaurant sans prétention, mais dont la nourriture attire toutes sortes de clientèles. En parlant de clientèle, des nains, géants, vampires trainent dans les rues d'Ashlan et juste pour info, le fait que les vampires soient méprisés et traités comme de misérables insectes par la plupart des gens de cette ville.
Un autre personnage important, il s'agit de Finnegan Lane, le fils de Fletcher. Il est séduisant, pratique la profusion d'argent comme son père usait des armes. Il adore les femmes, son appartement très blanc et très chic et un maniaque de l'informatique. Il y à une relation entre Finn et Gin qui fait penser à des frères et soeurs, même si apparemment, avant d'arriver dans ce premier tome, enfin, vous comprenez, non ? Solidaires dans la douleur, mais aussi dans la joie, ils sont des piliers pour l'un comme pour l'autre. J'ai beaucoup aimé les deux soeurs naines également Jo-Jo et Sophia. Toutes les deux au service de Fletcher et Gin, toutes les deux ont de sacrés compétences et tout le monde devrait avoir une Jo-jo et une Sophia dans sa vie.
Pour conclure, nous avons une tueuse professionnelle, une belle femme de surcroit connaissant ses forces et ses faiblesses, et qui malgré ce qu'elle est, ne rechigne pas à défendre des causes perdues. Un flic trop irréprochable pour se laisser convaincre. D'autres personnages gravitent autour, les liens entre eux ne manquent pas. Des liens d'amitié, d'amour, de partage, d'entraide, mais aussi des tensions, du sarcasme, de l'ironie, sans oublier les meurtres bien sanglants, les détails croustillants de comment déchirer une gorge de préférence afin de faire taire le moindre son. Une puissante méchante dont nous n'avons pas grand-chose sur elle, mais Mab Monroe, élémentale de feu va surement apparaitre beaucoup plus par la suite, vu ce qu'elle est et vu la révélation sous-entendu faite à la fin. le rythme ne lâche pas une seule seconde, que se soit des actions ou des réactions. Pas de pitié à donner ou à prendre, ici les personnages ont leur propre code de l'honneur, ce qui est dérangeant. Cela mérite mon coup de coeur ! La suite m'attends, je m'y attèle dès que je peux.
Mon avis : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/l-executrice-le-baiser-de-l-araignee-tome-1-jennifer-estep-a107939102
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Yunali
  24 mai 2013
C'est une sacré découverte que ce livre, premier tome des aventures de Gin Blanco, dite l'Araignée.
Gin est une tueuse à gages, et pas n'importe laquelle puisque ses services ne sont pas donnés : c'est une des meilleures.
Formée par Fletcher Lane, ex-assassin lui aussi, après qu'il l'ait recueillie, Gin s'en sort plutôt pas mal alors qu'elle a un passé assez lourd à supporter. En effet sa mère et ses deux soeurs ont été tuées alors qu'elle n'avait que 13 ans, et elle s'est retrouvée à la rue, et devant se défendre pour survivre.
Elle a quand même certains atouts : Gin est une élémentale de pierre, et dans une moindre mesure elle a aussi des affinités avec l'élément de glace.
Dans la ville d'Ashland d'ailleurs, les simples humains cohabitent avec des créatures telles que des vampires, nains et autres élémentaux. Dans cette dernière catégorie se trouve une certaine Mab Monroe, élémentale de feu, qui n'hésite pas à se débarrasser définitivement de tous ceux se trouvant sur son chemin vers le pouvoir absolu.
Le « quotidien » de Gin va changer quand, au cours d'une mission que Fletcher lui avait confiée, elle va se faire piéger : la personne qui l'a engagée pour tuer a aussi embauché un autre assassin pour se débarrasser de Gin.
Notre chère Gin n'ayant pas un caractère si conciliant que cela ne va pas se laisser faire.
Mais quand elle découvrira que son mentor et ami a été torturé à mort, là son désir de vengeance va se réveiller.
Elle va tout faire pour protéger Finnegan (dit Finn) le fils de Fletcher, qui va au passage devenir son partenaire dans cette « mission ».
Et sur leur chemin va se trouver Donovan Caine, flic plus qu'intègre qui ne laisse pas Gin indifférente du tout… sauf qu'elle a par le passé tué son partenaire et il lui en veut donc beaucoup (normal, il ne connaît pas les vices cachés de son ex-partenaire…)
Bref on se retrouve dans un schéma déjà vu du flic qui aide une tueuse qu'il devrait arrêter ; mais l'histoire est très bien menée, et Jennifer ESTEP réussit à bien montrer l'ambigüité de leur relation (ils ont tout pour se détester vu leurs « professions » respectives mais ils sont attirés l'un par l'autre), et on ne tombe pas trop dans une histoire trop cliché.
J'ai bien aimé l'univers que l'auteur a su créer, on est dans une ville trouble et sombre, les flics ou autres personnes importantes ne sont pas tous si irréprochables que cela, chacun a des vices. Je visualisais assez la ville d'Ashland comme ressemblant à Sin City d'ailleurs.
Avec un style direct mais efficace on sait de suite qu'on n'est pas dans une histoire facile, mais plutôt dans quelque chose de plus dur à encaisser.
Les personnages sont assez bien travaillés, on arrive à bien les comprendre, mais on sent bien qu'ils ont tous des secrets bien enfouis. Et il faudra bien plus d'un tome pour apprendre certaines choses !
Gin a du caractère, beaucoup de caractère, on ne peut pas lui marcher sur les pieds facilement !
Finn est une bouffée d'oxygène, il parait parfois un peu incongru, lui qui tient à son apparence et à ses costumes de couturier excessivement chers, mais il a un humour bienvenu qui contrebalance le côté froid de Gin. Ils forment vraiment un duo très intéressant.
Et puis Donovan est assez difficile à saisir, mais il est tellement tiraillé entre son intégrité de flic et son attirance physique pour Gin, qu'on lui pardonne aisément. Il faut qu'il réfléchisse à ce qu'il veut vraiment, on peut bien lui laisser un peu de temps pour se décider. Et qu'il soit du côté de Gin ou non, on se dit que leur « relation » sera de toute façon assez intéressante à suivre ^^
J'ai bien aimé le suspens présent dans ce premier tome. On cherche qui est derrière tout ça, et je dois dire que c'était plutôt bien pensé.
Un petit bémol cependant, j'ai trouvé qu'il y avait trop de répétitions sur le passé de Gin, ou pour dire où elle rangeait ses couteaux, ou bien pour dire qu'elle ne tue que les méchants, et surtout pas les enfants ou animaux domestiques. Il suffit de le dire une seule fois le lecteur peut l'assimiler, pas vraiment besoin de le répéter 4 ou 5 fois…
C'est quand même peu de choses car ça se lit vraiment très bien et sans temps morts !
Je le conseille volontiers pour ceux qui veulent un peu changer des histoires de vampires et loups-garous plus classiques de la bit-lit ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Crunches
  29 mars 2012
Je ressors de cette lecture avec un avis plutôt mitigé. Il y a du bon et du moins bon… enfin du « que j'ai moins aimé ». Mais, comme ce ne sont que des petits détails, je pense que je vais quand même me procurer la suite et la lire…. Parce qu'il y a quand même des bons points !
D'abord, le fait qu'on ne soit pas dans un univers si différent du nôtre. Ça permet quand même d'entrer plus rapidement dans l'action, et de ne pas avoir de longues explications sur le pourquoi du comment. Seule différence avec notre quotidien, c'est qu'il n'y a pas que des humains à Ashland ; on trouve aussi des vampires et des nains par ci par là… et des élementaux. Des personnes qui sont capables de maitriser le feu, l'eau, l'air ou la terre. Parfois, des dérivés : métaux, glace…. le degré de maitrise est différent selon les pratiquants. Certains ne se servent presque pas de leur magie tandis que d'autres en vivent. Certains s'en servent pour tuer, d'autre pour guérir… Comme toujours, il y a l'endroit et l'envers du décor !
Donc on entre rapidement dans l'action, il n'y a pas de longs passage où l'auteur nous explique exactement dans les moindres détails ce que sont les élémentaux. On le découvre au fur et à mesure en suivant Gin. C'est comme ça qu'on apprend que certains élémentaux maitrisent plusieurs éléments.
L'intrigue est bien ficelée. Elle est suffisamment complexe pour être dévoilée et résolue en plusieurs temps et de différentes manières. Et forcément, on se prend au jeu et cherche à savoir qui peut bien avoir tué le mentor de Gin. Bien sûr, le comment étant connu, on veut aussi savoir pourquoi le meurtrier s'en est pris à lui.
Une bonne intrigue qui se met en place doucement dès le départ et qui n'est pas résolue en deux-trois coups de baguette magique dans les 3 dernières pages du livre. Un très bon point donc !
Un autre point positif, ce sont les personnages. Entre notre tueuse à gages pleine d'humanité, torturée par son passé, son frère banquier, voleur de voiture et plein de charisme et un inspecteur de police à la morale plus stricte que celle d'une bonne soeur, mais tellement sexy qu'on en redemande…. A vrai dire, on ne sait plus trop où donner de la tête.
J'ai particulièrement apprécié Finn… Il fait partie du trio de personnages principal. Son humour, les piques qu'il lance à Gin et sa façon de se comporter mon beaucoup plu. J'espère qu'il sera aussi présent dans la suite…
Quant à Donovan Caine, il reste un mystère. J'ai l'impression que ce type ne va pas pouvoir accepter Gin telle qu'elle est, ni accepter sa profession. Même si on lui fournit toutes les explications possibles et imaginables qui pourraient justifier ce boulot, je pense qu'il continuera à la classer dans les « méchants ». Et forcément, il s'en voudra pour les sentiments qu'il éprouve pour elle. Donc, il va soit s'autodétruire, soit quitter la ville ou un truc du genre.
A moins qu'il ne devienne le mec qui la poursuit sans relâche. On verra bien.

Par contre, ce que je n'ai pas apprécié dans le livre, ce sont les nombreuses répétitions. Je ne sais pas combien de fois on nous explique que le minimum avec lequel Gin sort, c'est 5 couteaux. Et on nous précise bien à chaque fois où ils sont placés ! et ô miracle : pas de changements !! Bref, c'est un peu long à la fin… tout comme les fréquents moments où Gin pense à sa mère et à ses deux soeurs. On nous dit une fois que la mère et l'aînée sont mortes brûlées vives et qu'on n'a retrouvé qu'une tâche de sang à la place de la cadette… Normalement ça suffit. Pas besoin de la piqûre de rappel à chaque fois que Gin fait référence à sa mère et à ses soeurs. Ah oui, d'ailleurs, on parle de la mère et des frangines je ne sais trop combien de fois, mais jamais du père. Or il doit bien exister quelque part non ?
Autre répétition qui est un peu casse pied, ce sont les règles que Gin s'est fixée. Elle ne tue que des pourris, des violeurs, pas d'enfants, pas d'animaux de compagnie… Ceux que la police ripoux d'Ashland protège parce qu'ils ont assez d'argent. Ouais… C'est un peu Batman cette Gin, et Donovan est le lieutenant Gordon qui, étant le dernier flic honnête de la ville, lui donne un coup de main pour résoudre cette affaire. Reste que Gin est une tueuse à gages et que même si elle dégomme des méchants, elle dégomme quand même !
Bon je chipote, mais c'est parce qu'il n'y a pas grand-chose de négatif à dire ! C'est juste que… c'est des petits points qui m'énervent un peu… ça alourdit la lecture et ça prête à sourire.
Donc au niveau des points positifs on a donc les personnages, une entrée dans l'action assez rapide et une intrigue qui n'est pas simpliste.
Et au niveau des points négatifs, ce sont les répétions à foison qui alourdissent le récit, ainsi que le stéréotype un peu caché du justicier de l'ombre.
Ah oui, un autre point qui m'a fait dresser les cheveux sur la tête. La série est intitulée l'éxécutrice… avec une jolie faute d'orthographe !! Un « éx »…. Je n'arrive pas à le croire !! N'importe quel correcteur d'orthographe la souligne celle-là ! Et ce n'est pas non plus une faute de frappe !!!!! Aaaahhhhh !!!!!!!!!!!!
Lien : http://plaisirsdelire.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Yumiko
  05 mai 2012
Voilà un moment que ce livre stagnait dans ma PAL. Chaque fois que j'avais envie de le découvrir, une autre lecture prioritaire prenait le dessus et le reléguait en bas de la pile…
Gin est une tueuse à gages et pas une novice en la matière. Surnommée l'Araignée, elle fait son travail de manière professionnelle et ne rate jamais sa cible. Mais après avoir été piégée lors d'une mission, elle se retrouve en ligne de mire et son mentor est sauvagement torturé et assassiné. Bien décidée à mettre la main sur les coupables, elle se lance dans une enquête palpitante où la mort l'attend à chaque tournant…
Je vous le dis tout de suite, j'ai adoré le personnage de Gin! Son passé sombre, sa vie emplie de meurtres et de chasses à l'homme, tout m'a immédiatement plu en elle. Elle est dure et froide comme la glace au premier abord, mais quand sa carapace se fissure, on devine une femme blessée, voire fragile par certains aspects. de quoi donner envie de la côtoyer et d'en apprendre plus sur elle.
Ses acolytes ne sont pas en reste. Fletcher, dans le rôle du mentor et du deuxième papa, est attachant même si nous le voyons peu longtemps. J'ai adoré savoir comment il l'a recueillie et prise sous son aile. C'est un homme bon même s'il lui fait faire un travail peu conventionnel. Son fils, Flinn, me semblait un peu fade, mais j'ai rapidement changé mon impression et aimé sa personnalité, sa relation avec Gin et les inquiétudes qu'il cache parfois difficilement face à ses missions.
En plus de ce trio déjà très accrocheur, Gin va devoir bon gré mal gré s'associer à un flic, Donovan Caine. Ce dernier est le partenaire d'un homme qu'elle a tué lors d'une mission et leur relation n'est pas sans tumulte. Pourtant, un certain désir va naître entre eux et rendre leurs échanges plus… titillants lol Ce flic un peu bourru est vraiment craquant. La complexité des sentiments qu'il ressent pour Gin nous donne envie d'en savoir toujours plus et pose beaucoup de questions quant à la suite de leur relation. J'ai adoré ce couple et j'en redemande encore!
Côté histoire, l'enquête et les missions sont bien rythmées, avec une évolution pertinente et bien pensée même si on voit rapidement se dessiner un schéma. Pourtant, malgré un style implacable, l'histoire souffre de quelques longueurs de part des descriptions à rallonge qui alourdissent le texte et cassent le rythme. Ce qui est un peu agaçant vu la qualité de faits exposés et la palette de personnages…
Malgré tout, j'ai adoré l'univers dépeint tant par le côté tueur à gages de l'héroïne, que part la mise en avant des élémentaux. Ces personnes, dont fait partie Gin, ont la capacité d'appeler le pouvoir d'un ou plusieurs éléments et de les employer à leur guise. Gin elle-même en possède deux: celui de la glace et celui de la pierre. J'ai trouvé très intéressant la façon dont l'auteur les intègre au récit et celle dont les personnages les emploient. Même chose pour les runes dont l'emploi et la symbolique sont très intéressants. Ces points rendent le récit original et amène du renouveau dans le genre.
En conclusion, j'ai passé un excellent moment avec ce livre que j'ai lu très rapidement. J'ai déjà hâte de poursuivre la série et de retrouver Gin dans ses prochaines aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cho0kette
  04 avril 2012
A l'âge de 13 ans, Gin se retrouve à la rue, après que sa mère et ses soeurs aient péri dans l'incendie de leur maison. Ses pouvoirs d'élémentale lui permettent de survivre malgré cette grande précarité, mais c'est très difficile pour elle, surtout vu son âge. Un jour, dans la ruelle qu'elle squatte, elle rencontre celui qui deviendra son mentor, son père d'adoption. Grâce à lui, elle devient tueuse à gages et se fait appeler l'Araignée..
Des années plus tard, alors qu'elle est sur le point de raccrocher les crampons, son mentor se fait assassiner. Plus que furieuse, elle se jure de venger sa mort, peu importe le nombre de personnes qu'elle aura à tuer et qu'elle laissera sur sa route, elle ne s'arrêtera pas tant qu'elle n'aura pas trouvé et éliminé le responsable !
Énième saga de bit-lit, celle-ci se différencie des autres de par les pouvoirs magiques de ceux qui habitent la ville. Les humains, vampires, nains ou autres géants cohabitent avec des personnes capables de maîtriser certains éléments, comme l'air, la pierre, le feu, la glace, etc. Rien que pour ça, j'ai trouvé que c'était très intéressant à découvrir. Cependant, j'aurai aimé avoir davantage de détails, notamment pour ce qui concerne les différentes créatures. Chaque espèces n'est pas suffisamment expliquée à mon goût, il aurait été plaisant d'avoir plus d'informations, sur la façon dont ils vivent, leur longévité, et tout un tas de choses encore. Ça ne m'a pas empêché d'apprécier cette lecture, mais il est vrai que je me posais pas mal de questions, sans trouver de réponses complètes.
Sinon j'ai trouvé que l'intrigue était très sympa, bien menée. le nombre de suspect est assez réduit mais rien ne permet d'accuser telle ou telle personne avant la fin du livre. J'ai beaucoup aimé la façon dont tout cela se passe, les relations complexes entre les personnages et les compromis qu'ils doivent faire pour pouvoir progresser. On ressent un genre de stress, une pression qui augmente légèrement chapitre après chapitre.
Une autre chose que j'ai apprécié, c'est le fait que notre tueuse n'élimine pas les gens comme ça parce que ça lui prend ou qu'elle en a juste envie. Non, elle tue pour des raisons disons.. acceptables. Elle prend le temps de réfléchir avant d'éliminer de potentielles cibles.
Sinon, mieux vaut prévenir : c'est une saga qui ne fait ni dans la douceur, ni dans la dentelle. C'est sanglant, violent, et suffisamment détaillé pour vous filer la gerbe si vous vous imaginez en détail ce qui se passe..
Du côté des personnages, notre héroïne, Gin, est une badass. Il ne faut pas la chercher, car elle ne craint rien, ni personne. Quand elle veut quelque chose elle l'obtient, sans y aller par quatre chemins. La tristesse et l'horreur de ce qu'elle vit m'a touchée, malgré son côté dure à cuire, j'ai ressenti de la compassion pour elle. Mais je pense que je l'aurai davantage appréciée si elle n'était pas aussi prétentieuse. Elle est canon, très douée dans ce qu'elle fait, mais elle ne tarie pas de compliments pour sa petite personne, ce qui m'a un peu gonflée par moment !
En ce qui concerne la gent masculine, on est plutôt bien servi avec Finn, le fils du mentor, et Donovan, le flic canon prit entre deux eaux, qui est forcé de faire des choix difficiles pour sauver sa peau. Avec eux c'est bourré de testostérone, mais on se laisse facilement attendrir par moment. J'ai beaucoup aimé ce trio en tout cas !
En résumé, un premier tome prometteur, qui m'a bien plu. Une bonne intrigue, une enquête bien menée et des personnages agréables à suivre. L'héroïne se la pète un peu, mais elle est géniale quand même. En plus, avec ce qu'elle découvre à la fin du tome, je me dis que la suite risque d'être excellente !
Lien : http://cho0kette.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
CrunchesCrunches   29 mars 2012
t, après la longue et sanglante journée qui avait été la mienne, les vibrations graves que je percevais ne me calmèrent pas vraiment. Cependant, nous atteignîmes le second sous-sol sans encombre. Je soutins Finn jusqu’à la voiture que je devinai aussitôt être la sienne – une Aston Martin gris métallisé qui n’aurait pas dépareillé dans un film de James Bond. Finn collectionnait les voitures comme d’autres les capsules de bière.
- Non, souffla-t-il. Pas l’Aston. Tout sauf l’Aston. Je l’ai depuis un mois à peine. Le sang va me bousiller les sièges en cuir. Même Sophia ne saura pas les nettoyer.
- Bien. Que propose Son Excellence, alors ?
- Prends la Mercedes, dit-il en indiquant une autre voiture du menton. Au moins, l’intérieur est bordeaux.
Levant les yeux au ciel, j’obtempérai. Finnegan Lane n’était peut-être pas mon frère de sang, mais il m’agaçait à peu près autant. Personne ne savait comme lui me taquiner, m’agacer, me provoquer jusqu’à ce que j’aie envie de lui arracher la langue pour la faire frire et la manger. Pourtant, j’étais capable de tout pour lui. Même d’accepter de monter dans le véhicule de son choix pour le tacher de sang.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Milka2bMilka2b   07 janvier 2012
Le remords et le chagrin m’étreignaient la poitrine, brisaient la muraille qui protégeait mon cœur, réduisaient la pierre en poussière. Ma gorge se serra, et les larmes, plus chaudes que l’eau qui coulait sur moi, me brûlèrent les yeux. Je tombai à genoux dans la cabine de douche, me recroquevillai contre les carreaux lisses et froids.

Et, pour la première fois en dix-sept ans, je pleurai vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
gabrielleviszsgabrielleviszs   19 mai 2014
« - Je m’appelle Gin. Je tue des gens.

En temps normal, cet aveu aurait provoqué diverses manifestations de panique : visages pâles, sueurs froides, cris étouffés, fuites affolées dans un mouvement désordonné de chaises qui valdinguent pour éviter que je ne plante un couteau dans le cœur – ou dans le dos – de quelqu’un, quoi qu’il en soit un coup mortel, personnellement, je ne suis pas regardante sur l’endroit où je frappe.

Mais là, la situation est différente.

- Bonjour Gin, me répondirent en chœur quatre personnes, d’une voix blanche et monocorde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RhiaRhia   01 novembre 2014
Une fois terminé, je sortis de ma poche une paire de lunettes à monture argentée ovale. Des lentilles de contact bleues vinrent modifier mon regard gris. Une casquette de baseball apporta la touche finale avec le double avantage de cacher mes cheveux décolorés et de laisser dans l’ombre mes traits. Des accessoires simples, voilà ce qui marchait toujours le mieux lorsqu’on cherchait à changer d’apparence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
KateLineKateLine   29 avril 2016
Le vieux n’aimait pas les violeurs, et encore moins ceux qui s’en prenaient à des enfants. Je ne les aimais pas non plus, alors j’avais fait le boulot à l’œil. Encore un geste d’utilité publique. Le maire devrait me donner une médaille. 
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : bit litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Qui l'a lu ?

Quel est le véritable métier de Gin ?

vendeuse de vetements
prostituée
tueuse à Gages
banquière

10 questions
52 lecteurs ont répondu
Thème : L'Exécutrice, tome 1 : Le Baiser de l'Araignée de Jennifer EstepCréer un quiz sur ce livre
.. ..