AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de laulau06_M_lire


laulau06_M_lire
  30 juillet 2019
"Nice l'inattendue" Christian Estrosi
Editions Michel Lafon 2019
Livre reçu lors de la masse critique Babélio de juin 19, dont je vous en remercie vivement de m'avoir pu faire découvrir ce pavé, qui m'a fait connaitre ma ville d'une autre façon.

C'est avec un grand plaisir que j'ai commencé cette lecture, d'abord sur une vision d' un panorama époustouflant visualisable lors de la saison d'hiver ou de certains endroits du bord de mer, il est possible de voir les montagnes enneigées, tellement sublimes : la mer et les montagnes enneigées dans une même photographie.. C'est sur cette touche lumineuse, et féerique que le décor du livre est planté, et le lecteur a envie de tourner la page pour en continuer la lecture.

Ensuite les "galets", Les galets sont de petits-moyens cailloux qui bordent la plage de Nice. Mais qu'est ce que ça fait mal aux pieds de marcher dessus, et qu'est ce que l'on a mal au dos lorsqu'on s'allonge dessus, mais ils font partis de notre patrimoine de Niçois et lorsque l'hiver la mer est déchaînée et entraîne avec elle les galets il arrive parfois que le rivage en est dépourvu, qu'il ne reste que du sable, et là oh? dilemme ? mais où sont-ils la plage est dénaturée alors on la repeuple, on la ré-engraisse de galets...

Ce qui est sur "Les Niçois y tiennent à ces galets, ils les photographient, ils les empilent en oeuvres d'art éphémères, les adolescents en jouent comme à des osselets, et les marchands de souvenirs n'hésitent pas à en faire un objet-totem de la ville, en cartes postales où même en vrai, peints à la main (bien qu'ils soit interdits de les ramasser).

Ensuite on se laisse attendrir par tous ces personnages qui ont permis de faire évoluer la ville, j'avais l'impression en lisant d'être toute petite et d'écouter mon aïeul ou un ami me raconter qui étaient "Spaggiari, Stravinsky, Jacques Médecin, Nietzche etc...

"Nice ouverte et labyrinthique, fleurie et brûlée de soleil, décatie et cosmopolite, grande et humaine, guerrière et séductrice, mystérieuse et riante, fascinante et populaire, rêvée et cruelle, lumineuse et invisible, accueillante et impénétrable, énergique et alanguie. Nice ville-roman, ville-histoire, ville-théâtre, ville épopée, ville-poésie. Nice"

Oui Monsieur Estrosi, vous en parlait avec le coeur et on s'y retrouve dans cette vision identitaire de notre ville, j'ai eu un peu d'inquiétude au départ de me lancer dans cette lecture en pensant à un côté un peu trop politisé, finalement vous nous parlez de votre enfance en citant même quelques anecdotes, dommages qu'il y en ait que très peu, et vous avez réussi à me convaincre, à me faire apprécier l'histoire. Vous avez une belle élocution mais je peux dire aussi une belle écriture, la narration est bien expliquée, prenante, et faisant de petits chapitres par thème cela permet de donner une dynamique et un fil conducteur à l'histoire.

J'ai passé un moment agréable.

Et j'ai surtout beaucoup appris de notre belle ville et de ce murmure de la Méditerranée.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox