AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782218053245
80 pages
Éditeur : Hatier (01/01/1993)
3.83/5   3 notes
Résumé :
"Suis-je aimé(e) pour moi-même ?" C'est à cette question que veulent répondre les personnages du Jeu de l'amour et du hasard. La comédie que donne Marivaux en 1730 suit un étrange schéma, où maîtres et serviteurs ont échangé leurs rôles pour pouvoir mieux s'observer. Mais les amoureux, Dorante et Silvia, déguisés en domestiques, se font prendre à leur propre jeu. Le spectateur, complice des manipulations, assiste alors à tous les troubles possibles du coeur, du lang... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Cielvariable
  09 février 2013
Parfait pour un travail sur l'oeuvre de Marivaux. Les plaquettes de la série "Profil d'une oeuvre" sont vraiment des incontournables.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   27 avril 2018
Marivaux moraliste

Dès cette première scène, Marivaux invite à une réflexion morale sur la condition de la femme mariée sous l'Ancien Régime. Les portraits d'Ergaste, de Léandre et de Tersandre soulignent l'inégalité entre des hommes, violents ou insensibles mais toujours fourbes, et leurs épouses condamnées à supporter leurs humeurs. Dans son journal, Le Cabinet du philosophe, Marivaux développe ainsi ce thème :

Marions une fille à un brutal: il n'y a que trop de ces messieurs-là ; de quel ton quelquefois ne parle-t-il pas à sa femme? Taisez-vous, madame; je le veux; laissez-moi en repos; vous ne savez ce que vous dites; je le veux. Que ce superbe «je le veux » est humiliant! Le dernier des esclaves s'y accoutume-t-il ? Y a-t-il d'âme pour qui il ne soit pas sanglant? Il écrase l'amour-propre; et j'ai pitié d'une femme dont on outrage jusque là la dignité de compagne, dont on anéantit la volonté jusqu'à cet excès (Cinquième Feuille du Cabinet du philosophe «Des Femmes mariées»).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   27 avril 2018
Clés de lecture

Le Jeu de l'amour et du hasard met en scène des surprises de l'amour, c'est-à-dire les troubles des passions naissantes.
2. Maîtres et valets
L'échange des rôles entre maîtres et valets permet de mesurer le poids des inégalités et des conventions sociales dans les comportements et jusque dans le langage.
3. Déguisements et sincérité
La pièce souligne la difficulté d'être sincère et heureux quand chacun porte un masque. Elle aboutit à un dévoilement général.
4. L'amour-propre à l'épreuve
C'est à travers des épreuves parfois douloureuses pour leur amour-propre que les héros parviennent à la conscience et à l'acceptation de leurs sentiments.
5. Un théâtre comique
Marivaux, en virtuose, fait naître le comique de situations complexes où règnent le quiproquo, le malentendu, le double langage. Rire parfois cruel devant un jeu de dupes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   27 avril 2018
Une scène d'exposition et d'opposition

Cette première scène est composée de deux parties : la querelle sur le mariage entre Silvia et Lisette (voir p. 26) et les trois portraits d'hypocrites brossés par Silvia afin de convaincre Lisette des périls qui menacent les femmes après un mariage de convention.
Cette scène d'exposition est particulièrement vivante puisque les informations sur l'action et les personnages sont données au spectateur dans le cadre d'une dispute qui semble avoir commencé avant même le lever du rideau : « Mais encore une fois, de quoi vous mêlez-vous [...]? » s'exclame Silvia dans la première réplique. À la faveur de cette querelle, quelques-uns des thèmes essentiels de la pièce sont introduits : la sincérité des sentiments, les masques et les conventions de la vie sociale, les différences de sensibilité entre maîtres et serviteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : écriture théâtraleVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
811 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre