AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359623362
Éditeur : Ex Aequo (22/10/2012)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
 Et si la fin du monde N'était qu'un commencement ?       Une prophétie vieille de mille ans annonçant la fin du monde.   Des meurtres sanglants qui se multiplient.   Une enquêtrice obstinée qui ne se fie pas aux évidences.   Quelques mois pour empêcher le pire de se produire...      Rien ne prédisposait Catherine Claymore, brillante généalogiste testamentaire, à croire en cette légende maya vieille de dix siècles qui prophétisait la fi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tristale
  02 janvier 2017
Un véritable plaisir de lecture. Il y avait tout les ingrédients pour me plaire. Une prophétie maya vieille de dix siécles, des personnages qui enquêtent pour découvrir ce qui se cache réellement derrière et un montage machiavélique qui fait qu'une fois commencé, je n'ai pas pu lâcher ce livre.
Catherine Claymore, généalogiste testamentaire et Franck Kowalski un flic à la dérive, vont devoir faire équipe face à un groupe déterminé à mettre à exécution leur plan terrifiant. L'humanité est en péril et il faut faire vite. Entre mensonges, légende et opportunisme le rythme est effréné et le suspense haletant.
Johann Etienne maîtrise son histoire parfaitement et capture le lecteur dés le début. Je suis ravie de ma découverte et je vais lire ses autres livres sans attendre aussi longtemps que celui ci.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2020
Un sentiment inquiétant se dégageait de l’obscurité. Catherine réprima un frisson. Quelque part, dans l'ombre, rôdait un monstre. Un monstre capable d’arracher un cœur. La simple idée de son existence la terrifia. Il fallait pourtant qu'elle se reprenne, qu'elle se concentre sur ce qui la concernait vraiment.

Après tout, le volet criminel de l’affaire n’était pas de son ressort. En outre, la mort était un peu son quotidien, sorte de compagne devenue familière au fil des années. Comme si l'esprit des êtres sur lesquels elle enquêtait la côtoyait parfois, l'accompagnant sur le chemin de leur passé. Elle viendrait au bout de ce dossier comme des précédents, elle en avait la certitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2020
Pays inconnu, absence paternelle, acclimatation difficile. La fin de l'innocence. En regardant en arrière, Catherine ne s'en était pas si mal sortie, pourtant. Jusqu'à ce que le destin se charge de la rappeler à l'ordre de la plus abjecte des façons. Depuis, jour après jour, à force de volonté et d'entraînement, elle s'était évertuée à changer. De corps d'abord. De personnalité aussi. Aujourd'hui femme battante et sportive accomplie, la jolie brune au nez busqué et aux yeux verts parcourait quotidiennement dix kilomètres, comme pour exorciser un mal à l'affût, toujours prêt à resurgir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2020
La nuit dernière, en plein centre de Paris, on avait tué un homme, on lui avait ouvert le thorax et on avait pris son cœur. Quel monstre pouvait se montrer capable d'une telle abjection ? Et surtout dans quel but ? Personne, pour l'heure, ne semblait en mesure de répondre. Pas même les « huiles » que la jeune femme avait croisées en arrivant chez le collectionneur, et qui n'avaient pas bougé du salon lorsqu'elle était reparue, blafarde, de la scène de crime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2020
L’homme sur lequel elle s’apprêtait à enquêter s’était ingénié, toute sa vie durant, à faire preuve d’une discrétion confinant à l’opacité. De nombreux pans de son existence demeuraient dans l’ombre, y compris pour ses plus proches collaborateurs. À commencer par ses origines, encore mystérieuses à ce jour.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2020
S'il y avait bien une chose que Catherine ne supportait pas, c'était de se voir dicter sa conduite. En temps normal, elle ne se serait pas gênée pour remettre le flic à sa place. Mais l'heure n'était pas aux états d'âme, et la situation lui imposait une certaine tolérance.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : fin du mondeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1803 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre