AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782910027605
186 pages
Dreamland (28/03/2000)
3.83/5   3 notes
Résumé :
(...) cet ouvrage est un outil pour le lecteur désireux de comprendre l'importance des musiques dans un film.
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
StevenF
  14 mars 2017
Cet ouvrage est remarquable.
L'auteur fait une analyse filmique d'une grande qualité à travers la place de la musique dans des films majeurs d'Alfred Hitchcock. Cette approche est d'autant plus intéressante qu'on apprend que Hitchcock entretenait un rapport ambivalent avec la musique ; à la fois distancié, voir parfois presque désintéressé – notamment à ses débuts ou lorsque qu'on lui imposa ses compositeurs, mais toujours très attentif à son agencement lors du montage.
L'étude d'un large ensemble de productions musicales (musiques de chambre, orchestres symphoniques, répétitions de thèmes, .. ) vient d'ailleurs nous rappeler que rien n'est jamais laissé au hasard, quelle que soit la forme des apparitions musicales.
C'est également l'occasion de revenir sur une des collaborations les plus célèbres de l'histoire du cinéma, celle entre Hitchcock et Bernard Hermann (1956-1964) : deux personnages emblématiques, aux caractères bien affirmés, et qui ont ont su à tour de rôle se mettre en retrait pour que la musique vienne au mieux servir les scénarios.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tristantristan
  30 novembre 2017
Assez intéressant mais suppose pour vraiment apprécier des connaissances basiques en musicologie. On apprend pas grand chose sur Alfred Hitchcock lui-même en tant que réalisateur. Savoir qu'il ne voulait pas de musique pendant le meurtre sous la douche puis qu'en entendant la composition de Bernard Herrmann il a dit oui ne fait pas tellement avancer le schmilblick...
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
tristantristantristantristan   03 décembre 2017
En aout 1958; Alfred Hitchcock commence le tournage de la mort aux trousses, son unique film avec la Metro Goldwin Mayer. Cette précision a son importance dans la mesure où ce studio, spécialisé dans la comédie musicale tente à plusieurs reprises-parfois avec succès- d'utiliser cette spécificité pour ce film. C'est ainsi qu'Alfred Hitchcock refuse Cyd Charisse, une des grandes stars de la Metro, et impose Eva Marie Saint pour le rôle d'Eve Kendall.(...)

p.94
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Dans la catégorie : CinémaVoir plus
>Représentations scéniques>Cinéma, radio, télévision>Cinéma (744)
autres livres classés : Musique de filmVoir plus

Autres livres de Jean-Pierre Eugène (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
940 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre