AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Suet hung Lam (Éditeur scientifique)Rose Wing chong Lee (Éditeur scientifique)Catherine Talon-Noppe (Éditeur scientifique)Vincent Dubois (Illustrateur)Michel Lechien (Illustrateur)Laurence Mouton (Illustrateur)
EAN : 9782930469263
260 pages
Éditeur : Musée royal de Mariemont (21/01/2010)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Un art de vivre évoqué par soixante-quatre œuvres issues des remarquables collections du Flagstaff House Museum of Tea Ware (collection K.S. Lo), une section du Art Museum de Hong-Kong, ainsi que quelques pièces de la collection du Musée royal de Mariemont.

Catalogue de l'exposition temporaire au Musée royal de Mariemont dans le cadre du festival Europalia.china.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
SeshetaSesheta   02 novembre 2010
A vrai dire, la théière en argile pourpre, dont l'apparition remonte aux Song, fut très populaire durant les dynasties Ming et Qing. A partir du milieu de la dynastie Ming, la production de théière en terre pourpre est peu à peu devenue une forme d'expression artistique conbinant la fabrication d'une céramique, la composition d'un poème, la calligraphie, la peinture, la gravure de sceau et la sculpture.

(préface de Tang Hoi-chiu, conservateur en chef du Hong Kong Museum of Art)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
SeshetaSesheta   02 novembre 2010
Selon les découvertes issues de recherches récentes dans le domaine de la chimie sur l'analyse de la composition du thé, plus de 450 composants organiques peuvent y être identifiés. Le thé n'est pas seulement bon pour étancher la soif, il est aussi reconnu pour ses qualités favorables à la santé.

(préface de Tang Hoi-chiu, conservateur en chef du Hong Kong Museum of Art)
Commenter  J’apprécie          190
SeshetaSesheta   02 novembre 2010
Depuis sa première découverte et l'évolution qui s'en suivit, de l'utilisation exclusive à des fins médicinales ou alimentaires à l'agréable boisson populaire, tant dans le pays [Chine] qu'à l'étranger, le thé et la préparation du thé ont connu 3000 ans de développement.

(préface de Tang Hoi-chiu, conservateur en chef du Hong Kong Museum of Art)
Commenter  J’apprécie          190
SeshetaSesheta   04 octobre 2012
Anciennement, à vrai dire, le thé était souvent pris comme une prescription plus ou moins diététique ou médicinale et était préparé dans la vaisselle de cuisine ordinaire. C'est avec le développement de méthodes supérieures dans le traitement de la feuille elle-même que le service du thé entra dans un phase plus sophistiquée, et bien que de tels changements aient probablement débuté à cette époque, nous restons mal informés de leur cours.

(AVANT LES TANG, p.97)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
SeshetaSesheta   04 octobre 2012
Bien que la consommation du thé comme boisson se soit progressivement répandue dans différentes régions de Chine au cours des quelques siècles précédant la dynastie Tang (618-907), il n'existe que peu de preuves montrant que de la céramique était déjà produite alors pour un usage spécifique dans la préparation ou la consommation du thé.

(AVANT LES TANG, p.97)
Commenter  J’apprécie          110

>Nourriture et boisson>Denrées alimentaires>Aliments: céréales, sucre... (25)
autres livres classés : thésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
73 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre