AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jacques Barbéri (Traducteur)
ISBN : 2743611324
Éditeur : Payot et Rivages (15/04/2003)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Comme dans la plupart de ses romans, Valerio Evangelisti jongle une fois encore avec les codes temporels, et promène son lecteur à travers plusieurs époques. Dans Black Flag, il alterne un futur très éloigné, où le monde s’est transformé en un gigantesque hôpital psychiatrique d’une violence extrême, une époque plus proche de nous, où l’on voit les Américains bombarder la vill... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Pecosa
  20 juin 2014
Un vent libertaire souffle sur le sud des Etats-Unis dans cet Evangelisti grand cru où l'on retrouve le singulier Pantera, déjà aperçu dans Métal Hurlant.
En pleine guerre de Sécession, un Ranger a fait appel au charismatique sorcier pistolero adepte du Palo Mayombé pour exécuter un homme-loup soupçonné du meurtre de plusieurs prostituées dans la ville de Laredo. Trahi par ses commanditaires, il se retrouve au milieu d'une bande de bushwhackers, celle des frères Franck et Jesse James, fidèles à William Quantrill et Bloody Blood Anderson. En cet été 1864, la troupe progresse vers le Mexique, traquant les sympathisants nordistes et les déserteurs confédérés, drapeau noir à la main.
On pourrait presque se croire dans Josey Wales hors-la-loi, mais nous sommes dans un roman d'Evangelisti, qui revisite le bon vieux western des familles à grands coups de digressions libertaires et de voyages dans le temps.
Comme dans la série Eymerich, l'Italien nous ballade dans le futur, un futur bien aliénant, fait de surpopulation, de famine, de maladies mentales et de violence. A l'aube de l'an 3000, le monde devenu "Paradice" est un asile à ciel ouvert où les liens sociaux ont entièrement disparu.
Et comme dans Tortuga, le meilleur roman de piraterie de tous les temps, Evangelisti se fait libertaire. Pantera s'écrie "Je ne mets pas de putains d'uniformes nordistes. Ni sudistes d'ailleurs. Mais surtout, je ne veux pas recevoir d'ordres du premier type venu. C'est clair?". Et aussi incroyable que cela puisse paraître, le Gersois Anselme Bellegarrigue, en frac noir et melon, fait partie de la troupe et trimballe dans son chariot un attirail digne du cabinet du docteur Caligari dans le but de réaliser des expériences sur la porphyrie et l'homme nouveau. le lecteur appréciera les allusions à Auguste Blanqui, à la Goguette des fils du diable, et à l'anarchisme fédéraliste de celui qui déclare "J'ai choisi l'Amérique parce que c'est ici que naîtra la véritable anarchie! Sans gouvernements, sans chefs, sans armées régulières. Des individus libres de posséder et de penser à eux, prêts à tuer quiconque voudrait leur imposer quelque chose! Bloody Bill ne le sait pas, mais il est en train d'inventer une nation!"
Ce qui est certain c'est que seul Evangelisti peut à ce point mélanger les genres, western, politique fiction et SF, saupoudrer le tout de recherche biologique, de cosmogonie indienne, de rappels d'histoire politique et sociale, y ajouter des bases lunaires et des laboratoires classés Secret Défense, sans sombrer dans le ridicule. Black Flag est un roman passionnant. On y retrouve bien sûr l'ultra violence dans les rapports humains et le sexe, la thématique de la décrépitude, de l'avilissement des corps, la figure du héros complexe et solitaire (Pantera comme Eymerich) qui lutte dès que son humanité refait surface, et le chaos généralisé.
Adepte de la lecture consolatoire, passe ton chemin. Pour les autres, la route se poursuit avec l'excellent Anthracite. C'est noir, mais c'est bon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          294
Walktapus
  05 janvier 2015
Alors comment dire... on chevauche, dans ce roman, avec les bushwackers, ces irréguliers du Missouri de la guerre de sécession, ceux de Bloody Bill Anderson, connu pour ses débordements, et puis avec les célèbres frères James (jusque-là, tout va bien), et aussi avec Anselme Lagarrigue, anarchiste français reconverti en savant galvaniste spécialisé dans le traitement positif de la lycanthropie, et puis un vieux chamane indien, et un cowboy atteint d'une étrange affliction, une prostituée irlandaise, des esprits indiens témoins du génocide, et un palero (sorcier simili vaudou) mexicain, qui est le héros de cette histoire, le tout accompagné par la musique punk hardcore (quoi que ce terme puisse signifier) du groupe Black Flag.
On passe aussi du temps en l'an 3000 sur une terre transformée en hôpital psychiatrique géant livré à ses malades psychopathes, et recevant ses électrochocs directement de la lune. En trait d'union reliant ces deux époques… l'invasion du Panama de 1989.
C'est la mention de la RACHE, déjà vue dans un Nicolas Eymerich, qui m'a mis la puce à l'oreille. En fait, au fil de ses romans, Evangelisti développe une sorte d'histoire du futur, une histoire pas franchement optimiste, mais toujours en grand écart sur une corde raide avec le roman historique. Un chemin pas franchement évident à suivre, mais extrêmement (excessivement ?) original et personnel.
J'imagine que quand on connaît plus de pièces de ce puzzle, il s'éclaircit un peu, car pour moi certaines choses sont restées un peu nébuleuses. Reste un récit très fort entre folie, sexe, violence, surnaturel, baigné d'une vision pessimiste de l'humanité, et puis quand même, un zeste amer d'idéal anarchiste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
Videos de Valerio Evangelisti (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Valerio Evangelisti
Lets PlayThe Inquisitor Book I The Plague German Part XVI DEMETER Finale
autres livres classés : guerre de sécessionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1654 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre