AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Loubat-Delranc (Traducteur)
ISBN : 2266158740
Éditeur : Pocket (26/05/2006)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 85 notes)
Résumé :
Une nouvelle mission pour la chasseuse de primes Stéphanie Plum : cette fois-ci, elle est censée retrouver la trace d’une jeune maman soupçonnée d’avoir kidnappé son propre enfant. Une traque d’autant plus délicate et complexe que l’irrésistible Stéphanie doit, en parallèle, faire face à une authentique « dream-team » de fous à lier. Incursions psychotiques d’Eddie Abruzzi – simili-mafieux adepte des jeux de guerre et de la violen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  10 octobre 2015
Ce huitième tome est vraiment sympa à lire, j'ai passé un agréable moment en compagnie de ce livre que j'ai adoré.
Une fois encore Stéphanie Plum se met dans de sales draps mais c'est une habitude lol le jour où il ne lui arrivera plus rien de loufoque ou de dangereux elle ne sera plus chasseuse de prime.
J'ai une fois encore beaucoup rit car il y a de nombreux passages très marrants. C'est dingue comme Stéphanie peut se mettre dans des situations étonnantes !
Il y a toujours autant de suspens et avec Stéphanie les aventures se suivent mais ne se ressemblent pas !
Vous l'aurez compris, ce livre est génial et je ne peux que vous invitez à le découvrir,
Commenter  J’apprécie          10
Marcellina
  27 septembre 2012
Quoi dire... Littérature de gare américaine ; vocabulaire limité et grossier ; beaucoup de répétitions inutiles ; fixettes sur les «barres chocolatées» et la différence entre «plan baise» et «plan marital» ; descriptions administratives des personnages, des vêtements, des rues... Bon, le fond tient la route et la couverture du format poche est attirante. Finalement une seule aventure de Stéphanie Plum, chasseuse de primes, me suffira:-)
Commenter  J’apprécie          20
la_chevre_grise
  21 mars 2012
Un mois après le billet sur Septième Ciel, je n'ai pu résister à lire la suite des aventures de notre chasseuse de primes. Au menu, un opus meilleur que le précédent. L'enquête tient davantage la route, d'autant que la miss ne sera pas payée pour retrouver la petite fille qu'elle cherche : cette fois, elle fait ça bénévolement. On la sent fatiguée de devoir se battre sans arme face à tous ces malfrats qui n'hésitent pas à faire exploser ses voitures (pas moins de 3 si je compte bien dans cet épisode), à la menacer voire la torturer. Entre deux conseils sentimentaux à sa soeur, elle se décide donc à tirer avec son .38 Smith & Wesson, d'abord sur un boitier électronique, puis sur un lapin géant ! Ne cherchez pas à comprendre, lisez-le, c'est plus simple.
Encore une fois, une lecture doudou pour redonner des forces avant des lectures plus sérieuses.
Lien : http://nourrituresentoutgenr..
Commenter  J’apprécie          30
Nadou38
  20 octobre 2015
Cela faisait plusieurs mois que je n'avais pas suivi les aventures de notre chère chasseuse de primes et du coup j'ai bien apprécié ce tome 8. de l'action et des situations cocasses comme toujours, sans oublier du piment dans certaines de ses relations... Une bonne lecture amusante, rafraichissante et qui ne prend pas la tête, si bien que j'ai acheté la suite !
Commenter  J’apprécie          10
josecile
  08 février 2017
Comme à chaque fois, on passe un excellent moment à suivre les pérégrinations de Stéphanie Plum ! Sa valse hésitation entre Morelli et Ranger, ses mésaventures avec Lula, sa soeur Valérie qui entre dans la danse, et bien sur Mamie Mazur ! Tout est donc réuni pour une lecture agréable.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   23 juillet 2014
Tu ne comptes pas me cuisiner pour obtenir tous les détails, si ?
Je lâchai son T-shirt en soupirant.
— Je ne peux pas continuer comme ça, dis-je. Ça ne marchera pas.
— Je sais. Tu dois recadrer ta relation avec Morelli.
— On avait besoin de faire une pause.
— Je suis cool pour le moment parce que ça m'arrange, mais je suis un opportuniste, et je suis très attiré par toi. Je reviendrai dans ton lit si ta pause Morelli devait s'éterniser. Je pourrais très facilement te faire oublier Morelli si je voulais, mais ça ne serait bien ni pour toi ni pour moi.
— Ah, d'accooooord. Il m'adressa un sourire.
— Verrouille bien ta porte. Et le voilà parti. Je tournai la clé dans la serrure, enclenchant les points de fermeture au sol. Ranger avait réussi à chasser le lapin exhibitionniste de mes pensées. Si seulement je réussissais à en chasser Ranger. Tout ce qu'il avait dit était vrai, je le savais, à l'exception éventuelle d'éclipser Morelli. Je m'étais donné beaucoup de mal pour l'oublier, mais sans jamais y parvenir tout à fait.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ElwingElwing   29 septembre 2013
Un frisson me parcourut le creux des reins. Mon canapé et ses microbes de mort!
-Tu ne sembles pas très pressée d'y retourner, dit Ranger.
-J'aviserai. Merci pour ton aide aujourd'hui.
-Je suis frustré. D'habitude, avec toi, une voiture explose ou un immeuble prend feu.
-Navrée de te décevoir.
-Chienne de vie.
Commenter  J’apprécie          20
FecampFecamp   15 mars 2016
- Tu devrais peut-être envisager de faire un métier moins dangereux, comme boulet de canon humain ou mannequin pour simulation d'accidents de la route.
- Tu étais inquiet.
- Ouais, dit-il en me prenant dans ses bras, j'étais très inquiet.
Commenter  J’apprécie          20
millyjessmillyjess   13 septembre 2017
Récemment, j'ai passé pas mal de temps à faire des galipettes avec des hommes qui s'imaginent qu'une érection est une forme d'affirmation de soi. Attention, ces galipettes n'ont rien à voir avec ma vie sexuelle.
Elles surviennent lorsqu'une arrestation tourne mal et qu'il reste un ultime effort à fournir pour maîtriser un grand dadais malhonnête doté d'un lobe frontal souffrant d'une déficience congénitale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
millyjessmillyjess   13 septembre 2017
- Zut! S'écria mamie. J'ai oublié de prendre mon sac. Je n'ai pas mon revolver. Qu'elle déception s'il y avait une fusillade et que je sois la seule sans arme.
Si ma mère savait que ma grand mère possédait un revolver, elle beuglerait comme une vache.
- Primo, même moi, je n'ai pas de revolver et deuzio, il n'y aura pas de fusillade.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Janet Evanovich (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janet Evanovich
Bande annonce de "Recherche Bad Boys Désesperemment" (One For The Money), adaptation cinématographique de La Prime, premier roman de Janet Evanovich
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14690 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre