AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B0979L3H2R
403 pages
Butterfly Editions (24/06/2021)
4.01/5   49 notes
Résumé :
Il n’a jamais été aussi proche de sa libération.

Elle n’a jamais été autant attirée par un homme.

À quelques jours de sa sortie, il risque le pire... comme le meilleur... elle.

Ash arrive au bout de sa peine. La prison, il y a passé la moitié de sa vie. En pleine canicule, tout en s'efforçant de survivre dans cet enfer, un rayon de soleil débarque. Isla. Quelques minutes passées ensemble et il comprend que son univers ris... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,01

sur 49 notes
5
9 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Je ne pensais pas être autant touchée par ce livre, je connaissais la plume de l'auteure certes qui malmène ses personnages mais ici c'est tout le livre qui est fort en émotion.

La manière dont l'auteure nous décrit cet univers carcéral me laisse à penser si elle a eu des témoignages de personnes ayant déjà subies ces moments ou si elle s'est très bien informés grâce aux séries, films ou documentaire car on y plonge les deux pieds sans savoir ce que nous réserve ces pages, on les tourne tout en retenant notre souffle et on va ressentir tellement de sensations : la frustration, l'injustice, le mal-être, la peur, la passion et la loyauté, tous ce qui fera de ce livre une pépite.

L'univers de Rockwoods n'est pas celui du petit pénitencier qui enferme des criminels de petite envergure, non c'est une prison qui retiens les criminels les plus dangereux, ceux qui parfois sont sans foi ni loi, de ceux qui aime le sang et qui surtout ne s'en cache pas. Alors bien sûr il y a aussi des hommes dont les crimes ne sont non pas pardonnables mais compréhensifs. Comme pour notre Ash ou encore le gringalet, alors lui m'a brisé le coeur.

Alors cette prison sera en perpétuelle guerre, une guerre des droits, des émeutes et des rapports de forces, car quand on est enfermé, on perd ses droits en plus de sa dignité. Chaque jour est un combat, un combat pour survivre, que ce soit par ces conditions de vie que je ne souhaiterais pas à mon pire ennemie (quoique…) et celle de devoir toujours être sur ses gardes pour ne pas perdre sa vie.

L'auteure va aussi nous alléger ces horreurs avec la romance qui sera au coeur de tout ce mal, la rencontre entre Ash et Isla sera le point culminant de la valeur de l'amour, elle va nous montrer que la passion et les sentiments vont au-delà des apparences, des barrières, des préjugés.

Ash purge une peine de quinze ans, et c'est même à cet âge qu'il a été condamné, un âge bien jeune pour subir cet enfermement comme un adulte au milieu de prédateur sans scrupules, d'hommes prêt à toutes les saloperies pour le détruire, l'anéantir ou le réduire en esclavage, car oui ce qui est le plus dur n'est pas d'être privé de sa liberté entre quatre murs mais de survivre.

Il est à quelques jours de sa sortie, de cette libération que tous attendent, mais ce va être aussi les plus longs jours de sa vie car oui durant ces semaines, ces mois, ces années il s'est forgé, est devenu plus fort, s'est battu, a imposé sa place pour arriver à cet instant et ce non sans se faire des ennemis, de ce qui veulent sa mort, le priver de son ultime but. Alors quand il va rencontrer la nouvel employé de ce pénitencier, il saura que survivre pour être libre ne sera pas son plus grand combat, elle est la lumière dans les ténèbres, elle est solaire, elle attire les regards et pas forcément dans le bon sens, la convoitise et surtout elle risque de devenir une épine, sa plus grande faiblesse.

« Je n'arrive pas à détourner le regard. Je…n'y…arrive…pas.

Comme tous les autres mecs dans cette pièce.

Parce qu'elle est aussi rayonnante que le soleil qui manque à nos vies, quand nous sommes coincés à l'ombre. Parce qu'elle est… notre exact opposé. Un être qui ne semble ni dangereux ni violent, et encore moins furieux. Cette aura de calme qui l'entoure attire. Et envoûte. Et ensorcelle.

Bordel de merde ! Qu'est-ce qu'elle fou là, sérieux ?

Il n'y a que des ennuis qui l'attendent à chaque détour de chaque couloir. Elle ressemble à une divinité qui vient de mettre les pieds au bagne, et ça me file carrément les jetons. Entouré d'ordures, elle risque de s'attirer des problèmes avec bien trop de facilité, et elle va morfler. J'en suis certain. A Rockwoods, il n'y a aucune place pour la bonté et la douceur. Aucune place pour elle. »

Isla est une jeune bibliothécaire qui s'est vu mise en poste dans cette prison pour des raisons obscurs, que vous pourrez découvrir au fil des pages, cette femme amoureuse des livres, qui pour elle c'est une nécessité, lire et aider les autres à trouver dans ces bouquins la liberté, le savoir est primordial. C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié car elle est forte, elle ne se laisse pas faire même dans les pires moments, elle est douce et altruiste, elle voit le bon et surtout elle cherche ce qu'on veut toutes, la passion.

Quand elle croisera le regard de ce prisonnier qui rien que de sa présence embrasera ses sens, elle sait qu'il est celui qu'elle recherche depuis toujours, sa manière de la voir, de l'observer, de la tenir à distance sera pour elle les signes qu'elle attend. Il est dangereux, ça elle le sait mais elle sent aussi qu'il cache en lui des blessures, de la peur, et une certaine fragilité qu'elle souhaite faire disparaitre. Fricoter avec un détenu est proscrit mais la chaleur qui va couler dans ses veines en la présence d'Ash la poussera à enfreindre les règles même si par moment le risque pris est inconsidéré. Car dans ce monde carcéral, la menace n'est pas forcément celle enfermée dans une cellule.

Donc on est dans un dilemme des plus injustes, proche de retrouver une vie normal, retrouver son intimité, Ash devra faire des choix : prendre toutes ses précautions pour ne pas perdre la vie, perdre un des détenus sous sa protection ou encore perdre celle qui lui a apporté du soulagement, de la douceur et de l'apaisement.

Sera-t-il en mesure de sacrifier ses principes, ses envies ou son amour naissant pour survivre ?

Il va devoir combattre le sadisme dans toute sa splendeur, affronter les horreurs, faire face aux vendus, au racistes, aux guerres de gangs.

Brutal n'est pas qu'une simple histoire, elle nous ouvre les yeux sur le mal qui ronge notre société, elle nous montre que à chaque coin de rue on peut tomber sur les démons qui n'hésiteraient pas à nous tomber dessus pour n'importe quelle raison, pour satisfaire leur esprit tordu et surtout elle nous montre que dans la vie, certains actes sont plus forts que les mots, ils sont nécessaires pour ne pas succomber.

Vous l'aurez compris cette histoire m'a fait passer un excellent moment, un personnage masculin qui bouscule les codes, il montre à la fois sa force, sa détermination mais aussi sa jeunesse bouffée par ces années d'incarcération, le fait qu'il a dû grandir trop vite, trop durement, on le sent hésitant, pas sûr de lui face à cette femme qui déborde d'énergie et de douceur, j'ai aimé son côté brute car ces quinze années ont laissés une trace indélébile sur lui, il ne saurait agir différemment mais il essaie en compagnie de la miss bouquins.

L'auteure nous offre un tumulte de rebondissements, elle ne nous laisse pas une seconde de répit, elle nous embarque dans un monde fait de cruauté et de vices. Après cette lecture on met un temps à s'en remettre, et on remet pas mal de choses en question. Elle laisse en nous une trace, un sentiment de doute et une empreinte au fer rouge.

On va devoir comme Ash trouver la lumière qui nous fera sortir des ténèbres tout en gardant notre âme.


Lien : https://leslecturesdemariaet..
Commenter  J’apprécie          20

J'ai lu tous les romans de Lil Evans chez les éditions Addictives et je connais sa plume un brin sadique quant à malmener ses héros ainsi que son lectorat. Et malgré cela, Brutal m'a énormément surprise, m'a secouée et douloureusement touchée. Un titre qui va comme un gant au contenu de l'histoire. Brutal, bestialement brutal qu'est l'univers dans lequel elle nous embarque cette fois-ci. Lil Evans a décrit un monde qu'on ne connaît que par ce que les médias ou les films laissent deviner. Une monstruosité qu'on peut seulement imaginer sans être si proche de la vérité. Une réalité crûe, brute que l'auteure nous partage sans porter de gant ni d'user de fioritures. Heureusement qu'elle a joué aussi un peu avec la réalité pour le besoin d'introduire la romance et donc, nous a offert des instants de douceur au sein de cette violence souvent gratuite qui prend aux tripes.

Ash est incarcéré depuis ses quinze ans à Rockwoods, un établissement pénitencier à haute sécurité qui abrite dans son sein le pire de l'humanité et aussi son meilleur. Si jeune, si fragile, autant dire le repas de prédilection de la meute de loups qui l'entourait. Et sans la colère dont il se nourrissait, il aurait été dévoré tout crû. Depuis et à la force de ses poings, il s'est construit une féroce réputation. Car, dans ce milieu, il n'y a pas d'autres choix. Soit vous êtes le maître, soit vous êtes le toutou qu'on tient en laisse pour faire leurs sales boulots. Soit vous êtes fort, soit tu crèves au détour d'un couloir non surveillé. La loin de la jungle sévit comme un mantra.

Ash a dû douiller, en prendre dans la figure pour se bâtir un nom qui appelle le respect, la peur, la mort… Rien ne comptait que survivre, passer les quinze ans qu'il doit à la société pour effacer son ardoise et sortir les pieds bien ancrés au sol. Jusque-là, il a survécu et a su déjouer les tours vicieux de ses ennemis, car, on ne passe pas des années à côtoyer des monstres sans flirter avec la mort… Dénué de toute émotion, il a surmonté les vagues de violence et les coups traitres. Menu seulement de sa détermination, de sa force de caractère et de son instinct de survie qu'il a dû développer à force. Jusqu'à présent… Tant qu'il était seul, ses ennemis n'avaient pas d'ascendant sur lui. Il ne pouvait que l'affronter ou se replier. Aujourd'hui et à quelques jours de sa libération, Ash a commis l'erreur de compter pour quelqu'un et de laisser des personnes trop l'approcher. Assez pour qu'il s'attache à elles. Des personnes qui seront utilisées contre lui pour le mettre à genoux. Tout d'abord, Alex qui lui ressemble trop au même âge alors, difficile de ne pas étendre sa protection sur ce gamin gringalet dont la place devait être à l'école et non à côtoyer la lie de la société. Puis, le coup de grâce avec l'arrivée de la jolie blondinette de la bibliothèque qui lui a réappris à respirer outre l'air vicié de la prison, un air d'espoir. Elle lui a montré la lumière au milieu des ténèbres. Elle lui a offert l'apaisement ainsi que sa confiance. Comment résister à la solaire Isla ? Comment laisser sa lumière réconfortante s'éteindre dans cette poubelle humaine ? Au risque de sa vie, il la préservera de lui, de ces loups affamés. Mais n'est-ce illusion de donner une telle promesse ? Se croire invincible au milieu de cette émeute atteinte d'une folie meurtrière ?

Plus le jour de sa sortie devient plus réelle, moins, il est en sécurité surtout, avec deux personnes, qui lui sont devenues chères, à protéger… Plus la chaleur de l'Arizona devient torride sous la tôle, plus la tension monte, menaçant de mettre Rockwoods à feu et à sang ! Voulez-vous en savoir plus ? Je vous invite à découvrir comment Ash se sortira des pièges mortels ourdis par un pédophile sadique, un suprématiste blanc inhumain et un maton ripoux ! Si vous vous décidez à accepter mon invitation, je vous recommande de vous accrocher car, cela va secouer et dans tous les sens. le voyage ne sera beau que grâce à la jolie et émouvante romance née dans le parfum exquis de l'interdit. Mais du reste, émane une odeur nauséabonde de sueur et de sang mêlés. Un parfum de peur et d'excitation perverse. En somme, une coulée de lave d'adrénaline dans l'air vicié de colère et de sadisme.

Brutal où la violence dans tous ses états décrite avec un réalisme effrayant ! Si au début, j'ai eu du mal avec le personnage d'Ash, au fil des pages, j'ai compris cette espèce de dualité de clair-obscur qui suinte de sa personnalité. Les signaux contradictoires qu'il envoyait sont dus à son passé. Et vu qu'il a intégré Rockwoods très jeune, sa personnalité d'adulte s'est façonnée auprès de ces personnes malveillantes qu'il a toujours côtoyées. Toutefois, s'il est devenu aussi féroce que ces monstres, il n'a jamais perdu son âme. Contrairement à eux, il connaît le remords et le regret, il reconnaît ses erreurs. Malgré la violence de son quotidien, Il a gardé cette innocence toute enfantine qu'on croyait perdue ce jour funeste où la colère a triomphé sur la raison !

Brutal, un condensé de rebondissements, de suspense, de nerfs à vif et d'émotions exacerbées ! C'est le coeur broyé et les tripes retournées que je sors de cette lecture où ténèbres et lumière se rejoignent jusqu'à devenir une seule entité.

Merci aux éditions Butterfly pour l'envoi du service presse numérique !


Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
Commenter  J’apprécie          20

Coup de coeur pour ce nouveau roman !

Il me semble ne jamais avoir lu de romances dans le milieu carcéral, alors j'ai été agréablement surprise et heureuse de découvrir BRUTAL qui me donnait envie depuis un moment. Dès les premières pages, nous sommes plongés dans ce milieu violent et renfermé, dans cet univers dangereux et impitoyable, où le danger et la mort vous collent à la peau. Dès les premiers mots, l'auteure pose le décor, aborde le thème de la prison, ses règles et son fonctionnement. Nous sommes complètement immergés dans ce milieu avec de nombreux détails et c'est ce que j'ai apprécié retrouver, ressentir. Certes, la violence est présente, les insultes, le racisme, l'injustice et la pauvreté ; le sang coule, les hommes meurent les uns après les autres. Ici, c'est malheureusement tuer ou être tué. A Rockwoods, les prisonniers sont traités comme de la m*rde, comme des chiens, des animaux en cage. C'est parfois difficile à lire et à accepter, mais c'est la réalité dans les prisons les mieux gardées et les mieux sécurisées des USA.

De plus, la romance m'a également captivée : interdite, dangereuse et inconsciente. Irresponsable aussi, autant parce qu'elle se révèle dans un milieu aussi imprudent et imprévisible qu'une prison, que parce que le personnage principal sort dans peu de temps et risque beaucoup pour elle. Pourtant, cet homme est prêt à tout pour protéger cette femme des criminels de Rockwoods et la garder près de lui.

Ash est un homme violent et brutal, qui a tout perdu et qui n'a plus rien. A quelques jours de sa sortie, après de nombreuses années enfermé dans ce qu'il considère comme un chenil, un asile, après avoir échappé à la mort et avoir réussi à se créer un nom, il risque sa vie pour Isla, ce bout de femme qui l'a toujours considéré comme un homme, avec un coeur bon et généreux, non comme un meurtrier, sans âme et sans scrupules. J'ai aimé ce personnage, droit et sincère, fidèle et dévoué, intelligent et intéressé. C'est un homme plein de ressources et de surprises. Sa personnalité m'a autant plu que son physique : ses tatouages, sa force, sa carrure ; ce qu'il dégage devant les autres par sa simple présence et son regard noir.

Avec Isla, j'ai eu beaucoup de mal avec elle au début. Ses répliques étaient parfois agaçantes, son comportement était souvent immature et s'apparentait plus à celui d'une enfant capricieuse qui n'avait pas sa place ici. Mais j'ai aimé sa douceur, son sourire, sa joie de vivre et son courage. Elle est patiente, dévouée et intelligente. Si Ash risque sa vie pour elle, Isla risque son emploi pour lui. Elle joue avec le danger, flirte avec la mort. Mais Ash lui redonne confiance en elle, la protège, la fait sourire, et c'est tout ce qu'elle demande.

C'est une douce relation, où chacun apporte un peu de lumière et d'espoir à l'autre, atténuant un peu la violence et la dangerosité de Rockwoods. J'avais un doute concernant ces deux points, que la personnalité agressive et enflammée du personnage masculin soit oubliée en présence du personnage féminin, mais l'auteure a su faire la différence et trouver un équilibre entre les moments entre eux, et ceux avec les autres prisonniers, ce que j'ai apprécié.

Je vous conseille ce roman que j'ai dévoré et aimé découvrir, pour la plume de l'auteure, pour cette histoire dans le milieu carcéral, pour la romance interdite et dangereuse de Ash et Isla.

Commenter  J’apprécie          10

Mon avis va certainement dénoter, parmi ceux de la lecture commune, cette romance étant majoritairement, malgré quelques difficultés en début de lecture, un coup de coeur pour les lectrices, en dehors d'un abandon.

J'en suis loin, très loin même.

Tout d'abord, la lecture a été laborieuse, j'ai énormément peiné à entrer dans l'histoire. Et bien que l'on me suggère de persévérer, qu'au fur et à mesure c'était super, je n'ai pas eu le même sentiment.

Je n'ai pas du tout adhéré à la romance, vraiment pas réaliste, assortie de scènes de sexe qui ne paraissent pas crédibles dans le contexte dans lequel l'auteure les place. J'avoue je ne connais pas le milieu carcéral, encore moins celui de USA, mais je peux croire que cela soit si facile d'avoir l'intimité que décrit Lil Evans, cette prison haute sécurité avec ses détenus, ayant commis, pour une grand part des crimes atroces. Deuxième point qui m'a bloqué, le premier étant "la romance" elle-même qui se développe bien trop vite et les "bébés" dans la bouche d'Ash sonnaient vraiment très mal et ne parlons pas de la personnalité fluctuante d'Isla, tantôt grande gueule, tantôt trouillarde au possible.

Je ne m'attarderais pas sur les passages redondants, ni sur le fait que la moitié du roman est d'une lenteur sans nom jusqu'à ce qu'à 50% du récit Lil Evans nous plonge dans la violence carcérale.

Alors là, par contre, rien à redire, l'ambiance, la violence, les comportements des détenus et des matons est très subtilement dépeinte. j'ai également apprécié le volet qui rend parfois la violence justifiable ce qui évidemment permet à Isla de tomber amoureuse d'Ash, bien que comme je le note plus haut, pour que cela soit possible, il aurait fallu que la relation se développe sur le temps et non pas sur 15 jours. Non mais, parce que sérieux, qui se donne à un meurtrier en un aussi court laps de temps ? L'alchimie physique, à mon avis, doit quand même en prendre un sacré coup, confronté à un individu menaçant, un alpha dans un monde de brutes. Bien évidemment, l'auteure nous brosse le portrait d'un Ash attachant, avec un passé, un instinct de survie indispensable en prison, un Ash apprécié des gardiens, d'où leur indulgence à fermer les yeux sur la relation de nos protagonistes. Personnellement cela ne m'a pas suffit dans ce huit-clos.

Que dire de la fin, prévisible évidemment ? Mais tellement précipitée, qu'avec les derniers évènements violents, je m'attendais à une conclusion qui en tiendrait compte, et qui n'occulte pas Ryam, Duval et Mila. Particulièrement Ryam et Duval et de ce fait un chapitre supplémentaire aurait été bienvenue, au tout au moins une allusion dans l'épilogue. Je m'attendais également à ce que l'auteure aborde la difficulté de se retrouver enfin libre, avec un peu plus de réactions d'Ash, quelques difficultés, mais l'auteure nous offre un rebondissement souhaité comme émouvant, mais coté émotions, j'avoue, mon coeur est resté plutôt de glace.

Je ressors donc déçue de cette lecture, malgré une idée de départ intéressante, mais à mon goût pas assez travaillée au niveau de la romance. Elle ne m'a pas du tout convaincue telle quelle, je l'aurais appréciée, plus amenée progressivement. Mais il semble que je sois une exception. Donc que chacun se fasse son avis. le mien ne fait pas force de loi.

Les points forts :

L'idée de départ

La plume

La description de l'univers carcéral ( violence, lutte pour sa survie)

Mes bémols

Le manque de réalisme de la romance

Les invraisemblances

La conclusion occultant quelques points importants


Lien : http://missneferlectures.ekl..
Commenter  J’apprécie          40

Lorsque j'ai vu que Lil Evans sortait un nouveau livre, je dois dire que je me suis précipitée pour l'acheter. Après avoir lu et adoré plusieurs de ses livres dont « savage rider », « crash & burn », « broken rider » (sexy ride), « pour Noël, je te veux toi » ou encore « boss affair », autant dire que j'avais très envie de découvrir sa nouvelle romance.

Nous découvrons ici le personnage de Ash, un homme emprisonné depuis 15 ans. Il lutte pour vivre chaque jour depuis qu'il est ici et essaie de rester le plus calme possible pour ne pas rallonger sa peine qui se termine normalement très bientôt… Il est fort et courageux et a su se faire une vraie place dans la prison, par conséquent il est redoutait par énormément de détenus. À côté de lui, nous avons Isla, une vraie passionnée de livres, pétillante, gentille, généreuse et humaine. Elle vient d'arriver à la bibliothèque de Rockwoods où elle va devoir côtoyer des prisonniers pas toujours hyper sympa… Mais surtout, elle ne semble pas avoir le caractère et la carrure pour supporter ce qu'il se passe dans cette prison. Évidemment, ce petit bout de femme va se révéler bien plus courageux et fort qu'il n'y paraît et même si elle va avoir des peurs et des hésitations, elle va se montrer déterminée et passionnée dans sa manière de vivre et de travailler.

L'univers carcéral qu'a crée l'autrice est vraiment très bien ficelé et bien travaillé. On ressent réellement les humeurs et sentiments divers des prisonniers. Il y a de la violence, des bagarres, des disputes, des règlements de comptes, des insultes, des menaces, des meurtres, des clans, des gangs… vous l'aurez il y a tout ce qu'il faut pour que l'on se sente complètement dans l'atmosphère d'une prison. Derrière tout ça, on voit que Lil Evans a fait un bon travail de recherches et qu'elle s'est vraiment donné à 100% dans cette histoire. Même si j'ai trouvé la fin un peu rapide et que j'aurai aimé en avoir un peu plus, un plus gros épilogue peut-être ? Avoir quelques réponses supplémentaires ou quelques scènes en plus sur la suite, cependant ça ne m'a pas non plus empêché d'adorer ce roman.

Les personnages sont assez intéressants même si je trouve finalement que l'on en sait peu sur Isla. On apprends d'avantage à connaître, à comprendre, à ressentir de la compassion, à apprécier Ash, que Isla. Attention, je ne dis pas que je n'ai pas aimé Isla, j'ai beaucoup aimé la suivre, simplement, je trouve que Ash est d'avantage mis en avant. Cela dit, vous me direz c'est peut-être logique vu que c'est lui qui est en prison haha ! C'est un personnage que j'ai apprécié voir évoluer au fil des pages, apprendre de son passé, se battre avec lui-même mais aussi s'ouvrir à l'avenir alors qu'il n'y voyait rien d'heureux.

C'est une romance vraiment sympa qui se lit bien et rapidement malgré le nombre de pages. Honnêtement, c'est un roman surprenant et même si la romance arrive un poil vite, j'ai réellement aimé voir les personnages évoluer, se faire confiance, se parler, s'apprivoiser, s'attirer… On ressentait qu'il y avait vraiment un lien fort et unique entre eux, quelque chose d'incroyable que personne ne pourrait briser… un vrai coup de foudre. Pour le coup, ce n'est pas une romance ennemies to lovers ou friends to lovers car ils ne sont ni l'un ni l'autre. Ils s'attirent même si ils n'en ont pas le droit, ils ne savent pas si ils doivent céder ou non, mais peut-on vraiment résister à un vrai coup de foudre, même en prison ?

Autant dire que cette romance secoue pas mal car il se passe beaucoup de choses avec les personnages secondaires et autant dire que ce n'est pas toujours très joli ! Il y a de la douleur, des doutes, de la peur, des moments un peu plus joyeux même si ils sont rares et cela amène un peu de suspens et surtout quelques rebondissements qui rendent l'histoire attrayante et dynamique.

Une fois de plus, la plume de l'autrice est très addictive, prenante et passionnante. Impossible de m'ennuyer dans un livre de Lil Evans et celui ci ne déroge pas à la règle : c'est une très bonne romance ! J'ai passé un excellent moment avec ce livre malgré le thème de base. Même si ce n'est pas rigolo tous les jours, nos deux héros m'ont beaucoup touché et je n'ai pas pu m'empêcher de m'attacher à eux. Évidemment, comment ne pas apprécier aussi certains personnages secondaires qui ont su apporter du soutien à nos personnages principaux. Vous l'aurez donc compris : J'AI ADORÉ CE LIVRE et l'univers de celui ci qui change un peu de ce qu'on peut lire habituellement. Les personnages et surtout celui de Ash est bouleversant dans son histoire et finalement, la seule chose qu'on a envie de leur souhaiter, à tous les deux, c'est d'être enfin heureux.


Lien : https://ladiescolocblog.com/..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation

Cette femme… Putain… Elle représente ma rédemption. Pour elle, je deviendrai meilleur. Je deviendrai un foutu saint, un prêcheur, un homme honnête. Parce que, ouais, je suis accro à elle, et si je devais retourner un jour en taule et me reprendre quinze ans à l'ombre, je claquerais. Je dépérirais. Ses sourires sont ma drogue, ma came, mon ecstasy la plus pure, la plus mortelle qui soit. Et j'en ai besoin. J'ai besoin de la sentir couler dans mes veines à en triper pendant des heures.

Commenter  J’apprécie          10

Encore une fois, je l'embrasse de toute mon âme. Encore une fois, je la touche, la caresse, incapable de me lasser de la soie de sa peau. Elle représente mon opium. Ma dépendance. Ma morphine. Avec elle, je me sens mieux. Heureux. Comme je ne l'avais jamais été de toute ma putain de vie.

Commenter  J’apprécie          10

Alors, voilà ce qu'il va se passer. A l'avenir, tous les jours, je vais t'embrasser, t'aimer, et toi, tu feras pareil.

On ne va pas se prendre la tête avec des conneries, de la pression ou quoi que ce soit d'autre.

On va juste se contenter de vivre au jour le jour et de ne jamais se laisser abattre, parce que la vie, elle est trop courte. Trop violente. Trop dangereuse. Et que si on l'a vit en la craignant, en redoutant chaque tournant, ça va être un enfer.

Donc, détends-toi, embrasse-moi et ne pense plus à rien d'autre qu'à mon corps contre le tien...

Commenter  J’apprécie          00

— Est-ce qu’il s’agit du genre d’endroit où tu te sens bien ? Les bibliothèques ?

— Complètement, m’exclamé-je. J’ai toujours adoré le parfum des livres anciens, les dorures de leurs tranches, les aventures magnifiques qu’on peut trouver entre les pages. Et les bibliothèquessont un peu comme des grottes pleines de savoir où on peut voyager à travers la terre entière, et même à travers les mondes, les univers, en quelques pas à peine. Il n’y a rien de plus magique.

Commenter  J’apprécie          00

Rapidement, j'ai compris que sans arme, j'allais souffrir et être pris pour cible, donc dès que j'ai commencé à travailler à l'atelier, j'ai piqué un tournevis à un type et je me suis mis à l'affûter. Ça m'apaisait. Le mouvement sur la lame, le son de l'acier. Et les mecs qui passaient près de ma cage réalisaient alors que je n'étais pas qu'un gosse innocent. J'étais comme eux. Un chien dans un chenil. Un putain de chien prêt à tout pour se défendre.

Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : univers carcéralVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4784 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre