AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de greg320i


greg320i
  22 janvier 2018
Un rapport ?
Ok, d'accord , alors voici le mien, qui tient et tiendra ce qu'il en advienne .
Pourvu que ma sévérité n'en fasse pas des siennes...

Quoi, -ha pardon , 'comment' voulez-je dire :- je suis déjà en train de me plaindre, quitte à adjoindre malgré ça son quota d'étoiles à ce bouquin.
-Mais alors, était-il bien ,, ou bien ?
Mi-figue,mi-raisin répondrai-je , comme une poire d'espoir pris entre deux fromages .
Dommage que l'auteur soit ,,fou !

-Wouh, il y va pas de main morte le greg.
-Hé , mais ce n'est qu'après tout un simple constat , juste résultat de ces nouvelles lues comme autant de cauchemars vécus.
- A ce point là ?
-Disons que l'esprit dérangé de Brian Evenson a crée autant de situations complexe à vivre que compliqué à comprendre .
S'en ajoute tout un tas de problèmes psychologique récurrent dans les différents récits , -volontaire mis je précise! - . il faut donc avouer qu'il y va fort dans l'ambiguïté notre intéressé.

Brian, Ô Brian, pourquoi est-tu si dingue, pourquoi tant d'effort à mettre tes personnages à mal ,leur faire subir le pire des sévices moral.
Que chacun d'eux se sente oppressés, coincés,si pris et tiraillés entre deux feu de l'intranquilité ; Que chaque histoire se termine avec l'impression que la fin n'en soit jamais une .

La faute peut-être au format court , un art toujours délicat qui reste l'apanage particulier de certains ( Bradbury, Matheson; Robert Bloch et autre génies de la novella ) quand tant d'autres y cherche désespérément
à y prospérer .

Difficile d'aimer donc ces petites sonnettes qui hésite entre sornette ( l'humour ? vite entraperçu.. sans +) et réalité de mettre le lecteur dans la peau tendue de ces protagonistes trop (trop ! ) alarmiste .
Soyons clair -du moins essayons ^^ - " Un Rapport " peut se comparer à ,, disons ' Minuit ' de Stephen King .
Pas le meilleur pour débuter la connaissance avec l'auteur ( ses romans sont bien supérieur ) , mais un exercice de style qui plaira à ceux qui voudrons connaitre l'offensive massive d'une plume qui adore vous titiller là où ça déplaît.

L'esprit ? Oui l'esprit; lire ce " Rapport " sera comme une finalité à l'insécurité , l'aiguille dans la botte de foin : où il faudra hardiment rester calme en cherchant le pourquoi-du-comment-de-ce-qu'il-faut-retenir à ces textes.
Prétexte à l'effroi , moralité que le mental est bien faible face l'impensable ?
Peut-être..
Nous dirons donc : Indispensable ? Ô que non.
Curiosité ? A vous d'en juger .


Ps : Sinon,pour une vraie piste de lecture vers cet écrivain, son véritable tremplin de terreur, le génial et mémorable " La Confrérie des Mutilés " .
Commenter  J’apprécie          254



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (23)voir plus