AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de kathel


kathel
  01 mai 2010
Il faut être mort pour trouver un sens à sa vie… C'est ce dont Ted Larue prend conscience quelques temps après s'être dressé dans son cercueil. Ceci se produit lors de la cérémonie de funérailles et pour nous, dès la dixième page. Il avait pourtant eu la tête arrachée lors d'un accident de voiture et recousue, pas très proprement d'ailleurs. En partant d'une situation pour le moins peu commune, où un mort se redresse et rentre chez lui, Percival Everett imagine une histoire loufoque certes, mais où tout s'enchaîne avec logique. On imagine bien en effet les réactions de la famille, la folie des médias, les fanatiques de tout poil qui crient à la résurrection, les scientifiques qui tentent de trouver une explication.
Le plus intéressant est encore le personnage du mort, Ted, individu pas foncièrement intéressant de son vivant, et qui ne prêtant plus attention aux aléas du quotidien, devient plus clairvoyant. La société américaine offre une image très peu ragoûtante et parmi la galerie de personnages, peu sont épargnés par la critique bien incisive de l'auteur.
Je n'avais jamais lu aucun livre de Percival Everett, craignant un style trop particulier ou des thèmes trop intellectuels, je ne sais d'ailleurs plus ce qui m'a décidé à l'acheter, mais cette première découverte me donne très envie d'aller voir de plus près ses autres livres traduits et édités chez nous. On ne rit pas à gorge déployée, mais on sourit souvent et les pages défilent sans qu'on y prenne garde.
Lien : https://lettresexpres.wordpr..
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (5)voir plus