AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1033902217
Éditeur : Harper Collins (06/06/2018)
Résumé :
Vous allez adorer faire leur connaissance…
Sara, mère de famille s’ennuie dans sa vie bourgeoise et monotone. Aussi l’emménagement, dans son petit quartier londonien, d’un nouveau couple bobo à souhait, est accueilli chaleureusement. Invitée à la crémaillère de leurs nouveaux voisins, Sara et son mari sont fascinés. Tant de charisme, de spontanéité et de talent chez ces artistes tout juste revenu d’Espagne. Lou et Gavin sont simplement… irrésistibles. Au con... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2018
Elle apprit qu’il comprenait, maintenant mieux que jamais, que son ambition de réussir une carrière conventionnelle émanait d’un désir de satisfaire sa mère. Elle apprit qu’il regrettait d’avoir étudié la politique plutôt que la musique et que deux ans plus tôt il s’était créé un compte Facebook dans le but de retrouver les membres de Busted Flush, le groupe dans lequel il était bassiste à la fin des années 1980. Autant de choses qu’il avait, par inadvertance, négligé de lui raconter. Mais c’était l’effet que Lou et Gavin produisaient sur les gens : ils leur faisaient avouer leurs désirs secrets, ceux qu’ils avaient oubliés ou n’avaient même jamais formulés. Cela s’était passé avec elle. Elle savait désormais que sa créativité ne devait pas être bridée, qu’elle avait le don de nouer des relations d’amitié avec les femmes, qu’elle était très sensible aux plaisirs sensuels : elle n’avait jamais autant aimé manger, écouter de la musique, quant à faire l’amour, eh bien, au moins, c’était de nouveau d’actualité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2018
Le morceau n’était pas bon : pas assez rapide pour danser tout seul, mais pas assez lent non plus pour un slow à deux. Ils se mirent donc à tourner maladroitement, ses mains à lui posées sur ses hanches, et les siennes d’abord sur ses épaules puis sur ses coudes pour tenter de donner un peu de rythme. Heureusement, la plupart des gens étaient partis se resservir à boire, ce qui fait qu’il n’y avait avec eux sur la pelouse qu’une femme toute fluette qui dansait bizarrement en remuant les poignets à toute vitesse, et une fillette en pyjama affublée d’une paire d’ailes de fée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2018
Une partie d’elle-même savait depuis longtemps que sa relation avec lui n’était pas saine. Ils dépendaient trop l’un de l’autre, et chacun encourageait l’inertie de son voisin à grand renfort d’humour corrosif. Tant qu’ils continueraient à mettre toute leur énergie créatrice à ironiser sur la nature futile de leur activité, l’ambition servile de leurs collègues moins doués et l’agressivité inutile de leur bourreau de travail de patron, Frank Ryan, ils pouvaient continuer aussi de prendre pour cibles leurs carrières respectives de journaliste et de romancière manqués.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2018
Il avait l’air de croire qu’il fallait qu’elle suive des cours. Comme si l’écriture pouvait s’enseigner, comme la mécanique automobile ou l’espagnol. En fait, le plus irritant dans cette façon petite-bourgeoise qu’il avait de s’en remettre à des soi-disant professeurs était que cela ne faisait que renforcer son insécurité à elle. Elle n’avait aucune envie que des romanciers médiocres lui donnent leur avis sur son travail. Elle préférait de loin lorsque Lou l’exhortait à « foncer », à « faire confiance à son inspiration » et « à aller chercher au fond de ses tripes ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2018
Elle n’était pas vraiment belle. Chacun de ses traits était légèrement imparfait : les yeux trop éloignés l’un de l’autre, le nez un tantinet trop large. Pourtant, elle avait réussi à tirer parti de ces défauts : un trait d’eye-liner, un anneau d’argent discret dans une narine, si bien qu’on ne se posait plus la question. Ses cheveux maintenant presque secs formaient une tignasse toute frisée qu’elle rejetait en arrière en parlant, comme si ce poids l’encombrait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : jalousieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Avez vous lu Le petit prince

Quelle est la profession du narrateur qui rencontre le petit prince dans le désert?

Journaliste
Aviateur
Berger
Taxidermiste

9 questions
5824 lecteurs ont répondu
Thème : Le Petit Prince de Antoine de Saint-ExupéryCréer un quiz sur ce livre