AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Imogène McCarthery tome 5 sur 7
EAN : 9782702419175
190 pages
Le Masque (01/03/1989)
3.75/5   61 notes
Résumé :
Argus Cumbrae aime Janet Leadburn et Janet Leadbûrn aime Angus Cumbrae. Mais le père de Janet commerçant respectable, ne veut pas pour gendre d'un mécanicien sans le sou.
Alors les tourtereaux décident de fuir.
Embusqué près de la maison de sa belle, Angus attend. Et, oh! surprise, c'est Hugh Reston, l'onde, qui se présente, revolver au poing.
Un coup de feu claque et Reston s'écroule, mort. Angus est-il coupable ? Trop facile.
Imogène M... >Voir plus
Que lire après Notre ImogèneVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Cinquième enquête d'Imogène dans les Highlands écossais et l'on prend toujours autant de plaisir a lire ses aventures.

L'intrigue tourne autour de quelques personnages : Angus Cumbrae et Janet Leadburn sont amoureux mais le père de Janet refuse le mariage.
"Sans plus attendre, Janet se jeta aux pieds de Miss McCarthery, en la suppliant :
- Sauvez-moi ! Sauvez-nous ! Il n'y a que vous qui puissiez nous aider !
Imogène fut un peu surprise devant ce romantique désespoir, mais elle avait si souvent conscience d'être la réincarnation de Marie Stuart que, sans y prêter attention, elle témoigna d'une grandeur qui [...] réconforta la pleureuse. Prenant place dans un fauteuil, l'Écossaise aux cheveux roux, solennelle, déclara : "Je vous écoute, mon enfant.""
Puis Hugh Reston, l'oncle de la jeune fille est assassiné et la police soupçonne Angus. Bien sur, Imogène n'est pas de cet avis et va vite le faire savoir.

J'avais deviné une partie de l'intrigue mais pas le meurtrier et encore une fois, l'auteur a construit une bel intrigue qui surprend forcement. Et puis, on rit toujours autant au fil des pages face à ces écossais :"Imogène s'en fut chercher verres et flacon et versa des rasades qui étaient un démenti formel à la réputation de ladrerie des Écossais. Elle leva son verre en un toast silencieux à son hôte et avant de boire, adressa un autre toast à la photographie placée sur le meuble bas ou la maîtresse de maison rangeait ses alcools. Poliment, McHuntly s'enquit :
- Un parent ?
- Mon père... Henry-James-Herbret McCarthery, capitaine au Gordon Highlander et mort trop tôt.
- La guerre ?
- le whisky.
- Ah ?
- Une distraction fatale. Un soir, il s'est trompé et a bu du whisky irlandais au lieu du scotch. Il ne s'en ai jamais remis et je n'ai jamais bu savoir qui avait osé, au mépris de toutes les règles de la civilité, introduire chez moi ce flacon."

Il me reste deux tomes mais je suis déjà nostalgique et n'est absolument pas envie de quitter Imogène.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
Commenter  J’apprécie          350
A Callander, tout va bien, ou presque. le village est quasiment paisible. du moins, jusqu'à ce qu'un malotru, un homme qui a amassé une fortune assez conséquente grâce à son métier de boucher, refuse que sa fille unique Janet épouse Angus un jeune homme valeureux, certes, mais orphelin et mécanicien. le premier défaut suffit à lui seul à rayer le jeune homme de la liste des gendres potentiels. Janet est désespérée, réellement désespérée, que la seule personne à laquelle elle pense pour convaincre son père est Imogène ! Oui, Imogène elle-même, toujours sensibles aux sorts des amoureux. Et quand Imogène fait une promesse, elle la tient !
Callander est un village toujours aussi paisible. Je pense qu'il faudrait envisager un jumelage avec un irréductible village gaulois. Callander a cependant résolu un problème essentiel. Ils n'ont pas besoin d'attendre que les ennemis arrivent, ou que le barde tente de chanter, il suffit qu'Imogène soit là et boum ! Heureusement, elle a désormais sympathisé avec le médecin du village, qui reconnait ses grandes qualités.
Seulement, là où Imogène passe, il ne tarde pas à y avoir des cadavres, en l'occurence celui de Reston,pharmacien, beau-frère de Leadburn, et adversaire du sympathique docteur Elscott aux prochaines élections. Autant dire que le sergent tient un coupable tout trouvé – j'ai bien dit « un », il ne tient pas du tout à avoir Imogène dans sa cellule, il a dépassé depuis longtemps ce degré de folie. Autant dire qu'il se fourvoie, et que le Superintendant du compté de Perth se fait une joie de leur envoyer un enquêter. Et un bon ! Un de ceux que le Superintendant a envie de mettre au vert pendant un certain temps, sachant qu'Imogène est largement de taille à …. le remettre dans le droit chemin.
L'action se passe en Ecosse, elle pourrait fort bien se passer au fin fond de la France des années d'après-guerre, tant l'étroitesse d'esprit, les préjugés, le pouvoir de nuisance et la volonté de puissance de certains membres de la communauté sont un modèle du genre. Tous les Roméo et Juliette des coins perdus auraient mérité de rencontrer une Imogène.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
Commenter  J’apprécie          90
Dans la petite ville écossaise de Callander, Janet, la fille du boucher et Angus, l'ouvrier mécanicien sans famille s'aiment d'amour tendre. Ils voudraient bien se marier, mais le père de Janet, Keith Leadburn, ne veut pas en entendre parler. Une nuit, alors que Janet a fait sa valise et a échoué à fuguer avec Angus, son oncle pharmacien, Hugh Reston, sort pour parlementer avec le jeune homme. Un coup de feu déchire la nuit. Reston tombe à terre. le vétérinaire et le boucher se jettent sur Angus qui est immédiatement accusé du meurtre car il a un révolver sur lui. Imogène McCarthery, la vieille fille aux cheveux rouges toujours prompte à lever le coude et à faire le coup de poing mène l'enquête à sa manière très particulière. Il faut dire que son souffre-douleur, le sergent Archibald McClostaugh, est vite dépassé par les évènements. La police lui adjoint un jeune inspecteur plein de morgue. Sera-t-il capable de faire éclater la vérité ?
« Notre Imogène » est un roman policier de facture classique avec ce côté bon enfant et picaresque qui est la marque de facture du grand Charles Exbrayat lequel n'avait pas son pareil pour rendre les ambiances alcoolisées et délirantes du pays des Highlands qu'il devait beaucoup aimer. L'écriture est agréable, rythmée au point qu'il est presque impossible d'abandonner la lecture à quelque moment que ce soit. Les personnages hauts en couleurs sans être caricaturaux restent proches de nous et sympathiques en diable. Cet ouvrage tonique mais un peu ancien (1969) procure un très agréable moment de divertissement. Il vaut bien tous les thrillers et autres romans noirs sanguinolents et déprimants qui sont produits actuellement.
Lien : http://etpourquoidonc.fr/
Commenter  J’apprécie          70
C'est mon premier tome de la série « Imogene » et pas mon dernier…
J'ai adoré me perdre dans cette lecture d'un temps oublié où nous faisons la connaissance de Douglas dépêche dans la ville pour résoudre un meurtre du pharmacien Monsieur
Celui-ci va faire la connaissance d'Imogene et ne va le regretter
l'histoire commence par une histoire d'amour avec et que leur union est interdite par le boucher de ,père de celle-ci car son prétendant ne rentre pas dans les condition de dote, sans famille, pas de richesse et un simple garagiste.
De cet événement,

Quel personnage farfelue cette Imogene tout en couleur des hilanders et en son
Je ne suis pas arrivé à trouver le premier tome mais en commençant par celui-là, je n'ai pa été gêné pour la compréhension des personnages et de l'histoire.
Les prochains tomes sont dans mon pense bête …
Commenter  J’apprécie          10
Nous retrouvons Imogène, vieille fille écossaise, farouchement nationaliste, portée sur la bouteille et secrètement fleur bleue. Retraitée, elle vit à Callander, son village natal où 50% des habitants sont ses farouches partisans et les 50 autres %, ses ennemis irréductibles (voir ‘'Ne vous fâchez pas Imogène'' et ‘'Imogène est de retour''). Elle va se passionner pour une histoire d'amours contrariés mâtinée de meurtre, se mêler de tout, déclencher incidents et bagarres et rendre fou l'inspecteur chargé de l'enquête… comme d'habitude !!! Hi-la-rant...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Imogène s'en fut chercher verres et flacon et versa des rasades qui étaient un démenti formel à la réputation de ladrerie des Écossais. Elle leva son verre en un toast silencieux à son hôte et avant de boire, adressa un autre toast à la photographie placée sur le meuble bas ou la maitresse de maison rangeait ses alcools. Poliment, McHuntly s'enquit :
- Un parent ?
- Mon père... Henry-James-Herbret McCarthery, capitaine au Gordon Highlander et mort trop tôt.
- La guerre ?
- Le whisky.
- Ah ?
- Une distraction fatale. Un soir, il s'est trompé et a bu du whisky irlandais au lieu du scotch. Il ne s'en ai jamais remis et je n'ai jamais bu savoir qui avait osé, au mépris de toutes les règles de la civilité, introduire chez moi ce flacon.
Commenter  J’apprécie          70
Imogène, qui n’avait jamais connu les joies et les angoisses de la maternité, était très émue.
En entrant dans la chambre, Leadburn sentit son anxiété céder à la colère en constatant la présence de l’abominable rouquine. Il hurla :
- Flora ! Qu’est-ce cette créature fait chez moi !
- Cette créature, comme vous dites si élégamment, Keith, a sauvé votre fille avec l’aide de Tyler alors qu’elle se noyait dans le loch Vennachar !
S’approchant du lit om gisait la désespérée, le boucher grogna :
- Ça vous amuse de vous donner en spectacle, hein ? Vous trouvez intelligent et digne d’une fille dont l’éducation m’a coûté un nombre respectable de livres sterling, de vouloir vous noyer comme n’importe quelle pauvresse ?
Cette évocation brutale déclencha une nouvelle crise de larmes chez Mrs Leadburn à qui son mari intima l’ordre de cesser ces pleurnicheries puisque Janet n’était pas morte, puis il revint à sa fille :
- Quand à vous, Janet, si jamais vous recommencez…
- Je recommencerai !
Commenter  J’apprécie          20
Amer, Tyler constata que son supérieur n’était pas mort, mais ivre-mort. Malgré son aigreur d’un mauvais sang inutile, Tyler ressentit un grand soulagement. Il redescendit au bureau, barra le mot SUICIDE sur la pancarte et le remplaça par CUITE et à la lettre de McClostaugh, il ajouta un post-scriptum.
« Merci pour votre estime, chef, cependant, je dois vous dire que vous auriez intérêt, quand vous achetez du whisky, à le choisir d’une quantité un peu supérieure, ceci pour sauvegarder votre foie et le mien. Votre dévoué Samule Tyler »
Commenter  J’apprécie          20
"Sans plus attendre, Janet se jeta aux pieds de Miss McCarthery, en la suppliant :
- Sauvez-moi ! Sauvez-nous ! Il n'y a que vous qui puissiez nous aider !
Imogène fut un peu surprise devant ce romantique désespoir, mais elle avait si souvent conscience d'être la réincarnation de Marie Stuart que, sans y prêter attention, elle témoigna d'une grandeur qui [...] réconforta la pleureuse. Prenant place dans un fauteuil, l’Écossaise aux cheveux roux, solennelle, déclara : "Je vous écoute, mon enfant.""
Commenter  J’apprécie          20
Froid, Stow s'inclina :
- Je rapporterai votre réponse à Angus Cumbrae, Mr Leadburn. Toutefois, si vous me permettez d'ajouter un mot, je vous dirai que si, par malheur, vous touchez à Angus Cumbrae, j'aurai le plaisir de vous tuer.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Charles Exbrayat (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Exbrayat
En quête de bons livres à lire ? Découvrez l?actualité de Babelio et les livres du moment en vidéo.
Mars, c'est le Mois du polar sur Babelio. Au programme de cette vidéo : une rencontre avec Polars_urbains, un Babelionaute passionné de polars urbains et africains, le programme de Quais du polar (du 29 au 31 mars 2019 à Lyon), avec des rencontres Babelio, des quiz, et de nombreux auteurs présents, et retrouvez tous nos contenus éditoriaux sur le genre, dont un Top 10 vidéo des polars nordiques, des interviews d'auteurs et éditeurs, un article sur 5 livres qui ressuscitent le mythique Sherlock Holmes, etc.
0:23 Reportage : rencontre avec le Babelionaute Polars_urbains chez lui
Son compte Babelio : https://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=482604 Son site sur le polar urbain : http://www.polarsurbains.com/ Son site sur le polar africain : http://www.polars-africains.com/
Auteurs et livres cités : Pierre Rival, 'Ezra Pound en enfer' : https://www.babelio.com/livres/Rival-Ezra-Pound-en-enfer/1108671 Charles Exbrayat : https://www.babelio.com/auteur/Charles-Exbrayat/12086 San Antonio : https://www.babelio.com/auteur/Frederic-Dard/7187 Agatha Christie : https://www.babelio.com/auteur/Agatha-Christie/3638 Jean-Patrick Manchette : https://www.babelio.com/auteur/Jean-Patrick-Manchette/7455 ADG : https://www.babelio.com/auteur/-A-D-G/65945 Thierry Jonquet : https://www.babelio.com/auteur/Thierry-Jonquet/6526 Georges Simenon : https://www.babelio.com/auteur/Georges-Simenon/6804 Léo Malet : https://www.babelio.com/auteur/Leo-Malet/7089 Henning Mankell : https://www.babelio.com/auteur/Henning-Mankell/2995 Ian Rankin : https://www.babelio.com/auteur/Ian-Rankin/4776 Fred Vargas : https://www.babelio.com/auteur/Fred-Vargas/3212 Léo Malet, 'Brouillard au pont de Tolbiac', roman : https://www.babelio.com/livres/Malet-Brouillard-au-pont-de-Tolbiac/158854 et la BD avec Tardi : https://www.babelio.com/livres/Tardi-Nestor-Burma-BDtome-1--Brouillard-au-pont-de-T/662328 Michel Carly, 'Maigret : traversées de Paris' : https://www.babelio.com/livres/Carly-Maigret--Traversee-de-Paris/108638 Nii Ayikwei Parkes, 'Notre quelque part' : https://www.babelio.com/livres/Parkes-Notre-quelque-part/565660 Zep et Bertail, 'Paris 2119' : https://www.babelio.com/livres/Zep-Paris-2119-Version-Luxe/1113986
7:13 Festival Quais du polar 2019 Le programme de Babelio : https://babelio.wordpress.com/2019/03/19/quais-du-polar-2019-un-vent-nordique-souffle-sur-lyon/ Tout le programme : https://www.quaisdupolar.com/ Notre vidéo sur Quais du Polar 2018 : https://www.youtube.com/watch?v=G_dbQ2uSf8Q Le Top 10 Babelio des polars nordiques : https://www.youtube.com/watch?v=UW8yb_kYh-g
Les livres : Kristina Ohlsson, 'Les Otages du Paradis' : https://www.babelio.com/livres/Ohlsson-Les-otages-du-Paradis/1050832 Hjorth et Rosenfeldt, 'La Fille muette' : https://www.babelio.com/livres/Hjorth-Dark-secrets-tome-4--La-fille-muette/1073457 Joseph Knox, 'Sirènes' : https://www.babelio.com/livres/Knox-Sirenes/1078904 Roslund et Hellström, '3 secondes' : https://www.babelio.com/livres/Ro
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (193) Voir plus



Quiz Voir plus

Aimez-vous la pizza ?

Combien Serafina et Mario ont-ils d'enfants ?

6
10
8
4

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Aimez-vous la pizza ? de Charles ExbrayatCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..