AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Personne n'a oublié (29)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
cicou45
  26 juin 2017
Quoi de pire pour une mère que la perte d'un enfant ? Je crois que la réponse est simple : rien, surtout si ce dernier est est mort dans des circonstances qui paraissent invraisemblables pour la mère en question. C'est ce qui arrive à notre jeune protagoniste, Colette. Sam son petit garçon de huit ans à a été retrouvé mort suite à une chute de deux étages de la grange, endroit où elle savait qu'il ne serait probablement jamais allé tout seul. Cependant, c'est pourtant bel et bien la version sue François, son mari, lui a rapportée. Ajoutons néanmoins une précision : bien qu'il soit son mari, Colette n'a jamais aimé ce dernier. de caractère violent et parfois incontrôlable, surtout avec un passé dont elle ignore tout, on pourrait même dire qu'elle l'exècre. Pourquoi l'avoir épousé ? Tout simplement parce que son amour de toujours, Guy, lui, venait de passer de vie à trépas et qu'elle se retrouvait dans une situation embarrassante à une époque où il n'était encore pas bien vu de l'être. Avec un père violent et avec des mains un peu trop baladeuses, Colette a d'bord cru que ce serait la situation la plus adaptée à son cas. Combien de fois s'est-elle mordue les doigts par la suite d'avoir accepté de prendre ce parfait étranger comme époux...Il avait dit venir d'Auxerre mais là s'arrêtait son soi-disant passé et les habitants de ce petit village du Morvan n'ont pas cherché beaucoup plus loin, enfin, du moins, pas tous...Colette, soupçonnant que la mort de son enfant n'est pas due à un accident a tout de suite porté ses accusations sur François et c'est avec son amie Madeleine, qu'elle va tenter de percer le mystère.
Cependant, en s'engageant dans cette voie, elle qui a promis sur la tombe de son fils, de découvrir la vérité à tout prix et de le venger, était loin de s'imaginer tout ce qu'elle allait découvrir...

Une histoire prenante, extrêmement bien écrite mais avec des passages un peu trop durs à mon goût et au cours desquels j'ai dû m'efforcer de ne pas trop laisser vaguer mon imagination, ce qui est redoutable lorsqu'une auteure comme Stéphanie Exbrayat écrit avec tant de détails et de non-dits, ce qui, au contraire, a tendance à emmener le lecteur à lire entre les lignes...Pour conclure, je dirais qu'avec ce premier roman, l'auteure signe un ouvrage surprenant et est bien loin d'avoir fini de faire parler d'elle ! A découvrir mais attention, âmes sensibles s'abstenir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
motspourmots
  05 février 2017
Ce premier roman nous emmène dans les années 60 dans un petit village du Morvan encore marqué par les cicatrices de la seconde guerre mondiale. Colette vient d'enterrer son fils de huit ans, Sam, après une chute mortelle du haut de la grange. Dévastée par le chagrin, elle l'est aussi par la culpabilité d'avoir laissé Sam seul avec François, son mari, l'homme qu'elle a épousé 9 ans auparavant alors qu'elle était déjà enceinte. Que s'est-il passé ? François, parfois violent est-il responsable ? A t-il compris que Sam n'était pas son fils ?
Malgré sa peur, aidée de son amie Madeleine, Colette décide de faire toute la lumière sur les circonstances de l'accident, sans se douter qu'elle va remuer pas mal de secrets enfouis dans le village.
Si l'on suit avec intérêt l'enquête de Colette grâce à une intrigue menée comme un thriller, c'est le contexte qui emporte le morceau. Notamment ce personnage de femme entièrement dépendante de son mari, comme c'était encore le cas à l'époque où les femmes n'avaient aucun droit ni de travailler, ni de disposer de leur argent au cas où leur mari les autorise à travailler, ni de décider quoi que ce soit. Une époque où leur sort se scellait en une poignée de mains entre deux hommes, le père et le futur mari. Une contrainte encore multipliée par l'environnement, ces villages où tout se sait, où tout le monde s'observe...
Ce roman est donc également le récit d'une renaissance et d'une émancipation, à travers le portrait d'une jeune femme attachante, abonnée aux drames mais bien décidée à prendre sa vie en mains.
L'écriture fluide et la narration tout en crescendo contribuent à une lecture plaisante, un brin addictive et très rapide. Pas mal pour un premier roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Franckync
  19 février 2017
Je remercie tout d'abord l'auteur de m'avoir fait parvenir son premier roman par courrier. Il est toujours un peu difficile d'avoir un jugement objectif lorsque l'on reçoit un bouquin mais dans ce cas mon petit billet sera facilité par le fait que ce livre est réussi, rythmé et très bien écrit. Merci Stéphanie d'avoir du talent, de m'avoir éviter de devoir peser mes mots pour ne pas te froisser. Ce bouquin est une réussite, je l'ai lu rapidement tant la lecture est facile et captivante. L'ambiance rurale est très bien rendue et le portrait de Colette juste et empathique. Personne n'à oublié est l'histoire d'un deuil mais aussi une histoire de résilience, de renaissance doté d'un dénouement surprenant mais toutefois réaliste et plausible. Les personnages sont bien troussés et l'on s'attache rapidement au destin de cette femme qui se bat contre une époque, un environnement. Colette est un personnage fascinant par son courage et sa capacité à renaître malgré les caprices du destin. Bref un très bon premier roman addictif et passionnant.
Lien : http://francksbooks.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
delphlabibliovore
  09 mars 2017

Suite au décès de son fils, Sam, âgé de 8 ans, Colette ne vit plus, sombre dans la dépression. Ce jour-là, lors de l'accident, cette mère n'était pas à ses côtés, seul François, son mari bourru et parfois violent était présent.
Que s'est-il réellement passé? Quelle est la nature exacte de la mort?

Colette ne peut pas effacer les souvenirs de son fils d'un seul coup; elle a du mal à tourner la page. Ainsi cette mère a décidé de mener l'enquête et de savoir si François n'est pas dans cette affaire...

" Colette et son fils avaient toujours vécu dans un climat asphyxiant, empoisonnés par la présence de François. Il s'emmurait continuellement dans un silence agressif. "

L'auteure, Stéphanie Exbrayat signe ici un premier roman à la fois captivant et bouleversant. L'action se passe à la fin des années 50 dans le village de Morvan.
Au fil des pages, le lecteur va suivre principalement Colette; sa souffrance sera mise en avant à cause de la perte de son fils. C'est un véritable drame assez trouble puisque la mort de cet enfant est suspecte et une véritable quête de vérité.


" Je suis dans un caisson étanche. Je n'entends plus. Je ne vois plus rien. Tout a disparu. Sam a tout emporté avec lui. Ma bonne étoile n' a pas su me protéger du pire, mais elle se maintient survivante malgré le pire. "

Des doutes subsistent à travers les chapitres si bien qu'on se demande ce qu'il va arriver.

" Personne n'a oublié" est un véritable page turner. Stéphanie Exbrayat possède une élégance et un style remarquable qui rend son écriture agréable.


C'est un roman que j'ai dévoré et qui a des allures d'un thriller. le suspense et quelques rebondissements vont ainsi capter le lecteur jusqu'au dénouement final.

L'auteure écrit avec beaucoup de réalisme et d'intensité; elle met également l'accent sur le problème de l'émancipation de la femme début des années 60.

" Personne n'a oublié" est au final un roman addictif, facile à lire et touchant.
J'ai vraiment eu beaucoup d'empathie pour Colette si courageuse et dévouée.

Pour un premier écrit, c'est plutôt réussi et j'ai hâte de savoir ce que l'auteure va nous proposer prochainement comme roman.

Lien : http://delphlabibliovore.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LeslecturesdeMaryline
  13 novembre 2017
Quand j'ai découvert cette couverture et ce synopsis, je me suis dit que ce devait être un bon thriller psycho comme je les aime. En fait, c'est plus un polar, mais sans flic, sans enquêteur (sauf une mère désespérée). C'est tout simplement un roman d'amour d'une mère qui vient de perdre son fils et qui cherche à connaître la vérité sur cette mort plutôt suspecte pour elle.

Sam, 8 ans, décède dans la grange de ses parents après une chute. Sa mère, absente au moment des faits, ne veut pas croire ce que tout le monde lui dit : c'est un terrible accident, personne n'est coupable. Et pourtant, elle sent au fond d'elle même, que ce n'est pas si simple. Et si quelqu'un l'avait poussé? Si il avait été contraint de monter dans cette grange? C'est ainsi que Colette décide de mener son enquête pour pouvoir enfin faire son deuil. Et elle trouve une alliée en la personne de Madeleine, sa voisine.

J'ai beaucoup aimé cette histoire qui fait mal au coeur. Perdre un enfant, c'est la chose la plus terrible qui puisse arriver à une mère. Et quand on est persuadée que le coupable est là, sous nos yeux, on ne peut pas s'empêcher de vouloir savoir, connaître la vérité même si elle est dure à entendre. Cette quête de la vérité, je l'ai bien sentie, est devenue un véritable et seul objectif pour Colette, qui a besoin de faire son deuil, en réalisant sa promesse faite à son fils : trouver le coupable de sa mort.

Nous nous trouvons dans un milieu rural, là où tout se sait, là où les évènements ne passent pas inaperçus. Alors quand le passé s'en mêle, il n'y a plus qu'à se battre et récolter les informations pour faire les liens. Collette et Madeleine font tout pour découvrir la vérité, et pourtant, Colette va vivre des moments difficiles, elle va risquer sa vie, mais c'est pas grave, elle a perdu son fils et il ne lui reste plus que ça pour survivre. L'auteur a su, petit à petit, nous mener vers la vérité, elle a parsemé ici et là des indices, que le lecteur découvre petit à petit au fils des pages... Jusqu'à la terrible vérité!

Je suis passée par des moments difficiles pendant ma lecture, l'histoire est vraiment triste, elle nous touche au plus profond du coeur. Mais quel bon moment de lecture! J'ai aimé me battre avec Colette, j'ai adoré trouver des indices nous menant au coupable... J'ai tout simplement aimé ce roman du terroir, ce roman d'amour, ce polar si spécial. Merci à l'auteur pour cette belle découverte livresque!
Lien : http://leslecturesdemaryline..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Katoune0307
  05 juillet 2017
J'ai lu ce roman en 1 après-midi, tellement scotchée, happée par l'histoire de Colette, j'étais avec elle, je ressentais ces angoisses, je suis rentrée dans ce personnage et peut-être n'en suis je pas encore ressortie...
Le sujet du roman est la mort d'un enfant, dans de tragiques circonstances, mais aussi la condition des femmes avant 1970..là on ne peut penser qu'à Simone Weil qui est partie il y'a quelques jours... je me suis retrouvée complètement immergée dans la tête de Colette, on est en 2017, même si il y'a encore pas mal de choses à changer, on ne peut s'empêcher de penser à la vie de nos mères et grand-mères à cette époque, où les femmes n'avaient pas le droit de travailler sans l'autorisation de leur mari.
Pour celles qui étaient mariées par amour c'était une chance, pour les moins chanceuses c'étaient un calvaire....
Un roman sombre par ces passages durs et réalistes, mais tellement intense par la force de Colette.
Une bien triste histoire, où chaque acte peut avoir des répercussions terribles.
Je le conseille aux lecteurs en tout genres, il réunira les passionnés de thriller, de romans noirs comme les lecteurs de romans généralistes.
Lien : https://www.facebook.com/enc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dominica
  21 août 2017
J'ai découvert ce roman dans le journal car il était recommandé pour les lectures de cet été et avait eu de très bon avis donc j'ai acheté...
Je ne fut pas déçue de ma lecture, ce roman se lis très bien , un roman entre terroir et thriller avec cette maman qui va se marié par dépit et qui au fil des années va perdre son unique enfant.
Il serait tombé du haut de la grange, chose impossible a croire car il lui était formellement interdit d'y aller ou d'y jouer et Sam du haut de ses 8 ans n'as jamais désobéi a sa maman.
Alors que c'est-il passé, sa maman va douter de son mari qui s'avère être violent et tyrannique.
Les rumeurs du petit village du Morvan vont alors se réveillées et les secrets vont réapparaitre.
Le seul bémol pour moi fut la touche "eau de rose" a la fin de ce roman.
Commenter  J’apprécie          20
Ludo30
  01 juillet 2017
Tout simplement exceptionnel, je suis resté en haleine jusqu'au bout, un roman très additif, qui met à l'épreuve vos méninges. Merci Stéphanie ...
Commenter  J’apprécie          20
Aufildeslivres
  27 juin 2017
Lorsque Stéphanie m'a contactée et proposée de lire son roman, le résumé m'avait emballée. Pourtant, voilà, j'ai terminé ma lecture et je suis mitigée. Je n'ai pas réussi à pleinement adhérer à cette histoire qui, malgré un souci du détail et une fine analyse des moeurs des années 1960, ne m'a pas conquise. L'ensemble m'a semblé trop prévisible, cousu de fil blanc. Les personnages sont, à mon goût, un peu trop caricaturaux : le méchant mari, l'odieux voisin, l'amie dévouée. Je me suis lassée.
Les retours d'avis de ce roman que j'ai pu lire, après ma lecture, sur Babélio, Amazon ou d'autres blogs sont élogieux. Ce livre a su trouver son public et j'en suis ravie, malheureusement, je n'en suis pas.

Lien : http://aufildeslivresblogetc..
Commenter  J’apprécie          10
jardinlitteraire
  22 avril 2017
Permettez-moi de vous dire que la couverture de ce livre est très jolie. Ajoutez à cela un résumé alléchant et un coup de coeur du libraire, forcément j'ai craqué. Je n'ai pas regretté mon choix même si j'ai été quelque peu déçue.

Stéphanie Exbrayat nous raconte l‘histoire poignante d'une mère qui a perdu son fils dans un tragique accident ( en apparence mais est ce vraiment le cas ?). Comment ne pas être touchée par sa détresse, son désarroi. D'autant plus que cette femme n'a jamais eu une vie facile. Un père et un mari violent et son grand amour, père biologique de son fils, disparu trop tôt. Heureusement elle peut compter sur ses amis Madeleine et le docteur Verdier qui est comme un père pour elle. L'auteur nous dépeint avec justesse toute une palette d'émotions fortes. J'ai été prise aux tripes par cette mère qui a besoin de savoir la vérité pour pouvoir faire son deuil et avancer : une quête de vérité pour recommencer à vivre. Mais elle doit composer avec son mari violent qu'elle soupçonne de la mort de son petit Sam. Son enquête doit rester secrète, un climat de méfiance s'installe et l'ambiance devient oppressante. L'intrigue est bien menée mais ne vous y trompez pas, plus qu'une enquête il s'agit vraiment d'un thriller psychologique.
D'ailleurs, les personnes sont bien travaillés. Colette cette femme complètement dépendante de son mari, Sam ce petit garçon plein de vie que l'on apprend à connaitre à travers les souvenirs de sa mère, François la brute au lourd passé… J'ai tremblé pour Colette, j'ai pleuré pour son petit garçon et j'ai détesté viscéralement son mari.

La plume de l'auteur est très agréable. Les chapitres sont courts et les pages défilent sans qu'on s'en rende compte. J'ai apprécié mes passages du journal intime de Colette qui laisse transparaitre sa détermination à s'en sortir coûte que coûte. Elle a décidé de réagir et de prendre sa vie en main pour honorer une promesse faite à son fils. En réalité, elle a une grande force de caractère.

Ce roman est très plaisant à lire mais il m'a manqué quelques petites choses pour que je sois complètement séduite et comblée. le dénouement, par exemple, n'a pas répondu à toutes mes questions et j'avoue être un peu frustrée. J'aime quand les choses sont dit clairement ce qui est loin d'être le cas ici. Malgré tout, Stéphanie Exbrayat a réussi à me tenir en haleine avec son, roman et décrit très justement cette société des années 60 où l'émancipation féminine n'a pas encore eu lieu.
Lien : https://monjardinlitteraire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1213 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre