AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Valmyvoyou_lit


Valmyvoyou_lit
  11 février 2018
Le pire malheur qui peut arriver à une mère : perdre son enfant. C'est le drame qu'a vécu Colette : son fils Sam, huit ans, est tombé du haut d'une grange et est décédé. Très vite, Colette en arrive à soupçonner François, son mari violent. Débute alors pour elle, la recherche de vérité.

Je pense que je n'ai pas lu ce livre, au bon moment. Je venais de terminer un énorme coup de coeur, qui m'avait fortement émue. Aussi, j'avais besoin d'une lecture plus légère. Dans ces moments-là, je me tourne vers un policier ou un thriller. Or, je n'avais pas perçu que Personne n'a oublié est un livre dur. Alors que je pensais lire une enquête, ce sont des thèmes très difficiles qui sont traités. Aussi, ma lecture a été mitigée en raison de mon état d'esprit et, de ce fait, ma chronique sera influencée par lui, elle aussi.

Au niveau de l'écriture, j'ai eu des moments pendant lesquels, j'ai été emballée et des périodes pendant lesquelles, je m'ennuyais un peu, le rythme n'était pas assez rapide pour moi. Par moments, le style était fluide et à d'autres moments, je sentais que l'auteure avait voulu travailler ses phrases.

Au niveau de l'histoire, j'ai eu le même sentiment. Certains passages m'emportaient et dans d'autres, je trouvais l'action très lente. Je pense que cela vient de moi, que l'auteure a voulu créer un climat pesant, car la vie de Colette est très difficile. Et du coup, on ressent cette pesanteur qui correspond tout à fait à la vie de l'héroïne. Ce qui m'a dérangée, est en fait, une réussite de la part de l'auteure. Ce qui démontre que le ressenti d'un lecteur ne sera pas le même, selon le moment où il lit un livre. C'est pourquoi le ressenti que je donne n'est propre qu'à moi.

Dans ce roman, j'ai eu une très belle surprise. Sam étant mort en 1962, Stéphanie Exbrayat décrit parfaitement la vie des femmes, pendant les années 50-60. Leurs droits étaient plus que limités. Ce livre nous fait prendre conscience de la dureté de leur quotidien, entravé par la dépendance à leur mari, que ce soit au niveau financier, des sorties, des décisions, etc. le devoir des femmes était de prendre soin de leur mari et d'être à leur service.

Pendant une grande partie, le chagrin et la souffrance de Colette, suite à la perte de son enfant, sont dépeints d'une façon qui m'a paru juste. J'ai ressenti la détresse de cette maman et j'ai souffert avec elle. L'auteure ne nous épargne pas et c'est le coeur serré que nous lisons les pensées de Colette.

La recherche de vérité de cette mère m'a entraînée sur de nombreuses pistes et j'avais envie de connaître ce qui était arrivé à ce petit enfant. le suspense monte crescendo, les évènements s'enchaînent de plus en plus, et, j'ai fini par ne plus lâcher cette histoire.

En conclusion, c'est un très bon premier roman que je n'ai pas lu au bon moment, même si je l'ai aimé.


Lien : https://www.facebook.com/Val..
Commenter  J’apprécie          100



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (10)voir plus