AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Scrineo (11/10/2012)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
La vallée de la Dordogne colonisée par les premiers homo
sapiens il y a 100 000 ans ; la paisible forêt de Crécy où, dans
une moite journée d’août 1346, fut décimée par les archers
anglais la fine fleur de la chevalerie française, les plateaux de
la Champagne où Ætius arrêta Attila en 451 et où quinze siècles plus tard Français et Allemands se livrèrent en 1915 des combats meurtriers…
Ce livre est fondé sur une conviction : les év... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
ericbo
  24 juin 2019
Il n'y a peu de temps, je relisais « Cataclysmes » de Laurent Testot. Chef d'oeuvre d'histoire globale qui apporte une réflexion sur notre monde et nos société déclinantes, mettant en péril notre planète. Dans le sillage de « Sapiens » et « Homo Deus » de Yuval Noah Harari. L'intérêt de l'histoire globale, c'est que tous les points de vue, ceux des historiens des autres cultures entre autres, sont confrontés et malaxés aux notres pour donner une vue d'ensemble du monde depuis le paléolithique. Car notre planète est un monde fermé, fini ! Et pour bien comprendre l'histoire de nos sociétés, il est important qu'on connaisse tous les faits dominants qui ont fait le monde, pour essayer d'en tirer des enseignements sur l'avenir possible qui nous attend. Fernand Braudel l'avait déjà bien compris.
C'est à une histoire bien différente que nous convie Nicolas Eybalin. Une histoire de France qui, à première vue pourrait sembler sortie d'un manuel des années 50. Une histoire quasiment franco-française. S'apparentant parfois à une simple énumération des faits historiques survenus sur notre sol, avec parfois quelques analyses. Et en plus, il nous invite à un tour de France de nos lieux historiques, témoins des turpitudes de nos aïeux. On pourrait presque se croire dans le guide Michelin. Avec, en sus, quelques relents de nationalisme émanant de certaines pages. La bonne nouvelle est qu'il fait commencer l'histoire de notre pays au paléolithique. C'est assez nouveau pour ce genre d'ouvrage. Nos manuels scolaires d'antan commençaient avec nos ancêtres les gaulois aux prises avec l'empire romain. La mauvaise nouvelle, est que le livre s'achève assez brutalement par la victoire des forces alliées sur celles de l'Axe. Juste avant la construction européenne et la décolonisation ! Tiens, tiens...
Bon, j'ai tout de même beaucoup apprécié ce bouquin. Et je mets quatre étoiles !
Pourquoi ? Parce que me replonger dans « l'histoire de France » telle qu'on la pratiquait il y a quelques décennies m'a permis de reprendre conscience de sa richesse et qu'il est bon parfois de se replier un peu sur soi… pour mieux appréhender les autres. Et c'est même avec un réel délice que j'ai relu l'histoire du vase de Soissons, le siècle de Louis XIV, la Révolution… Parfois, il est bon de se rafraîchir la mémoire. Et c'est vivant, bien écrit, et souvent assez détaillé. L'auteur sait nous faire revivre et comprendre les différentes périodes traitées. A lire en parallèle avec d'autres auteurs.
Ceci dit, je suis très loin d'être un spécialiste. Et cette critique de lecture n'est que mon ressenti subjectif, sans aucune prétention, à prendre pour ce que c'est.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Altervorace
  02 novembre 2012
L'argument de ce livre est donc très clair : parler de l'Histoire de France par le biais de lieux plutôt que des dates. L'ouvrage n'en reste heureusement pas moins chronologique mais un index à la fin du volume permet de retrouver tous les lieux abordés au fil des pages.
Le premier élément que je trouve particulièrement intéressant est la constance pour monsieur Eybalin de toujours nous parler de faits et lieux dans une idée de continuité. L'ouvrage n'est pas une suite de chapitres sans lien mais parvient à dessiner notre histoire dans son ensemble, dans son évolution. Pour cela, on a le plaisir d'apprendre ce qui a perduré des périodes abordées. Ainsi, pour les gaulois, on un paragraphe qui parle des « mots gaulois » qui nous sont parvenus. Concernant l'aspect des lieux, j'ai été agréablement surprise. Ainsi, résidant près de Lyon, j'ai pu trouver plein d'informations sur la ville. Un exemple : l'auteur nous parle de la communauté chrétienne lyonnaise au moment des persécutions de 177... Passionnant !
Les plus grands évènements de notre histoire sont abordés : la défaite de Vercingéorix en 52 av JC, les Croisades, la guerre de Cent ans, la fronde sous Louis XIV... Mais encore mieux, on aborde aussi l'histoire de notre civilisation et celle des idées. Dans le chapitre le Siècle des Lumières, on trouve toute une partie sur les philosophes et encyclopédistes de l'époque.
Un autre élément qui m'a intéressée dans l'ouvrage en question, est la précision dont l'auteur fait preuve. Par exemple quand il nous parle de Charles Martel qui repousse les arabes, il ne se contente pas de situer l'évènement « vers Poitier » mais nous parle bien de Moussais la Bataille. Un travail donc très rigoureux.
Concernant l'argument de départ, l'histoire à travers les lieux, je ne sais pas trop quoi en penser. A mes yeux cela ne facilite pas spécialement la compréhension ou la mémorisation des faits. Malgré tout, ce parti pris est intéressant et apporte pas mal de chose. Ainsi, au fil des siècles, c'est un véritable tour de France que nous faisons dans le sillage de nos ancêtres. Surtout que l'auteur prend toujours la peine de nous dire ce qu'il reste aujourd'hui des événements. Ainsi on apprend que l'on peut encore voir des monuments carolingiens et mérovingiens ou encore la porte du château par laquelle Jeanne d'Arc est passée lors de son départ de Vaucouleurs -Meuse- pour rejoindre Charles VII. Ce livre nous donne envie de voyager et d'aller voir nous-même ces vestiges du passé.
Enfin, dernier aspect positif de Quand les lieux racontent l'histoire de France, j'ai apprécié la clarté des explications fournies. de manière très personnelle le 19ième siècle reste pour moi une période confuse. Entre les Républiques, Napoléon, la Restauration blablabla, j'ai du mal à m'y retrouver. Or, monsieur Eybalin explique cela très bien -bien que je ne suis pas certaine de me souvenir de tout-.
En conclusion, je dirai que pour moi, amatrice mais loin d'être spécialiste de notre histoire, cet ouvrage restera dans ma bibliothèque comme une référence. Je pense que c'est le genre de bouquin que j'ouvrirai facilement pour me remettre en tête un événement particulier ou toute une période. Je ne peux pas juger de l'aspect scientifique de l'ouvrage, mes connaissances faisant pâle figure auprès du travail d'un agrégé en Histoire mais je peux tout de même dire avoir apprécié le voyage.
Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
barjabulette
  12 novembre 2012
Voici donc un livre d'histoire comme on aimerait en lire plus souvent !
Gagné dans le cadre de masse critique, je le découvre avec beaucoup de curiosité et de plaisir.
L'aurais je acheté si je l'avais trouvé sur la table de mon libraire ? Souvent ce qui m'attire dans un bouquin c'est soit son titre soit sa couverture.
Le titre m'aurait sans doute plus attiré que la couverture qui est d'un abord très sobre.
Ensuite, la découverte.... Ma période de prédilection c'est le Moyen Age. Mais j'ai été vraiment agréablement surprise quant à la manière qu'à l'auteur d'aborder la préhistoire, j'ai littéralement été séduite.
Vient le Moyen Age.... du bonheur à chaque page !
On suit avec plaisir la construction du pays de France, le style est vivant. Chaque endroit et chaque date sont bien expliqués, dans un style clair et attractif.
Ce que j'ai particulièrement apprécié ce sont les notes que l'auteur rajoute à certains moments, expliquant qu'à tel ou tel endroit on peut encore trouver tel ou tel vestige. J'ai trouvé que ces anecdotes donnaient un plus au bouquin, il ne reste pas qu'un bouquin d'histoire parmi d'autres.... il se transforme en guide touristique avec des endroits et des dates qu'on peut mentalement raccrocher.
J'ai été particulièrement touchée par les périodes de conflits mondiaux (1914/1918 et 1940/1945) et les dates et lieux évoqués par l'auteur m'ont donné envie de découvir par moi même les lieux.... un appel au voyage !
Je n'ai pas tout à fait saisi la plus value que l'auteur a voulu nous offrir avec les différentes cartes qui jalonnent les chapitres, mais j'ai aimé qu'il illustre avec sobriété, comme le reste du livre et sa couverture, certains lieux évoqués.
Je déplore par contre quelques erreurs de syntaxes et quelques fautes d'orthographe mais on ne peut en tenir rigueur qu'aux correcteurs et non à l'auteur. Avec humour toutefois car ces erreurs sont bien vite balayées par la qualité de l'ouvrage.
Je dirais, en conclusion, que ce bouquin allie les guides touristiques, le livre d'histoire ludique et éducatif, mais aussi (et c'est ce qui fait tout l'intérêt de ce magnifique bouquin) le livre genre "les 1001 lieux qu'il faut voir dans sa vie"
Ce livre devrait figurer en bonne place dans toutes les bibliothèques.
Merci à babélio et à Scrinéo de m'avoir permis de découvrir cet agréable voyage dans l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Grifferouge
  04 novembre 2012
Rien de nouveau dans ce livre qui se révèle être davantage un dictionnaire des lieux qui ont "subi" l'histoire. le point de vue de l'auteur est d'un vieillot, on se croirait de retour dans les cours d'Histoire enseignés jusque dans les années 1960. Pour ceux qui regrettent les cours de lecture depuis le manuel le Tour de la France de deux enfants, allez-y. Vous y trouverez autant de modernité et de rabâchage qu'à l'époque où seul le par-coeur comme méthode d'apprentissage était de mise. Cependant, pour ceux qui ne sont pas passionnés d'Histoire et qui voudraient simplement en savoir plus sur l'histoire de France, c'est un bon ouvrage. Mais pour les autres (dont je fais partie) ce n'est pas le bouquin le plus palpitant ni le plus révolutionnaire de l'année.
Cependant, je mets une mention spéciale pour la première partie du livre sur la préhistoire (qui n'est donc pas de l'Histoire) et ses lieux qui restent assez méconnus pour la plupart. Je mets pourtant deux étoiles pour ce livre qui se veut vulgarisateur (même s'il n'est pas moderne dans son approche historique) et donc peut attirer un public de non initié. On ne peut décemment pas reprocher à un auteur (qu'il soit historien ou non) de vouloir attirer les gens vers la riche histoire de France, même si la méthode énoncée dès la préface dans Quand les lieux racontent l'Histoire de France ne nous propose qu'un apprentissage archaïque de l'Histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
ericboericbo   12 juin 2019
L'édit de Nantes inaugurait l'ère de la tolérance et, à ce titre, fit date dans l'histoire du monde. Aucun autre pays d'Europe, à cette époque, n'acceptait deux religions sur son territoire. Partout, les religions d’État opprimaient les cultes dissidents.
Commenter  J’apprécie          140
ericboericbo   24 juin 2019
Au moment où Gambetta installé à Tours lève l'armée de la Loire, Paris est assiégé par les Prussiens. Il est étonnant que ce siège ait été presque effacé de la mémoire collective. Pendant cinq mois, de septembre 1870 à janvier 1871, la capitale est coupée du monde, bombardée par l'ennemi, affamée par l'épuisement du ravitaillement, sans bois, ni gaz, ni charbon pendant l'un des plus terribles hivers du siècle .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ericboericbo   12 juin 2019
La transformation néolithique du territoire français s'est opérée en deux courants, indépendants l'un de l'autre, le premier depuis la Méditerranée, le second depuis la vallée du Rhin. On considère que vers 4900 avant J-C, ces deux courants se rejoignent sur l'Atlantique et qu'à cette date l'ensemble de la France actuelle est peuplé de petites communautés d'agriculteurs-éleveurs. Se met alors en place une culture commune à tout le territoire français, une sorte de civilisation néolithique, appelée "chasséenne" - du nom du site de Chassey-le-camp où ses éléments ont été décrits pour la première fois. Cette civilisation va durer près de 1000 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ericboericbo   24 juin 2019
Les grands évènements d'un règne ne sont pas toujours ceux que l'on pense. La décision de Louis XIV de construire à Versailles un palais à sa mesure où s'y installerait la Cour et le gouvernement du royaume fut considérable et eut de suites plus graves que n'importe quelle guerre qu'il conduisit. L'établissement en cet endroit fut une retraite hors de la France réelle, dans la vie factice d'un château de féerie. Plus de population parisienne grouillante, d'humeur libre, familière et quelquefois frondeuse, mais des milliers de courtisans qui l'adorent et le flattent. On y vit entre soi, tranquillement, dans la répétition des mêmes frivolités. Le roi dédaigne Paris. Soit. Mais Paris se fait plus libre et plus hardi. C'est là que bat le cœur de la nation, pas à Versailles. Il faudra un peu plus d'un siècle pour que le peuple de Paris vienne à Versailles ramener la famille royale dans la capitale. Ce jour-là, c'en sera à jamais fini de la monarchie de droit divin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ericboericbo   12 juin 2019
La métallurgie du bronze apparaît vers 1800 avant J-C dans l'Est de la France avec une production de bijoux, d'armes et d'outils. Les populations qui ont apporté la métallurgie du bronze ont aussi amené sur le territoire français un nouveau modèle de société, dominée par une aristocratie de guerriers et de forgerons.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : géographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Nicolas Eybalin (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1746 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre