AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791096622672
244 pages
Éditeur : Plumes Solidaires (08/12/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Lorsque Debbie, dix-neuf ans, débarque dans l’école de commerce de ses rêves, elle ne désire qu’une chose : gagner son indépendance et vivre de grandes aventures.
De son côté, Camille, vingt-et-un ans, est un étudiant banal, à une différence près : il souhaite mourir, mais pas n’importe comment. Il veut une fin propre, digne, et sans risque d’échec : le suicide parfait. Il touche d’ailleurs au but, quand Debbie fait irruption dans sa vie.
Dès lors, pou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Marie-Nel
  28 mai 2020
Je connais déjà Iman Eyitayo pour l'avoir lue dans d'autres romans, dont Un service explosif ou Un démarrage explosif et dans différentes nouvelles. Je sais à l'avance que je vais passer un bon moment lorsque je la retrouve dans un de ses écrits. J'aime sa façon de raconter, son style, faire passer des messages à travers ses personnages. C'est à chaque fois un récit complet mêlant les sentiments à des valeurs essentielles de la vie.
On fait donc la connaissance de Debbie et Camille, deux étudiants à Grenoble. Debbie est une jeune femme dynamique, qui sait ce qu'elle veut et qui n'a pas sa langue dans sa poche, elle vient d'une famille stable et aimante, elle aime sortir avec son amie Kim. Camille, lui, est l'opposé de Debbie, c'est un jeune homme réservé, très sombre (sa déco est noire, même ses draps sont de cette couleur), on comprend vite qu'il a des problèmes relationnels avec sa famille et on sent qu'il cache quelque chose, un événement autour de ses proches. Il n'a qu'une idée en tête, en finir avec la vie, il cherche des moyens de se suicider « proprement », sans trop souffrir, sans traumatiser ceux qui pourraient découvrir le corps. Pour cela, il fait des recherches, il tient un blog.
La première rencontre entre ces deux personnages va plutôt être explosive, Debbie, très expansive, ne supportant pas le côté taiseux et renfrogné de Camille. Celui-ci va, par un concours de circonstance, penser que Debbie aussi veut mettre fin à ses jours, il ne l'accepte pas. Et c'est là tout le contraste de ce garçon, lui pense au suicide, mais ne supporte pas que d'autres veuillent le faire. Nous, en tant que lecteurs, on sait très bien que ce n'est pas le projet de Debbie, c'est un quiproquo entre eux. de même, Debbie va tomber sur le blog de Camille et ainsi se rendre compte de son projet néfaste. Elle va donc se mettre en tête de le sauver, sans qu'il n'en sache rien, lui montrer que la vie est belle et qu'il faut en profiter. Inévitablement, ils vont se rapprocher, l'attirance entre eux fait qu'ils vont entamer une relation. Mais, les trahisons de l'un et les protections de l'autre vont les empêcher de vivre une relation stable. L'amour est parfois le plus fort, mais un drame peut tout faire bousculer et c'est à ce moment là qu'on se rend compte que la vie est un bien précieux.
Je me suis très vite attachée à ses deux personnes, un peu plus vite à Debbie par son tempérament dynamique. Pour ce qui est de Camille, j'ai parfois eu envie de le houspiller, et en même temps de le protéger, de le mettre en confiance pour le faire parler, pour qu'il sorte tout ce qu'il garde pour lui et qui le ronge. C'est ce que Debbie va essayer de faire, mais Camille est costaud dans ce jeu là et se dévoilera très difficilement. Je l'ai vu changer et évoluer au contact de la jeune femme. J'ai eu envie plus d'une fois de savoir ce qu'il cachait. Et ça, ça crée beaucoup de rythme à la lecture. Quand je pensais qu'on allait apprendre quelque chose, le chapitre se terminait et on passait à autre chose, me laissant dans une grande frustration. Je me dépêchais donc de lire pour avoir une réponse.
Le rythme est donné également par des chapitres courts, alternant entre Debbie et Camille. J'aime beaucoup ce procédé qui permet d'avoir ainsi plusieurs avis sur une même situation. On sait ainsi ce que chacun pense sur un même sujet. Et c'est toujours très intéressant de savoir ce que chacun des personnages pensent. Et je suis toujours assez épatée par la facilité qu'ont les auteurs de parler à la fois à la place d'un homme ou d'une femme, en respectant leurs différences de personnalités, de sensibilité. le choix narratif permet encore plus de s'attacher aux personnages, l'auteure a en effet choisi d'écrire à la première personne du singulier. Ce « je » permet de se mettre bien dans la peau des personnages, de ressentir au plus près leurs moindres pensées. J'aime beaucoup ce procédé, il me permet de rentrer dans la peau des héros, de rentrer dans leurs têtes. Parfois, je m'énerve contre eux, car je réagirais différemment, je parle souvent toute seule en leur donnant des ordres, mais ils ne m'entendent pas... Et c'est là que je me rends compte que Iman Eyitayo a su rendre ses personnages très réalistes, pour moi, ils n'étaient pas de simples personnages de papier, ils prenaient vie devant mes yeux et je les voyais évoluer. Alors forcément, tout cela m'a permis de m'attacher encore plus à eux, et j'ai eu beaucoup de mal à les quitter à la fin.
Cette histoire est plus qu'une romance, c'est aussi et avant tout un récit qui véhicule plein de beaux messages et de belles valeurs sur l'amitié, l'amour. L'auteure parle très justement des problèmes de dépression et de tout ce qui peut découler dans sa vie et dans celle des proches. La maladie est un thème présent également, très bien traité aussi, dans son ensemble, avec toutes les répercussions qu'elle peut avoir sur la personne touchée et ses proches. J'ai vraiment beaucoup aimé ce cocktail de sentiments que procure l'histoire de chacun de ses personnages. Je les quitte à regret, j'aurais aimé rester encore avec eux, mais il faut bien les laisser, le final est à la hauteur du reste du roman et est juste parfaite et très émouvante.
Iman Eyitayo parle d'un autre roman d'elle dans ce livre. Je ne vous dirai pas lequel pour vous laisser le découvrir. Je ne l'ai pas lu, je crois que c'est le seul d'ailleurs, et j'ai vraiment très envie de le lire maintenant que le sujet a été abordé ici. En plus l'auteure a eu la bonne idée d'en mettre un extrait à la fin, et je vous assure que je l'ai dévoré et que je n'ai qu'une hâte c'est de continuer ma lecture... c'est une très bonne idée de la part de l'auteure.
Comme vous l'aurez compris, je pense, j'ai passé un excellent moment en compagnie de Debbie et de Camille, et bien sûr avec l'auteure, comme à chacune de ses nouvelles histoires. Par les sujets abordés, je pense que tout ce petit monde me restera en mémoire un petit moment. Je n'ai jamais été déçue jusqu'à maintenant par les différentes parutions de cette maison d'édition. À chaque fois, ce sont des lectures sensibles, pleines de sentiments divers et variés, poussant à se remettre soi-même en question sur les sujets abordés. En bref, ce sont des lectures enrichissantes à tous points de vue. Et c'est un fait que j'adore.
Si vous ne connaissez pas encore Iman Eyitayo, n'hésitez pas à la découvrir et surtout à la lire. C'est une auteure à suivre, moi, c'est ce que je continue de faire en tout cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lanabook
  03 juillet 2020
Je tiens à remercier Les Éditions Plumes Solidaires pour la confiance qu'ils m'ont accordé avec l'envoi de ce SP via la plate-forme Simplement.
Debbie est une jeune Parisienne de 19 ans qui intègre l'école de commerce de Grenoble : ESC Grenoble. Aimée, couvée et protégée par sa famille depuis toujours, son rêve de liberté débute dans cette magnifique ville où elle espère pouvoir trouver son indépendance.
Elle va faire la connaissance de Kim une Américaine venue étudier à Grenoble. Toute deux vont vite devenir amies et devenir très soudées.
La veille de la rentrée les deux amies vont rencontrer Caleb (sur qui Kim a des vues) et Camille, deux étudiants en 3ème année.
Camille, 21 ans est ce que l'on appel un « anti-social », ce jeune homme sombre et solitaire va très vite froisser Debbie sans même savoir pourquoi ou comment.
Mais peu l'importe car il a un projet en tête : le suicide.
A travers une plume digne d'un auteur il écrit ses sombres pensées et hypothèses de suicide parfait sur son blog : « le corbeau s'envolera »
Un soir où par un concours de circonstance Debbie va passer la nuit chez Camille, elle va découvrir le secret du jeune homme et à partir de ce moment elle va essayer de le sauver en lui montrant à quel point la vie peut-être belle.
Alors est-ce que Debbie réussira à éclairé le chemin de Camille où est ce que le corbeau prendra son envol ?
C'est deux étudiants aux caractères si différents vont apprendre à ce connaître, se rapprocher, se désirer jusqu'à tomber amoureux. Mais est-ce que cet amour est aussi puissant que l'envie de mourir ?
La plume riche et fluide de l'auteure nous emporte dans un mal être qui fait le quotidien de Camille depuis de nombreuses années et qui grâce à la pétillante Debbie arrivera peut-être à voir enfin la vie en gris.
Le suicide n'est pas le seul sujet évoqué à travers le roman nous y trouvons également l'amitié, l'amour, la famille, la maladie, le don de soit … une multitude de sentiments à un age où l'on devient adulte et où il faut prendre les bonnes décisions.
En bref, une lecture qui traite d'un sujet hors du commun mais que je ne recommande pas aux plus fragiles.
Lien : https://surlesailesdunlivre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
leslecturesdemy
  09 mai 2020
Dans ce livre j'ai suivi l'histoire de Camille et Debbie, deux étudiants à Grenoble. Debbie est parisienne et a une vie de rêve, elle a grandi en étant aimée et choyée par sa famille. Camille, lui, c'est tout le contraire. Il n'a quasiment plus aucun lien avec sa famille. En plus, il a un grand projet : en finir avec la vie. Il programme son suicide depuis pas mal de temps, mais il faut tout d'abord trouver le bon moyen d'en finir. Car Camille, même s'il veut mourir, veut le faire « proprement ».
Sa rencontre avec Debbie est peut-être la seule chose qui puisse le sauver, mais c'est pas certain…
J'ai adoré ce livre. J'ai, bien entendu, beaucoup aimé l'histoire entre Debbie et Camille, qui jouent à chien et chat pendant presque toute la lecture.
Mais ce que j'ai vraiment aimé, ce sont les thèmes abordés par l'autrice : le suicide, l'amour, les liens familiaux, la maladie,…
Vous allez me dire que tous ces thèmes sont lourds dans un seul livre. Et j'aurai tendance à vous répondre que oui, mais pas ici. Iman Eyitayo arrive à inclure tout ça dans un roman qui fait du bien, et qui est tout sauf lourd. Car entre les lignes, on peut lire l'espoir que l'autrice inclus tout au long du livre.
Au niveau des personnages, j'ai autant aimé Camille que Debbie.
Bon, au premier abord, Camille est loin d'être sympathique. C'est un jeune homme renfermé qui déteste la présence des autres. Tout le contraire de Camille qui, elle, croque la vie à pleine dent.
Mais j'ai eu de la peine pour les deux autant que de la joie à certains moments. Ces deux personnages forment un cocktail explosif de sentiments.
Si vous aimez les romans, je ne peux que vous conseiller ce livre. Mais attention, la romance n'est qu'un infime partie du roman, qui est beaucoup plus riche qu'une simple histoire d'amour.
Lien : https://leslecturesdemy.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ReadWithJustine
  31 mars 2020
Une romance contemporaine très touchante avec un thème et un sujet important : la dépression.
Camille garçon banal, mal dans sa peau, il n'a que des idées noires et veut mourir mais, son acte est réfléchi : propre et sans risque d'échec. C'est alors que Debbie , grande aventurière réalisant son rêve déterminée à réussir, sérieuse mais heureuse fait son apparition.
La première rencontre ? Ouhlalaaa, comment dire : électrique ?
Oui parce que Camille n'est pas très sociable et le côté fofolle de Debbie va l'énerver, un peu, beaucoup.. Vive le jugement mais, tout va changer quand Camille va découvrir quelque chose.
Comment vous dire : j'étais accro à cette histoire. Les personnages m'ont bien plu, l'univers est bien construit (il n'est jamais facile d'introduire la dépression dans une histoire surtout quand celle-ci est une romance). Je me suis retrouvée plongée à 100%!
Debbie va être la source de lumière dans le noir total, on ne peut que l'aimer (Camille aussi d'ailleurs). Je n'avais qu'une envie : me battre avec eux, crier dessus aussi des fois, juste être là, présente.
La plume est magnifique, envoûtante, simple et fluide.
Le texte est bien présenté.
Je vous conseille vraiment cette lecture, pour moi c'est un coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sarahcontequoi
  09 avril 2020
Une romance contemporaine mais pas que, ce livre évoque la mort, le suicide, la perte de l'être cher.
D'une plume douce et entraînante, l'autrice nous invite dans l'intimité de quatre jeunes adultes. Entre doutes et certitudes, ils vont vivre des expériences, et grandir des épreuves que la vie va placer sur leurs chemins respectifs.
Le choix d'un récit à deux voix celle de Camille et Debbie est judicieux. Il rythme le texte, lui est plus calme et posé tandis que Debbie, vive et dynamique bouscule le train-train du jeune homme.
Un roman de qualité. Un bon moment passé en sa compagnie.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LanabookLanabook   03 juillet 2020
- Wow, c'est chaud !
L'exclamation me tire de ma bulle ; j'ouvre les paupières, croise le regard hagard de debbie, puis celui amusé d'un couple qui passe par là. Je me rends compte de la bêtise que je viens de commettre. Moi, Camille, suicidé en sursis, j'ai embrassé une fille au mental fragile. Plus idiot, on meurt ! Désireux de ne pas envenimer la situation, je la repousse brutalement et demande aux deux intrus de dégager du chemin.
[Camille]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LanabookLanabook   03 juillet 2020
Il me fixe sans rien dire, détourne les yeux. Le silence s'étire, déchirant mon cœur un peu plus chaque seconde. Au bout de ce qui me semble durer une minute, je devine que c'est la fin. J'aurais dû rejeter ses avances à la soirée d'Halloween. Au lieu de ça j'ai plongé les deux pieds joints dans cette folie, et me voilà amoureuse d'un suicidaire déterminé. Tout est de ma faute.
[Debbie]
Commenter  J’apprécie          00
LanabookLanabook   03 juillet 2020
Avoir peu de la mort, cela ne veut-il pas dire que, quelque part, on tient à la vie ?
Commenter  J’apprécie          00

Video de Iman Eyitayo (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Iman Eyitayo
Découvrez Iman Eyitayo, auteur de Coeur de Flamme sur :
Son site : http://www.imaneyitayo.com/ Son blog : http://imanbooks.blogspot.fr/ Sa page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Iman-E...
Retrouvez moi sur :
BLOG : http://comme-dans-un-livre.blogspot.fr/ FACEBOOK : https://www.facebook.com/pages/Commed... INSTAGRAM : http://instagram.com/mllznana LIVRADDICT : http://www.livraddict.com/profil/comm...
Retrouvez ma partenaire Chloé sur :
Son blog : http://livresandcie.blogspot.fr/ Sa chaîne YT : https://www.youtube.com/user/LivresAn... Sa page FB :https://www.facebook.com/LivresAndCie... Sa 2e page FB : https://www.facebook.com/myteasandcan...
+ Lire la suite
autres livres classés : amitiéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox