AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791034738991
56 pages
Éditeur : Dupuis (20/03/2020)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Walter Appleduck est un jeune homme cultivé, poli et bien éduqué qui, ayant fini son "master cowboy", a fait un stage dans la petite bourgade de Dirtyoldtown. Après avoir tenté ? en vain ? d'amener un peu d'humanité dans cet Ouest sauvage, il est retourné dans la grande ville. Avec dans ses bagages, Billy, l'adjoint du shérif complètement crétin. Le but de Walter est simple : ouvrir Billy aux valeurs humanistes et modernes ! Mais Billy, cet "archétype du type rustre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
mallaurylit
  01 juillet 2020
Cher Fabrice et cher Fab,
.
Cette BD a été une lecture familiale, parents et enfants, tous d'accord pour confirmer leur intérêt, leur appréciation.
.
Miss Ado a ajouté qu'on a tous, les références culturelles que l'on a et que la sienne c'est Lucky Luke, depuis qu'elle sait lire. J'ai les mêmes ça me rassure…ou pas c'est selon. Quel rapport me direz vous ?
.
Et bien il y a un esprit Lucky Luke dans cet album, l'incongruité de certaines situations quand des univers aux antipodes s'affrontent, mais en plus déjanté, avec un peu plus de loose, des valeurs mais passé à la moulinette Walter, de la dérision, un humour noir vraiment drôle, celui qui te provoque des éclats de rire, et des situations délicieusement trash. Un coté djeun's qui serait à coté de la plaque, tout en mettant en avant le ridicule de ce qui finit par paraître normal, une parodie délirante avec un cowboy » remixé 21ème siècle.
.
C'est peut-être parce qu'on a ces références culturelles qu'on a pris autant plaisir à lire chaque scène, chaque planche ? Mais pas seulement, parce qu'en fait, ce sont ces principes moraux, ces discours policés, propres sur eux qui sont grossis par les réactions de Walter, la société d'aujourd'hui et ses codes, la vie citadine, celle des grandes villes, le consumérisme qui sont caricaturés…Walter c'est l'éléphant dans le magasin de porcelaine, le chamboule-tout qui apporte son regard décalé sur notre monde actuel.
.
Alors voilà, maintenant qu'on a découvert Walter, on s'est demandé si dans quelques temps on n'allait pas se servir de lui comme point de référence, parce qu'il n'y a pas à hésiter, il est quand même beaucoup plus amusant que Lucky Luke !!
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
SerialLecteurNyctalope
  21 mai 2020
•FABCARO ÉTERNEL•
.
🦊 Il y en a peu des comme lui. Des artistes qui utilisent l'humour en littérature ou en dessin pour combattre les préjugés. Une fois de plus j'ai succombé à cet humour corrosif, à cette pointe d'irrévérence, a ce goût immodéré de la punchline. Toutes les trente secondes je prenais une photo de plusieurs cases pour vous les partager. Mais quand on surligner tout d'un texte on ne souligne rien alors j'ai du faire un choix de vignettes. Hilarant, précis, cet album mérite toute votre attention.
Walter Appleduck est brillant, agrémenté de son noeud papillon rose et son chapeau assorti, il revient après son master cow-boy en ville. Car il est question aussi de conflit entre capitale et province ou plus généralement campagne et grand ville. Avec Billy qui est la star de l'album, adjoint du shérif ils arrivent en ville et découvrent des phénomènes classiques mais absurdes quand on prend de la hauteur. Billy est stupide, rustre, raciste et bourru comme personne, il dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Vous reconnaîtrez forcément certains de vos proches ou connaissances dans ce personnage. Mettant à mal la consommation à outrance, la xénophobie, l'art ou la gastronomie, il dérouille chaque domaine avec brio. Tout est tourné en ridicule avec une intelligence et un sens de la répartie absolument jouissif. Ressemblant à un Dalton édenté, Billy est un personnage qui va réveiller vos yeux. Au lieu d'intervenir pour arrêter le bandit Rascal Joe qu'il rencontre à chaque chapitre, il préfère parler boulot, leur relation est un running gag qui m'a fait rire jusqu'aux larmes. Aucune limite, aucune borne, Fabcaro ose tout. Miss Grieves, professeur de Walter est séduisante, Billy fera tout pour se vanter, mais le ridicule ne tue pas, sauf la peut-être ? Fabrice Terre excelle dans un dessin cartoonesque et Sandrine Greff aux couleurs vives. Un des plus grands albums à offrir à tous ces individus qui ne respectent pas autrui. A ces racistes, à ces intolérants, à ces donneurs de leçon. A tous ceux qui dansent dans la rue en plein confinement.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ellexa
  14 juin 2020
Dans ce tome ci, Walter est de retour chez lui, dans la grande ville... Et Billy l'accompagne. le jeune garçon va montrer la richesse culturelle d'une grande ville, la mixité, la tolérance et lui faire découvrir les grands magasins, restaurants, parcs d'attractions, galeries d'art... Tant de choses, qui vont laisser Billy de marbre : il ne comprend pas.
Un second tome très réussi, on retrouve le même humour et le côté absurde de Fabcaro et la critique de la société dosée juste ce qu'il faut.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Sceneario   29 juin 2020
Si le scénariste joue à merveille sur ses gags, l’on peut considérer que Fabrice Erre est réellement, au niveau dessin, au diapason de celui-ci. En effet, grâce à ce trait caricatural humoristique et déjanté qu’il use dans tous ses albums, l’artiste prouve qu’il est absolument à l’aise dans le satirique.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
EllexaEllexa   14 juin 2020
C'est symptomatique de notre époque M. Billy... À l'heure des télégraphes sociaux, tout va beaucoup plus vite, la gloire comme l'oubli... Si vous ne manifestez pas votre présence en permanence, on vous oublie, c'est ainsi. Chacun est tourné sur soi, l'autre ne l'intéresse plus, on vit une époque de grande superficialité.
Commenter  J’apprécie          00
EllexaEllexa   14 juin 2020
Walter : " - Je vais vous faire découvrir la cuisine gastro.

Billy : - C'est des plats pour avoir la gastro ? C'est bizarre comme concept... C'est genre des moules ouvertes depuis un mois ?"
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Fabcaro (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Fabcaro
Walter Appleduck, tome 2
autres livres classés : grands magasinsVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16054 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre