AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2875684035
Éditeur : Les Impressions nouvelles (21/06/2018)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Jocaste, Claire Lacombe, Berty Albrecht. Ce volume réunit trois pièces de Michèle Fabien, qui ont en commun de faire parler des femmes passées sous silence. Jocaste traverse 2500 ans de déni pour s'approprier son nom et son désir. Claire Lacombe, puis Berty Albrecht, surgissent des limbes de l'Histoire pour poser la question de l'avenir. Dans ce théâtre de parole, Michèle Fabien interroge la place de la femme dans une Histoire qui reste à faire. Il ne s'agit pas de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Louis_LUCAS
  06 octobre 2018
Cet ouvrage, édité par Espace Nord, regroupe trois pièces écrites par la regrettée Michèle Fabien : "Jocaste", "Claire Lacombe" et "Berty Albrecht".
La première a vu le jour en 1981 grâce au concours de Marc Liebens avec qui l'auteure a créé l'Ensemble Théâtre Mobile en 1974. Dans cette pièce, Michèle Fabien revisite "Oedipe roi" mais d'un point de vue inédit, celui de Jocaste, mère et épouse d'Oedipe. Le texte décontenance au premier abord par sa structure, sa mise en scène, mais rapidement les mots font leur oeuvre et on se laisse importer par la flamboyance de cette pièce incroyable. "Jocaste" questionne la place de ce personnage féminin dans la tragédie de Sophocle, la place de la femme dans la société, sur le rôle qu'on voudrait lui faire jouer et celui qu'elle voudrait jouer. En découle un monologue à deux voix dans lequel deux Jocaste se croisent, se télescopent, s'aimantent ou s'éloignent. D'un côté, la Jocaste de Sophocle, viscéralement attachée au destin que lui a réservé le dramaturge et la véritable Jocaste, celle enfouie sous la surface, une femme dans toute sa splendeur, une mère, une amante qui s'interroge sur la configuration amoureuse mâtinée d'inceste qui est la sienne, sur le sort que le destin lui réserve, un destin qu'elle considère aussi inacceptable qu'inéluctable.
"Berty Albrecht" et "Claire Lacombe" ont vu le jour huit ans plus tard et pourtant, il y a une réelle continuité avec "Jocaste". Les textes semblent se répondre, se compléter par le biais des thèmes, par le biais de ces figures féminines que l'on voit évoluer. Si Jocaste est assujetti aux règles immuables de la tragédie, à une époque où les femmes n'avaient de valeur aux yeux des hommes que pour leur utérus, Claire Lacombe, malgré le sort que L Histoire ne lui réserve pas, contribue à poser les bases d'un basculement inévitable, une mutation profonde de la perception de la femme. Si cette mutation a encore évolué à l'époque de Berty Albrecht, cette mue des mentalités, au regard de l'actualité, est loin d'être achevée. En s'emparant de ces deux figures historiques, Michel Fabien donne corps à sa démarche, s'appuie sur du concret qu'elle habille de prose théâtrale pour un résultat qui ne peut, ne doit, pas laisser indifférent.
Plus de trente ans nous séparent de "Jocaste", un peu moins de trente pour les deux autres pièces. Pourtant, le texte n'a pas perdu de sa force. Bien, au contraire, il continue d'être dans l'air du temps et constitue, pour tout être sensible et soucieux de laisser aux femmes plus qu'une destinée avant tout nourricière, un passage obligatoire vers la prise de conscience nécessaire avant le passage à l'action.
Je remercie sincèrement Espace Nord ainsi que Babelio pour ce masse critique qui m'a, une fois de plus, fait découvrir une grande auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lprieur
  30 octobre 2018
J'ai très rapidement accroché à ma lecture. Je me suis sentie remuée ; l'écriture est incisive et prend aux tripes. C'est exactement ce que je souhaitais, ce à quoi je m'attendais et je suis heureuse d'avoir découvert cette auteur, mais aussi ces femmes que je ne connaissais pas - où tout du moins pas sous cet angle. "Jocaste" est particulièrement prégnant. Moi qui adore les réécritures des mythes (surtout lorsqu'elles mettent en exergue des personnages féminins forts et ambivalents), j'ai été servie.
Je serais curieuse de voir une mise en scène de ces pièces : d'une part, certains passages sont très visuels ; d'autre part, comment traduire l'introspection (aussi grandiose soit-elle) par le spatial ?
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : tragédieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Michèle Fabien (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1601 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre